La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sel gemme et lampe en sel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sel gemme et lampe en sel

Message par Hagel le Jeu 30 Oct 2008 - 8:14

Bonjour,

Le sel de mer vient d’un processus préférable : la mer elle-même le laisse sur son bord en s’en allant, il n’y a pas de violence.
Le sel Gemme porte un nom précieux, car comme les émeraudes ou les rubis, ou les saphirs de la Baro Than, on l’arrache aux profondeurs de la planète, c’est un acte de grande violence. Les deux semblent avoir un goût à peu près identique, mais pas la même substance ni la même couleur. Celui de la mer demeure un peu humide, toujours, ses cristaux sont gris ou blancs. Nous l’utilisons dans la cuisine, et parfois nous en mangeons une petite poignée avec de la galette. Celui de la terre, le Gemme, fait des cristaux moins aigus, un peu pulvérulents, ils roulent sous les doigts. Leur couleur varie du beige au roux, selon les terrains qui les ont logés, nous appelons cela "rose". Le sel Gemme, le sel Rose, a une propriété surprenante, mais compréhensible.

La pression des couches de terre ou de roche sur lui l’a rendu très absorbant, il a la qualité même de la terre : filtrante. Il peut nettoyer ou filtrer des matières visibles et invisibles. Ainsi lorsqu’on donne un vêtement que nous avons porté à une autre personne, on le nettoie au sel Gemme, pour que ni nos expériences passées, ni nos douleurs, nos plaisirs ou nos capacités ne puissent influencer l’autre personne.

Désert d’Atacama (Patagonie sud-chili), la minéralité absolue

La Cordillère est constituée en grande partie de sel gemme cristallisé, translucide et brillant comme du cristal : en chevauchant à travers le labyrinthe des canyons, on ne peut s’empêcher de s’imaginer explorer une gigantesque mine de diamants à ciel ouvert ! Les eaux et l’érosion ont creusé des galeries.

Les mines de sel de Wieliczka Pologne

Brève description : Le gisement de sel gemme de Wieliczka-Bochnia est exploité depuis le XIIIe siècle. Il s’étage sur neuf niveaux et comprend 300 km de galeries, où sont sculptés dans le sel des autels, des statues et autres oeuvres d’art, étapes d’un pèlerinage passionnant dans le passé d’une grande entreprise industrielle.

Quelle est la différence entre le sel de mer et le sel gemme ?

Le sel marin, comme son nom l’indique, se retrouve en solution dans les grandes étendues d’eau comme les océans, les mers, et même certains fleuves. Le sel gemme provient de sources souterraines. Ces deux types de sels - tous deux constitués de chlorure de sodium - se retrouvent l’un comme l’autre sur nos tables de cuisine. Dans les régions océaniques ou proches de la mer, on obtient le sel de table à partir de l’évaporation de l’eau (marais salants). Mais dans la plupart des régions, le sel est transformé à partir du sel gemme que l’on récupère par forage (mines de sel).

Les gisements
Les gisements de sel gemme ou halite sont très nombreux, certains étant exploités depuis fort longtemps comme ceux de Hallstatt (Autriche), Cardona (Espagne), Slanic Prahova (Roumanie). On dit aussi que c’est une évaporite, c’est-à-dire une roche résultant de l’évaporation intense d’eau de mer (plus de 10 cm/an). Les évaporites, comme les argiles et les grès, sont des roches sédimentaires qui diffèrent des roches ignées (granite) ou métamorphiques (gneiss). Dans les gisements, ce sel a l’aspect d’un enchevêtrement de cristaux. Il est parfois blanc, transparent. Le plus souvent, des argiles le colorent en gris (Saint Nicolas) ou en rouge (Winsford).

A noter que les activités minières sont soumises à une réglementation spécifique (code minier). En France, le fondement en est une loi de 1810 qui a inspiré le législateur d’autres pays ayant fait partie de l’empire de Napoléon Ier. En France, les principaux gisements de sel, formés au Trias et à l’Oligocène, correspondent aux bassins salifères suivants : - bassin aquitain bassin subalpin (Valence-Manosque) - région Comté-Bresse - région Lorraine-Champagne - région Alsace Quatre de ces bassins se situent sur un axe à l’aplomb du couloir Rhin-Rhône. L’industrie chimique s’est implantée le long de celui-ci, réglant ainsi le problème des coûts de transport. L’exploitation des gisements requiert certaines conditions : teneur en NaCl au moins égale à 90 %, puissance d’’au moins 8-10 m, étendue sur des dizaines de km2, absence de failles (risques de venue d’’eau) Une seule mine est actuellement en exploitation en Lorraine, celle de Saint Nicolas. On y accède par un puits de 160 m de profondeur, foré il y a plus d’un siècle. Le gisement est exploité selon la méthode dite des " chambres et piliers abandonnés " qui consiste à laisser en place, suivant un schéma pré-établi, des piliers de sel aux dimensions calculées de telle sorte que les terrains sus-jacents demeurent stables. L’importance des réserves permet une exploitation avec taux de récupération faible d’où une économie sur le coût du soutènement.

L’exploitation comporte plusieurs phases :

l’abattage du minerai : havage (saignée à la base et sur toute la largeur de la galerie), foration de trous de mine, tir pour abattre d’une seule volée le minerai havé et foré (à chaque volée, on obtient de 500 à 2 000 t de bloc de sel)
le soutènement (boulonnage du toit)
la reprise du sel et transport de celui-ci jusqu’à une station de broyage-criblage
le broyage criblage pour rendre le sel marchand
l’extraction (puits dans lequel circulent deux skips ou descenderie équipée d’une bande transporteuse. Parvenu au jour, le sel est expédié en vrac ou après conditionnement (dans des sacs de grande contenance). Du fait de la remarquable plasticité du sel, il constitue, en montant à travers l’écorce terrestre, des " pièges à hydrocarbures ". C’est pourquoi la recherche de ceux-ci permet la découverte de nouveaux gisements.

LES LAMPES EN CRISTAL DE SEL : Les vitamines de l’air

Ces lampes vous aident à vous débarasser de vos problèmes de pollution, de respiration ou d’ondes négatives.

Les lampes en Cristal de Sel permettent de neutraliser les ions nocifs car elles dispersent autour d’elles une ionisation négative bénéfique à la santé.

Les ions négatifs produits par les lampes de sel sont comparables à ceux qui se dégagent des embruns maritimes, des cascades, des torrents et des forets. Ces ions négatifs agissent sur l’être humain en passant par les cellules, les tissus et les organes, ils sont régénérants et source de revitalisation.


De par sa couleur, rose à rouge-orangé, les lampes en cristal de sel gemme ont une action apaisante. En chromatothérapie le rouge est conseillé dans les états neurasthéniques, le jaune stimule et l’orangé, tonifiant, amène à l’optimisme.

L’air que nous respirons quotidiennement est pollué par les poussières domestiques, les acariens, les poils d’animaux... et par les appareils électriques (four à micro-ondes, télévision, ordinateurs, consoles de jeux). Cet air est constitué d’ions positifs néfastes pour l’organisme et engendre un mal-être aux diverses issues : fatigue générale, allergies insomnies, douleurs, stress vieillissement accéléré...

Le sel gemme de ces lampes, formé il y a plus de 200 millions d’années diffuse une douce lumière orange apaisante et calmante.

Chaque lampe est unique dans sa forme et sa couleur. Le bloc de cristal de sel présente des veines, des marbrures et des couleurs variées, créées par la nature et qui ne sont en aucun cas des défauts.

Elle trouvera sa place dans les lieux de travail, de relaxation, dans les chambres à coucher.

Pour rétablir l’équilibre ions positifs/ions négatifs, il est recommandé de la maintenir allumée pendant 4 heures par jour. Si vous gardez la lampe allumée tout le temps, comme moi, il est recommandé d’utiliser une ampoule pour four. La taille de la lampe déterminera la surface couverte par son rayonnement.

LE SEL CRISTAL DE L’HIMALAYA :
Dans le Sel Cristallin de l’Himalaya, la composition idéale de la mer préhistorique a été préservée : il a toute les qualités du sel indispensable à la vie. Le chlorure de sodium n’y est pas séparé des autres éléments nécessaires à son assimilation. Ses qualités s’accompagnent d’une saveur étonnante : ceux qui le goûtent ne tardent pas à l’adopter ! Exempt de toute pollution, il est recherché aujourd’hui pour ses qualités nutritionnelles et considéré comme étant au sommet de sa gamme. Dans certains pays on le trouve commercialisé sous le nom « Roi du Sel... », car les gisements salins ont été soumis a des pressions tectoniques immenses qui ont transformé sa structure cristalline.

Production et Ethique : Les gisements salins d’où provient le Sel de l’Himalaya sont situés dans une chaîne montagneuse de faible altitude (versants himalayens du Pakistan, et non la haute montagne !). Le sel est extrait en blocs de galeries souterraines, par des entreprises d’Etat propriétaires des mines. Ces blocs sont ensuite concassée et façonnés selon l’usage : sel de table, de bain, cristaux, lampes et objets décoratifs... Nous travaillons en direct avec nos fournisseurs et certifions qu’aucun travail d’enfant n’est impliqué dans l’extraction du sel, ni dans le conditionnement.

Les gros cristaux servent à la préparation d’une eau salée reminéralisante et purifiante (Mode d’emploi : placer les cristaux dans un bocal en verre et recouvrir d’eau de source. Les cristaux fondent jusqu’à saturation de l’eau, qui se conserve alors indéfiniment. Cure d’eau salée : prendre tous les matins a jeun une ½ cuiller dans un grand verre d’eau, le goût est à peine salé et très agréable ! Ne pas oublier de boire régulièrement au cours de la journée.) Le principe n’est pas vraiment d’apporter une charge pondérale de sel, mais d’informer l’eau avec un sel provenant de la mer primordiale et contenant tous les éléments et minéraux nécessaires à la vie. La quantité prescrite dans les cures est suffisante pour agir tout au long de la journée, sans engendrer de hausse significative de la consommation journalière de sel. Conçue pour apporter quotidiennement à l’organisme un ensemble minéral complet : Les résultats prouvent l’évacuation de métaux lourds, la dissolution de dépôts calcaires, une détoxination générale lente mais profonde, un rétablissement du pH sanguin (équilibre acido-basique ; un mieux-être général, la résorption des douleurs liées aux acidités gastriques et l’amélioration de la digestion sont ressentis presque systématiquement.

Le principe du bain est de préparer une eau salée à une concentration proche de 1% de sel, ce qui correspond à la salinité du milieu liquide intercellulaire. Le milieu cellulaire est un milieu salin qui provient de la mer primordiale à travers toute l’histoire de la vie et de l’évolution, et dont le sel de l’Himalaya est la mémoire. Dans un bain de sel de l’Himalaya à 37°C, les cellules émerveillées croient retrouver leur milieu d’origine, il n’y a plus de différence entre l’intérieur et l’extérieur, et des échanges osmotiques intenses se mettent en place, assurant reminéralisation et détoxination de l’organisme. Les effets du bain sont une profonde sensation d’apaisement et de relâchement musculaire, idéal en cas de tension de stress de fatigue générale ou de convalescence. Pour certains les bains de sel de l’Himalaya ont servi à limiter l’usage d’anti-dépresseurs ou de somnifères. Un autre effet notoire est l’amélioration de la santé de la peau : les bains de sel de l’Himalaya laissent une étonnante sensation de douceur sur une peau qui garde naturellement son hydratation. Un essai suffit pour s’en convaincre...

Il est bien connu qu’aucune eau n’est identique à une autre. Il en est de même avec les gisements de sel. La teneur en minéraux et en oligo-éléments, l’exposition solaire, l’ancienneté, les pressions tectoniques, sont différentes selon les provenances.

Le Sel de l’Himalaya est tout simplement excellent. Sel complet par excellence, naturel, non raffiné et sans additifs d’aucune sorte, il semble ne pas engendrer les inconvénients pour la santé attribués au sel alimentaire, consommé bien sûr sans excès et dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Pourquoi dénonce-t-on le sel aujourd’hui ? S’il est mal assimilé, le sel surcharge l’organisme, perturbe la tension artérielle, et participe à la formation de dépôts calcaires lorsque le chlorure de sodium est « recristallisé » par l’organisme... Or l’assimilation du sel est liée à la présence d’un ensemble oligominéral complet qui assure le bon fonctionnement des mécanismes catalytiques. Pour éviter les méfaits que l’on attribue au sel, la solution n’est pas de le supprimer (sauf prescription médicale) mais bien de consommer un sel, le meilleur possible, apte à jouer son rôle de vecteur des échanges bioélectriques dans l’organisme, car sans sel il n’y a pas de vie ! Notre gamme succulente de sel aux herbes et épices bio est à découvrir absolument ! Aromatisé à l’ail des ours ou aux épices indiennes, à l’oignon et aux fines herbes, les salières Lumière de Sel apportent une touche raffinée et inédite...

S’emploie pour : toutes les utilisations habituelles du sel de cuisine bain, masque, peeling... préparer la saumure (cure de boisson)

Actions : facilite le retour et le maintient d’une bonne santé et d’un bon équilibre aide à stimuler la circulation sanguine favorise le retour de la vitalité participe à l’élimination des métaux lourds contenus dans le corps, causes de nombreux troubles et maladies.

La saumure (eau et du sel Cristal de l’Himalaya) participe à : stimuler la digestion ainsi que tout le métabolisme rééquilibrer le PH de notre corps éliminer les métaux lourds car le sel cristal peut casser ces structures moléculaires la capacité électrolyse du corps est renforcée, ce qui affecte de manière bénéfique la circulation. Le Sel Cristal de l’Himalaya contient 74 des 84 éléments essentiels et oligo-éléments présents dans le corps humain

Source: la forêt de l'arc en ciel

J'ajoute que le sel gemme est le meilleur sel concernant la protection, mais son prix et sa rareté, fait qu'on utilise plus communément le sel gris.

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32929
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum