La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Hier à 19:42

» Que ressentez-vous qui vous permette de savoir que vous percevez au niveau de l'akasha ou de l'astral ?
par Mira Mar 17 Oct 2017 - 23:19

» Médiumnité et réaction épidermique
par Sylice Mar 17 Oct 2017 - 16:42

» la sourcellerie
par Fennec Lun 9 Oct 2017 - 21:00

» étape
par Coeurdedragon Lun 9 Oct 2017 - 9:21

» Proposition de tirage
par aude56 Jeu 5 Oct 2017 - 8:56

» Dossier Septembre 2013 : Aikido
par Douceur Mer 4 Oct 2017 - 17:23

» Le télétouché
par Fennec Mer 4 Oct 2017 - 10:02

» Votre médiumnité, comment la vivez vous?
par chapsou Mar 3 Oct 2017 - 20:58


L'impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'impératrice

Message par Hagel le Jeu 12 Mar 2009 - 10:03

Bonjour,


L'impératrice est la troisième lame du tarot de marseille.

Description et symbolisme:

Une femme, jeune, couronnée et assise sur un trône. La jupe rouge sous la robe bleue indique, comme chez la papesse, que l'action est canalisée par le but spirituel.

Dans sa main droite, du coté de l'acquis mental, elle détient l'aigle, la conscience des plans supérieurs qui lui transmet sa puissance.

Les ailes déployées de l'aigle montrent qu'elle a accès aux mondes invisibles.

Sur son cœur, un collier jaune a une forme de coupe : générosité, écoute, communication. Ce collier est relié à une ceinture jaune aussi, et très haute : son centre de gravité est élevé, elle n'est pas emprisonnée par le monde manifesté, comme le suggéraient déjà les ailes de l'aigles tournées vers le ciel.

Cette lame est la troisième du jeu, elle récapitule à la fois le bateleur et la papesse. Le chiffre 3 est un symbole extrêmement puissant et créateur, l'impératrice est comparable à la reine du jeu d'échecs face au roi. C'est la déesse en tant que puissance d'engendrement. C'est l'accès à la maîtrise de l'idée et du savoir, qui autorise l'engendrement avec certitude et sagesse. L'impératrice est une des cartes les plus équilibrées du tarot et ce malgré son chiffre impair donc par nature instable et ouvert. C'est la créativité affirmée, la puissance, le soi qui s'affirme dans le monde avec facilité, légereté, et sans souci. Une belle jeune femme, ou jeune homme (les lames signe surtout l'état d'une evolution) sûre d'elle/de lui, tant du pouvoir de sa beauté, de son intélligence, que des capacités de son savoir acquis à agir selon les normes juste de l'action.

Selon Brian Innes:

Il est certain qu'une figure aussi simple d'aspect, pratiquement sans attribut singulier hormis son blason, ne peut guère s'interpréter que par comparaison. Les recherches historiques concernant le modèle réel ou supposé qui a pu servir à former l'image du Tarot des Visconti ne seront pas d'un réel secours.

Par rapport à La Papesse, on observe facilement le balancement de l'occulte au visible, puisque nous sommes en présence de l'image de la vie créatrice, de la Mère. Ce n'est pas un hasard si certains cartiers de l'époque révolutionnaire ont baptisé cette carte « La Grand-Mère ».

Oswald Wirth en fait « la Vierge immaculée des chrétiens, en qui les Grecs auraient reconnu leur Vénus-Uranienée radieuse des sombres flots de l'Océan chaotique ». Pour cette raison, il entoure le visage d'une série de huit étoiles, adjoint des ailes à l'effigie et lui fait reposer son pied sur un croissant de lune ; autant de détails qui ne se trouvent pas dans les tarots traditionnels. Falconnier conserve les étoiles et la lune en suivant une description inspirée par Pitois. Pour Waite, la figure se trouve placée en pleine nature et il revient à l'idée de la grande déesse de l'Antiquité avec les attributs de Cérès (ou Démeter) représentant la fertilité de la vie ; déesse que l'on trouve figurée assise sur un trône, couronnée d'épis de blé et tenant un sceptre dans sa main. On remarque avec une certaine surprise que la tradition d'Etteilla, illustrée dans la carte espagnole de la planche ci-contre, montre justement la nature dans son épanouissement. Signe que cette iconographie, apparemment gratuite, répond parfois à des considérations fondées. Nous parlions il y a un instant de balancement entre La Papesse et L'Impératrice; nous l'observons également ici avec le Soleil, lumière de la connaissance, figuré sur la lame II et cette Lune fertile proposée par cette lame III. L'aigle figuré sur le blason a traversé les siècles, puisqu'on le trouve déjà dans le Tarot des Visconti. « Cet oiseau, nous dit Van Rijnberk, est le symbole des forces spirituelles qui ont engendré et maintiennent la vie dans le cosmos ; le désir d'objectivation de l'esprit ; la volupté transcendante qui porte le subjectif à s'incarner dans la matière. »

Les rapports que l'on peut établir entre les premiers numéros des lames majeures et le symbolisme des figures correspondantes ne sont pas toujours évidents. Si Le Bateleur, lié au nombre I, peut s'expliquer, on voit moins bien la raison de La Papesse en II et de L'Impératrice en III comme celle de L'Empereur en IV. D'autres lames seront beaucoup plus significatives.

Source: matemius; wikipédia

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum