La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fermeture d'Equinox : merci
par luna 7 Lun 14 Mai 2018 - 17:59

» merci
par Inconnue Lun 4 Déc 2017 - 22:47

» Forum fermé
par Hagel Sam 25 Nov 2017 - 18:01

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Jeu 23 Nov 2017 - 20:04

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33


Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Aller en bas

Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par AfricanSpirit le Lun 12 Avr 2010 - 16:55

Mamy Wata est une divinité aquatique dont le culte est répandu en Afrique de l'Ouest, du centre et du Sud, dans la diaspora africaine, la Caraïbe, et dans certaines régions d'Amérique du Nord et du Sud. Le nom de cette déesse pourrait être une adaptation de l'anglais mommy water mais des étymologies purement africaines sont aussi possibles, elle est aussi appelée Yemendja dans la tradition du vaudou Haïtien, un culte spécial lui est même consacré. C'est la (déesse) mère des eaux, déesse crainte des pêcheurs, elle symbolise aussi bien la mer nourricière que l'océan destructeur. Mamy Wata est avant tout une divinité éwé, dont le culte est très présent sur la côte atlantique du Togo (mais aussi au Nigéria, au Cameroun, au Congo-Brazzaville) où elle symbolise la puissance suprême (comme la déesse Durga du panthéon hindouiste symbolise la shakti). Mamy Wata est souvent représentée en peinture où elle figure sous les traits d'une sirène ou d'une belle jeune femme brandissant des serpents.

Cependant,beaucoup de gens se posent ces questions : :
- Comment reconnaître le bon Mamy-Wata ?
- Comment entrer en contact avec cette divinité ?
- Comment savoir si on est en harmonie avec les esprits de l'eau ?

Certaines personnes entrent en contact involontaire avec des entités de l'eau tout simplement en ramassant un bijou ou une pièce de monnaie sur la plage . L'entité à qui appartenait l'objet se met alors à les suivre et il se peut que cette entité ne soit pas un bon mamy- wata mais un diable de mer.

Le bon Mamy-wata est une entité douce et d'accès difficile ; on peut essayer de la contacter en offrant du lait concentré non sucré(ou lait caillé) et des présents à la mer ; si vous offrez du lait la nuit à la mer ( elle marche avec la lune et les étoiles ) , buvez une gorgée de ce lait et crachez ce lait avec votre salive dans l'eau( votre salive fait le contact , elle vous entendra ! ) , puis , parlez lui en versant le reste du lait dans l'eau ,
Quand vous aurez terminé , sortez de l'eau et partez sans vous retourner vers la mer !
( en magie opérative , le fait de se retourner implique de se retourner vers le passé , donc les ennuis que vous êtes venu règler et peut casser votre travail occulte ! )
Si elle(Déese des Eaux : Yemendja ) accepte votre approche elle vous contactera par les rêves[i][i]
avatar
AfricanSpirit
Energie libre

Nombre de messages : 7
Pratiques magiques/ spiritualité : flashs,reves,entités bienfaitrices

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Hagel le Lun 12 Avr 2010 - 23:25

Intéressant, je ne connaissais pas Very Happy

Merci!



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par AfricanSpirit le Mar 13 Avr 2010 - 10:13

Tous les peuples des côtes africaines ont un culte special à cette divinité...Certains disent qu'elle(Yemendja) a le pouvoir de rallonger la vie et d'apporter la richesse;mais pour la richesse elle prendra 5 ans de votre vie réelle sur Terre en contre partie de la richesse financiere qu'elle vous apportera ! Elle a aussi les pouvoirs de guerrisson et autres...
avatar
AfricanSpirit
Energie libre

Nombre de messages : 7
Pratiques magiques/ spiritualité : flashs,reves,entités bienfaitrices

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Karma_Savior le Mar 13 Avr 2010 - 15:36

Hey ! Donc tu connais l'umbanda, le candomble, etc Smile
Ravie d'entendre parler du côté purement "africain" de la tradition...
Au plaisir de te lire
Une fille de Yemanja sunny
avatar
Karma_Savior
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 170
Pratiques magiques/ spiritualité : Divers, tendant vers des principes d'altruisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Amadeo le Jeu 29 Avr 2010 - 12:17

Intéressant, je ne connaissait pas...
D'ailleurs à vrai dire je ne m'y connais pas du tout en culture africaine Razz
avatar
Amadeo
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1227
Pratiques magiques/ spiritualité : Parnassien
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Dix le Ven 30 Avr 2010 - 23:17

Pareil pour moi, aucunes connaissances de cette culture, mais en lisant ton post j'aime la douce consonance qui émane du mot Mamy-Wata.
avatar
Dix
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3263
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité, connaissance de soi & rêves
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Invité le Dim 15 Mai 2011 - 22:54

Très bon discours "AFRICANSPIRIT", aussi permet moi d'ajouter que "Mamy wata" est aussi une forme courante d'appellation d'entités dite "sirènes" en Afrique centrale, surtout au Congo-Brazzaville où la plus part des jeunes, recherchant la gloire immédiate et l'opulence n'hésitent pas à les faire appel.

Principalement dans les villes de Brazzaville (au bord du fleuve Congo ou sur le Djoué ou encore quelques petits cours d'eau comme le Madoukou) et de Pointe Noire (sur la côte océanique).

Il y aussi des gens qui pactisent avec elle(s) dans le but d'entretenir des relation intimes (remarque, certains témoigne qu'elles sont d'une beauté inimaginable). D'autre dans le but d'obtenir la fertilité ou encore des pouvoir "magique".
Pour cela, ils doivent soit abandonner ce à quoi il tienne le plus (ça peut être un membre cher de la famille ou un ami) pour les richesses; soit abandonner une partie de soi (ça peut être un doigt ou un oeil) pour des "pouvoirs magiques", ou encore renoncer à toute vie conjugale et lui (elle) jurer fidélité par un serment inviolable pour la prospérité et la domination.

Après avoir payé le pris, les bienfaits ou plutôt les récompenses attendues peuvent arrivé par divers moyens.
Cela peut être un boa (serpent), qui apparaîtrait dans la chambre de ce dernier (uniquement en sa présence), ou dans les toilettes; afin de rendre ou plutôt vomir en espèce, les demandes de ce dernier.
Mais, celui ci devra faire preuve de courage en "ne criant pas de peur", au risque de voir son âme dévoré par la bête.

Aussi, une fois les dû reçu, ce dernier se doit de les dépenser avant le levé du jour ou avant la tombée de la nuit.
Toute fois, cela varie selon la nature du pacte.

Ainsi, celui qui fait voeux de fidélité et renonce à toute vie conjugale, sont obligé d'entretenir un pièce (chambre ou même maison) ou l'entité habiterait avec lui.


Cependant, il arrive parfois (au petit matin ou tard dans la nuit) que ces entités fassent leur apparition sans la moindre invocation; cela dans le but de séduire les jeunes hommes qui passeraient par là ou dans le but de détruire les plus malchanceux.

[Il est dit que (je ne le certifie pas) que si un homme s'accouple avec cet être, celui si est lié à lui jusqu'à la mort, sauf si un puissant exorcisme est prononcé.]

[Il est aussi dit que certaine invocation font littéralement apparaître la demande ou surgir celle ci des eaux (mais cela, je ne l'ai pas vérifié). Cela est très fréquent à Pointe Noire]

Certaine personne dise qu'il n'est pas seulement question d'entités féminines mais aussi d'entités masculines qui séduirait des femmes, dans le but de les entraîner dans leur "monde".


Par ailleurs, plusieurs témoignage ont fait état de revenantes, (ici femmes disparues ou mortes noyée) qui apparaîtraient au près des siens, afin de les rassurer ou de les faire parvenir un message.
Dans là plus part des cas ce message est "NE PLEUREZ PAS, NOUS NE SOMMES PAS MORT, NOUS VIVANT DéSORMAIS LàBAS".

De la boite de lait aux membres chers en passant par le coq ou le mouton, le culte de ces entités "MAMY WATA" (je dis bien "ces entités") varie selon les espérances attendu.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par gremline le Lun 16 Mai 2011 - 14:43

Je voulais partager avec vous cette musique qui célèbre la déesse de la mer "yemaya"



Divinité africaine | Divinité marine | Religion africaine et afro-américaine

Iemanja, Iemanjá (au Brésil), ou Yemaya, Yemanja, est une divinité aquatique d'origine africaine. Plus précisément, elle est issues des traditions religieuses des Yorubas, où elle est également la protectrice des femmes (des femmes enceintes en particulier), et la mère de toute chose vivante.

Elle est l'orisha des eaux douces en Afrique, mais celle des eaux salées et de l'amour chaste au Brésil, où Oxum est l'orisha des eaux douces.

En Afrique, dans les traditions yoruba


Dans les contrées dont elle est originaire, Iemanja est connue sous les noms de Yemoja, Ymoja, ou encore Yemowo.

Dans la mythologie yoruba, Yemoja est une déesse mère ; elle est la divinité protectrice des femmes, et tout particulièrement des femmes enceintes. Ses parents sont Oduduwa et Obatala. Il existe de nombreuses histoires contant la façon dont elle est devenu la mère de tous les saints. Elle était mariée à Aganju et eut un fils, Orungan, et quinze orishas naquirent d'elle. Parmi ceux-ci, on compte Ogun, Olokun, Shopona et Shangô. D'autres histoires racontent que Yemaya a toujours existé et que toute vie est née d'elle, y compris tous les orishas. Son nom est la contraction des mots yoruba « Yeye emo eja », qui signifient « La mère dont les enfants sont comme les poissons », évoquant ainsi l'immensité de sa fécondité et de sa maternité, ainsi que son règne sur toute chose vivante.
Au Nigéria, à la différence du Brésil, elle est l'orisha des eaux douces. Yemaya est célébrée dans la tradition ifa en tant que Yemoja. Sous le nom de Iemanja Nana Borocum, ou Nana Burku, elle est représentée comme une très vieille femme, habillée de noir et de mauve, et en relation avec la boue, les marais et la terre.
Enfin, dans les traditions religieuses du Dahomey, Nana Buluku est une divinité ancienne.

Au Brésil

Elle est célébrée au Brésil dans les cultes afro-brésiliens, tels que le candomblé ou l'umbanda.

Dans le panthéon afro-brésilien, Iemanja est reconnue comme la mère des Orixás (divinités de la nature). Elle est la reine du monde aquatique, parfois représentée comme une sirène, ou plus souvent comme une créature fabuleuse émergeant des flots.

Yemaya dans la santeria

Dans la santeria, en particulier à Cuba, elle peut porter les noms de Yemaja, Yemaya, Yemayah, ou encore Iemanya. Yemaya est associée à la Virgen de Regla, la patronne des marins. Sa couleur est le bleu.

Yemaya à Haïti et dans le vaudou

On la retrouve ici sous les noms de La Sirène, LaSiren, ou Mami Wata, qui correspond à la Manman Dlo de la Martinique.

Yemaya aux États-Unis


Elle existe également aux États-Unis, sous les noms de Yemalla, Yemana, ou Yemoja.


La fête de Iemanja à Salvador de Bahia

Le 2 février, fête officielle de Iemanja, la célébration a lieu à Salvador de Bahia, sur la plage du Rio Vermelho. Elle attire des adeptes ou des curieux venus de toutes parts.

Cette fête a été créée vers 1920. D'après la légende, après une année de maigres prises, les pêcheurs bahianais se sont tournés vers les saints africains pour réclamer une pêche plus abondante. Initialement nommées « Offrandes à la mère de l'eau », les festivités se sont fait connaître comme « la fête de Iemanja », dénomination courante depuis les années 1960.

La population se réunit sur la plage dès le matin, danse au son des tambours et des chants africains, puis font leurs offrandes à la mer. La fête de Iemanja est très populaire, et y participent des milliers de personnes: Blancs et Noirs, riches et pauvres, Brésiliens ou étrangers. Elle donne lieu à de nombreuses manifestations culturelles (concertes, démonstrations de capoeira, défilé de groupes carnavalesques etc.)



source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Iemanja
avatar
gremline
Energie libre

Nombre de messages : 49
Pratiques magiques/ spiritualité : oracle, tarot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par gague83 le Mer 5 Déc 2012 - 14:38

Très étonnant, depuis que je me ballade sur des forums éso, c'est la première fois que j'entends parler de Mamiwata.
Ayant vécu en afrique, j'ai été élevée avec mamiwata comme conte, esprit, histoire à faire peur
Mamiwata est un esprit qu'on invoque si l'on veut demander quelque chose. Mais la plupart des demandes en Afrique ne sont pas pour le bien des autres, plutîot la vengeance, la mort de quelqu'un, son enrichissement personnel...
Il est dit que mamiwata demande des faveurs sexuels en échange de son aide. Elle demande aussi la fidelité de celui qu'il l'apelle.
Ce sont plus les hommes qui font appel à elle que les femmes.
Pour les pires demandes, il est dit qu'il faut des offrandes humaines, souvent quelqu'un de proche. Il faut vraiment avoir des idées démoniaques pour faire appel à elle.
Et souvent il est dit que cela se termine par la mort du demandeur.

A moi, on me disait qu'elle vivait dans un fleuve, le Wouri, et qu'il fallait aller vers minuit, près du fleuve, et l'apeller. Elle apparaît sous les formes d'une très belle femme noire, cheveux longs, et la queue d'une sirène.
Par contre, elle peut aussi se deplacer sur terre, transformant sa queue en jambes.

Il est dit aussi qu'elle vit en mer, et que lorsque l'on se baigne, elle peut venir et nous entrainer en mer en nous attrapant par les pieds.
C'est peut être pour cela que les gens du pays ne vont que se balader sur les plages, et évitent d'aller se baigner ?
avatar
gague83
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 203
Pratiques magiques/ spiritualité : a découvrir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Equi-Libre le Jeu 6 Déc 2012 - 15:26

gague83, j'ai entendu dire que mami wata était jalouse et possessive et qu'il valais mieux éviter de se baigner une fois que la déesse a été invoquée.
C'est ce que j'ai entendu dire lorsque j'ai parlé de mon rêve de cette déesse à une personne qui connaissait un peu le culte de cette dernière.
Sauf que le soucis c'est que je n'ai jamais fait le rituel pour invoquer Yémanja.
C'est pourquoi je poste ici, pour trouver signification à mon rêve:
Je me permet de le raconter ici:
J'était face à une grande vitre comme les aquarium.
Cette vitre était immense car j'était moi même immergée dans l'eau.
Et de l'autre côté de cette vitre, je voyais une espèce de "bulle", de "poche" dans laquelle il y avait un espèce de foetus mais qui ressemblais à un tétard.
En fait, ça faisait mi-foetus mi-tétard.
Et derrière moi, il y avait une personne ( que je connais via un autre forum mais qui ne connais probablement pas le culte de yémanja ) qui était derrière moi et qui me parlais de la création des âmes.
Soudais le foetus se mis à tourner très rapidement sur lui même et "perça" la poche dans lequel il était et remonta a la surface.
Puis d'un seul coup je me retrouve à la surface de la mer, toujours en spéctatrice et c'est là que je vois une femme noire sortir de la surface de l'eau, à la manière un peu sirène (il n'y avais pas pied).
C'est après quand j'ai vu un sujet sur un autre forum de yémanja que ça m'a fait tilt, que j'ai ressenti que c'était elle.
Pourtant je n'ai jamais fait de vaudou, je n'ai jamais appelé yémanja, je ne connaissais pas cette déesse avant.
Si vous pouviez me donner une piste sur la signification de ce rêve je vous en serrais très reconnaissante.
avatar
Equi-Libre
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 58
Pratiques magiques/ spiritualité : recherche de soi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par gague83 le Jeu 6 Déc 2012 - 19:27

Alors c'est un rêve des plus étrange...
Bon déjà il n'est pas obligé de faire appel à Mamiwata pour qu'elle apparaisse...
Il arrive que certaines personnes disent qu'ils sont nés avec mamiwata, qu'elle est leur protrectrice/guide.
ça peut peut être t'aider ?
avatar
gague83
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 203
Pratiques magiques/ spiritualité : a découvrir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Equi-Libre le Jeu 6 Déc 2012 - 22:02

oui ça peut m'aider Smile
mais elle peut me proteger sans que moi je la connaisse et sans que personne de ma famille pratique son culte ?
avatar
Equi-Libre
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 58
Pratiques magiques/ spiritualité : recherche de soi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par gague83 le Jeu 6 Déc 2012 - 22:34

@ Equi-libre,

Je ne sais pas si elle te protège, mais je ne vois pas non plus pourquoi elle ne le ferai pas.
Peut être que ta mère a croisé une africaine/ou sud américaine, et qu'elle a fait un acte de protection ... disons, en touchant le ventre de ta mère enceinte... c'est juste une suggestion.
Les esprits sont... imprévisibles...
En tout cas, saches que si c'est ça, c'est très positif, d'être gardée par mamiwata sans rien lui avoir demandé Smile
avatar
gague83
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 203
Pratiques magiques/ spiritualité : a découvrir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mamy Wata ou Yemendja : Déese des Eaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum