La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Aigle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aigle

Message par topa le Ven 5 Déc 2008 - 11:52

" L'aigle vole seul ; ce sont les corbeaux, les choucas et les étourneaux qui vont en groupe. "
J. Webster





Autrement appelé oiseau céleste, oiseau de soleil, l'aigle est un rapace, ses attributs de force sont son bec, ses serres, sa vue perçante et sa taille impressionnante.


L'aigle est le roi des oiseaux.

L'aigle a de tout temps été un symbole militaire (perse, grèce antique, armées françaises sous Napoléon). Mais il revêt aussi des drapeaux comme l'Egypte, la république romaine, les empires orientaux et occidentaux, le Mexique, l'Autriche, l'Albanie (appelée aussi Pays des aigles), le Monténegro, la Serbie, la Zambie...
D'ailleurs en héraldique l'aigle est du genre féminin il y a toute une étude sur les postures de l'aigle des armoiries et blasons.

Sur le sceau des illuminatis on peut voir un aigle qui a les mêmes capacités que le phénix à se régénérer, on retrouve l'aigle dans la franc-maçonnerie.

L'aigle affectionne la solitude si il n'est pas en couple, il ne supporte pas l'intrusion d'un autre oiseau dans son territoire et les chasse.



L'aigle et les croyances

Les celtes voyaient en l'aigle un animal initiatique, en effet pour les alchimistes l'aigles à la faculté de se régénérer.
Pour les indiens d'Amérique une plume d'aigle est signe de sagesse et de bravoure.
En Afrique le chez de la tribu mange de l'aigle pour voir juste (vue perçante) et pour intégrer le symbole de la domination que représente l'aigle.
En Turquie les femmes qui n'arrivaient pas à avoir d'enfants priaient les aigles et quand elle avait un enfant il se nommait alors "fils de l'aigle" Kartaloglu.



Mythologie

Dans la mythologie scandinave et "Le Frêne d'Yggdrasil" (équivalent de l'arbre de vie) on voit que le serpent est l'ennemi de l'aigle, il est le gardien de l'arbre de vie au sommet du Frêne d'Yggdrasil. Dans le premier mythe scandinave l'aigle représentait la vie (et le dragon la mort.)

Dans le mythe d'Etana (Mésopotamie) l'aigle dévore les enfants du serpent, dans ce mythe on voit un aigle rusé et un peu fainéant puisqu'il faut l'implorer pour qu'il rende service mais c'est le seul qui peut mener jusqu'au monde des Dieux et quand il accepte une mission il ne faillit pas à ses devoirs et assure son rôle de protecteur.



L'aigle à travers les Dieux et les religions

Aphrodite (transformée en aigle pour duper Léda)
Zeus,
Jupiter
Saint Jean l'Evangéliste
Vishnu
Odin,
Iotne (mythologie scandinave "Le Séjour des Iotnes")
Dieu égyptien du soleil Horus
Yahveh (dans le deutéronome)
Le christ et ses apôtres (La Bible)
Les anges selon certains chrétiens auraient la face d'un aigle




Quelques mots clés

Clairvoyance
Courage
Dieux
Guerrier
Impulsivité
Lumière
Noblesse
Protecteur
Soleil
Souveraineté
Vent
Victoire

Planète: Jupiter

Eléments : air (surtout les vents) parfois oiseau de feu (associé alors au soleil)

En alchimie: le mercure après sublimation a été nommé aigle pour sa volatilité

On retrouve l'aigle dans les cartes du tarot de Marseille: L'Impératrice, L'Empereur, le Monde.

Animal opposé: le serpent, le dragon
Animal ressemblant: le lion



Source: Mon blog

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aigle

Message par sabraï le Jeu 17 Nov 2011 - 13:55

Merci Topa,

Un jour quelqun m'a dit que l'Aigle serai mon animal Totem pour une certaine durée...comme un gardien pour me protéger.

Bien que je ne m' y connais pas trop en symbolisme.

J'ai fait des recherches sur L'Aigle.
Je n'avait pas trouver une explication aussi complète.
Me voici comblée par tes explications et description.

Bien a toi.




Sabraï

sabraï
Energie libre

Nombre de messages : 7
Pratiques magiques/ spiritualité : medium
Localisation : suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aigle

Message par topa le Ven 30 Déc 2011 - 21:30

L'aigle d'après les bestiaires du moyen-âge

Le christianisme primitif fait de l'aigle une image de Dieu le Père où il incarne la force, la justice, la souveraineté toute-puissante de Dieu. Mais on trouve également une image du Christ où l'aigle rappelle l'Ascension du Sauveur et constitue comme le cerf et le phénix un symbole de résurrection. Certains théologiens voient dans l'aigle plongeant du ciel vers la terre pour capturer ses proies l'image du Christ venu sur terre chercher des hommes pour les emmener au ciel avec lui.

L'aigle est un oiseau fier de sa noblesse et de sa race, pour s'assurer que les aiglons sont bien de lui il les transporte auprès du soleil et les oblige à regarder l'astre fixement. Ainsi l'aigle reconnaît les oisillons de sa lignée ceux qui peuvent comme lui regarder le contempler le soleil sans cligner des paupières. L'aigle tue et/ou se débarrasse des oisillons qui ne sont pas des aiglons, certains auteurs jugent l'aigle cruel et injuste, d'autres voient en la femelle de l'aigle une femelle adultère. Pour la plupart des auteurs des XII et XIIIème siècle, l'aigle qui cherche à reconnaître ses oisillons légitimes est comme Dieu qui ne considère comme ses enfants que ceux qui croient en lui.

Pour l'iconographie chrétienne l'aigle est également l'attribut de Jean l'Evangéliste. Il figure au nombre des quatre animaux du Tétramorphe, image symbolique souvent représentée pendant le haut moyen âge et à l'époque romane. Elle fait écho aux visions d'Ezéchiel et de l'Apocalypse et se compose de quatre vivants ailés: homme, aigle, lion, boeuf, sortes d'anges représentant ce qu'il y a de plus noble auprès de Dieu. Ces vivants ailés représentent les quatre évangélistes: l'homme incarne Matthieu, le lion : Marc, le boeuf: Luc et l'aigle: Jean. Mais ils représentent aussi quatre moments de la vie de Jésus: né homme, sacrifié comme le boeuf, ressuscité comme le lion et monté au ciel comme l'aigle.

La symbolique médiévale de l'aigle est ambivalente: intraitable, autoritaire, parfois brutal, il fait peur à tous les oiseaux. Le cri de l'aigle effraie tous ceux qui l'entendent. Aucune bête n'ose s'attaquer à l'aigle, c'est pourquoi il est le roi des animaux tout comme l'ours et le lion. L'aigle est dit généreux car il partage ses proies avec d'autres animaux.
L'aigle au moyen âge est presque toujours associé à l'idée d'autorité et de souveraineté, d'où sa présence sur des insignes de pouvoir.
En dehors de son aspect "divin" l'aigle est pour certains théologiens l'incarnation du diable, un effroyable rapace d'âmes (Bestiaire d'Ashmole fin du XIIème siècle) à cause de son bec immense, de ses serres crochues, du fait que l'aigle est un dévoreur de chair vivante et mangeur de charogne, et enfin l'orgueil s'ajoute à cette liste.

Le lion est le rival direct de l'aigle, tous deux sont symboles de force, de puissance, de victoire. Au moyen âge l'opposition politique entre le lion et l'aigle se manifeste surtout dans les empires: lion adversaire de l'empereur.
Le serpent est l'ennemi de l'aigle, l'aigle est ainsi l'image du bien luttant contre le mal.

Dans les bestiaires médiévaux il est aussi question de l'intelligence exceptionnelle de l'aigle. Si il vole très haut dans le ciel c'est le signe d'une pensée supérieure et d'une âme hors du commun, il sait tout, il voit tout, il lit dans le coeur des hommes et connaît l'avenir.

Pour beaucoup d'auteurs, le griffon est le fruit de l'accouplement d'un aigle et d'une lionne, mais c'est une autre histoire.


Arrangement personnel du passage de L'Aigle de l'ouvrage Bestiaire du Moyen âge de Michel Pastoureau.

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum