La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Que ressentez-vous qui vous permette de savoir que vous percevez au niveau de l'akasha ou de l'astral ?
par Mira Mar 17 Oct 2017 - 23:19

» Médiumnité et réaction épidermique
par Sylice Mar 17 Oct 2017 - 16:42

» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par pati Jeu 12 Oct 2017 - 18:46

» la sourcellerie
par Fennec Lun 9 Oct 2017 - 21:00

» étape
par Coeurdedragon Lun 9 Oct 2017 - 9:21

» Proposition de tirage
par aude56 Jeu 5 Oct 2017 - 8:56

» Dossier Septembre 2013 : Aikido
par Douceur Mer 4 Oct 2017 - 17:23

» Le télétouché
par Fennec Mer 4 Oct 2017 - 10:02

» Votre médiumnité, comment la vivez vous?
par chapsou Mar 3 Oct 2017 - 20:58


Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par topa le Mar 28 Oct 2008 - 19:56

Les administrateurs de ce forum et moi-même déclinons toutes responsabilités en cas d'utilisation non conforme des essences, des huiles essentielles et des hydrolats et/ou d'un choix d'essences, de teintures-mères ou autres produits décrits dans cette rubrique.


Il convient si vous avez des doutes de vous renseigner auprès d'un médecin ou d'un pharmacien et en cas de problème contactez un centre anti-poison



Précautions d'emploi de la phytothérapie (source wikipédia)

Certaines plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être extrêmement puissants, d'autres sont toxiques à faible dose. Le fait que l'on n'utilise que des plantes ne signifie pas que cela est sans danger, la culture libre de certaines plantes est interdite dans certains pays, le cas le plus courant étant le pavot dont la culture est réglementée en France et destinée à la seule industrie pharmaceutique.

La pharmacologie reconnaît l'action bénéfique de certaines plantes et s'attache donc à extraire le principe actif de ces plantes. La consommation « brute » de la plante induit la consommation d'autres produits contenus dans la plante que le principe actif, ne permettant ainsi pas de connaître la dose exacte de principe actif ingéré entraînant un risque de sous-dosage ou de surdosage. Pour certains médecins phytothérapeutes, les autres principes vont atténuer les effets secondaires en entrant en interaction. Un exemple : la distillation de la lavande permet de dénombrer plus de 200 molécules différentes, dont des cétones et coumarines, dont la toxicité est moindre que s'ils étaient utilisés seuls .

La composition d'une plante peut varier d'un spécimen à l'autre, dépendant du terrain, des conditions de croissance, humidité, température, ensoleillement, qui vont déterminer ce que l'on appelle en aromathérapie le chémotype.

De même, il ne faut pas utiliser des plantes d'origine douteuse, puisque les facteurs de pollution, la cueillette et les méthodes de conservation, de stockage… peuvent altérer les propriétés des plantes.



Avertissement quant aux précautions à prendre pour l'usage des huiles essentielles (Source Clé Nama et Aroma-zone)



Employez les huiles essentielles avec modération et précaution. Elles sont très puissantes.

Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les muqueuses, sur les yeux ou le contour des yeux. En cas de contact, appliquez abondamment une huile végétale, puis consultez un médecin.

Gardez toujours les huiles essentielles hors de portée des enfants.

Certaines huiles peuvent être irritantes pour les peaux sensibles. La majorité des huiles essentielles s'emploient diluées dans une huile végétale sur la peau. Nous vous recommandons de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude pendant au moins 24 heures avant toute utilisation à l'état pur ou dilué sur la peau. Si vous observez une réaction (rougeur, irritation, picotement,…), n'utilisez pas le mélange.

Certaines huiles sont photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron…). Après application de ces huiles, ne pas s'exposer au soleil.

D'une manière générale, l'usage d'huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes épileptiques ou ayant des problèmes de santé graves. Sauf avis médical, n'utilisez pas non plus d'huiles essentielles chez les bébés et les enfants de moins de 3 ans.

Les injections d'huiles essentielles sont rigoureusement interdites.

En cas d'allergies respiratoires, éviter d'inhaler directement les diffusions d'huiles essentielles.

N'associez pas huiles essentielles et traitements médicamenteux.

Consultez un médecin aromathérapeute pour toute indication thérapeutique ou tout traitement par voie orale.

En cas d'ingestion accidentelle, avalez plusieurs cuillérées d'huile végétale afin de diluer l'huile essentielle, contactez un centre anti-poison et consultez un médecin.

En cas de doutes ou d'interrogations, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Une grande attention doit toujours être portée aux patients présentant un terrain allergique connu. Un certain nombre de molécules potentiellement allergisantes peuvent être présentes dans les huiles essentielles : cinnamaldéhyde, cinnamate de benzyle, alcool cinnamique, citral, citronnellol, eugénol, isoeugénol, farnésol, géraniol, d-limonène, linalol, coumarine, alcool para-anisylique, alcool benzylique, benzoate de benzyle, salicylate de benzyle. Avant la première utilisation il est conseillé de vérifier par un test cutané la tolérance aux huiles essentielles : appliquer sur l’intérieur du poignet et observer la réaction au bout de quelques heures.

Certaines huiles essentielles sont irritantes pour la peau et les muqueuses : tenir compte de la dermocausticité des phénols et des aldéhydes pour la peau et les muqueuses. Choisir les excipients adaptés et les concentrations adéquates (diluer au minimum à 20%). De plus par voie orale, ces huiles essentielles sont hépatotoxiques.

Les huiles essentielles riches en phénols peuvent être hépatotoxiques (usage interne). Par voie orale, il faut choisir entre une administration prolongée de petites doses, et un traitement court avec des doses élevées.

Toutes les huiles essentielles du genre Citrus sont photosensibilisantes. Ne pas s’exposer au soleil dans les 6 heures qui suivent une application ou une ingestion.

L’huile essentielle de Mentha piperita ne doit jamais être appliquée sur une zone cutanée étendue car elle peut provoquer une réaction glacée.

Les huiles essentielles riches en monoterpènes peuvent être néphrotoxiques : Il faut pour cela éviter l’absorption par voie orale des huile essentielle :

- du genre Pinus
- du genre Abies
- du genre Juniperus
- de Santalum album.


Les huiles essentielles riches en cétones peuvent avoir un effet neurotoxique et abortif. Elles ne doivent donc sous aucun prétexte être administrées aux femmes enceintes ou allaitantes ni par voie orale ni en application locale. Sans connaissance exacte de ces huiles, ne pas administrer aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux personnes âgées ou neurologiquement fragiles (épileptiques, trisomiques...).

Un suivi médical est indispensable pour toutes pathologies de longue durée (les insuffisants rénaux, les insuffisants hépatiques, et pour les personnes agées) car il convient de vérifier l’absence d’interactions entre les huiles essentielles et les traitements en cours.
avatar
topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Kays le Jeu 3 Nov 2011 - 0:55

Hum, il ne me semble pas que ça ai déjà été dit, et je pense que c'est important de le rappeler, donc permettez moi d'ajouter mon grain de sel Very Happy.
En cas de prise fréquente de phytothérapie, il est important de prévenir son médecin lors d'une consultation. Car le fait que le traitement soit à base de plantes n’empêche nullement l'interaction des Principes Actifs.
Je pense notamment au millepertuis qui est souvent utilisé pour l'angoisse mineure, et qui peut "bloquer" l'action d'autres médicaments. [J'ai été clair ? je suis pas sur il est bien trop tard pour moi ^^]
avatar
Kays
Energie libre

Nombre de messages : 20
Pratiques magiques/ spiritualité : Je suis débutant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Hagel le Jeu 3 Nov 2011 - 7:37

Je pense notamment au millepertuis qui est souvent utilisé pour l'angoisse mineure, et qui peut "bloquer" l'action d'autres médicaments. [J'ai été clair ? je suis pas sur il est bien trop tard pour moi ^^]
t'a été très clair, le millepertuis entrave le bon fonctionnement de la pilule /D

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Invité le Jeu 10 Oct 2013 - 20:53

Bonjour à tous ,
Un ptit rajout au sujet des précautions à prendre ( ou pas ?) :
je cite ma source: une naturopathe (diplomée en Allemagne, leur diplome ne correspond pas exactement au notre ) rencontré lors d'un stage. je vous transmets sa mise en garde: les animaux domestiques, les chats notamment, quand on diffuse des huiles essentielles (voies olfactives, d'une façon générale : donc diffuseur, ou quelques gouttes sur un mouchoir laissé près de soi...). Les animaux, chats tout particulièrement, n'ont pas les capacités de "filtrer" et assimiler les huiles essentielles: ils les stockent et s'intoxiquent avec. Et c'est mortel, si grande fréquence : elle a été très claire.
Là dessus, j'ai pas mal lu sur le sujet (Bible de huiles essentielles notamment, de Danièle Festy) et je ne l'ai lu ni entendu nul part ailleurs. Quelqu'un saurait il confirmer ou pas cette info?
Par ailleurs et pour finir, anecdote:
Trois ans avant ce fameux stage, nous avons découvert avec ma belle soeur le fabuleux monde des huiles essentielles. Elle en mettait presque tous les soirs dans un diffuseur. Ils avaient trois chats. Deux sont morts dans les deux ans qui ont suivi, l''un à 14 ans ( ventre et cerveau, qui en premier ? qui ... sont partis en vrille, disons, dégradation lente, sur plusieurs mois ) et l'autre à 2,5 ans, un cancer du foie probablement. Ils ont déménagé peu après, ont eu un jardin en plus et le 3e, 7 ans, a disparu.
Voilà... Cette histoire (malheureusement douloureuse) me met la puce à l'oreille. et comme dit, si quelqu'un a des infos...
Par avance, merci à vous !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Abraxas le Ven 11 Oct 2013 - 12:15

Salut,

Je confirme en partie, j'ai 4 chiens et 1 chats et de ce que j'en sais les chiens et les chats ne métabolise pas bien tout un tas de molécules (à cause de leur foie et de l'absence de certaines enzymes), ce qui fait qu'elles ont un effet beaucoup plus important chez eux, c'est en particulier vrais pour tout ce qui va avoir un effets sur les muscles et en particulier le coeur, comme par exemple toute la famille des exitants (café, chocolat, thé... d'une manière générale toutes les noix et fruits à cosses) qui peuvent être simplement mortel pour nos amis à 4 pattes.

En aparté, c'est la même chose avec le lait, que ce soit le chat (c'est encore un mythe) ou le chien, ou même l'humain, la dégragation progressive de notre production de lactase (l'enzyme qui dégrade la lactose) fait que pour tous (une fois adulte), le lait (suivant les quantités) et potentiellement toxique...

Après je crois me souvenir que c'est la même chose (mais pas forcèment mortel) avec toute la famille des alcools (même le raisin non fermenté est toxique pour nos amis à 4 pattes), des méthyles et des polyoles, donc une grandes parties de substances qu'on retrouve dans de nombreuses plantes en quantités infimes mais en très grande quantité dans les huiles essentielles.

Par contre pour que ce soit dangereux pour un chien (comme les miens d'en moyenne 30Kg) il faut déjà lui faire avaler au moins 2 tablettes de chocolats, alors je ne sais pas pour les huiles essentielles, mais certainement que tout est une question de "quelles huiles" et "quels dosages", il ne faut pas non plus devenir paranoiaque mais il est sur que l'utilisation d'huiles essentielles n'est pas chose anodines.

Mais bon, il y a certainement plus de chien et de chat qui meurt à cause des colchiques d'automne (c'est la saison en plus alors gaffe) et/ou à cause d'accident de la route qu'a cause des diffuseurs d'huiles essentielles...

Grüssi

Abra
avatar
Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 436
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les huiles essentielles et leurs dangers

Message par Tlèvnaïdlosilve le Mer 22 Jan 2014 - 11:45

Bonjour,

Ayant été le cobaye de mes parents, ont m'a fait ingérer un bon nombre d'huiles essentielles pur dans mon enfance, dont particulièrement de la menthe, et très souvent un mélange d'origan, de thym et de romarin dont je devais prendre de 5 à 10 gouttes plusieurs fois par jour parfois 5. Je les prenais pur cul sec le plus souvent, parfois sur un morceau de pain ou sur un sucre. Les médecins pensent que je pourrais encore subir des effets néfastes de ces traitements aujourd'hui et une possible intoxication. Mais ils ne connaissent pas bien les effets des huiles essentielles et ce genre de cas dépassent un peu leurs entendements. Toutes informations à ce sujet est susceptible de faire avancer mon dossier médical.

Si je fais appel à vous, c'est parce que dans le cadre de la magie, nous en utilisons parfois aussi. Ma demande est la suivante: est-ce que quelqu'un connaît les complications et les effets néfastes qu'une ingestion d'huiles essentielles à long terme peut engendrer, ou connaissez des sites qui en parlent de façon plus ou moins scientifique?

Merci d'avance et bonne journée à vous.
Tlèv
avatar
Tlèvnaïdlosilve
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 52
Pratiques magiques/ spiritualité : manifestation de dons dont je ne connais pas le nom.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Hagel le Mer 22 Jan 2014 - 13:49

Ton post a été fusionné avec le sujet existant,
Le mieux est de te renseigner auprès d'un pharmacien spécialisé en herboristerie, d'un médecin ou d'un centre anti-poison qui sera compétent pour t'aider.

Je rappelle que ce forum traite de questions ésotériques, et même si des personnes peuvent avoir les qualifications pour te répondre sur des questions physiques, ça n'est ni notre rôle, ni notre spécialité.
http://www.equi-nox.net/t8442-la-sante-l-esoterisme-ce-forum#110611

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Usage des Huiles Essentielles

Message par Merlynor le Mer 22 Jan 2014 - 19:09

Bonjour Tlévnaïdlosilve (bonjour les Allers/Retours pour ne pas faire d'erreur...Smile)
Tu peux sur le site d'aroma zone http://www.aroma-zone.com/trouver des petites fiches techniques par HE qui t'expliqueront les risques en fonction des différentes composantes.
Il est vrai que comme tous medoc actifs il faut éviter l'usage prolongé.
avatar
Merlynor
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 129
Pratiques magiques/ spiritualité : magie blanche, pierres, magnétisme, mantra,

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Sourire.et.avancer le Jeu 23 Jan 2014 - 14:18

J'utilise les huiles essentielles avec succès depuis des années et les quantités que tu évoque Tlévnaidlosilve , surtout enfant , sont effarantes .Aucune menthe avant 10 ans ( risque d'agitation voir même de troubles neuronaux !) , pas de menthe poivrée avant l'age adulte , pareil pour l'origan compact et la majoritée des chémotypes de thyms et romarins . Ces HE peuvent être utilisées pour renforcer le système immunitaire et combattre les infections ORL et pulmonaires , virales ou bactériennes ( surtout l'origan compact , pas facile à avaler mais vraiment très efficace ) ... Pourquoi te faire avaler un tel mélange si concentré avec une telle régularité ? Ils craignaient vraiment que tu tombe malade ?
Sinon , à ma connaissance , les seuls HE que l'on puisse utiliser raisonnablement sans risque pour des enfants à partir de 3 ans , en respectant bien sur les dosages , sont le Niaouli , Citron , Mandarine , Lavande vraie , Lavandin , Lavande aspic , Eucalyptus radié et l'extrait de Vanille ( le site aroma-zone cité par Merlynor est tout à fait recommandable ) en tout cas , même en m'y connaissant un peu , je ne me risquerais pas à faire avaler ou à diffuser autre chose à ma fille .

Bonne journée
avatar
Sourire.et.avancer
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité , harmonie et joie de vivre .
Localisation : "C'est un trou de verdure où chante une rivière "

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Tlèvnaïdlosilve le Sam 25 Jan 2014 - 16:27

Merci Hagel. Les médecins n'y connaissent rien en huiles essentielles et du coup, je ne savais pas où m'orienter sinon ici. Mais ta réponse avec le centre anti-poison m'a permis de trouver ce que je cherchais pour le remettre au médecin.

Au départ, j'avais penser à te poser la question en mp pour ne pas polluer le site, mais j'avais lu par facebook que tu étais malade et aussi que tu étais submergé de message, alors j'ai préféré poser la question dans la rubrique aide. J'espère que tu vas mieux.

Code:
 Pourquoi te faire avaler un tel mélange si concentré avec une telle régularité ? Ils craignaient vraiment que tu tombe malade ?

Pour faire court, ils faisaient des expériences sur moi et ils aimaient me voir souffrir.

Les précautions que tu prends vis-à-vis de ton enfant sont une bonne chose Smile Je te souhaite une bonne continuation dans ton cheminement.

Bonne journée.
avatar
Tlèvnaïdlosilve
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 52
Pratiques magiques/ spiritualité : manifestation de dons dont je ne connais pas le nom.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Sourire.et.avancer le Sam 25 Jan 2014 - 19:57

Ouch ! ... moche tout ça ... Je te souhaite vraiment une meilleure suite pour atténuer ce bien triste début .

Bonne soirée .
avatar
Sourire.et.avancer
Energie libre

Nombre de messages : 47
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité , harmonie et joie de vivre .
Localisation : "C'est un trou de verdure où chante une rivière "

Revenir en haut Aller en bas

Re: Précautions d'utilisations en phytothérapie et avertissement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum