La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fermeture d'Equinox : merci
par Atoum Hier à 23:10

» merci
par Inconnue Lun 4 Déc 2017 - 22:47

» Forum fermé
par Hagel Sam 25 Nov 2017 - 18:01

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Jeu 23 Nov 2017 - 20:04

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33


La petite clef de salomon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La petite clef de salomon

Message par Hagel le Dim 25 Jan 2009 - 8:55

Bonjour,

La Petite clef de Salomon ou Clavicula Salomonis est un grimoire anonyme du XVIIe siècle, devenu un livre réputé de démonologie et l'ouvrage central de la goétie. Il est aussi connu sous le nom de Lemegeton. Il ne doit pas être confondu avec la Clef de Salomon (ou Clavis Salomonis), autre ouvrage occulte antérieur.

L'ouvrage contient les descriptions détaillées de nombreuses entités spirituelles, ainsi que des cérémonies nécessaires pour les invoquer. Il donne les instructions nécessaires à la fabrication des divers instruments destinés aux rituels. Il détaille les préparatifs précédant les invocations, les signes de protection et talismans, les rituels à accomplir et les actions pour se prémunir contre l'emprise des esprits.

Le Sceau de Salomon apparaissant dans l'ouvrage.


Historique:
La Petite clef de Salomon paraît au XVIIe siècle mais s'inspire de textes plus anciens comme la Pseudomonarchia Daemonum de Johann Weyer et d'autres grimoires médiévaux tardifs. Il s'inspire également de la kabbale juive et des mystiques musulmans. Certains éléments de la première section de l'ouvrage, concernant l'invocation de démons, datent du XIVe siècle. L'ouvrage affirme avoir été rédigé par le roi Salomon mais inclue de nombreux éléments bien plus tardifs, comme les titres nobiliaires associés aux démons, les prières à Jésus-Christ et la Trinité chrétienne.

Les différents exemplaires de l'époque varient considérablement dans les détails et dans l'orthographe des noms des esprits. Le livre est à l'heure actuelle disponible tant en publication normale que sur Internet.

The Goetia: The Lesser Key of Solomon the King (Clavicula Salomonis Regis) est une traduction en anglais de la première section de l'ouvrage par Samuel Mathers et Aleister Crowley en 1904. Il se présente essentiellement comme un manuel donnant les instructions pour l'invocation de 72 esprits différents.

Sections:
1re section : Ars Goetia
L’Ars Goetia (ou Art de la Goétie) est la première partie de la Petite clef de Salomon. Il contient la description de 72 démons que le roi Salomon aurait invoqués puis emprisonnés dans une urne de laiton scellée par des symboles magiques, et qu'il aurait ensuite obligés à travailler pour lui. Le texte explique comment fabriquer une urne similaire et détaille les formules magiques afin d'appeler ces démons en toute sécurité.

L'ouvrage détaille les invocations de toute sorte d'esprits, bons, mauvais ou indifférents. Les rituels sont ceux de Paimon, Orias, Astaroth et de toute la cohorte des Enfers. L'ouvrage assigne un rang et un titre à chaque membre de la hiérarchie infernale et détaille les sceaux permettant de se faire obéir des démons.

La liste des démons s'inspire de celle de la Steganographia de Johannes Trithemius (vers 1500) et de celle de la Pseudomonarchia Daemonum de Johann Weyer (appendice présent dans les éditions de son ouvrage De Praestigiis Daemonum à partir de 1577).

Une édition révisée de l'Ars Goetia est publiée en 1904 par Samuel Mathers et Aleister Crowley : The Goetia: The Lesser Key of Solomon the King. L'ouvrage devient un élément clef du système magique d'Aleister Crowley.

Les 72 démons:
Les noms des démons sont ceux repris dans l’Ars Goetia. Ils diffèrent en terme, en nombre et en rang de ceux de la Pseudomonarchia Daemonum de Johann Weyer. En raison des multiples éditions et traductions, l'orthographe du nom des démons peut varier.

1. Roi Bael
2. Duc Aguarès
3. Prince Vassago
4. Marquis Samigina
5. Président Marbas
6. Duc Valefor
7. Duc Amon
8. Duc Barbatos
9. Roi Paimon
10. Président Buer
11. Duc Gusion
12. Prince Sitri
13. Roi Byleth
14. Marquis Leraje
15. Duc Eligos
16. Duc Zepar
17. Comte/Président Botis
18. Duc Bathin
19. Duc Saleos
20. Roi Purson
21. Comte/Président Morax
22. Comte/Prince Ipos
23. Duc Aim
24. Marquis Naberius


25. Comte/Président Glasya-Labolas
26. Duc Bune
27. Marquis/Comte Ronove
28. Duc Berith
29. Duc Astaroth
30. Marquis Forneus
31. Président Foras
32. Roi Asmodée
33. Prince/Président Gaap
34. Comte Furfur
35. Marquis Marchosias
36. Prince Stolas
37. Marquis Phenex
38. Comte Halphas
39. Président Malphas
40. Comte Raum
41. Duc Focalor
42. Duc Vepar
43. Marquis Sabnock
44. Marquis Shax
45. Roi/Comte Vine
46. Comte Bifrons
47. Duc Vual
48. Président Haagenti


49. Duc Crocell
50. Chevalier Furcas
51. Roi Balam
52. Duc Alocer
53. Président Caym
54. Duc/Comte Murmur
55. Prince Orobas
56. Duc Gremory
57. Président Ose
58. Président Amy
59. Marquis Orias
60. Duc Vapula
61. Roi/Président Zagan
62. Président Volac
63. Marquis Andras
64. Duc Flauros
65. Marquis Andrealphus
66. Marquis Cimeries
67. Duc Amdusias
68. Roi Bélial
69. Marquis Decarabia
70. Prince Seere
71. Duc Dantalion
72. Comte Andromalius

2de section : Ars Theurgia Goetia:

L’Ars Theurgia Goetia (ou Art de la Théurgie Goétique) est la seconde partie de la Petite clef de Salomon. Le texte détaille les noms, caractéristiques et sceaux des 31 esprits aériens (appelés chefs, empereurs, rois et princes) que le roi Salomon aurait invoqués et confinés, les protections contre eux, les noms de leurs esprits serviteurs (appelés ducs), les rituels pour les invoquer, ainsi que leur nature, qui est à la fois bonne et mauvaise.

Leur rôle est de découvrir et faire connaître les choses cachées, les secrets de toute personne, et d'obtenir, transporter ou faire ce qui leur est demandé tant qu'ils sont confinés dans un des quatre éléments (le feu, l'eau, l'air et la terre). Ces esprits sont présentés selon un ordre complexe dans l'ouvrage et l'orthographe de leurs noms varie selon les éditions.

3e section : Ars Paulina:

L’Ars Paulina (ou Art de Paul) est la troisième partie de la Petite clef de Salomon. Selon la légende, cet art aurait été découvert par l'apôtre Paul mais le livre le présente comme l'art paulien du roi Salomon. Il est divisé en deux chapitres.

Le premier chapitre traite des anges des différentes heures de la journée, détaillant leurs sceaux, leur nature, leurs serviteurs (appelés ducs), les relations de ces anges avec les sept planètes connues à l'époque, les aspects astrologiques appropriés pour les invoquer, leurs noms, ainsi que les rituels d'invocation pour les appeler.

Le second chapitre traite des anges qui gouvernent les signes du Zodiaque et les degrés de chaque signe, leurs relations avec les quatre éléments (le feu, l'eau, l'air et la terre), leurs noms et leurs sceaux. Ils sont appelés ici les anges des hommes car chaque personne est née sous un signe zodiacal, avec le soleil se trouvant à un degré précis.

4e section : Ars Almadel:
L’Ars Almadel (ou Art de l'Almadel) est la quatrième partie de la Petite clef de Salomon. Il détaille les matériaux et rituels nécessaires à la fabrication de l'Almadel, une tablette de cire où sont dessinés des symboles de protection, ainsi que des quatre bougies de même cire qui doivent y être associées.

Cette section présente aussi les anges qui peuvent être invoqués, détaillant les rituels nécessaires, et expliquant que seules des choses justes et raisonnables peuvent leur être demandées. Le texte mentionne aussi les douze princes qui les dirigent. Les dates et aspects astrologiques appropriés à l'invocation sont brièvement présentés. L'auteur affirme avoir réalisé ces invocations.

Arrow Ars Almadel (pdf)

5e section : Ars Notoria:

L’Ars Notoria (ou Art Notoire) est la cinquième partie de la Petite clef de Salomon. Le texte affirme que cet art a été révélé par le Créateur à Salomon par l'entremise d'un ange.

Il contient un ensemble de prières (certaines sont divisées en plusieurs parties) émaillées de mots kabbalistiques et magiques en diverses langues (hébreu, grec...). Il explique comment les prières doivent être prononcées et comment ces rituels permettent la compréhension de toute science. Il mentionne les aspects lunaires en relation avec ces prières. Il prétend que les prières permettent l'invocation des anges de Dieu. Selon l'ouvrage, les prières correctement récitées permettent d'accéder à la connaissance et apportent une bonne mémoire, la stabilité mentale et l'éloquence. Le texte précise ce qui doit être observé afin d'obtenir un bon résultat.

Finalement, le texte explique comment le roi Salomon a reçu la révélation de l'ange.

Source: wikipédia

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33233
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum