La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Les courants cosmo-telluriques selon G. Altenbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les courants cosmo-telluriques selon G. Altenbach

Message par Anna Ho Vala le Dim 23 Nov 2014 - 14:57

Formation des courants telluriques et caractérisation des ondes associées à l’énergie des courants cosmo-telluriques selon G. Altenbach.
Refonte d’un post d’Elda de 2009

I. Formation des courants telluriques

On sait maintenant que le noyau terrestre ne tourne pas à la même vitesse que le manteau et la croûte terrestre, et même, que sa vitesse connait des variations sur de courtes périodes.

Cette différence de vitesse produit un phénomène de frottement entre les différentes couches qui ne se déplacent pas à la même vitesse. Ce frottement induit des transferts de charges électriques au sein du magma créant ainsi des variations de potentiel. Ces dissemblances constituent la base des courants telluro-magnétiques.

La croute terrestre connait par ailleurs des irrégularités à sa surface (montagnes, failles…) et il en va de même pour sa partie inférieure. En certains points des roches granitiques dépassent de l’écorce et s’enfoncent dans le manteau. Ces roches agissent telles des aiguilles de phonographes et génèrent des vibrations magnétiques de puissances, d’amplitudes et de fréquences différentes.

Ces courants telluro-magnétiques ainsi générés parcourent la surface de la Terre en formant un maillage avec des zones dont l’intensité est plus ou moins forte.

Certains points forment des axes magnétiques, transportant l’énergie tellurique qui se propage en utilisant certaines particularités géologiques : failles, veines de minerai ou de minéraux tels que le quartz (très bon conducteur).

A cela s'ajoute les rayons cosmiques qui nous parviennent du soleil.

Hauts lieux cosmo-telluriques :

Ces énergies provenant du ciel et de la terre entrent dans certain cas en interférences (si elles sont constructives les vibrations s’amplifient ou au contraire si elles sont destructives les vibrations s’annulent). Ces interférences donnent naissances à des hauts lieux cosmo-telluriques (magiques ou sacrés) dont l’intensité varie en fonction de la position des astres.

II. Caractérisation

Il est possible de caractériser les énergies cosmo-telluriques en analysant leurs structures vibratoire et ondulatoire, c'est-à-dire en comparant leurs fréquences et leurs amplitudes.

Quelques exemples en France :

Amplitude élevée :

Fréquence élevée


Lieux : Bretagne, Alsace
Propriétés : Toniques, revitalisantes


Fréquence faible


Lieux : Pyrénées, Normandie
Propriétés : Reposantes, relaxantes


Amplitude faible :

Fréquence élevée


Lieux : Côte d’azur
Propriétés : Euphorisantes, stimulantes


Fréquence faible


Lieux : Ile de France, Aquitaine
Propriétés : Sédatives

Ces caractéristiques sont globales et ne tiennent donc pas compte des particularités locales. Ces constats ne sont donc pas représentatifs de tous les endroits d'une région.

Sources :
G. Altenbach – Lieux magiques et sacrés

Anna Ho Vala
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 955
Pratiques magiques/ spiritualité : Recherche
Localisation : Dans une Forêt de l'Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les courants cosmo-telluriques selon G. Altenbach

Message par Invité le Dim 23 Nov 2014 - 23:20

Beau boulot, et précision (refonte d'un post de... de telle année) très utile. Bravo. pouce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum