La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» [Ouvert] Bénévole : Proposition de séance (médium, voyance)
par Florine31 Hier à 19:07

» Questions sur les sensations en magnetisme
par FlyingFox Mar 15 Aoû 2017 - 23:17

» Recherche bénévole pour tirage
par Sushie Mar 15 Aoû 2017 - 23:11

» Invisibilité énergétique & magique
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:15

» La fonte des bougies (rapidité, lenteur)
par Aurum Mar 15 Aoû 2017 - 21:04

» Outil: La baguette magique
par Smaëir Mar 15 Aoû 2017 - 17:01

» Hypnose et vie anterieure
par Marc Arthur Dim 13 Aoû 2017 - 22:19

» Proposition de tirage
par Isil Sam 12 Aoû 2017 - 9:02

» [Ouvert]Bénévole : Proposition de ressentis
par animus Jeu 10 Aoû 2017 - 0:56


Magie énochienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Magie énochienne

Message par Hagel le Ven 7 Mar 2008 - 19:27

Bonjour,

La Magie énochienne

Le système magique connu sous le nom de magie énochienne résulte des travaux du docteur John Dee (1527-1608) et de son medium Edward Kelley (1555-1595).

Origine
John Dee
John Dee est une des plus importantes figure de son époques, connu pour ses travaux en mathématiques (il a occupé un temps un poste à la Sorbonne où il donnait des cours sur Euclide et sur la géométrie), en cartographie, astronomie, astrologie (il fut l’astrologue de la reine Elizabeth après qu’elle lui a demandé de déterminer le jour le plus favorable pour son couronnement, et il lui donna également des cours d’astrologie), cryptographie, etc.
Les biographes (anglosaxons) de John Dee mettent en lumière qu'il aurait conseillé à la reine Elisabeth Iere d'investir sur la marine, partant de l'hypothèse qu'elle serait l'avenir stratégique de l'Angleterre.
Sa bibliothèque, qui fut incendiée peu avant sa mort, était l’une des plus riches d’Angleterre, et de nombreux savants venaient la visiter. Dee était par-dessus tout fasciné par les mystères et les sciences occultes, en particulier par la légende d’Enoch qui fut enlevé au Ciel et eut la grâce de voir la Divinité en face et d’obtenir toute sagesse et connaissance, légende qui fut à l’origine de l’apocryphe Livre d'Hénoch racontant comment les Anges descendus parmi les hommes leur ont enseigné les secrets de la Magie (de cette légende dérive le nom de magie énochienne, que Dee appelait simplement Magie Angélique).

Edward Kelley
Edward Kelley (nommé parfois Edward Talbot) est un mystérieux personnage qui jouit d’une réputation sulfureuse. Il est décrit comme un nécromancien, auteur de quelques traités d’alchimie, et aussi comme un voleur (ce qui lui aurait valu, d’après la légende, de se faire couper les oreilles). Il frappe à la porte de Dee en 1581 avec un mystérieux livre sur la transmutation des métaux en or (le mystérieux Livre de St Dunstan), et avec un échantillon de poudre rouge qu’il prétend être de la poudre de projection. Ses qualités exceptionnelles de médium ont tôt fait de convaincre Dee d’utiliser ses services.
À cette époque, Dee avait déjà commencé ses expériences de clairvoyance au moyen d’un cristal, procédé très répandu à l’époque et qu’on retrouve dans de nombreux traités de magie et grimoires de sorcellerie. Tout seul dans un premier temps mais avec peu de succès (il avoue lui-même être un piètre médium), puis en faisant appel à des médiums, le dernier avant Kelley étant Barnabas Saul.
La collaboration
C’est le début d’une collaboration qui durera jusqu’à 1589, date à laquelle les deux hommes se séparent, Kelly restant à Prague à la cour de l’Empereur Rodolphe II et où il meurt en essayant de s’échapper de la prison dans laquelle il était enfermé pour n’avoir pu réaliser la transmutation des métaux en or, Dee retournant à Mortlake en Angleterre après un périple à travers toute l’Europe. Il tente d’initier son fils Arthur Dee à la voyance, mais celui-ci n’égalera jamais Kelley. Accusé de sorcellerie, il trouve refuge auprès du roi Jacques Ier, et meurt dans une extrême pauvreté en 1608 à l’âge de 81 ans.
La méthode par laquelle ce système a été « révélé » est extrêmement simple : Dee s’asseyait à sa table de pratique, aux côtés d’Edward Kelley, et notait toutes ses conversations avec les esprits dans ses journaux, pendant que Kelley décrivait tout ce qu’il voyait, entendait et ressentait. Une partie de ces journaux nous est parvenue et est à la base de la Magie Enochienne telle qu’on la connaît actuellement. Parmi ceux-ci, ceux publiés par Méric Casaubon en 1659 dans le célèbre « A true and faithful relation of what passed for many years between John Dee (A Mathematician of great fame in Queen Elizabeth and king James their Reignes) and Some Spirits » (Un récit véritable et fidèle de ce qui s’est passé pendant des années entre John Dee (un mathématicien de grande renommée sous le règne de la Reine Elizabeth et du Roi James) et certains Esprits) ont servi de base pour le système magique développé par l’Ordre Hermétique de la Golden Dawn.
La première partie (1581-1583) est moins connue mais pourtant indissociable de la seconde. Elle est restée manuscrite jusqu’à récemment, et des copies sont désormais disponibles sur le web, ou dans le Livre de Joseph Peterson John Dee’s Five Books of Mystery.


Éléments

La Magie énochienne est difficilement comparable aux divers courants magiques existants à l’époque de Dee ou actuels. Elle se base sur des Talismans complexes et des Tables de caractères d’où sont tirés une multitude de noms d’esprits.
Les premiers manuscrits de Dee décrivent le matériel nécessaire à la pratique : une table de pratique sur laquelle est posé un pantacle en cire (le sigillum Dei Aemeth) ainsi que des répliques miniatures de ce pantacle sous les pieds de la table; le Sigillum Dei Aemeth supporte la pierre de voyance ; viennent ensuite un jeu de draperies en tissus nobles recouvrant ces artefacts, destinées à canaliser la force émanée du Sigillum. les diverses figures ornant cette table, ainsi qu'un anneau en or, réputé être l'Anneau de Salomon, devaient être portés lors de toutes les invocations. A noter que l'Anneau est fort différent de celui décrit par la tradition hébraïque : le "nom secret de Dieu" en hébreu est "HUHI", tandis qu'en énochien c'est "PELE", dont les lettres sont entrelacées avec un motif grossièrement cruciforme.

Les manuscrits de Dee comportent également plusieurs tables de caractères, on peut citer :
• la Table de Nalvage (nommée d’après le nom de l’Ange qui a révélé cette Table)
• la Sainte Table (sorte de super-plan de travail placée sur l'autel, sous le Sigillum Dei Aemeth)
• le Médaillon Saint dont la révélation a failli tourner à la magie noire si l'un des Anges n'était pas intervenu
• la Grande Table de la Terre avec ses 4 Sceaux et ses innombrables hiérarchies
• les 7 « insignes de la création » (leur symbolisme rappelant la création du monde telle que décrite dans la Génèse)
• 7 Tables de 42 Ministres aux ordres de 7 Princes, eux-même gouvernant sous l’autorité de 7 Rois (cette hiérarchie étant appelée Heptarchia Mystica),
• ainsi que les Sceaux magiques de ces 7 Rois et 7 Princes.

Il existe également tout un manuscrit, intitulé Liber Sextus et Sanctus ou Liber Loagaeth, constitué de 49 Tables de caractères, dont le sens est jusqu’à présent inconnu. Le détail de cette révélation particulière se trouve dans les Liber Mysteriorum, en particulier les Quintus et Sextus.
Il semble que ce manuscrit, peu exploité en pratique magique, recèle des informations linguistiques intéressantes traitées dans l'article énochien.
Le plus connu des éléments de l’énochien, le plus original aussi, concerne 48 « Appels » ou « Clés Angéliques », qui sont 48 invocations écrites dans une langue inconnue, qu’on nommera plus tard la langue énochienne. Ceux-ci ont été dictés lettre par lettre, à l’envers (c’est-à-dire en commençant par la dernière lettre du dernier mot), tout d’abord dans leur langue originelle, puis plus tard en anglais. L’utilisation de ces Appels demeure toutefois un mystère. Déterminer si ce langage en est véritablement un, ou s’il s’agit d’une invention humaine (comme dans le cas de la Lingua Ignota de Sainte Hildegarde de Bingen) n’est pas évident, et il existe trop peu d’éléments pour mener une étude linguistique sérieuse.
Toutefois, ce sont ces clés, exprimées en vieil anglais et en énochien, qui ont servi de base à la création d'un dictionnaire d'énochien.

La magie énochienne dans l’histoire
Bien qu’ayant passé les 20 dernières années de sa vie à consigner scrupuleusement ses communications avec les Anges, il semble que Dee n’ait par la suite fait aucune utilisation du matériel révélé pendant tout ce temps. Il existe des évidences qu’il avait probablement l’intention d’en faire usage : le Sigilum Dei Aemeth en cire, la pierre de voyance sont encore visibles au British Museum, et Dee a consigné dans un manuscrit spécial les Appels en langue Enochienne ainsi que les invocations aux diverses entités énochiennes. Cependant, il n’y a nulle part mention de leur utilisation. Si Dee en a fait usage, soit il n’a rien consigné par écrit, soit ces journaux ont disparu.
En 1662, Elias Ashmole (le Père de la Maçonnerie anglaise) entre en possession d’une partie des journaux de Dee, cachés pendant plusieurs années dans un coffre en bois, par l’intermédiaire. Il fera des copies de certains des manuscrits, mais il existe peu d’éléments attestant qu’il en ait fait usage, et il ne semble pas en avoir fait cas dans la création des rites maçonniques. Toutefois, à partir de 1670 apparaissent des manuscrits attestant la pratique de la magie énochienne par trois magiciens et un voyant, et certains ont cru reconnaître Ashmole derrière l’un de ces personnages.
Ce n’est qu’en 1888 que la magie énochienne réapparaîtra, à travers l’œuvre colossale de trois membres de la Societas Rosicruciana in Anglia (SRIA) : Woodman, Westcott et Mathers, fondateurs d’une des fraternités les plus importantes de l’époque et dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui : l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée (the hermetic Order of the Golden Dawn). En s’intégrant au système magique propre à cet Ordre, l’énochien s’est à la fois systématisé en une forme cohérente et « dénaturée » en se mêlant à des courants ésotériques divers (notamment la kabbale). C’est toutefois le plus souvent sous la forme recréée par la Golden Dawn que l’Enochien est aujourd’hui répandu. Une partie seulement des éléments originaux de l’Enochien ont été retenu par la Golden Dawn, en particulier la grande Table de la Terre (que la Golden Dawn divise en 4 Tablettes Elémentaire et une Tablette « d’union ») et les Appels énochiens. L’originalité de la Golden Dawn a été de mettre en relation les différentes parties de la Table de la Terre avec les 4 Eléments (feu, air, eau, terre), les signes du zodiaque ou encore les Sephiroth de l’Arbre de Vie cabalistique, de proposer un système de prononciation (discutable) du langage énochien, et de mettre en relation les Appels Enochiens avec les hiérarchies de la Grande Table (relation totalement absente dans le système originel transmis par Dee). La Golden Dawn a vécu jusque dans les années 1900, avant d’éclater en de multiples groupes fondés par d’anciens membres de la GD.
Aleister Crowley, fondateur de l’Astrum Argentum, pratique la Magie Enochienne selon le système de la Golden Dawn. Sa contribution particulière a été l’exploration des 30 « Aethyrs », c’est-à-dire les subdivisions du monde physique et invisible selon l’Enochien. Le récit de cette exploration est consignée dans « La Vision et la Voix ».
L’Aurum Solis, un Ordre contemporain de la Golden Dawn a également intégré l’énochien dans son cursus, selon une pratique similaire bien que moins complexe, de même que l’Ordre de la Pierre Cubique (1965-1991) qui enseignait un système se voulant strictement dans la lignée de John Dee, et considérant la méthode de la Golden Dawn erronée.
On ne peut oublier de citer l’œuvre de l’Église de Satan et du Temple de Set (organisation dissidente de la précédente Église), dans laquelle les traductions des Appels Enochiens sont « adaptées », notamment en remplaçant le mot « Dieu » par « Satan », pour les rendre conformes à leur philosophie. En d’autres termes, et pour citer Aquino (fondateur du Temple de Set) : « Un puriste énochien pourrait remettre en cause la traduction fournie par le mot de Set parce que ce n'est pas la version anglaise enregistrée par John Dee en ses journaux intimes. Ma réponse est simplement que j'ai approché les clefs, pas en tant qu'historien cherchant à réimprimer ce que Dee a fait, mais en tant que magicien cherchant à actionner les mêmes « machines magiques » que Dee a fait, et à les actionner avec un plus grand soin et précision que lui. Par conséquent ce n'est pas un cas de ma « corruption de Dee », mais plutôt de mon « incorruption » de quelque chose qui a précédé la propre existence de Dee, et qui n’était, après tout, pas de sa compétence (ou celle de Kelly) ». Sans commentaire.
Enfin, l’énochien a également ressurgi sous une forme inattendue, à savoir à travers la plume de l’auteur de fiction américain H. P. Lovecraft. Celui-ci, inventeur du Necronomicon, livre célèbre pour tous les lecteurs de cet auteurs, a eu le malheur de mentionner, dans ces histoires, John Dee comme le traducteur de ce « Livre maudit » du latin en anglais. Et certains, crédules ou dénués de sens de l’humour, ayant pris Lovecraft au pied de la lettre, ont cru voir dans les manuscrits cryptés de Dee (notamment le Liber Loagaeth) une version codée du Necronomicon ! Allégation renforcée entre autre par Langford, Turner et Wilson qui ont prétendu avoir décodé le Liber Loagaeth et trouvé ledit Necronomicon. Qu’il suffise de renvoyer aux propres mots de Lovecraft, répondant à Robert Bloch au sujet de la prétendue existence de ce livre (Lovecraft avouant que tout ceci n’est que supercherie dont les proportions le surprennent lui-même), pour mettre un terme à cette plaisanterie.
Actuellement, de nombreuses personnes continuent d’explorer l’Enochien à travers le monde. Des versions imprimés ou électroniques des manuscrits de Dee sont désormais disponibles, et la fascination exercée par ce système n’est certainement pas prête de faiblir, sans qu’il soit jamais possible de déterminer si oui ou non, John Dee a réellement vécu ce qu’il relate, et s’il n’a pas été dupé par un Edward Kelley à la réputation sulfureuse.

Bibliographie
• Inexistante en français concernant l'œuvre originale de John Dee.
• Concernant la magie énochienne de la Golden Dawn : La magie énochienne de l'Ordre Hermétique de la Golden Dawn de J.-P. Ruggiu, ed Télètes. La magie énochienne d'Étienne Morgant, qui ne fait aucune distinction entre les éléments originaux et les apports de la GD, et qui contient quelques faiblesses.
• En anglais : John Dee's Five Books of Mystery de Joseph Peterson et A true and faithful relation of what passed for many years between John Dee and some spirit de Meric Casaubon sont les deux incontournables. Le premier contient les Libri Mysteriorum (1581-1583), le second contient les manuscrits pour la période 1583-1607 (avec toutefois de nombreuses erreurs typographiques).
Discographie
• Aleister Crowley récite les première et seconde clés énochiennes (en anglais et en énochien) sur un CD intitulé "Aleister Crowley". Philippe Pissier incante les dix-huit clés énochiennes et l'Appel des Trente Ethers sur un CD intitulé "WL6 + Philippe Pissier". Ces deux enregistrements ont été publiés en France par "Archives Sonores Blockhaus".


Source : « http://fr.wikipedia.org/wiki/Magie_%C3%A9nochienne »

Bien à vous


Dernière édition par Hagel le Lun 17 Mar 2008 - 15:14, édité 1 fois
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33223
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Amadeo le Sam 15 Mar 2008 - 23:28

J'ai trouvé un site très intéréssant sur cette forme de magie en français :
http://comselha.110mb.com/

Extrait de l'Invocation aux anges de la grande Table :

La Supplication fondamentale à Dieu

O IHVH Zebaoth, Moi, John Dee (ton indigne serviteur), j’invoque et j’appelle sincèrement ton Pouvoir Divin, ta Sagesse et ta Bonté. Humblement et en toute confiance, je recherche Ta Faveur et Ton Assistance dans toutes mes actions, mes paroles, et mes pensées, et dans la promotion dans tes louanges, ton honneur et ta gloire. Par ceux-ci, tes 12 Noms Mystiques, ORO, IBAH, AOZPI, MOR, DIAL, HCTGA, OIP, TEAA, PDOCE, MPH, ARSL, GAIOL, je conjure et prie avec le plus grand zèle ta Divine et Omnipotente Majesté, de sorte que tous tes Esprits Angéliques (dont les Noms Mystiques sont contenus dans ce livre, et dont les offices sont ici brièvement notés) puissent être appelés de n’importe quelle partie de l’univers, ou à n’importe quel moment de ma vie, par la domination particulière et le Pouvoir Régisseur de Tes Noms Saints (qui sont aussi dans ce livre). Qu’ils viennent promptement à moi. Qu’ils m’apparaissent visiblement, amicalement, et pacifiquement. Qu’ils demeurent visibles, selon ma volonté. Qu’ils disparaissent de ma vue lorsque je le requiers. Qu’ils te révèrent et t’obéissent, à Toi et Tes 12 Noms Mystiques. Je commande qu’ils me satisfassent joyeusement en toutes choses et tout moment de ma vie, et accomplissant chacune et la totalité de mes demandes (si ce n’est par un moyen, alors par un autre), bénéfiquement, vertueusement, et parfaitement, en totalité (excellente et exhaustive), en accord avec leurs vertus et leurs pouvoirs, tant généraux qu’uniques, et par Ton Ministère & Office unifiés, ô Dieu. Amen. Par Toi, Jésus-Christ, Amen.
avatar
Amadeo
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1227
Pratiques magiques/ spiritualité : Parnassien
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Hagel le Dim 16 Mar 2008 - 14:45

Extrêmement interressant, surtout qu'ils ne se basent pas sur les acquis de la GD ainsi que sur ceux d'Aleister Crowley...



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33223
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Orion le Lun 17 Mar 2008 - 7:56

Je vérifierais mais il me semble que dans un de mes bouquins, les tables énochiennes ne font pas références aux anges( pffff on les colles à toutes les sauces, pour des messager ils sont balaises ) ... mais aux éléments (démontrant que dans un élément on y retrouve les trois autres).

le "nom secret de Dieu" en hébreu est "HUHI"
Normalement c'est YHVH...
avatar
Orion


Nombre de messages : 4216
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

http://patrice.l1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Amadeo le Lun 17 Mar 2008 - 17:37

Euh.. Je pense qu'elle est bien une référence aux anges. John Dee et ses médiums, d'après ce que je pense savoir, avait eues de nombreux contact avec eux, en particulier Uriel et/ou Haniel...
avatar
Amadeo
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1227
Pratiques magiques/ spiritualité : Parnassien
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Hagel le Lun 17 Mar 2008 - 17:39

Je pense que tu as raison Amadeo, l'invocation des esprits dont les noms sont tirés des tablettes énochiennes...

Mais les anges ne sont pas "toute" la magie énochienne, juste un aspect au niveau évocatoire avec les clés angéliques.
De mon point de vue.

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33223
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Shams[h]iel le Mar 29 Nov 2011 - 20:26

Si ça peut aider, j'ai quelques ouvrages en français sur le sujet.
J'ai un livre intéressant (mais bourré de fautes d'orthographe o_O') appelé "La Magie Enochienne" par Etienne Morgant, chez Guy Trédaniel éditeur (1995).
J'ai également 3 petits fascicules achetés de chez Sesheta Publications dans une librairie d'ouvrages rares et anciens. Je précise ceci car je ne les ai jamais trouvés vendus ailleurs! Je vais en parler dans le sous-forum Bibliothèque.
avatar
Shams[h]iel
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 146
Pratiques magiques/ spiritualité : Enseignement du CVIM (Bardon)
Localisation : Paris

http://sanctuariumdivinaelucis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 14:39

D'après ce que j'en sais,le médium (kelley,talbot) avait de gros doutes quant à la nature angélique de ces entités..(vu les demandes pour le moins "originales"qu'elles lui commandaient par ex: échanger leurs femmes!!)
Sans parler de la première version du Lamen qui s'avère être de la sorcellerie. (à chaque fois ça me fait penser à lamentable...)

En tout cas ,c'est l'une des lectures (les Lieber Mysteriurom,d'ailleurs j'ignorais qu'il y avait un Quintus et un Sextus))qui m'a le plus fasciné,(sans parler des phénomènes physiques)Tout de suite après ces lectures ,j'ai reçu une bonne vingtaine de messages téléphoniques(tous l'un derrière l'autre,on raccroche ,ça resonne aussitôt avec une voix de robot qui dit un truc incompréhensible suivi de 7=21,8=21c ()La nuit, j'ai rêvé d'un R majuscule en or qui pivotait sur son pied et qui rejetait plein de petits n partout..(je le dis parce que d'habitude ,je ne me rappelle que très rarement de mes rêves)et le lendemain matin ,quant je suis retourné dans mon bureau j'avais de nouveau le téléphone qui sonnait sans arrêt,j'ai reçu en tout 189 messages avec tous le même genre de codes(mais différents quand même)......(et j'ai aussi eu droit à la mine déconfite de mes collègues)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Minervalis le Mar 10 Juil 2012 - 15:16

John Dee n'st pas également soupçonné d'avoir trempé dans la création du Manuscrit Woynich ?
avatar
Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1628
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Invité le Mar 10 Juil 2012 - 15:48

Exact.
Je ne sais trop quoi penser de ces manuscrits..
Quand je me rends compte que tous les "grands"de l'éso ont tous fini dans le mépris généralisé ( blavatsky, dee, kelley ,crowley..)
Apparemment ,la nature humaine doit reprendre le dessus (appât du gain,notoriété...)
ou alors ça fait partie du cursus d'élévation.....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Magie énochienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum