La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Sainte Sara
par Hagel Aujourd'hui à 19:26

» Quizz Plantes magiques et sorcières
par Aurum Aujourd'hui à 18:01

» Joubarbe (famille des sempervivum) : qualités énergétiques
par Aurum Aujourd'hui à 11:12

» Développez vos facultés psychiques et spirituelles - Serge Boutboul
par Ha aH Hier à 16:02

» [documentaire] Enquête sur le monde invisible
par Arkeon Hier à 0:25

» Le rôle de l'ange gardien
par dessinette Mar 23 Mai 2017 - 15:28

» prière de Salomon
par Aurum Lun 22 Mai 2017 - 14:10

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Hagel Lun 22 Mai 2017 - 10:27

» L'aura
par Rackyr Ven 19 Mai 2017 - 4:18


[Histoire] Les parfums qui soignent (conférence radio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Histoire] Les parfums qui soignent (conférence radio)

Message par Fennec le Mar 7 Mar 2017 - 13:03

Je vous partage cette émission :

Conférence de France Culture avec Annick Le Guérer, historienne du parfum.

Honorer les dieux, soigner, séduire : les trois fonctions historiques du parfum. Pendant des siècles, les parfums se badigeonnaient et s’avalaient en tant que médicaments. L’odeur était considérée comme un principe actif contre les miasmes. Le XXIe siècle redécouvre ses vertus thérapeutiques.

Le parfum était utilisé comme médecine jusqu'au XIXème siècle, ingéré et oint sur le corps : pour les médecins, l'odeur portait tous les principes actifs de la médication. Aujourd'hui il refait son apparition dans services de soins palliatifs, maternité et de chimiothérapie.
j'apprends que le Kyphi est le premier parfum "thérapeutiques, agissant sur les troubles digestifs et hépatiques, ainsi que sur les "humeurs et comportements".

C'est ensuite avec l'influence des religieux qui cultivent les plantes dont beaucoup d'aromatiques (dans le "jardin des simples"), et dont la principale fonction au moyen-âge est de soigner. Les principales utilisées sont : la sauge (du latin "salvare -> sauver"), la sarriette, le romarin, la menthe, le lys, la rhue (les religieux en mettaient dans leur boisson pour contrer la libido), ... cette pharmacopée a été développée par une utilisation empirique, les observations faites. Ce sont encore ces religieux qui ont transmis ces savoirs dans des manuscrits, et traduisent les ouvrages grecs et latins.
On parle également certains religieux et hospitaliers, comme Hildegarde de Bingen au XIIème siècle, ("un jardin de la santé") et Albert le Grand au XIII° (influence de la lune et des astres sur la culture aromatiques).

Exclamation Quelques recettes crées dans les monastères :
Pour contrer le Mal des Ardents, maladie contractée en période de disette par contamination de seigle avarié, entrainant brûlures, infections de la peau et gangrène : L'abbaye de Saint Antoine confectionne le baume de St Antoine (Saint choisi car représenté avec des flammes sous les pieds, métaphore des souffrances endurées). Ce baume permet d'apaiser souffrance et relancer la circulation sanguine.
Composition : plantes et graisses animales, ortie, feuille de pied de cheval, de sureau, du plantain, du noyer, chou etc.

Un produit phare dans l'histoire de la parfumerie : l'Eau de la reine de Hongrie (1370), premier parfum en Occident élaboré avec la technique de la distillation provenant d'Avicennes (allégeant le parfum, car avant la base était faite de vin ou d'huile). Cette eau est fameuse pour soigner de nombreuses maladies. Son appellation et sa renommée proviennent d'un fait : la reine de Hongrie, très âgée pour l'époque a 72 ans,  et ce parfum semble lui avoir fait retrouver sa jeunesse, sa santé, à tel point qu'elle fut demandé en mariage par le roi de Pologne.  
Composition : fleurs de romarin distillé avec un "esprit de vin", camphre.

L'Eau des Carmes (1379) : Actuellement on la retrouve toujours en pharmacie, fabriquée avec produits naturels (mais calquée sur la recette qui a évolué au XVIIème).
Composition : à partir du romarin, et mélisse, anis, marjolaine, thym, absinthe, sauge, cannelle, coriandre, clou de girofle, baies de guenièvre...

Une recette issue de l'Antiquité pour soigner la peste (à l'origine pour contrer les poisons à base de pavot- : "le thériaque", issu des écrits de Gallien. Composition : au total 120 ingrédients naturels aromatiques + chair de vipère. Sous forme de potion à avaler.

Le vinaigre des 4 voleurs : à ingérer à oindre, permet de protéger de la peste.
Composition : romarin, de l'absinthe et du camphre
L'anecdote : Cette recette fut découverte lors de l'arrestation de 4 voleurs : pour dérober les biens des gens sans attraper la peste, ils se couvraient de cette aura aromatique, qui contre la mauvaise odeur de la peste (odeur de la maladie = maladie). Alors on leur propose un marché, la composition de la recette contre la vie sauve. Mais la promesse ne fut pas tenue, et ils furent condamnés à mort (mais on leur a octroyé la pendaison à la place d'être brûlés vifs, quelle chance).

On cite également l'utilisation des pommes de senteurs permettant de contrer les mauvaises odeurs liées à la maladie à base d'ambre (venant du cachalot), de musc, de roses, d'aloes, de camphre, muscade, encens, myrrhe, marjolaine, menthe.

Les oiselets de Chypre, pattes parfumées à brûler pour préserver la maison ou une pièce de la maladie.
Composition : mousse de chêne, iris de Florence, cyprès, storax, amandes pilées, musc...

Exclamation Encore un passage très intéressant qui explique le tournant décisif dans l'utilisation du parfum en France :
On apprend que c'est à partir des épisodes de la peste médiévale que l'usage de l'eau est déconseillé pour la toilette par les médecins. Selon eux, l'eau avait tendance à ouvrir les pores de la peau et de faire infiltrer les mauvaises odeurs à l'intérieur qui risquaient de faire pourir les organes. Alors on demandait à ne pas se laver avec de l'eau, mais d'utiliser du parfum à la place (cf Louis XIV connu pour ses outrances). Mais les parfums étaient chers et peu accessibles en dehors des cercles de la noblesse et de l'aristocratie. Alors les gens du peuple utilisaient des vinaigres aromatisés, macérés avec des plantes dans cet usage.

Les bains dans les étuves, ouvert à toutes les classes sociales, sont mixtes. Il y existe des services qui ne sont pas toujours liés à l'hygiène (prostitution ?), et ils sont donc critiqués comme lieux de dépravation par les religieux, notamment les protestants, et ces bains furent fermés en 1556 en France.

Le perfectionnement techniques, des outils (alambic, serpentin), la découverte de nouveaux pays, et d'éléments aromatiques (vanille, benjoin, fève tonka, ...) vont permettre encore d'améliorer et de renouveller les composants et les usages du parfum.

Voici entre autres quelques points très importants à mi-émission, en espérant que ça puisse vous donner l'envie de découvrir la suite.
Bien à vous
avatar
Fennec



Nombre de messages : 2325
Pratiques magiques/ spiritualité : Tarot, médiumnité, éléments
Localisation : A l'Ouest !

https://tasdesable.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Les parfums qui soignent (conférence radio)

Message par Hagel le Mer 8 Mar 2017 - 12:07

Bonjour,

C'est super intéressant! Merci petit renard des sables !

Pour informations aux lectrices et lecteurs :
Arrow Dossier : le Kyphi fait par Lya, est un petit bijou de recherches !



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33166
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Les parfums qui soignent (conférence radio)

Message par An Dared le Sam 11 Mar 2017 - 16:21

Salut

Perso j'adore les produits Invocation : les produits du chaman Aigle Bleu
Il a fait des essences sacrées donc parfum pour la relaxation, le calme mais aussi pour protection et 4 lié aux éléments selon ce qu'on veut travailler...
Il a créé ces essences sacrées car il ne pouvait pas fumiger dans les hopitaux donc il a créé les essences liquides pour remplacer les herbes sacrées.....c'est efficace et ça sent divinement bon Wink
avatar
An Dared
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 112
Pratiques magiques/ spiritualité : divination, géobiologie, chamanisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Histoire] Les parfums qui soignent (conférence radio)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum