La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Sainte Sara
par Fennec Aujourd'hui à 3:03

» Joubarbe (famille des sempervivum) : qualités énergétiques
par Hagel Hier à 20:35

» Développez vos facultés psychiques et spirituelles - Serge Boutboul
par Ha aH Hier à 16:02

» Quizz Plantes magiques et sorcières
par cupcake Hier à 11:28

» [documentaire] Enquête sur le monde invisible
par Arkeon Hier à 0:25

» Le rôle de l'ange gardien
par dessinette Mar 23 Mai 2017 - 15:28

» prière de Salomon
par Aurum Lun 22 Mai 2017 - 14:10

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Hagel Lun 22 Mai 2017 - 10:27

» L'aura
par Rackyr Ven 19 Mai 2017 - 4:18


Capacités et handicaps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capacités et handicaps

Message par Tillandsia le Mar 25 Oct 2016 - 18:11

Bonjour !

Je prends mon courage à 2 mains pour un premier poste ...

Voilà plusieurs semaines (8-10) que j'ai découvert le forum et que je travaille à gérer mes capacités.
Je rencontre 2 problèmes pour lesquels j'aurais besoin de vos retours/suggestions/expériences sur les capacités et le handicap.

1°) où classer les conséquences d'un handicap neurologique dans le miroir psychique ? Je suis autiste, et cela impacte beaucoup de domaines : pour l'instant, j'ai mis mes symptômes dans une partie à part, pour les avoir bien présents à l'esprit. Mais je ne sais pas quoi en faire, et si il faudrait en faire quelque chose.

2°) certaines capacités compensent mes handicaps (ex. : regarder les autres dans les yeux = les voir "plus que nus", donc je ressens les autres au lieu de les voir).

Mais par ailleurs, certains handicaps semblent se "transposer" : j'utilise très peu ma vue...et je suis incapable de visualiser....je continue quand même à essayer parce que j'ai compris intellectuellement ce qu'il fallait faire, mais rien ne vient.

Merci de votre aide !
avatar
Tillandsia
Energie libre

Nombre de messages : 14
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Erin le Mer 26 Oct 2016 - 10:39

Bonjour Tillandsia,
J'imagine que seul une personne ayant le même handicap que toi pourrait te répondre de façon concrète. Ce n'est pas mon cas, donc tout ce qui suit ce sont mes croyances issus d'un vécu non-handicappée.
Souvent on se crée des limitations inutiles par rapport à une idée qu'on a de soi-même. Ce n'est pas parce qu'une porte s'est fermée (=handicap ou autre empêchement) qu'il n'y aurait pas une autre porte ouverte quelque part ailleurs. Le problème se pose si on continue de regarder la porte fermée plutôt que de changer de direction et utiliser une autre porte qu'on trouverait ouverte dès qu'on regarde ailleurs.
Par rapport aux capacités, il n'y a pas de règle fixe comment il faudrait faire pour les développer. A la fin, chacun avance seul en tâtonnant, en expérimentant, en se trompant parfois, en réussissant d'autres fois. Chacun est face à ses propres limitations qu'ils soient de l'ordre d'un handicap médical ou autre. Et chacun doit apprendre à naviguer pour les contourner. Et ce chemin parcouru ne ressemble à aucun autre chemin, bien qu'il puisse parfois y avoir des similarités.
avatar
Erin
Courant énergétique

Nombre de messages : 300
Pratiques magiques/ spiritualité : Advaita

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par kadera le Mer 26 Oct 2016 - 18:46

Je ne peux pas t'aider... mais je suis très heureuse de voir ton cheminement.
Si la vue tu es bloquée.. tu as d'autres sens à exploiter. les oreilles, le ressenti par exemple. Écoute au lieu d'essayer de voir... des fois que ça pourrait te débloquer!
avatar
kadera
Energie libre

Nombre de messages : 11
Pratiques magiques/ spiritualité : médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par FlyingFox le Mer 26 Oct 2016 - 22:11

Bonsoir Tillandsia,

je ne sais pas si je suis légitime pour répondre, n'ayant pas été diagnostiquée officiellement asperger. Je pense être autiste asperger à 90%, on va dire, il s'agit donc d'un auto-diagnostic, suite à des tests passés sur internet. De nombreux témoignages de personnes asperger (internet et livres)  m'ont ensuite confortée dans ce diagnostic.

La première chose que j'ai envie de souligner est que tous les asperger ne sont pas identiques Smile, les handicaps varient (certains seront plus sensibles au niveau de l'ouïe, d'autres plus au niveau du toucher ou de la vue etc... ) . De plus, il existe des asperger qui sont capables de visualiser sans problème, cela n'est donc pas propre aux autistes de ne pas savoir visualiser: Temple Grandin, auteure de l'ouvrage "ma vie d'autiste" a d'ailleurs utilisé cette facilité de visualisation dans son métier . J'avoue avoir cru pendant un temps que la pensée en image était même une caractéristique des autistes asperger.

Personnellement, je me rends compte que ma capacité de visualisation est moins forte qu'avant et qu'à présent, je suis plus dans le ressenti. Par exemple, quand je fais le rituel de renvoi à la terre, je ne "vois" pas le pentacle devant moi mais je le "sens", je sais qu'il est là, je l'ai tracé . Et ça marche tout aussi bien.
Pareil pour mes chakras, ces derniers temps, je n'arrive plus à les visualiser , en revanche, je les ressens très fort sous forme de vibrations, chaleur, froideur etc..

Pour ton 1), je ne pense pas que mettre de côté les côtés inhérents au syndrome d'Asperger soit une bonne idée. Le miroir psychique , c'est finalement se regarder en face, donc mes défauts tels qu'être associale, perfectionniste, à grosse tendance anxieuse, à l'ouest total dans mes relations sociales font partie de mes caractéristiques . Finalement "syndrôme d'asperger", ce n'est qu'une liste de caractéristiques, ça facilite le listing des défauts/qualités pour le miroir psychique, non? /D

Pour le 2), je ne vois pas les choses comme toi. N'est-ce pas pas le handicap qui a permis l'émergence de tes capacités? Wink En fait, je m'interroge beaucoup... Est-ce que le fait d'être asperger ne va pas pousser à développer ses ressentis , le visuel étant trop "violent"? Ou peut-être même est-ce l'inverse, est-ce que le fait de ressentir très fortement visuellement n'est pas un révélateur d'une hypersensibilité exacerbée qu'il faut juste apprendre à canaliser par le travail sur soi , sur ses énergies? Les spécialistes prennent-ils le problème dans le bon sens, finalement? .... Bref, je m'égare, désolée.  

Petit truc, en discutant avec une amie diagnostiquée asperger, on s'est rendues compte que deux pierres nous convenaient formidablement bien: l'obsidienne oeil céleste (évite la sensation d'envahissement de l'autre en soi, permet de créer une veritable bulle protectrice) et dernièrement, la sugilite, vraiment bluffante, elle m'a permis d'avoir des interactions humaines "normales" sans que j'en ai des crises d'angoisses pendant une semaine après /D

J'espère n'avoir pas été trop brouillonne ou incompréhensible dans mes réponses, bon courage dans ton cheminement! sunny
avatar
FlyingFox
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 179
Pratiques magiques/ spiritualité : Télétoucher, télépathie, un peu clairvoyante...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Tillandsia le Jeu 27 Oct 2016 - 13:48

Merci pour ces pistes, qui rejoignent ma propre réflexion :

- c'est depuis que j'ai lu ici ce qu'était l'hypersensibilité médiumnique que j'ai de gros doutes sur ma prétendue absence d'empathie (selon d'autres). Sur le coup, j'ai rigolé en me disant, "Tiens, tous les médiums sont autistes ???"

Et après, j'ai commencé à réfléchir à mon propre cas ; )

Mais...ça pose effectivement la mise en route de beaucoup, beaucoup de travail...et ça me donne le trac ! Pas la peur effrayée, mais la peur du trac. Je ne saurai pas mieux dire.

- les portes fermées et les limitations, je connais trop et je n'en veux plus, mais parfois, je ne sais simplement pas qu'il faut que je "déplace" ma façon de faire de quelques degrés pour réussir !

Exemples : je peux faire du ménage, mais toujours dans le même ordre. Je peux penser à manger, mais seulement si je cuisine pour quelqu'un d'autre aussi. Je peux tenir 20mn dans une situation "mondaine" et ne rien dire/faire de bizarre si j'écoute.

D'où mon interrogation sur la visualisation : mais je rejoins complètement FlyingFox sur le sujet : je ne vois pas ce que je visualise, mais je sais comment c'est, et que c'est là, et que ça agit !
Mais du coup, ça veut peut-être dire pour moi : sentir la visualisation plus que la voir.

Je crois qu'en fait, après avoir vécu 35 ans en gaffant, en ratant plein de choses, j'ai le trac de faire "encore" des gaffes en gérant mal handicap + capacités (très concrètement, je pense à tout ce qui est crise de colère pendant lesquelles je décuple de forces physiques et je grille les interrupteurs, et où je sais "tout" des gens)...et oui, je ferme des portes ou je reste derrière sans oser ouvrir...

euh
avatar
Tillandsia
Energie libre

Nombre de messages : 14
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par moatib le Jeu 27 Oct 2016 - 15:03

"il n'y a pas d'échec, seulement des expériences " :=)
avatar
moatib
Courant énergétique

Nombre de messages : 360
Pratiques magiques/ spiritualité : "un éternel chercheur...."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par FlyingFox le Jeu 27 Oct 2016 - 21:06

@Tillandsia a écrit:

Je crois qu'en fait, après avoir vécu 35 ans en gaffant, en ratant plein de choses, j'ai le trac de faire "encore" des gaffes en gérant mal handicap + capacités (très concrètement, je pense à tout ce qui est crise de colère pendant lesquelles je décuple de forces physiques et je grille les interrupteurs, et où je sais "tout" des gens)...et oui, je ferme des portes ou je reste derrière sans oser ouvrir...

Concernant ce que j'ai mis en gras, je ne pourrais que trop te conseiller la méditation. Ca demande juste un peu de temps chaque jour mais les bienfaits en valent la peine.
Personnellement, cela m'apporte une capacité à être plus détachée , à regarder avec plus de recul le monde qui m'entoure et à anticiper les "crises" de colère/panique/angoisse (au choix) et donc à agir avant de péter les plombs.

sunny
avatar
FlyingFox
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 179
Pratiques magiques/ spiritualité : Télétoucher, télépathie, un peu clairvoyante...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Tillandsia le Ven 28 Oct 2016 - 16:40

Moatib...j'étais en train d'imaginer toutes les "expériences" auxquelles la combinaison aspergitude + capacités pouvait m'exposer ! : )
ushi

Mais ton proverbe est on ne peut plus sage ; ça me rappelle celui de Gandhi :"Je ne perds jamais, j'apprends".

Pour le quotidien, j'ai ces pratiques depuis que je viens sur Equinoxe :
- renvoi à la terre
- purification sous la douche
- méditation (entre 1 et 3 fois par jour : le rythme s'impose de lui-même)
- travail des chakras

Et, à ma grande surprise, parce que les runes étaient pour moi un truc de Nouillage et que je n'y connaissais rien en Asatru, les runes, qui me protègent, m'apaisent et me guident.

Tout cela m'équilibre beaucoup, et beaucoup plus que d'éviter les situations "à risque" (supermarchés, trop de monde, trop de bruits et d'odeurs, téléphone et démarches administratives...pour ne citer que quelques horreurs !). Ca agit en profondeur.
avatar
Tillandsia
Energie libre

Nombre de messages : 14
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Quartz Rose le Ven 28 Oct 2016 - 19:28

Bonsoir Tillandsia,

@Tillandsia a écrit:
- c'est depuis que j'ai lu ici ce qu'était l'hypersensibilité médiumnique que j'ai de gros doutes sur ma prétendue absence d'empathie (selon d'autres). Sur le coup, j'ai rigolé en me disant, "Tiens, tous les médiums sont autistes ???"

[...] (très concrètement, je pense à tout ce qui est crise de colère pendant lesquelles je décuple de forces physiques et je grille les interrupteurs, et où je sais "tout" des gens)

Est-ce que tu relies "je sais "tout" des gens" à l'empathie ? Car cela pourrait également être de la télépathie, non ?
Pour aller plus loin dans cette réflexion et les effets de médiumnité physique :
Arrow Dossier Juin 2012 : la télépathie
Arrow Maîtriser l'empathie
Arrow Les médiums à effet physique

Bien à toi,

QR


Avatar : Euterpe ▬ Ivosirakov
avatar
Quartz Rose



Nombre de messages : 1422
Pratiques magiques/ spiritualité : Appréhension des énergies
Localisation : Par là.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Tillandsia le Sam 5 Nov 2016 - 7:19

Merci pour chacune de vos réflexions !

J'ai passé la semaine à (re)lire et expérimenter...:

- sur "les portes et les limites" : j'ai retrouvé les pentacles de développement et connaissance personnels, qui permettent justement "d'ouvrir les portes". Premier pentacle, avec des résultats très nets...y compris ceux auxquels je n'avais pas pensé (progrès professionnels).

- j'ai travaillé sur l'empathie et l'hypersensibilité en abandonnant un côté un peu passif, et en passant en mode actif du "médium qui gère" : ne plus me prendre les énergies (humaines surtout) de plein fouet, mais les trier, et les dévier ou m'en protéger. J'utilise : la bulle de protection, dévier vers la terre, l'oeil de tigre...(d'autres pierres en cours d'achat)

- pour la télépathie et l'empathie, je ne suis pas sûre que ce soit exact, mais j'ai l'impression que la télépathie c'est quand je suis calme, et l'empathie en overdose de tout. Pour la médiumnité à effets physiques, cela semble indifférent.

Mais c'est très nouveau de prendre conscience de tout ça, et, je me sens un peu bête, mais pour tout ce qui est électrique par exemple, jusque-là, je croyais qu'on avait un vrai problème de formation des électriciens en France !


- j'ai le même problème autiste dans la vie de tous les jours et dans la vie psychique : beaucoup de choses m'échappent, et je ne suis pas capable de les conceptualiser et verbaliser.

Exemple quotidien: ne pas discerner si j'ai faim ou la gastro.

Exemple psychique : ne même pas se rendre compte que quelque chose de bizarre arrive.
Jusqu'à ce que j'arrive sur Equinoxe, j'étais très exigeante avec mon mari, qui perd régulièrement nos enfants (avant 6-8 ans, disons).
Quand je suis en charge, il y a comme une sensation de "fil" : passer une limite, je sens que l'enfant est trop loin (à la maison, c'est le portail du jardin).
Mais en fait...c'est mon ressenti qui est "bizarre" !

Vos retours sont donc plus que précieux : ils m'aident à créer une carte mentale de ce qui se passe autour de moi. Merci !
avatar
Tillandsia
Energie libre

Nombre de messages : 14
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Highlandora le Sam 5 Nov 2016 - 10:00

Perso je pense que chaque démarche qu'elle soit sur un handicap ou une épreuve dans la vie mène la ou il faut quand il s'agit d'aider les gens !
je pense qu'il faut des personnes avec handicap qui seront plus a même de comprendre certaines problématiques, et d'autres qui auront d'autres oeillères et autres qui seront plus a même de s'adapter à d'autres situations <3 c'est notre richesse d'éxpérience qui compte <3
avatar
Highlandora
Energie libre

Nombre de messages : 36
Pratiques magiques/ spiritualité : Symbolique...
Localisation : Nancy

http://www.roselyne-voyante.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Invité le Jeu 2 Fév 2017 - 13:34

Je suis autiste asperger (diagnostic posé officiellement) donc je vais me permettre de répondre Smile

Je vais commencer par mettre en garde FlyingFox vis à vis des tests internet, qui ne correspondent à rien de concret (un diagnostic asperger se passe sur plusieurs jours, de longues heures, dans de nombreux domaines) car globalement ce qu'ils mettent en avant correspond à beaucoup d'autres diagnostics et il est facile de s'auto persuader ensuite. J'ai rencontré pas mal d'adultes ayant passé les "vrais" tests officiels, qui étaient persuadés d'être asperger (avec le même cheminement que toi) et qui sont sorti avec un diagnostic totalement différent (hyper anxiété, phobies sociales et autres).
Je ne dis pas que tu ne l'es pas, ne te méprends pas, mais si tu rencontres certaines difficultés, cela peut être pas mal de te faire diagnostiquer officiellement, cela permet de poser le problème et d'y trouver des parades, que ce soit autisme ou autre Smile

Pour te répondre à toi Tillandsia:
1°) Il faut un réel travail sur toi même et ton autisme avant même de penser à aller au delà. Il faut que tu te connaisses toi-même complètement, que tu saches ce qui est ta personnalité propre, et ce qui est une conséquence de l'autisme. Seulement à partir de là tu pourras utiliser l'un ou l'autre, chacun a ses avantages et inconvénients, mais surtout chacun se manipule différemment.
Il ne faut pas oublier, lors de ta pratique, que certains traits autistiques te rendent plus sensibles et plus à même d'être "envahie", de te laisser submerger, et il y a aussi la fatigue accrue du fait de tes hypersensibilités, qui te rendent plus vulnérable. Cela va être un handicap réel, tu dois en être consciente pour te préserver et savoir arrêter avant que tes limites soient atteintes.
Tu pourras peut-être atteindre un niveau de maîtrise tel que ces traits deviendront des atouts (rapidité d'exécution grâce à la maîtrise de ton empathie par exemple, si tu as ce trait, quand tu sauras utiliser ta capacité à capter les émotions/énergies etc sans les absorber toi-même), mais cela nécessite un ancrage très profond que tu n'acquerras qu'en te connaissant toi très bien, et cela prend du temps, une grosse capacité d'introspection, et, en tant qu'autiste, de la stabilité dans ta vie, car le chaos ambiant te soumet automatiquement à un stress qui interfère, tu as donc besoin d'une vie posée pour pouvoir faire ce travail sur toi-même jusqu'au bout, pour te voir toi sans influence extérieure.

2°) N'oublie pas qu'en tant qu'autiste, tu auras beau essayer certaines choses, si neurologiquement tu ne peux pas, tu ne peux pas, ça, tu ne changeras rien à ce niveau.
C'est pour cela qu'il faut te connaître et différencier les choses, pour savoir ce que tu peux travailler ou non (par exemple on peut dessiner comme un pied, mais ça s'apprend, indépendemment de tout talent, on peut acquérir les techniques et les appliquer sans problème, et devenir habile en dessin tout de même, mais sans talent, on ne fera qu'appliquer ces méthodes sans touche personnelle, on aura beau aimer ça, on ne ressentira pas ce "truc" que les gens qui ont un don réel ressentent et qui les fait aller au delà de simples résultats pratiques). Je dis cela par rapport au fait que tu dis comprendre ce qu'il faut faire mais que rien ne vient: définis d'abord si c'est bien le handicap qui te bloque, ou si c'est toi personnellement qui n'a pas le don de faire ce que tu veux faire. De là, deux cas, soit c'est le handicap et tu dois voir si tu peux le surmonter ou si c'est tellement inhérent à l'autisme que tu ne pourras rien y changer même avec du travail, soit tu n'as pas la capacité que tu veux développer, ou tu t'y prends mal. Ce qui ne veut pas dire que tu ne trouveras pas de solutions Smile

FlyingFox a raison, tous les autistes sont différents, mais la visualisation est un trait quand même plutôt marqué chez nous, si tu as du mal tu as peut-être une autre façon de "voir", des mécanismes dont tu n'es pas consciente, il faut peut-être chercher de ce côté là. La visualisation bien qu'elle relie à la vue n'est pas que cela, c'est avant tout une image mentale, et elle peut être une image tout comme un amas de ressenti, tu es seule à savoir ce qui se passe dans ton cerveau Smile

Par contre j'aimerais ne pas voir de terme comme "défaut", nous fonctionnons différemment, nous n'avons de défauts que ceux liés à notre personnalité, mais dans le cadre de l'autisme, notre normalité étant différente, ce qui fonctionne mal pour nous dans ce monde fait pour les non autistes ne signifie pas que c'est un défaut, juste que ce monde ne nous est pas adapté.
Tout comme un poisson ne sait pas vivre sur terre, ce n'est pas un défaut mais une inadaptation à un milieu différent de celui dont il a besoin Smile
Je dis cela pour en arriver à un point important: ces traits qui posent problème dans la vie de tous les jours cachent un fonctionnement neurologique parfois exploitable dans le cadre de la mediumnité et autres aspects évoqués ici. Et donc on en revient au fait de bien se connaître avant toute chose.
Je donne comme exemple vite fait la capacité de concentration exceptionnelle que nous avons, elle nous déconnecte souvent du réel, nous faisant passer pour des gens dans la lune, trop centrés sur nos passions, etc, mais pour un rituel ? parfait !

Maintenant j'aimerais aborder le pendant négatif à tout ça :
être autiste, c'est avoir des hypersensibilités dans énormément de domaines, et il est TRES facile de prendre l'une d'elles pour une capacité, on croit ressentir des choses au delà du commun alors qu'une analyse poussée montre qu'il n'en est rien. Je pense notamment à une connaissance asperger persuadée de ressentir des présences d'esprits, ou entités, assez souvent, elle interprêtait des sensations ressenties comme un froid soudain, des ondes électriques lui parcourant le corps, des sons, etc, qui n'étaient que des hypersensibilités à son environnement.

Désolée pour le pavé, j'espère avoir pu apporter des éléments de réponse !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Capacités et handicaps

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum