La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» LIVRE ASTROLOGIE
par chocomuse Aujourd'hui à 16:18

» Bénévole- Message d'une personne décédée
par MarieC. Aujourd'hui à 14:38

» L'odorat astral
par Isil Aujourd'hui à 13:34

» Lien psychique
par encore-des-questions Aujourd'hui à 13:24

» Evénements astronomiques
par etoilelointaine Aujourd'hui à 11:56

» Psaume 91
par sabrinaluna Aujourd'hui à 11:25

» Bougie: utilisation en magie et rituel
par Ellinor Aujourd'hui à 7:00

» Le voyage astral
par sabrinaluna Hier à 22:45

» voyance ou coïncidences ?
par encore-des-questions Hier à 16:06

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Message par Hagel le Ven 30 Jan 2009 - 10:12

Bonjour,



Michaël Ivanoff, dit depuis 1960 Omraam Mikhaël Aïvanhov, né le 30 janvier 1900 à Serbtzi en Bulgarie ; mort le 25 décembre 1986 près de Fréjus en France. Maître spirituel bulgare, francophone, qui a donné un "enseignement strictement oral", à la fois ésotérique et initiatique, dans la tradition de l'École bulgare de Peter Deunov (1922), et de tendance chrétienne au sens large.

Biographie:
Michaël Ivanoff naît en Bulgarie dans le village de Serbtzi le 30 janvier 1900, d'une famille très modeste. [5] Son père a un commerce de bois. Aujourd'hui Serbtzi se trouve en Macédoine. "Après le pillage de son village par les Grecs en 1907, la famille s'installe à Varna, sur les rives de la mer Noire, à l'Est de la Bulgarie". "Il découvre en 1909 le Livre des Proverbes de Salomon, qui lui donne l'envie de devenir prophète."

À l'âge de dix-sept ans, Michaël Ivanoff rencontre le maître spirituel Peter Deunov. Il étudie et met en pratique l'enseignement ésotérique chrétien de celui-ci durant vingt ans, aux termes desquels celui qu'il considère comme son maître spirituel l'envoie en France afin de préserver son œuvre de la menace communiste. Il quitte alors son poste de directeur de collège près de Sofia, ses proches, ainsi que son pays natal.

Arrivé en France le 22 juillet 1937, il apprend le français, il donne sa première conférence publique à Paris le 29 janvier 1938. On l'appelle "Frère Michaël". En 1946, un premier recueil des conférences de 1938 est publié sous le titre Amour, Sagesse, Vérité, avec une introduction de Lanza del Vasto. En février 1944, il apprend le décès de son maître, celui dont il croyait jusque-là préparer la venue en France.

Arrêté le 21 janvier 1948, il est condamné le 27 juillet 1948 à quatre ans de prison par la 12° chambre correctionnelle de Paris. Certains documents citent une accusation d'"espionnage (sur la base d'accusations fabriquées de toutes pièces)", d'autres parlent de "viols commis sur quarante femmes (ayant fait de faux témoignages)". En toile de fond, on trouve, en 1947, "un aventurier qui se faisait appeler Prince Cherenzi Lind, Maha Chohan (Grand chef) et Suprême Régent du Royaume de l'Agartha". Ivanoff est libéré dès mars 1950 et réhabilité le 28 septembre 1960 par la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence. Le garde des sceaux ministre de la justice, Edmond Michelet, lui enverra une lettre d'excuses[réf. nécessaire]. Mais il n'obtiendra pas la nationalité française.

"Frère Michaël" reprend son activité d'enseignement jusqu'à son départ pour l'Inde, le 11 février 1959. Selon son témoignage, il rencontre là-bas différents maîtres spirituels dont Shrî Neem Karoli Bâbâ (mort en 1973), Mâ Ânanda Moyî (1896-1982), swâmi Nityananda (1896-1961), Anâgârika Govinda (1898-1985), le fabuleux Mahavatar Babaji, qui l'appelle le french sadhou (le sage français).

Sous le nom d'Omraam Mikhaël Aïvanhov, il rentre en France un an plus tard, le 9 février 1960. À partir de ce jour-là, il sera appelé maître. Durant les années qui suivent, il partage son temps entre voyages et enseignement, visitant les lieux saints de la planète, donnant plus de 5000 conférences. En janvier 1984, "il fait la rencontre du Président Ronald Reagan et de la médium Jeane Dixon".

Il décède au Bonfin, près de Fréjus, le 25 décembre 1986.

Quelques disciples ont laissé, de son vivant, des récits comportant des scènes extraordinaires de merveilles, guérisons, magies... (Lire Svezda (Stella Bellemin) dans Vie et enseignement en France du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov (Éditions F.B.U., 1971), André Jehan dans Qui est le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov (Éditions Prosveta, 1974).

La F.B.U. :
Peter Deunov, à Sofia, en 1922, avait fondé l'École de la Fraternité blanche universelle Aïvanhov a inspiré la fondation, en 1938, d'une association, appelée "L'École divine", puis, en 1947, la "Fraternité Blanche Universelle" (F.B.U.)[9],[10], dont le siège se trouve près de Paris, à Sèvres.

La Fraternité Blanche Universelle est décrite dans le rapport de la Commission parlementaire sur les sectes en France (1995) comme « une école initiatique proposant un ésotérisme syncrétique, fondée sur l'adoration du Soleil, les lois du karma et la "galvanoplastie spirituelle" ». La galvanoplastie spirituelle est une conception, présentée dès 1938, comparant à la galvanoplastie la gestation d'une mère soucieuse d'engendrer un enfant harmonieux. "Partout, dans la nature, la galvanoplastie existe. Si nous voulons dorer quelque chose dans un plan quelconque, nous devons mettre à la cathode un moule, une image déterminée ; nous devons également dissoudre un sel métallique dans le liquidede la solution, un sel d'or. Alors, si nous lions les électrodes à la pile, nous obtenons un objet d'or."

Une maison d'édition, Prosveta se consacre à l'édition des oeuvres, qui comprend près de mille titres au catalogue de la Bibliothèque nationale de France.

L'enseignement oral : les conférences:

Selon son éditeur, "l'enseignement du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov étant strictement oral, ses ouvrages sont rédigés à partir de conférences improvisées, sténographiées ou enregistrées sur bandes magnétiques."

Les thèmes de son enseignement:

La deuxième naissance, le maître spirituel, les corps subtils (Aîvanhov reprend le Septénaire de l'hindouisme et du théosophisme), la réincarnation, l'initiation en tant que travail sur soi-même, la magie divine, le Karma, la loi naturelle des correspondances, la loi morale d'affinité, la galvanoplastie spirituelle, le langage symbolique, le «véritable enseignement du Christ»

Les pratiques:
L'enseignement comprend des exercices de gymnastique, des chants, des méthodes méditatives qui proviennent en grande partie de l'enseignement de Peter Deunov. Aïvanhov met en correspondances les activités et les principes qui constituent l'être humain. Au corps physique correspondrait selon lui le travail physique, à la volonté la respiration et les exercices de gymnastique, au coeur les activités harmonieuses et artistiques, à l'intellect la méditation, à l'âme la contemplation, l'adoration, la prière, enfin à l'esprit l'identification.

* La vie communautaire : les disciples de Deunov comme d'Aïvanhov poursuivent la tradition des confréries orphiques ou des communautés bogomiles (qui se trouvaient sur le sol de l'actuelle Bulgarie), ils vivent en "fraternité", toute l'année ou par périodes, en écoutant des conférences, en prenant des repas végétariens en commun, en participant à la chorale, etc.
* Le yoga de la nutrition (hrani yoga), le jeûne et les "repas végétariens pris en commun"
* Le travail physique
* Les "mouvements", "exercices de gymnastique" collectifs ou individuels
* La paneurythmie de Peter Deunov, "danse harmonique", mouvements simples, accompagnés de chants, adaptés à certains moments clés, comme le réveil, la méditation au lever du Soleil, et qui "mettent en contact avec les forces et les courants harmonieux de la nature".
* Les "exercices de respiration"
* Le chant choral, la musique
* La méditation
* La "méditation au lever du Soleil"
* Formules et prières.

"Avant de nous lever, le matin, nous devons tout de suite ouvrir les yeux, puis regarder vers l'oeil du dedans ; étant ainsi attentif vers l'intérieur de nous-mêmes, nous devons écouter ce qui parle en nous. Nous entendrons alors le programme de la journée qui commence (...) Nous devons prononcer la phrase : Je te remercie, Ô mon Dieu, parce que je suis en bonne santé et vigoureux, aujourd'hui. Que ma journée soit bénie ! Aide-moi, afin que je puisse accomplir Ta Volonté !"

Bibliographie:
Œuvres:
* Oeuvres complètes, Fréjus, Éditions Prosveta, 32 t., 1978 ss. :

t. I : La deuxième naissance, 1978, 227 p. Édition revue et corrigée de Michaël Ivanoff, Amour, Sagesse, Vérité, Paris, Éditions Izgrev, collection de l'École divine, 1946, XXVII-217 p. (1° série de conférences de 1938).

t. II : L'alchimie spirituelle, 1980, 226 p. Édition revue et corrigée de Michaël Ivanoff, L'alchimie spirituelle, Paris, Éditions Izgrev, collection de l'École divine, 1947, 259 p. (3° série de conférences de 1938).

t. III : Les deux arbres du Paradis, 1982, 223 p. Édition revue et corrigée de Michaël Ivanoff, Les deux arbres du Paradis, Paris, Éditions Izgrev, collection de l'École divine, 1956, 221 p. (4° série de conférences de 1938).

t. IV : Le grain de sénevé

t. VIII : Le langage symbolique, langage de la nature (conférences de 1951 à 1969), 1973, 233 p.

t. XIII : La nouvelle Terre. Méthodes exercices, formules, prières, 1975, 258 p.

t. XVII et XVIII : "Connais-toi toi-même." Jnani yoga

t. XXV et XXVI : Le Verseau et l'avènement de l'Âge d'or

t. XXXII : Les fruits de l'arbre de vie. La tradition kabbalistique

* volumes séparés : Fréjus, Prosveta, collection "Izvor", 44 t., 1982 ss.

n° 201 : Vers une civilisation solaire, 1982, 146 p.

n° 202 : L'homme à la conquête de sa destinée, 1981, 199 p.

n° 203 : Une éducation qui commence avant la naissance

n° 204 : Le yoga de la nutrition

n° 205 : La force sexuelle ou le Dragon ailé

n° 207 : Qu'est-ce qu'un maître spirituel ?

n° 215 : Le véritable enseignement du Christ

n° 219 : Centres et corps subtils

n° 220 : Le zodiaque, clé de l'homme et de l'univers, 1991, 176 p.

n° 232 : Les révélations du feu et de l'eau, 1990, 171 p.

* livres de synthèse : Fréjus, Éditions Prosveta, collection "Synopsis"

t. 1 : "Vous êtes des dieux", 1997, 574 p.

t. 2 : "Cherchez le Royaume de Dieu et sa Justice", 1998, 691 p.

t. 3 : "Et il me montra un fleuve d'eau et de vie", 2002, 592 p.

* brochures : Fréjus, Éditions Prosveta, coll. "L'École divine", 59 brochures [12] [archive]

n° 101 : La force de l'esprit, 1984

n° 105 : Comment travailler avec les Anges des 4 éléments pendant les exercices de respiration. Comment se laver

n° 108 : Le langage symbolique, 1967, 21 p.

n° 116 : L'être humain et ses différentes âmes, 1969

n° 124 : L'aura, 1960, 17 p.

n° 145 : La chaîne vivante de la Fraternité Blanche Universelle, 1972, 14 p.

* musique et chants de Peter Deunov : Fréjus, Éditions Prosveta

Chants de la Fraternité Blanche Universelle. Chorale à 4 voix, 2 CD, 2003

Muriel Urech, La paneurythmie de Peter Deunov à la lumière de l'enseignement d'Omraam Mikhaël Aïvanhov, 1993, 108 p.

Études:
(par ordre alphabétique)

Feuerstein, Georg, La Vie et l'Enseignement d'Omraam Mikhaël Aïvanhov. Le Mystère de la Lumière (1992), trad. de l'an., Fréjus, Éditions Prosveta, 1996, 325 p.

Frenette, Louise-Marie, La vie d'un maître en Occident. Omraam Mikhaël Aïvanhov, Laval (Québec / Canada), Éditions Robert Lachance, 2002, 420 p.

Rawlinson, Andrew, The Book of Enlightened Masters. Western Teachers in Eastern Tradition, Chicago et La Salle (Illinois), Open Court, 1997.

Riffard, Pierre A., L'ésotérisme. Qu'est-ce que l'ésotérisme ? Anthologie de l'ésotérisme occidental, Paris, Éditions Robert Laffont, "Bouquins", 1990, 1014 p.

Svezda [Stella Bellemin], Vie et Enseignement en France du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov (1971), Fréjus, Prosveta, 1992, 246 p.

/ ! \ attention beaucoup de dérives sectaires autour de cet homme / ! \


Source: wikipédia

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Omraam Mikhaël Aïvanhov

Message par Lux le Mar 1 Mai 2012 - 18:17

Je confirme pour les dérives sectaires, j'étais allée voir une astrologue et au fur et à mesure de mes questions elle a sentie que j'étais attirée par l'ésoterisme et que j'avais quelques connaissances, elle m'a dit que c'était mon maître spirituel et a commencé à me parler de lui et de ces valeurs. J'ai beaucoup aimé le principe jusqu'à ce qu'elle me parle d'interdit (sexualité, certaine nourriture, aider les esprits à monter vers la lumière est une pratique mauvaise ... ). Elle a fini par me donner un numéro pour que je participe à cette fraternité. Je suis sortie de la bas avec un profond malaise et j'ai compris en regardant toutes les dérives sectaires autour de cet homme qui malgré tout à fait de très belle conférence.

Lux
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 94
Pratiques magiques/ spiritualité : en apprentissage (médiumnité)
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Omraam Mikhaël Aïvanhov

Message par Invité le Mer 2 Mai 2012 - 9:37

Ouép, ça a beau avoir l'air cool, je ne sais pas pourquoi je ne peux pas le piffrer Aïvanhov...

J'ai le même genre de sensation de malaise qu'avec Crowley...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Omraam Mikhaël Aïvanhov

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 16:16

Pareil, même ressentis que toi Nurash, ça passe pas.
Autant Crowley, j'arrive à faire abstraction (pas longtemps), autant Aîvanhov me rebute violemment (je n'arrive même pas à lire un seul de ses "cours")
Un Crowley fait souvent dans le sybillin, Aîvanhov fait dans le sophisme dés le début (c'est mon ressenti).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Omraam Mikhaël Aïvanhov

Message par vendredi le Mar 22 Jan 2013 - 20:51

Tiens je n'avais pas fait le rapport avec "les adorateurs du soleil"...
J'allais en vacances à côté de Fréjus quand j'étais petite et on les appelait ainsi car on pouvait les apercevoir tous les matins au lever du soleil. Ils se réunissaient pour saluer, chanter et méditer face au soleil. Ils portaient des tuniques jaune d'or, orange ou pourpre pour se prosterner face au soleil le matin et vivaient dans la nature. Je les croisais parfois quand je cavalais dans la garrigue à la fraîche et ils passaient pour des doux illuminés (le soleil leur avait trop tapé sur la tête peuchère !).
Je suis allée voir leur site et c'est bien le Domaine du Bonfin à Fréjus.
Je déteste ce côté fermé et sectaire (je m'isole du monde pour ne pas être contaminé). J'ai du voir le début du centre avant 1977.

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum