La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Sam 11 Avr 2015 - 21:54

Bonjour à tous, j'avais une question :

Le plomb était-il connu pour sa capacité à stopper l'énergie il y a longtemps ? Auriez-vous des références de livres qui en parlent et expliquent cela ?

En vous remerçiant Smile

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par kkshi le Sam 11 Avr 2015 - 23:05

Hello,

Alors je ne connais pas strictement de bouquin sur ça. Mais dans le livre d'Arnaud Thuly sur la purification il traite et fait un comparatif entre les capacités d'absorption et d'émission de différent matériaux et il me semble avoir lu qu'il disait que le plomb n'absorbait quasiment pas d'énergie mais par contre qu'il en émettait. Donc cela confirmerait le fait qu'il stopperait l'énergie.

Bonne fin de soirée à toi Smile

kkshi
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 754
Pratiques magiques/ spiritualité : Qi gong-Yi chuan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Invité le Dim 12 Avr 2015 - 8:41

SalutàSion

Or, argent, chacun des métaux, comme chacune des autres choses, naissent dans le sol sous l'action des dieux célestes.[...]Ces métaux sont donc engendrés d'en haut, mais se forment dans la terre, non pas dans ces astres qui envoient ces effluves.
Proclus Timée IV, 150

Mais quelle est la divinité céleste en question et quelle est son action sur le monde élémentaire ? Smile

Amicalement
L'Imp'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 11:52

Merci pour vos réponses !

Impératrice d'Alcove >  J'ai vu que le plomb était associé à Saturne... Mais je ne pense pas que cela soit une "preuve" de sa nature d'isolant énergétique, car je ne vois pas le rapport avec Saturne ?

kkshi > Oui justement c'est dans son livre que j'ai découvert cela. En fait j'aimerai trouver une trace de la même observation, mais dans des écrits bien plus anciens.

Edit : Je viens de me rendre compte que je n'avais pas vraiment donné d'explications sur le but de ma démarche, donc forcément ça doit être difficile à saisir ! En fait j'aimerai simplement avoir une preuve écrite que le plomb était considéré comme un isolant énergétique, bien avant que l'on ai découvert que du point de vue scientifique que le plomb était de loin le matériau le plus isolant en terme d'onde radio, radioactivité, etc.
C'est pour le montrer à une personne suspicieuse que ce ne soit qu'une "reprise" de ces observations scientifiques qui auraient été appliquées aux énergies de l'ésotérisme Smile

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Invité le Dim 12 Avr 2015 - 12:29

SalutàSion

@LeRenardTristana a écrit: J'ai vu que le plomb était associé à Saturne... Mais je ne pense pas que cela soit une "preuve" de sa nature d'isolant énergétique, car je ne vois pas le rapport avec Saturne ?

Saturne est la planète la plus lente et la plus lointaine. Elle est la planète la plus froide et donc isolante et sombre.

Si on utilise le plomb dans les rituels de désenvoutement depuis les temps les plus reculés de l'antiquité, c'est qu'on pense qu'il peut, comme l'astre qui le produit, des qualités isolantes. Ainsi il peut piéger le mal et l'isoler en lui. Dans les mythes on parle même de Prison de Saturne.

Dire que le plomb émet est une invention moderne absurde pour la pensée antique.

Amicalement
L'Imp'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par kkshi le Dim 12 Avr 2015 - 13:21

@L'Impératrice d'Alcove a écrit:

Dire que le plomb émet est une invention moderne absurde pour la pensée antique.

Ce n'est pas parce qu'un matériau ne laisse pas passer l'énergie et qu'il est donc un bon isolant qu'il ne peut pas être de lui même un emmeteur d'énergie. Et je rajouterai aussi qu'il n'y a pas que la pensée antique les choses sont faites pour être remises en cause, expérimentés, un travail de recherche a été fait par Arnaud Thuly donc traiter d'invention moderne quelque chose uniquement sur la base de "pensée antique" n'est pas à mon sens une bonne approche de réflexion critique...


Dernière édition par kkshi le Dim 12 Avr 2015 - 14:56, édité 1 fois

kkshi
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 754
Pratiques magiques/ spiritualité : Qi gong-Yi chuan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Xenobios le Dim 12 Avr 2015 - 13:36

En parlant de pensée antique je noterais l'usage de tablettes de défixions en plombs à la période gallo-romaine, ces objets servaient de support à des malédictions. (entre autre) Article académia
Un usage qui semble mal coller avec la dimension isolante de plomb. D'ailleurs ici les divinités associés sont en général des divinités infernales.

Xenobios
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 467
Pratiques magiques/ spiritualité : Magnétisme, perceptions balbutiantes et méditation
Localisation : Entre ici et avant (parfois meme 'hachement longtemps avant)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Invité le Dim 12 Avr 2015 - 13:52

SalutàSion

Un usage qui semble mal coller avec la dimension isolante de plomb. D'ailleurs ici les divinités associés sont en général des divinités infernales.

Bien sur que si.
Esclavage, divorce, mort, répudiation, perte des biens, emprisonnement, etc...
Je pense que je n'ai pas besoin d'expliquer l'analogie avec les divinités chtoniennes.

Mais bon, le problème de ces tablettes et quelles sont réalisées par des gens qui ne sont pas forcément compétents, il ne s'agit pas de magie savante et il peut donc y avoir des incohérences.

Amicalement
L'Imp'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 13:56

kkshi : Je suis d'accord avec ton approche. Après, dans le livre d'Arnaud, il ne me semble pas qu'il ai parlé de plomb comme émetteur d'énergie mais bien comme isolant et uniquement en tant que tel.

Quant à l'association à Saturne comme explication à ma question, je pense que c'est soit capillotracté, soit je n'ai pas les références nécessaires.
Le fait qu'elle soit une planète froide impliquerait qu'elle soit "isolante" ?
Les rituels de désenvoutement n'impliqueraient pas plutôt de repousser les énergies plutôt que de les enfermer ?
Les énergies sont elles isolées au sein de la matière métallique ou alors le plomb repousse l'énergie et dans ce cas l'énergie serait contenue dans un espace entouré par une enceinte de plomb ?

J'aime la précision aha ^^

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par kkshi le Dim 12 Avr 2015 - 14:53

@LeRenardTristana: Non il parle bien du plomb en tant qu'émetteur d'énergie. Dans le chapitre sur " l' énergie résiduelle " plus précisément dans la dernière page concernant la sous partie " Origines de l'énergie résiduelle" il écrit:

"Par ailleurs il me parait également important pour la suite de prendre garde à ne pas faire d'amalgame: ce n'est pas parce qu'un matériau ne laisse pas circuler l'énergie qu'il n'est pas en mesure d'en produire lui-même. Ainsi pour reprendre l'exemple du plomb, il ne laissera que très peu circuler l'énergie extérieur et absorbera donc très peu d'énergie résiduelle. Pour autant cela ne l'empêche pas lui même d'être un créateur et un émetteur d'énergie."

Wink

kkshi
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 754
Pratiques magiques/ spiritualité : Qi gong-Yi chuan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 15:14

@kkshi Ok, mais il y a une autre partie où il parle du plomb en tant qu'isolant énergétique, c'est de cette partie-là dont je parle dans ce sujet Smile Le reste n'est pas le sujet de ma question.

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par kkshi le Dim 12 Avr 2015 - 15:40

@LeRenardTristana: Ouip c'était juste pour rebondir par rapport à ton précédent message où tu disais qu'il n'en parlait pas dans son livre. Je te souhaite de bonne recherche en tout cas Smile

kkshi
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 754
Pratiques magiques/ spiritualité : Qi gong-Yi chuan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 16:03

Ha oui, d'accord ^^ Merci !

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Arnaud THULY le Dim 12 Avr 2015 - 16:13

Alors, puisque cela parle de moi je vais répondre ^_^

Tout d'abord pour comprendre le principe d'isolant énergétique il faut laisser de côté toute référence aux associations planétaires ou divines car on est pas dans un problème de signature ou d'analogie culturelle mais dans le cadre d'un mécanisme directement physique. Et donc le principe de pensée (en tant que tel), qu'il soit antique ou non, n'a ici ni valeur ni intérêt (ou alors autant considérer que les découvertes modernes de physique ou de géo sont des bêtises vu qu'elles ne correspondent pas aux principes de pensée antique).

Bref.
Le terme d'isolant est assez mal compris en général car on l'utilise en vrac pour parler de plusieurs phénomènes pourtant distincts, avec pour origine l'amalgame fait avec le phénomène électrique du même nom.
Il faut différencier donc d'un côté la non conduction d'énergie, et de l'autre l'isolation (qui concerne alors les matériaux hermétiques énergétiquement). En physique la non conduction implique l'isolation, mais pas dans nos disciplines, l'énergie ne se comportant pas comme l'électricité. En gros, un conducteur énergétique peut transférer (au sens de guider) l'énergie d'un point A à un point B sans déperdition entre les deux, alors qu'un isolant empêche l'énergie de traverser totalement (et je parle ici de traversée et non de transfert ^_^ ). Un isolant est toujours non conducteur, mais un matériau non conducteur n'est pas nécessairement un isolant.
Bref il y a beaucoup de facteurs à prendre en considération.

Ici le plomb est effectivement un très bon "isolant" énergétique (bien qu'il ait un taux de pénétration qui ne soit pas de 0, ce qui explique qu'il puisse se charger avec le temps), de nombreux tests ont d'ailleurs démontré qu'une épaisseur de 7 à 10cm pouvait bloquer pratiquement n'importe quel dégagement énergétique, mais quelques millimètres suffisent déjà à arrêter la majeure partie des émissions. C'est d'ailleurs pour cela que les pièces de tests (comme celle dont j'ai pu parler dans l'ouvrage sur le vampirisme) sont recouvertes de plomb (en général entre 3 et 5mm d'épaisseur. L'idéal serait d'utiliser les briques en plomb utilisées pour construire des pièces anti radiation, mais à plusieurs centaines d'euros la brique, c'est pas forcément évident :p )

Alors oui, aussi bizarre que cela puisse paraître, le fait qu'il soit isolant ne l'empêche pas d'être émissif, et qui plus est avec un ratio assez correct (par contre l'intensité de ce dégagement est assez faible en proportion et sa régénération extrêmement lente). Le facteur Emission/absorption ne rentre pas toujours en considération dans le cadre de l'isolation puisque l'isolation peut être liée certes à un facteur émissif très important (un exemple comme l'obsidienne est parlant) ou être lié à la structure physique du matériau, ce qui est le cas du plomb mais aussi de l'aluminium (qui est un semi isolant) par exemple.
Autre facteur amusant, l'état du matériau change sa capacité d'isolation. Le plomb liquide (donc chaud) est beaucoup moins isolant que le plomb solide (donc froid), ce qui explique notamment l'usage du plomb fondu dans certains rituels :-)

Je ne vais pas m'étendre davantage sur la question (c'est précisément le thème du prochain livre sur lequel je travaille depuis 2 ans, donc si les propriétés de la matière vous intéressent il faudra attendre encore quelques mois :-) ) mais j'espère que cela aura pu vous permettre d'y voir déjà un peu plus clair :-)

Arnaud THULY
Energie libre

Nombre de messages : 48
Pratiques magiques/ spiritualité : Larges...
Localisation : Gers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 16:33

@Arnaud THULY Merci Arnaud pour ton intervention intéressante ! Seulement ma question de base est plus prosaique, il s'agissait simplement de savoir si les propriétés isolantes du plomb étaient connues et citées dans certains textes ésotériques anciens, antérieurs aux découvertes scientifiques modernes relatives à ce métal (être imperméable aux ondes radio, radioactivité, etc.)

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par Arnaud THULY le Dim 12 Avr 2015 - 16:41

Oui et non. En fait on a beaucoup de citations d'usages antiques et médiévaux qui vont dans le sens décrit (talismans voire carrément plaques isolantes sur le corps pour protéger le praticien) mais à ma connaissance il n'y a peu ou pas de textes faisant explicitement référence aux principes isolants.

Arnaud THULY
Energie libre

Nombre de messages : 48
Pratiques magiques/ spiritualité : Larges...
Localisation : Gers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire du plomb dans l'ésotérisme

Message par LeRenardTristana le Dim 12 Avr 2015 - 17:23

D'accord Sad

LeRenardTristana
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Nature et instinct.
Localisation : Entouré(e) de pins.

https://totemturquoiseau.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum