La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fermeture d'Equinox : merci
par luna 7 Lun 14 Mai 2018 - 17:59

» merci
par Inconnue Lun 4 Déc 2017 - 22:47

» Forum fermé
par Hagel Sam 25 Nov 2017 - 18:01

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Jeu 23 Nov 2017 - 20:04

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33


[entités] Mythologie greco-latine : Les Muses

Aller en bas

[entités] Mythologie greco-latine : Les Muses

Message par Amadeo le Mar 11 Mar 2008 - 15:49

Ces déitées inspiratrices des Arts et Lettres, sont les filles du présent roi des dieux Zeus/Jupiter et de la Titanide Mnémosyne qui personnifie la mémoire. Le monarque divin pour voiler ses aventures à sa jalouse épouse Hera/Junon, prit les traits d'un berger et vient visiter sa grâcieuse amante pendant neuf nuit.

Les muses n'ont au départ aucune attribution spécifique et sont au nombre de trois, puis prennent leur formes définitives et sont désormais au nombre de neuf.
On leur attribu l'énigme que soummet le sphinx au passants.

Clio muse dont le nom signifie la renomée régie l'Histoire;
Euterpe,la bien-charmante est la muse de la Musique;
Thalie, la florissante celle de la Comédie;
Melpomène dont le nom est traduit par la chantante est la tutrice de la Tragédie;
Terpsichore, l'amie des rondes pratique l'art voluptueux de la Danse;
Erato, l'amoureuse est l'icône des soupirants au noble art de la Poésie lyrique et élégiaque;
Polymnie, muse aux nombreux hymnes cultive l'art de la rhétorique;
Uranie, la céleste se passionne pour la voute céleste et est donc la muse de l'astronomie;
et Calliope au beau visage anime les âmes en leur donnant goût à l'Eloquence et L'Epopée...

avatar
Amadeo
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1227
Pratiques magiques/ spiritualité : Parnassien
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: [entités] Mythologie greco-latine : Les Muses

Message par Hagel le Mar 26 Oct 2010 - 11:15

À l'origine (selon Pausanias), elles étaient trois : Aédé (le « chant », la « voix »), Mélété (la « méditation ») et Mnémé (la « mémoire »). Ensemble, elles représentent les pré-requis de l'art poétique dans la pratique du culte.

À Delphes, elles portent le nom des trois premières cordes d'une lyre : Aigüe (Nété), Médiane (Mésé) et Grave (Hypaté).

Cicéron en compte quatre : Thelxinoé, Aédé, Arché et Mélété.

La tradition leur attribuait deux résidences : une sur le mont Parnasse, l'autre sur l'Hélicon.

C'est Platon (dans Ion) vers 401 av. J.-C., puis les néo-platoniciens, qui font des neuf Muses les médiatrices entre le dieu et le poète ou tout créateur intellectuel. Cette conception de l'art (le poète est possédé, transi par le dieu) sera plus tard contestée par le classicisme de Nicolas Boileau, le mouvement de l'Art pour l'Art, ou l'éloge de l'effort de Paul Valéry.

De l'âge pré-socratique à l'âge classique leurs attributs ont évolué :
Nom usuelRacineAttribut initialÉvolution
CalliopeΚαλλιόπη / Kalliópê, « qui a une belle voix »le « bien dire »éloquence, poésie épique
Clio]Κλειώ / Kleiố, « qui est célèbre »épopéehistoire
ÉratoἘρατώ / Eratố, « l’aimable »élégie et poésie amoureuse, érotique et anacréontiqueart lyrique et choral
EuterpeΕὐτέρπη / Eutérpê, « la toute réjouissante »musique à dansermusique
MelpomèneΜελπομένη / Melpoménê, « la chanteuse »chanttragédie (ou toute poésie grave et sérieuse)
PolymnieΠολυμνία / Polymnía, « celle qui dit de nombreux hymnes »chants nuptiaux, de deuil, pantomimerhétorique
TerpsichoreΤερψιχόρα / Terpsichóra, « la danseuse de charme »danse et poésie légèredanse
ThalieΘάλεια / Tháleia, « la florissante, l’abondante »comédiepoésie pastorale
UranieΟὐρανία / Ouranía, « la céleste »astrologieastronomie

Attributs:

Les muses sont facilement identifiables dans l'art, notamment quand elles sont au nombre de neuf et accompagnées d'Apollon. Cependant, leurs différents attributs permettent aussi de les reconnaître dans des représentations isolées.

* Calliope : couronne d'or, livre, tablette et stylet, trompette ;
* Clio : couronne de laurier, cygne, livre ou rouleau, tablette et stylet, quelquefois trompette ;
* Érato : couronne de myrte et de rose, tambourin, lyre, viole, cygne ;
* Euterpe : flûte simple ou double et un autre instrument de musique (trompette) ;
* Melpomène : cor, couronne de pampre de vigne, épée, masque tragique, sceptre à ses pieds ;
* Polymnie : couronne de perles, instrument de musique (souvent un orgue) ;
* Terpsichore : couronne de guirlande, instrument de musique à cordes (viole, lyre par exemple) ;
* Thalie : couronne de lierre, instrument de musique (souvent viole), masque comique, rouleau ;
* Uranie : compas, couronne d'étoiles, globe.

Source: wikipédia

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum