La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» [Ouvert] Bénévole : Proposition de séance (médium, voyance)
par Florine31 Jeu 17 Aoû 2017 - 19:07

» Questions sur les sensations en magnetisme
par FlyingFox Mar 15 Aoû 2017 - 23:17

» Recherche bénévole pour tirage
par Sushie Mar 15 Aoû 2017 - 23:11

» Invisibilité énergétique & magique
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:15

» La fonte des bougies (rapidité, lenteur)
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:04

» Outil: La baguette magique
par Smaëir Mar 15 Aoû 2017 - 17:01

» Hypnose et vie anterieure
par Marc Arthur Dim 13 Aoû 2017 - 22:19

» Proposition de tirage
par Isil Sam 12 Aoû 2017 - 9:02

» [Ouvert]Bénévole : Proposition de ressentis
par animus Jeu 10 Aoû 2017 - 0:56


Conseil pour la magie runique et indice de galdr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseil pour la magie runique et indice de galdr

Message par Hagel le Dim 28 Sep 2008 - 11:54

Bonjour,

Rúnatal (extrait):

135
Je te livre ces conseils, Loddfàfnir,
Puisses tu en tirer profit si tu les suis,
Les louer si tu les apprends,
En t'attirer la Fortune si tu les écoutes :
Ne te moque pas de l'étranger, ni ne le chasse au seuil de la halle,
Mais accueille généreusement le solitaire ou le miséreux.
136
Solide doit être la poutre au-dessus du seuil ;
Accroche-y un anneau sacré de fer contre la mauvaise Fortune
Sinon, soudainement,
La charpente s'écroulera sur celui manquant d'humilité.
137
Je te livre ces conseils, Loddfàfnir,
Puisses tu en tirer profit si tu les suis,
Les louer si tu les apprends,
En t'attirer la Fortune si tu les écoutes :
Des remèdes existent contre de nombreux maux :
La terre contre l'ivresse, le feu contre les maladies,
Le chêne contre les mauvais sels, le grain de blé contre la sorcellerie,
Le seigle fouetté contre la rupture, la Lune contre les malveillances,
Les Runes contre l'Infortune, l'herbe contre les épidémies du bétail,
Et enfin l'argile pour rendre les flots innoffensifs.
138
J'étais pendu à l'arbre, balayé par les vents,
Pendant neuf longues nuits,
Transpercé par une lance,
Offert à Odin,
Me donnant à moi-même :
Là où le plus sage ne sait pas d'où provient la source
Ni où vont les racines de l'Arbre sacré.
139
Ils ne me donnèrent pas de pain
Ni ne me donnèrent de cornes d'hydromel.
Je regardais en bas
Et, dans un grand hurlement,
Je ramassais les Runes ;
De cet Arbre alors je retombais.
140
Neuf Galdrs de pouvoir
J'apprenais du célèbre fils de Bolthor, père de Bestla :
Il me versa une coupe du précieux élixir,
Brassé dans le chaudron enchanté d'Othrônir.
141
Croissant et récoltant les fruits de la sagesse,
De mot en mot, les mots me vinrent,
D'action en action, les actions s'accomplirent.
142
Les Runes tu trouveras, et les signes tu traduiras,
De très puissants signes,
De très forts signes,

Signes que le Sage colora,
Façonnés par les puissants Ases,
Gravés par le dieu prophétique.
143
Odin pour les dieux, Dain pour les Elfes,
Dvalin aussi pour les Nains,
Asvid pour les Géants,
Et quelque unes que je taillais moi-même :
Les hommes seraient les gardiens de celles-ci.
144
Sais-tu comment les tailler, comment les interpréter,
Comment les peindre, comment les mettre à l'épreuve,
Comment les invoquer, comment les sacrifier,
Comment les offrir, comment les effacer ?
145
Mieux vaut ne pas trop les invoquer que de trop les engager
Car un don réclame toujours un retour ou un échange ;
Mieux vaut ne pas trop les invoquer que de les effacer,

Thund les grava avant les origines des peuples,
Il ressuscita au retour de sa quête.
146
Le premier Galdr que je connais
Est inconnu des Reines et de leurs fils :
L'aide est-il appelé,
Car de l'aide il peut en donner
Dans les moments de douleur, de conflits et de tristesse.
147
J'en connais un second
Que les fils des Hommes
Doivent apprendre s'ils souhaitent être craints.
148
J'en connais un troisième :
Au plus fort de la bataille,
Si la volonté est assez forte,
Il émoussera le tranchant des épées ennemies ;
Ni leur ruses, ni leurs armes ne feront plus de blessures alors.
149
J'en connais un quatrième :
Si les ennemis m'attachent et m'entravent
Avec les plus solides chaînes,
Le psalmodier fera sauter les fers de mes chevilles
Et libérer les liens de mes poignets.
150
J'en connais un cinquième :
Si je vois une flèche sifflant
A l'encontre de mon armée,
Elle ne volera alors assez vite pour que mes doigts ne puissent l'attraper
Et la retenir dans les airs de ce seul regard.
151
J'en connais un sixième :
Si un fougueux guerrier
Grave les Runes sur les racines d'un jeune arbre
Avec l'intention de faire le mal,
Il retournera le sortilège
Blessant l'homme de haine mais pas moi.
152
J'en connais un septième :
Si je vois la halle
En feu autour du banc de mes amis,
Bien que les flammes soient chaudes,
Nulles brûlures ne les blesseront alors
Si je choisis de psalmodier ce Galdr.
153
J'en connais un huitième :
Le plus utile pour les hommes
Si la haine envahit le cœur des guerriers ;
Il les calmera bientôt et les guérira de ce mal.
154
J'en connais un neuvième :
Lorsque j'ai besoin d'un havre
Pour mon bateau pris sous les eaux démontées,
Le vent il calmera, les vagues il apaisera,
Et la mer il endormira, ses tourbillons se refermant.
155
J'en connais un dixième :
Si les redoutés et mauvais démons des vents
Chevauchent les airs,
Je peux faire en sorte qu'ils errent égarés,
Incapables de retrouver leur forme,
Incapables de retrouver leur âme.
156
J'en connais un onzième :
Lorsque je mène une bataille avec de vieux compagnons d'armes,
J'ai seulement à le psalmodier derrière leurs boucliers
Et sans blessures ils iront à la guerre,
Sans égratignures ils y reviendront,
Sains et saufs d'où qu'ils se soient rendus.
157
J'en connais un douzième :
Dans un arbre,
Si j'y vois un pendu oscillé à sa corde,
Je peux graver et peindre des Runes
Qui feront parler le cadavre
Et répondre à tout ce que je demande.
158
J'en connais un treizième :
Si je jette une coupe d'eau sur un guerrier,
Il ne tombera pas dans la bataille,
Même la plus féroce,
Ni ne tombera par l'épée.
159
J'en connais un quatorzième que peu connaissent :
Si je raconte à une troupe de guerriers
Les faits des Géants, des Elfes et des Ases,
Alors je les nommerais un par un,
Prouvant que seul le sage à la connaissance de toutes ces choses.
160
J'en connais un quinzième :
Que Thjodrerir le Dverg,
Psalmodiait devant les portes de Delling ;
Il donne le pouvoir aux Dieux, la gloire aux Elfes
Et la clairvoyance à Hroptatyr.
161
J'en connais un seizième :
Si je vois une fille
Dont j'aimerais gagner l'amour,
Je peux retourner ses pensées et toucher son cœur de telle façon
Que toute femme à la peau blanche se donnera à moi.
162
J'en connais un dix-septième :
Si je le psalmodie
La vierge à son tour s'abandonnera à moi.
163
J'en connais un dix-huitième
Que je ne raconterais jamais,
A une femme ou à l'épouse d'un homme,
Car il est le secret de la vie et de la mort,
Sauf à celle qui est enlacée dans mes bras
Ou alors à ma propre sœur.
164
Apprendre à les chanter, Loddfàfnir,
Te prendra beaucoup de temps
Mais ils te seront secourables si tu les comprends,
Utiles si tu t'en sers,


Source: http://germanie.wikidot.com/seidr

Le galdr est un sorte de chant psamoldié en magie runique, employé par les Völvas (exemple dans la voluspa) entièrement relié à la pratique du seidr

Certains pourraient appeler ça "formule magique ou sortilège". Mais la puissance d'un galdr (un vrai pas fehuuuuuuuuu) est incontestable et c'est comme si vous gravierez des runes dans l'astral, donc vous avez idée des conséquences. Par conséquent, à n'utiliser (si vous parvenez à les retrouver Rolling Eyes ) que si vous savez effacer les runes (comme il est indiqué dans le texte).

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33223
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil pour la magie runique et indice de galdr

Message par Midriss le Mar 19 Mai 2015 - 19:04

sunny
avatar
Midriss
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 173
Pratiques magiques/ spiritualité : Franz Bardon, kabbale

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum