La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fermeture d'Equinox : merci
par Lamagie Dim 31 Déc 2017 - 0:29

» merci
par Inconnue Lun 4 Déc 2017 - 22:47

» Forum fermé
par Hagel Sam 25 Nov 2017 - 18:01

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Jeu 23 Nov 2017 - 20:04

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33


[déesse Gauloise] Sequana

Aller en bas

[déesse Gauloise] Sequana

Message par Invité le Jeu 21 Oct 2010 - 2:43

Bonjour,


Dans la mythologie celtique gauloise, Sequana était une déesse de la Seine, particulièrement des sources de la rivière, et de la tribu gauloise des Séquanes.

La déesse Sequana était représentée le plus souvent sous les traits d'une jeune fille debout sur une barque.
Des statuettes votives à cette effigie furent retrouvées le long de la Seine.

Les sources, appelées les Fontes Sequanae ("les sources de Sequana") sont situées dans une vallée sur le plateau de Langres, au Nord-ouest de Dijon en Bourgogne à Source-Seine, au deuxième et premier siècle avant Jésus-Christ, devenu un lieu saint de guérison.

Le sanctuaire fut plus tard pris par les romains, qui construisirent deux temples, une enceinte avec des colonnes et d'autres structures centrées sur la piscine et la source.
De nombreuses dédicaces furent faites à Sequana dans son temple, incluant un grand vase avec son nom inscrit dessus et rempli de modèles de corps humains en bronze et en argent qui seraient guéris par elle.

Des images en bois et en pierre de hanches, d'organes internes, de têtes et de corps en entier furent offertes à elle dans l'espoir d'une guérison, de même que de nombreuses pièces et objets précieux. Les maladies respiratoires et les maladies des yeux étaient communes à l'époque. Les pèlerins étaient souvent dépeints comme portant des offrandes à la déesse, y compris de l'argent, des fruits ou un chien ou un oiseau préféré.

Photo Des sources de Sequana

Il existe une légende mythologique grecque :

Cette légende, qui raconte la naissance de la Seine et de ses affluents, prend ses origines dans la Mythologie.

Cérès, déesse grecque des moissons dut quitter son pays pour retrouver sa fille Proserpine, enlevée par Pluton, dieu des enfers, qui en était tombé amoureux.

Elle traversa l’Italie et arriva aux frontières de la Gaule, ou un groupe de Nymphe l’accueillit.

L’une d’elles, nommée Sequana, fille de Bacchus, dieu du vin, lui proposa leur aide et après des recherches sous l’oeil bienveillant des dieux, Proserpine fut retrouvée en Normandie.

Dans la joie des retrouvailles, Cérès donna la main de sa fille à Pluton.
En remerciement pour les nymphes gauloises, elle leur fit cadeau du pays ou Proserpine avait été retrouvée.

Alors que Sequana se promenait en compagnie des autres nymphes, découvrant les rives de leur nouveau domaine, elle fit la rencontre de Neptune, dieu de la mer, qui séduit par sa beauté, décida à son tour de l’'enlever.
Sequana se mit à courir pour lui échapper, et traversant de nombreuses contrées, elle arriva au coeur de la Bourgogne.

Là, juste avant que Neptune ne réussisse à s’emparer d’elle, elle appela à son secours son père Bacchus et son amie Cérès.

C’est alors que la métamorphose se produisit : Sequana prit la forme d’une rivière qui se teinta de la couleur de ses yeux d’'émeraude.
La Seine était née et avec elle l’Aube, l’Yonne, la Marne, l’Oise, l’Eure, symbolisant ainsi l’'unité des nymphes gauloises.


Source : Wikipedia et Les légendes de l'Yonne
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum