La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» [Ouvert] Bénévole : Proposition de séance (médium, voyance)
par Florine31 Aujourd'hui à 19:07

» Questions sur les sensations en magnetisme
par FlyingFox Mar 15 Aoû 2017 - 23:17

» Recherche bénévole pour tirage
par Sushie Mar 15 Aoû 2017 - 23:11

» Invisibilité énergétique & magique
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:15

» La fonte des bougies (rapidité, lenteur)
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:04

» Outil: La baguette magique
par Smaëir Mar 15 Aoû 2017 - 17:01

» Hypnose et vie anterieure
par Marc Arthur Dim 13 Aoû 2017 - 22:19

» Proposition de tirage
par Isil Sam 12 Aoû 2017 - 9:02

» [Ouvert]Bénévole : Proposition de ressentis
par animus Jeu 10 Aoû 2017 - 0:56


[Vie Esotérique - Esoshare] Papus et Le Lotus Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Vie Esotérique - Esoshare] Papus et Le Lotus Rouge

Message par ayahuascaEsoshare le Jeu 8 Déc 2016 - 10:44

Aujourd'hui pas une biographie en soit, mais une revue et un moment important pour la suite de l'histoire de l'occultisme. Cet article est accès sur la participation de Papus (Gerard Encausse) à cette revue rare et méconnue.

Le Lotus, Revue des Hautes études théosophiques tendant à favoriser le rapprochement entre l'Orient et l'Occident dit Le Lotus Rouge par rapport à sa couverture.


Revue fondée par Félix "Krishna" Gaboriau, créé avant le fameux Lotus Bleu, elle parut de 1887 à 1889, F. Ch. Barlet (Albert Faucheux), Stanislas de Guaita et Papus se rencontrèrent par l'intermédiaire de cette revue, Papus y signe ses premiers articles à l'âge de 22 ans. Il a alors publié qu'un ouvrage intitulé "Hypothèses" en 1884 à l'âge de 19 ans.


Merci au site archerjulienchampagne, pour la photo de Félix Gaboriau.

Nous y trouvons des articles de :

- Franz Hartmann
- HP Blavatsky
- F-Ch Barlet
- Louis Dramard
- Amaravella
- Jean Rameau
- Papus
- Godolphin Mitford
- F-K Gaboriau
- René Caillié
- Stanislas De Guaita
- Carl du Prel
- Etc.

Nous possédons tous les numéros de cette revue, que nous scannerons petit à petit pour les adhérents de l'association Esoshare.

Papus, publia dans cette revue plusieurs articles :

Dans le numéro de Mai 1887, il en publie deux :

- Autre aspect du diagramme symbolique dans celui-ci il donne son analyse du «  Diagramme symbolique  » de Franz Hartmann publié dans le numéro un du Lotus et visible ci-dessous.

- La Pierre philosophale prouvée par des faits


Dans le numéro de Juillet Août 1887, il publie  :

- Franc-maçons et Théosophes

Dans le numéro de Septembre 1887, se trouve une review de son ouvrage L'Occultisme contemporain par l'éditeur de la revue.

Dans le numéro d'Octobre 1887, il publie :

- Le Sepher Jesirah, cet article fut par la suite publié en ouvrage en 1887 chez Arrault, puis en 1888 chez Georges Carré.

Dans le numéro de Novembre 1887, il publie :

- De l'Alchimie

- La Table d’Émeraude d'Hermès

Dans le numéro de Décembre 1887, se trouve une review de son ouvrage L'Occultisme contemporain par l'éditeur de la revue.

Dans le numéro de Janvier 1888, se trouve une review de son ouvrage Traité élémentaire de science occulte par F. Ch. Barlet.

Dans le numéro de Février 1888, il publie :

- Symboles de la Franc-maçonnerie - La légende d'Hiram

- Review de l'ouvrage Les Mystères de l'Horoscope d'Ely Star

Dans le numéro de Mars 1888, il publie :

- Review de l'ouvrage Les Mystères de la Science de Louis Figuier

Dans le numéro de Mai 1888, il publie :

- Fabre d'Olivet et Saint-Yves d'Alveydre, nous avons fais la comparaison entre cet article et son ouvrage Les Disciples de la science occulte : Fabre d'Olivet et Saint-Yves d'Alveydre, publié en 1888 chez Georges Carré, nous publierons certainement sur ce blog notre étude comparative.

Dans le numéro de Juillet 1888, se trouve plusieurs choses le concernant :

- Divers (relatif à l'affaire Papus et le "Bulletin de l'Isis") par l'Éditeur

- Lettre à Papus par Archibald Keightley

- Lettre à Gaboriau par Papus

- Petit bulletin théosophique (Succession de Dramard et affaire Papus) par l'Editeur

Cette à cette époque qu'éclate des différents entre la Société Théosophique, Gaboriau et Papus.

Il semble d’après l'excellente Thèse de Marie-José Delalande intitulé Le mouvement théosophique en France, 1876-1921, que la querelle entre Papus et Gaboriau débute par la publication de l'article Fabre d'Olivet et Saint-Yves d'Alveydre en Mai 1888. En effet je cite :

"...écrit par Encausse, sous le nom de Papus, l’article est assorti de notes de la rédaction (en l’occurrence Gaboriau), peu amènes à l’endroit des idées de l’auteur de l’article. Devant un tel procédé, Papus manifeste sa désapprobation, au directeur de la rédaction qui ne veut rien entendre ; une querelle s’en suit, insoluble. Le président Olcott, à l’occasion de son passage en Europe, rencontre les querelleurs, tente l’impossible pour concilier les deux parties, mais en vain ; le conflit atteint les instances supérieures..."

Il se répondront mutuellement, Gaboriau dans Le Lotus et Papus dans le Bulletin de L'Isis.

Nous avons en nôtre possession cette courte brochure relatant l'affaire :


Dans le numéro d'Octobre et Novembre 1888, se trouve l'annonce du lancement de la revue l'Initiation par Papus avec George Montière en rédacteur et Charles Barlet et Julien Lejay en secrétaires de rédaction.

Papus dans le Numéro 01, Volume 05, Année 02 de sa revue L'Initiation, déplore la fin de la revue Le Lotus en ces mots :

"Un fait regrettable va se produire bientôt : la disparition, momentanée espérons-le, du Lotus : Quels que soient les points qui puissent personnellement me séparer de son directeur, je dois avant tout faire abstraction de toutes les personnalités pour ne voir que l'oeuvre entreprise. Or, il est incontestable que Le Lotus a été la première revue vraiment sérieuse et vraiment bien faite qui ait apporté en France les doctrines orientales. Son action a été remarquable et c'est là que nous nous sommes rencontrés Barlet, Stanislas de Guaita et moi, ainsi que tous ceux qui depuis se sont fait un nom dans ces études. Comme facture matérielle, Le Lotus servira toujours de modèle aux revues qui paraîtront ensuite. M. F.-K. Gaboriau a consacré à cette oeuvre tout son temps et toute sa fortune; je regrette les insultes proférées à l'égard de Barlet et de moi après notre départ, dans cette revue; mais je n'ai à ce sujet qu'un seul fait à invoquer; il n'y eux jamais aucune réponse personnelle à ces attaques dans L'Initiation. Voilà pourquoi, étant toujours resté le maître de moi-même dans ces irritantes questions, je puis aujourd'hui rendre justice à celui qui mérite qu'on reconnaisse publiquement ses qualités si l'on connait trop ses défauts. Personnellement, il peut exister entre nous des froissements qui ne s'oublieront peut-être jamais ; nos personnalités sont trop infimes via à vis de l'oeuvre entreprise pour en tenir compte. Cette oeuvre seule est quelque chose ; voilà pourquoi j'ai tenu à reconnaître la valeur réelle de l'oeuvre menée à bien par Le Lotus. Amis et ennemis, puissions-nous ne jamais oublier la seule devise vraiment théosophique :

Il n'y a pas de Religion plus élevée que la vérité.

Voilà ma réponse aux attaques passées, présentes et futures dont ma pauvre personnalité peut être l'objet.

Papus."

Merci pour votre lecture

PS : Pour télécharger en HD les documents dont nous parlons dans cet article, vous pouvez si vous le souhaitez, adhérer à l'association Esoshare. Toutes les informations sur comment adhérer se trouvent ici :

Adhérer à l'Association Esoshare
avatar
ayahuascaEsoshare
Energie libre

Nombre de messages : 21
Pratiques magiques/ spiritualité : Apprendre

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum