La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Questions sur les sensations en magnetisme
par FlyingFox Mar 15 Aoû 2017 - 23:17

» Recherche bénévole pour tirage
par Sushie Mar 15 Aoû 2017 - 23:11

» Invisibilité énergétique & magique
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:15

» La fonte des bougies (rapidité, lenteur)
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:04

» Outil: La baguette magique
par Smaëir Mar 15 Aoû 2017 - 17:01

» Hypnose et vie anterieure
par Marc Arthur Dim 13 Aoû 2017 - 22:19

» Proposition de tirage
par Isil Sam 12 Aoû 2017 - 9:02

» [Ouvert]Bénévole : Proposition de ressentis
par animus Jeu 10 Aoû 2017 - 0:56

» liens psychiques
par encore-des-questions Mar 1 Aoû 2017 - 15:07


La parole perdue. Débat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La parole perdue. Débat.

Message par Nico5962 le Mer 13 Jan 2016 - 17:55

Voici mon cheminement, ce qui m'est arrivé en quelque sorte. Indicible bien sur, donc difficile à décrire. J'aime cette forme de poésie pour décrire. 
Qu'en pensez Vous ?

J’étais allongé là !
Le temps s’arrêtais et continuais à la fois comme une vague d’air tropical. 
D’un goût sur et amère, pas le goût bleu. Mais l’entente du glaive qui rompt les chaînes du désespoir.
En travers sur le canapé rouge, là précisément au millimètre près du bord du précipice comme volontairement envahi par cette surprenante vue.
Devant moi se tenait debout, ma cheminé enflammée, empilée de ses pierres blanches.
Elles étaient belle comme courtoise.
L’astre des flammes d’un brillant écarlate jaune claire léchaient mes yeux à travers la vitre jusqu’a réellement toucher mes pupilles toutes petites et noires.
Mes yeux translucides ou passe le courant marin d’une ardente beauté, celle de la soif de l’abstrait.
Voilà le décor planté comme une graine pour décrire un instant qui dure l’éternité dans le temps pour améliorer mon impression juste mais clair d’une bulle entourée non pas comme du savon mais invisible par l’œil physique mais compréhensible par l’œil, celui de l’acceptation.
Bref telle était l’encadrement du paysage.
Une peinture sur toile fragile et pur mais dur comme un rocher sans cœur.
C’était la vision d’un autre paysage que l’air qui respirait dans la pièce.
Car l’air contenant les mots vie, mange et se repose comme tout être. Bloquaient dans le temps d’un miroir glacial devant moi, flottaient qui murmuraient sans une connexion de l’un à l’autre mais intérieurement vibrante. 
Il en était de même pour la parole perdue.
La parole est à ce moment précise forte et gracieuse, sans écart.
Dans un corps de gloire pareillement au mien car la parole vie et meurt en même temps alors elle reste gravée comme on marque à l’encre de chine grâce à la plume sur le papier.
Tout ça mélangé, les symboles ou plutôt les mots exacts sortaient de ma bouche de couleurs indescriptible de celles connues.
Ils étaient des symboles comme des lettres chinoises, dont la couleur et la forme donnaient vraiment le vécu de la parole perdue.
Ce ne sont pas des mots, j’insiste par cette gloire d’une mine juste et sincère.
C’était des cartes comme ceux à jouer entourées de lettres chinoise dédoublée peu-être plus ! triplés sans aller jusque là ! Cette symbolique étoilée qui jouit à elle seule le plaisir sans le transmettre au parolier.
Aucune sensation seulement celle de la compréhension sans aucune explication.
Je compris ce jour-là, celui de l’éloquence d’une semence qui pour moi deviens devient chêne et arbre de la compréhension.
Et pourquoi pas un jour celui de la connaissance...
 
                                                                                                      Nico. 

avatar
Nico5962
Energie libre

Nombre de messages : 15
Pratiques magiques/ spiritualité : Alchimie, spiritualité moderne.

http://www.nicolasbottin.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La parole perdue. Débat.

Message par Germinas le Mar 15 Mar 2016 - 3:30

Salutations,

Deux mois plus tard, et je suis là.

Ça me fait penser au Soleil. On peut voir la lumière qu'il projette, sentir sa chaleur sur notre peau, et même peut-être entendre son chant. En extrapolant, on peut ressentir l'amour qui s'émane du Soleil. Mais tout ça est à la surface et est observable seulement de l'extérieur. Qui est vraiment à l'intérieur du Soleil, de quoi ou de qui provient réellement cette chaleur et cet amour ? Qu'y a-t-il à l'intérieur du Soleil ? Même si j'ai une bonne idée de la réponse il m'est difficile d'expliquer ce que je comprends, de dire ce qui ne peut être dit. Le français (et surement la majorité des langues parlées sur Terre présentement) est un langage profane. Sur un forum d'ésotérisme, le désaccord se fait plus souvent sur les mots qui sont utilisés que sur les chose qui sont expliquées. Il n'y a pas de référentiel spirituel ou sacré dans la langue du français, contrairement à ce qui en était autrefois de l'hébreu ou des hiéroglyphes égyptiens. C'est ça pour moi la parole perdue, le sacré intriqué dans la lettre, le sacré absent de la lettre française.

Qu'est-ce qu'on apprend aux enfants à l'école au propos des lettres A,B et C. Juste rien mis à part que ce sont les trois premières. Comment écrire sur l'âme alors qu'on ne connaît pas l'âme de la lettre ?

Ho et puis, ton poème me fait penser aux Étoiles, ces lueurs qu'on voit la nuit dans l'immensité noire de l'Univers. Les lumières sont les reflets d'un lointain passé. Mais oui, comment peut-on savoir qu'au bout du trajet l'étoile est toujours là, elle n'est peut-être plus là même si on peut voir qu'elle y était. C'est la même chose avec les gens qu'on regarde vibrer, au final on est toujours en retard sur ce qu'ils ont vécu, ce qu'ils ont expérimenté et ce qu'ils ont compris. Et même s'ils nous l'expliquaient, on ne comprendrait jamais l'entièreté de qui ils sont. C'est pour ça que j'ai choisi de ne sous-estimer personne ni non plus surestimer.

Merci, et si jamais j'étais complètement hors sujet veuillez accepter mes plus sincères excuses.

GermeCoeur

EDIT : scuse, pourquoi à la fin du poème c'est écrit ''God is in control'' ? Le contrôle c'est épuisant, même pour ''Dieu''.
avatar
Germinas
Energie libre

Nombre de messages : 11
Pratiques magiques/ spiritualité : Libre de contempler, Libre d'aimer

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum