La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Brocéliande Gwenc'hlan Le Scouëzec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

- recommandé
 
- intéressant
 
- bien mais sans plus
 
- pas apprécié
 
- ne pas lire
 
 
 
Voir les résultats

Brocéliande Gwenc'hlan Le Scouëzec

Message par topa le Lun 8 Sep 2008 - 11:04

Auteur : Gwenc'hlan Le Scouëzec

255 pages

Edition Beltan



Plus qu'un livre sur le tourisme ou sur l'histoire de Brocéliande, il regorge également d'informations ésotériques.


Je vais donc peu à peu vous faire un résumé du livre ou en tout synthétiser les passages qui m'ont parus les plus intéressants par rapport aux autres livres que j'ai déjà lu sur ce sujet. Je ne peux pas tout faire d'un coup lol alors je posterai les suites plus tard.



La forêt royale et sacrée de Brocéliande


La forêt de Brocéliande est aussi appelée forêt de Paimpont (Pemp Bonn en breton dont la traduction est : cinq limites). Cette forêt est formée selon le vieux schéma celtique des quatre piliers du monde et de leur centre, en ce sens Brocéliande est comparée à Tara (Irlande). On peut voir ce schéma sur l'église de Tréhorenteuc avec les quatre lions et le cerf blanc qui est au milieu, qui est donc dans l'Autre Monde.
La figure ainsi représentée est la croix cerclée, ou croix celtique.
Cette croix a trois cercles concentriques correspondant à trois mondes qui ne possédent pas la même valeur temporelle, les trois mondes sont absorbés par le centre, le tout donne: Le monde, la vie, l'homme qui sont éternels.

Les cinq limites de Brocéliande peuvent être matérialisées, voici plusieurs hypothèses:

- Pourrait-il s'agir des châteaux qui protégent la forêt. On parle donc de Ponthus entouré par les châteaux de Comper, de Boutavant, d'Isaugoêt, de La Courbe et de Gué-de-Plélan.

- Des routes qui sont dans quatre directions de l'espace, qui vont vers: Mauron, Plélan, Beignon, Les Forges, ce qui formerait le symbole de l'étoile à cinq branches.

- Des portes de pertuis: le Pertuis-Néantis, le Peruis-du-Faux, le Gué-de-Plélan, le Gué-de-la-Lande (ou du Sanctuaire) et le Moulin-des-Fées (Tréhorenteuc).


La butte à l'anguille

D'après le vieux breton la butte à l'anguille s'écrit: Bresilien, or en vieux breton on appelle Brocéliande Brécilllien ou Bresilien voire Brechelian. Ce qui signifie donc que le nom de ses lieux n'est autre que Brocéliande.
L'anguille est un poisson symbolique vénéré en Armorique, en Gaule, en Irlande. Elle est représentée par une figure de serpente ou de sirène. Le rapport entre cette butte à l'anguille (animal sacré) et le nom même de Brocéliande laisse à penser que cet endroit précis était un lieu sacré avec un vaste bois où jaillissait la fontaine de Barenton qui réunissait les druides. Etant donné que plusieurs étangs (Paimpont, le Pas-du-Houx, Pont-Dom-Jean, Comper)  s'étendaient là, il est intéressant de voir que l'anguille peut également représenter l'eau, l'eau de magie.



Le pays des rivières

La forêt de Brocéliande s'arrête au nord où se trouve le Meu qui peut être la rivière de Merlin, à l'ouest s'arrête à l'Yvel et plus loin par le Ninian (eau de Viviane), au sud il y a l'Aff (ruisseau que l'amour de Guenièvre à transfiguré) et à l'est on trouve la Vilaine (Wiken).

Explication pour Viviane/Ninian: Lancelot parle d'une femme "Niniene" qui séduisit et endormit Merlin, dans les manuscrits ont retrouve les variantes Niniane, Niniene, Nynyane mais la faute des copistes aura créé Nivienne, Nimenne, Nimainne et Jumenne, puis Viviane ou Vivienne qui sont de simples fautes de lecture, Vivianne ayant été choisit pour les éditions.

La rivière de Meu commence à la Butte (Hutte) à l'Anguille et va se jeter dans la vilaine. A moins de deux kilomètres  du Ninian près du Breil Pignard jaillit la source du Meu. Rappelons que Meu se disait Mel en Breton qui est la racine du nom de Melin, la forme la plus courante de Merlin.
Près du Meu, de St-Malon et du tombeau de Merlin on voit l'étang de Trémelin qui il y a longtemps s'appelait Tref-Melin donc la Trêve de Merlin.


A suivre: Le cercle des châteaux, le cercle intérieur et le cercle du sanctuaire.

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brocéliande Gwenc'hlan Le Scouëzec

Message par topa le Mar 9 Sep 2008 - 10:38

Le cercle des châteaux


Les châteaux sont en ruine: Boutavant, Isaugoüet ne se voient même plus, il y a toujours Trécesson mais il est plus jeune que les autres et enfin Le Bois-du-Loup a été endommagé par l'armée française.

Le château de Maxent se trouve en Ile-etVilaine dans le canton de Plélan-le-Grand un certain Roi Salomon (qui n'a rien à voir avec le Salomon d'Israël) a laissé ses traces, il était Roi de Brocéliande et il est enterré dans l'abbatiale de St-Maxent à Plélan. Il fut adopté par la Princesse Roiantdrech qui venait de perdre son enfant, seul successeur. Léglise royale de St-Maxent a été construite sur le tombeau, malheureusement le sanctuaire est de nos jours détruit.

Salomon était un martyr, c'est le peuple qui en a fait un Saint, il avait été un grand Roi en relation directe avec les Papes Nicolas Ier et Adrien II.



Le château du Bois-du-Loup n'est pas accessible aux visiteurs, il appartient au camp de Coëtquidan. Sur ce domaine on trouve le dolmen de Roherman qui serait la tombe de Saint-Benoît (allée recouverte de douze pierres). Le château n'est plus qu'une ruine sans toit pourtant il était neuf quand le camp Coëtquidan a vu le jour (1880).


Le château de Trécesson (Trewisson XIV ème siècle) est en très bon état, tout le monde connaît l'histoire ou la légende de la mariée de Trécesson. L'histoire est la suivant un soir une malheureuse portant un enfant était condamnée par un occulte tribunal et fut enterrée vive. Voir histoire complète ici: Dame blanche de Trécesson


L'on passe par Néant pour se rendre au château du Rox, Néant, voici un nom original, loin de représenter l'abîme, ce mot vient du gaulois nemeton qui signifie "le sanctuaire", dans le bourg il ne reste rien des lieux sacrés mais on remarque la présence d'un hameau s'appelant St-Michel (en référence à l'Archange). On y trouve la butte de St-Michel avec une croix archaïque sans Christ, symbole des quatre directions de l'Univers.
Il n'y a aucun doute sur la présence des druides à Néant, cependant personne ne peut dire s'il s'agissait du coeur de la forêt ou d'un temple ouvert au public.

Le château du Rox (XVII ème siècle) se trouve sur un plateau, or on dit aussi que le château aurait été bâti au XIV ème siècle sur la butte, cela laisse penser que ce qu'il reste du château sur le plateau était en fait une habitation de plaisance. Tout près du château se trouve un village du nom de l'"Hérétique" c'était une personne qui vivait là au XII ème siècle et qui voulait imposait ses croyances. Un chêne datant de cette époque subsiste, on le nomme "Prêtre Guillotin" qui en 1791 utilisa l'arbre pour se cacher afin d'échapper aux Bleus.

Nous arrivons au pays des sorciers, Concoret, puis en suivant la route de Paimpont juste avant La Ville-Danet nous sommes sur les bords de l'étang d'Isaugoüet. Un château se trouvait là, mais il ne reste plus rien. On dit que Isaugoüet peut vouloir dire Le Bois (Koet) d'Yseult (Isau). Bien sûr on prétend qu'Yseult (amie de Tristan et épouse du roi Marc'h) est irlandaise mais son nom est incontestablement breton, il existait bien avant la publication de "Tristan et Yseult "et avant "Histoire des Rois de Bretagne" (1148) On sait que la fille de Joscelin de La Roche-Bernard en 1116 s'appelait Ysold et qu'elle avait le surnom Iroise (Irlandaise).

Le château de Comper est entouré de lacs, sur la rive d'en face commence la forêt et le domaine de Ninian (Viviane). Selon la tradition le père de Niniane Dymas aurait habité dans l'étang du Bignon, elle aussi a vécu dedans et c'est sous la surface du lac qu'elle a emmené Lancelot dans son château de l'Autre Monde. Cependant certains disent que le château de Ninian se trouve dans l'étang de Paimpont.

Suite des châteaux et de leurs étangs à venir.

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum