Medium-Désenvoûtement.com
Connaitre ses dons, Vies antérieures, Désenvoûtement-Hantise...
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Théorie des 5 éléments chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théorie des 5 éléments chinois

Message par Hagel le Dim 14 Sep 2008 - 13:23

Bonjour,

La théorie des Cinq éléments 五行 (pinyin : wǔxíng) est un système philosophique chinois visant à expliquer l’ensemble des phénomènes de l’univers, dont l’histoire, la société humaine, les saisons, la santé, la personnalité. Constitué sur la base de notions très anciennes (peut-être Zhou occidentaux), il a atteint sa forme achevée entre la fin des Royaumes combattants et les Han, tout en se combinant avec les concepts de Yin-Yang.

Les Cinq éléments sont mentionnés dans la langue selon l’ordre : métal, bois, eau, feu et terre (jīn mù shuǐ huǒ tǔ[1]). Le terme xing (marche), habituellement traduit par “élément”, évoque plutôt un mode d’action qu’une matière ; il est d’ailleurs remplacé par de (德) “vertu” ou "effet" chez Zou Yan. Néanmoins dans le Zuo Zhuan, le terme cai [2] (matériau) apparait. Les éléments semblent donc pouvoir recevoir des interprétations différentes.



Selon le système intégré achevé sous les Han, tous les éléments de l’univers se répartissent entre ces cinq catégories qui s’engendrent (sheng 生) et se dominent (shèng 勝 ou kè 克) l’une l’autre selon un ordre cyclique déterminé qui a varié selon les époques. L'ordre actuel est :

Ordre d’engendrement : métal→ eau→ bois→ feu→ terre→ métal :
Ordre de dominance (ou d'inhibition) : métal→ bois→ terre→ eau→ feu→ métal
Tous les changements observables, de quelqu’ordre ou domaine que ce soit, s’expliquent par ces relations.

L’ordre traditionnel d’énumération dans la langue, "métal-bois-eau-feu-terre", qui ne correspond à aucun des deux ci-dessus, s’explique probablement par des considérations euphoniques.

Évolution :

Dans le Shangshu, ouvrage chinois le plus ancien avec le Shijing puisqu’il date théoriquement des Zhou, le terme "Cinq éléments" apparait dans le Livre des Xia[3] et le Hongfan[4]. Dans ce dernier chapitre, on explique le succès de Yu dans la lutte contre les inondations par le fait qu’il prend en considération ces Cinq éléments, au contraire de son père Gun qui a lui échoué. Néanmoins, comme le Shangshu fut reconstitué intégralement sous les Han, puis de moitié sous les Jin, il pourrait s’agir d’interpolations.

Dans le Guoyu, ils sont mentionnés pour la première fois au complet comme les constituants dont l’union forme les dix-mille choses et êtres de la création. Dans le Zuozhuan, ce sont les cinq activités. Le Xunzi en fait les cinq principes du confucéen. Dans les Annales de Lü, les Cinq éléments servent déjà de catégories générales.

A la fin des Royaumes combattants, Zou Yan développe sous le nom de Fin et début des cinq vertus une théorie expliquant les successions dynastiques par la dominance des éléments les uns sur les autres. Cette notion est déjà mentionnée dans le Zuozhuan, le Mozi et le Sunzi. Ainsi, dans le Shiji, on dit que Qin Shihuang prit la succession du dernier des Zhou (dynastie de feu) parce qu’il possédait la vertu de l’eau, élément associé au Nord et à la couleur noire, d’où la rigidité et la froide cruauté de son style de gouvernement. Les Han occidentaux qui vinrent après lui possédaient la vertu de la terre, tout comme autrefois la dynastie de l’empereur Shun, qui fut remplacée par les Xia (bois), suivis eux-mêmes des Shang (métal) puis les Zhou (feu). Après les Han occidentaux (terre) vint la dynastie Xin de l’usurpateur Wang Mang qui possédait la vertu du bois. A sa chute eut lieu une lutte de succession : Guangwu, premier empereur des Han orientaux, fut désigné par une inscription prophétique rouge, comme il se doit pour un souverain de feu dominant le bois.

Sous les Han, le système achève de se former. La notion de l’engendrement mutuel, déjà évoquée dans le Guanzi, est systématisée à la fin du Ier siècle av. J.-C. par Liu Xiang et Long Yin. Les Cinq éléments se combinent avec le Yin et le Yang. Un système d'interprétation systématique expliquant universellement tous les phénomènes apparait dans différents textes comme le commentaire Dazhuan du Shangshu, le Huangdi Neijing ou le Baihutong.

Une représentation du fonctionnement de l'univers accordant moins de place aux cinq éléments et donnant un rôle privilégié à un Ciel doué d'intentions et de sens moral est proposée par des confucéens comme Dong Zhongshu.

Correspondances:


Bois Feu Terre MétalEauCouleurAnimal symboleMois lunairePoint cardinalSaisonDate du calendrier chinois lunaireTiges célestesBranches terrestresPlanèteNote de musique chinoise(système pentatonique)Déséquilibre physiologiqueViscère “plein”Viscère “creux”DoigtOrgane des sensSensHumeurSaveurSites des saveurs(médecine)SentimentVertu confucéenneComportementTechnique martialeAnimal domestiqueFruitGraine
cyan 青 (bleu à vert)rouge 朱jaune 麒 ou 黃blanc 白noir 玄
dragon azur 青龙 ou 青龍oiseau vermillon 朱雀licorne jaune 麒麟 ou 黃麟tigre blanc 白虎tortue noire 玄武
1er, 2e, 3e4e, 5e, 6e(sans)7e, 8e, 9e10e, 11e, 12e
estsudcentreouestnord
printempsété
(deux premiers mois)
Changement de saison
(tous les trois mois)
automnehiver
Nouvel An chinois
(1er jour du 1er mois)
Shangsi 上巳
(3e jour du 3e mois)
Fête des bateaux dragons
(5e jour du 5e mois)
Qi Qiao Jie
(7e jour du 7e mois)
Fête du double neuf
(9e jour du 9e mois)
1 甲 jiǎ
2 乙
3 丙 bǐng
4 丁 dīng
5 戊
6 己
7 庚 gēng
8 辛 xīn
9 壬 rén
10 癸 guǐ
1 寅 yín
2 卯 mǎo
4 巳
5 午
3 辰 chén — 9 戌
6 未 wèi — 12 丑 chǒu
7 申 shēn
8 酉 yǒu
10 亥 hài
11 子
Jupiter
Muxing
Mars
Huoxing
Saturne TuxingVénus JinxingMercure Shuixing
mi 角 júesol 徵 zhǐdo 宫 gōngré 商 shāngla 羽
vent 風 fēngchaleur 熱 humidité 溼 shīfroid 寒 hánexcès 燥 zào
foiecœurratepoumonrein
vésicule biliaireintestin grêleestomacgros intestinvessie
indexmédium / majeurpouceannulaireauriculaire
œiloreillebouchenezpeau
vueauditiongoûtolfactiontoucher
larmesbavesalivesécrétion nasales, mucussueur
aigre/acideamerdoux, sucrépiquantsalé
ligaments, nerfsvaisseauxchair, musclepeauos et moelle
colèrejoieréflexion, introspectionanxiétépeur
fraternité 仁 rénbienséance 禮 parole 信 xìndevoir 義 sagesse 智 zhì
contenanceregardpenséeparoleécoute
saisiepoingpaumetranchantpique
volaillemouton, chèvrebœufchien, chevalporc
poireprunekakipêchechâtaigne
sésameblérizmilletharicot




Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinq_%C3%A9l%C3%A9ments_(Chine)
Bien à vous



Le forum est votre kryptonite par sa vastitude? La fonction recherche est votre super pouvoir, la section débuter votre cape rouge et les dossiers votre slip kangourou.

Dans la vie rien n'est à craindre, tout est à comprendre. M. Curie

Hagel


Nombre de messages: 29372
Pratiques magiques/ spiritualité: Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des 5 éléments chinois

Message par topa le Jeu 5 Fév 2009 - 11:30

La présentation des différents types physiques et psychiques, associés aux Cinq Principes est une trame d'identification de nos tendances dominantes. On doit essayer de repérer si une tendance générale nous correspond globalement. La plupart du temps, des éléments résonnent dans l'un ou l'autre des Principes, mais l'on peut néanmoins identifier une tendance plus dominante. Il est très rare (environ 10% des cas) de se sentir concerné par un seul Principe. Dans environ 50% des cas, on se retrouve dans deux types différents, les 40% restants correspondant à trois types ou plus. Dans ce cas, la distinction s'avère plus difficile.
Pour s'assurer que le type identifié correspond bien à sa personnalité on peut demander à des proches ce qu'ils en pensent.

Si nous correspondons à un Principe, de façon dominante et structurelle, il est tout à fait possible qu'en fonction de situations particulières et momentanées, nous nous comportions selon un type différent. Cela peut, par exemple, être le cas de quelqu'un de type Métal habituellement "distancé et flegmatique" qui se comportera temporairement avec des attitudes de type Bois : colère, sentiment d'injustice, violence verbale etc) lorsqu'il traverse une période dans laquelle il se sent profondément et injustement remis en cause.


Type Bois

Psychologie: La vertu du Bois est l'harmonie, sa nature est la tempérance et ses qualités sont la beauté et l'élégance. L'individu de type Bois est une personne entraînante mais sa passion est la colère et il court le danger de déchéance et de perdition car, par excès, il devient son contraire. Susceptible, son attitude reste néanmoins toujours digne.
Il présente le pouvoir créateur (artistique, imagination), il est travailleur et combatif. Intuitif, il sait être cordial et accueillant. Actif et très animé, il gesticule beaucoup et parle fort mais reste anxieux, sensible et émotif, ce qui peut le rendre coléreux car il ne supporte pas d'avoir tort. Parfois lunatique ou instable, il reste malgré tout créatif et imaginatif, et sait parfois être intrépide.
Séducteurs impénitents, ils se réfugient parfois dans les excès de nourriture ou d'alcool, ils aiment se coucher tard.
Ils sont souvent patraques, mais rarement malades, leur point faible réside en une forte sensibilité à certaines période saisonnières, en particulier au printemps, ainsi qu'une instabilité nerveux. Sa fragilité est donc de type caractériel.

Morphologie: L'individu de type Bois est généralement long, maigre et droit, surtout lorsqu'il est jeune. Il a le teint coloré et plutôt verdâtre. Les yeux sont jolis, la barbe est assez fournie et les lèvres rouges. La musculature est tonique et ferme, la peau est douce et la résistance physique est bonne.
Le regard est franc, décidé et l'expression de son visage est accueillante et directe.
La main est fine, équilibrée et marquée par des ongles mous ou cassants, selon le dégré d'excès ou de faiblesse.
Certains sujets ont des intolérances alimentaires.



Type Feu

Psychologie: La vertu du Feu est l'éclat, sa nature est la chaleur. Sa qualité est la prospérité. Il brûle et transforme rapidement. Son danger est dans son pouvoir destructeur, sa manifestation affective est la joie. Violent et irascible, l'individu de type Feu représente la passion, la fougue et l'ardeur mais aussi la lucidité. C'est un bon vivant qui aime tous les plaisirs. Généreux, serviable, optimiste, il a la parole facile et est enthousiaste.
Le type Feu se prédestine aux grandes causes par dévouement et sens de la grandeur, très jeune il est souvent en conflit avec l'autorité et se sent parfois incompris, le sentiment de persécution lui complique souvent les relations humaines.
Résistant et intelligent, il est parfois présomptueux, agressif ou excité. Malgré leur caractère les types Feu sont des inquiets.Sa fragilité est d'ordre émotionnel.


Morphologie: L'individu de type Feu a généralement un teint coloré, souvent rougeaud. Il a un regard dominateur voire condescendant. Le visage est plus large du bas, le nez est busqué et les oreilles ont les lobes détachés. La barbe et les cheveux sont plutôt châtains. Sujet à l'obésité ou à la ventripotence, c'est cependant un sportif et un être solide, grand et fort qui ne craint pas le froid. Cependant son penchant pour les plaisirs de la vie porte en lui les germes des problèmes liés aux excès.
Hyperémotifs, même parfois agités ils peuvent être turbulents, difficiles ou alors timides et renfermés sur eux-mêmes.
Souvent le type Feu n'aime pas l'été à cause de la chaleur.
La main est longue avec des doigts fins et des ongles longs et solides.



Type Terre


Psychologie: La vertu de la Terre est d'imbiber et de pénétrer avec danger d'inondation et de pourrissement, sa qualité est l'abondance et son action la transformation lente. L'individu de ce type est doué pour la pensée et la méditation. Il symbolise le réalisme, le sens du travail, la fécondité laborieuse et la circonspection. C'est un stratège entreprenant, il a les pieds sur terre et sait faire preuve de bon sens.
Il possède une grande sensibilité tactile et son regard affable rassure l'interlocuteur.
Peu conformiste et opportuniste, il sait être diplomate, tolérant et même mondain. Son point de référence est toujours sa propre expérience.
Le soucis est que c'est souvent un grand penseur qui tombe dans l'excès de réflexion et peut se lancer dans des discussions interminables. Souvent il a des problèmes pour la prise de décision, distrait et insouciant, il a le sens de l'humour limite campagnard. Il aime se lever tard.

Morphologie: Le type physique est caractérisé par un teint jaune, des traits gras, épais et solide, notamment au niveau des oreilles, du nez et de la bouche. Les sourcils sont fournis, le dos est rond. Les épaules et les hanches sont larges et l'allure "massive". Généralement la personne est potelée ou peut être complètement à l'opposé c'est à dire avoir un corps sec.
Le visage posé sur un cou en général petit est rond, parfois adipeux. L'individu de ce type est peu souple et a souvent du ventre.
Gourmand et aimant les sucreries, il aime faire la sieste et craint le vent et l'eau. L'humidité leur provoque des rhumatismes.
La main est courte et potelée avec des ongles carrés.
Le type Terre est sensible à la dépression et résista difficilement aux épidémies.



Type Métal

Psychologie: Les vertus du Métal sont la clarté et la pureté, sa nature est la fraîcheur et ses qualités sont la fermeté et le sens des réalisations. Il correspond à la moisson. Son danger vient de son caractère destructeur car il marque l'arrêt de l'énergie et des dynamismes de vie. Il est solide et constant. Sa passion est la sollicitude mais peut devenir morosité ou esprit chagrin en cas d'excès. Mais pour la plupart, l'humeur du type Métal est nostalgique, triste, mélancolique surtout vers l'automne.
Il possède beaucoup de sang-froid et a une vie régulière, efficace, ni bruyante, ni spectaculaire.
Il constitue le type le plus égal à lui-même des cinq Principes.
Il trouve la solution à tous les problèmes même dans un cadre émotionnel difficile, sans jamais se dévoiler, cependant si il est déraciné de ses habitudes ou des lieux où il se sent à l'aise son efficacité est fragilisée.
Son caractère dominant est: invisible mais efficace.
Doué pour la parole, il symbolise la volonté, la rigidité, l'intégrité.
L'individu Métal aime organiser et est méticuleux, prudent et prévoyant. Il aime peu l'imprévu et ne s'adapte pas toujours facilement.
Fidèle, ordonné et juste, c'est un analyste romantique.
Méthodique et calme, il est efficace. D'humeur égale, bien que parfois obstiné, il sait maîtriser ses émotions.


Morphologie: L'individu de type Métal a généralement le teint clair ou hâlé, les oreilles droites et une bonne apparence générale (figure carrée, lèvres et dents harmonieuses). Il est grand, mince, avec une cage thoracique petite et un dos légèrement courbé.
Il craint le froid, l'humidité ou la chaleur excessive.
Il peut-être un peu raide ou au contraire avoir une allure pleine d'aisance.
Ses mains sont longues, rugueuses, sèches ou humides avec les doigts parfois tordus en crochets. Les articulations des phalanges sont marquées et striées, les ongles sont longs et étroits.
Le regard est dur, vif, malicieux ou triste.



Type Eau


Psychologie: Les vertus de l'eau sont la sévérité, la rigueur et l'absence de passion. Pour le Taoïstes elle symbolise la sagesse, elle n'a pas de contestation, elle coule suivant la pente du terrain. Son action engendre la crainte et le respect. L'Eau tonifie mais marque aussi l'arrêt. Les individus de ce type sont souvent craintifs ou un peu timides, mais ils ont la capacité de savoir écouter. L'Eau est une puissance féconde mais en excès elle inonde. Si ren ne vient la mettre en mouvement, elle est comme en réserve, trop placide et fermée sur elle-même.
Les personnes du type Eau ont le regard émouvant, se sont des émotionnels passionnés, ils sont généralement attachés au passé et toute action leur coûte, ce sont des contemplatifs. Ils sont très scrupuleux et très consciencieux, leur aspect est souvent froid.
Leur tendance est de placer leur idéal dans l'amour et même au-dessus de l'amour, d'où une certaine vulnérabilité des défenses, tant émotionnels qu'organiques. Ils sont difficiles à cerner.
Autoritaire et courageux, l'individu du type Eau sait prendre ses décisions rapidement. Calme, tranquille, il peut parfois être misanthrope ou impétueux, mais il reste digne et noble en toute circonstance.
Généreux et il est bien dans sa peau et fait preuve de droiture. Capable de se sacrifier pour réaliser ses buts, il se sent souvent seul car il fait peu confiance.

Morphologie: Le type physique est caractérisé par la rondeur: corps replet, souvent gros et gras. Les oreilles et la bouche sont épaisses, la peau est douce et souple, les cheveux sont luisants, le teint est foncé. Le dos est raide et le port de tête haut. L'individu de ce type aura tendance à avoir des poche sous les yeux, il sera plutôt frileux et craindra l'humidité climatique.
Les types Eau sont fragiles au niveau de la gorge, ils sont parfois insomniaques, ont des insuffisances au niveau immunitaires et des états dépressifs.
La main est courte et boudinée, les ongles sont plats et fragiles ayant parfois l'aspect d'une péniche (légèrement incurvés vers le haut).
Les enfants Eau ont souvent des angines, ils manquent de vitalité.


L'observation ne doit pas occulter le fait que la vie est dynamique, en mouvement permanent, et que, par conséquent ces Cinq Principes interagissent obligatoirement entre eux.


Source principale: La phyto-énergétique (Stimulez vos points d'acupuncture par les huiles essentielles) de Michel Odoul et Elske Miles.

Source secondaire (peu d'informations tirées): Encyclopédie du Chamanisme de Pierre Manoury

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages: 3859
Pratiques magiques/ spiritualité: En découverte encore et toujours
Localisation: 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des 5 éléments chinois

Message par topa le Lun 9 Fév 2009 - 9:19

Ajout (avec quelques différences par rapport aux correspondances données plus haut) provenant du Huangdi Nei Jing (黄帝内经) ou Classique interne de l'empereur Jaune est le plus ancien ouvrage de médecine chinoise traditionnelle.

Je ne renote pas toutes les correspondances évidemment.

Eau

Correspondances en rapport à la nature

Climat: froid
Transformation: réserve
Odeur: putride
Consistance: mou
Légume: fanes de haricot

Correspondances en rapport à l'homme

Orifices: 2 orifices supérieurs
Sens: ouïe
Ornement: cheveux
Territoire: lombes
Liquide: salive épaisse
Bruit: gémissement
Changement: frisson
Vertu: sagesse et volonté




Bois

Correspondances en rapport à la nature


Transformation: naissance
Odeur: rance
Consistance: dur
Graine: blé
Légume: poireau chinois
Fruit: prune

Correspondances en rapport à l'homme

Ornement: ongles
Territoire: hypocondre
Bruit: cri
Vertu: bienveillance, altruisme




Feu

Correspondances en rapport à la nature

Transformation: développement
Odeur: roussi
Consistance: fibreux
Graine: millet glutineux
Légume: échalote chinoise
Fruit: abricot

Correspondances en rapport à l'homme

Sens: parole
Ornement: visage
Territoire: pointe du coeur
Liquide: sueur
Bruit: rire
Changement: inquiétude




Terre

Correspondances en rapport à la nature

Transformation: transformation
Odeur: parfumé
Consistance: charnu
Graine: millet non glutineux
Légume: mauve
Fruit: jujube

Correspondances en rapport à l'homme

Ornement: lèvres
Territoire: abdomen
Liquide: salive fine
Emotion: souci
Bruit: chant
Changement: éructation
Vertu: bonne foi, fidélité




Métal

Correspondances en rapport à la nature

Climat: sécheresse
Transformation: récolte
Odeur: acre
Consistance: croquant
Graine: riz
Légume: oignon

Correspondances en rapport à l'homme

Forme corporelle: peau et poils
Ornement: poils
Territoire: thorax
Emotion: tristesse
Bruit: sanglot
Changement: toux


Source: La diététique du Tao de Philippe Sionneau et Richard Zagorski

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages: 3859
Pratiques magiques/ spiritualité: En découverte encore et toujours
Localisation: 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum