La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Lien psychique
par Azerty Ven 23 Sep 2016 - 23:32

» Mabon : Equinoxe d'automne 22 septembre 2016
par lolane Ven 23 Sep 2016 - 18:54

» Bénévole- Message d'une personne décédée
par MarieC. Ven 23 Sep 2016 - 16:27

» [Vie Esotérique - Esoshare] Alcide MORIN
par ayahuascaEsoshare Ven 23 Sep 2016 - 13:30

» Accumulation d'énergie par respiration des éléments (vidéo)
par Azerty Jeu 22 Sep 2016 - 12:24

» Petit test sur les chakras
par Azerty Jeu 22 Sep 2016 - 1:22

» Comment ne pas se vider de son énergie dans la danse contact ?
par Azerty Mer 21 Sep 2016 - 15:52

» Santé : les pierres en soutien ?
par wally Mer 21 Sep 2016 - 0:10

» La clairvoyance
par kadera Mar 20 Sep 2016 - 14:04

Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Mar 18 Jan 2011 - 15:11

J'ai tenté le voyage proposé par les vidéos de régression dans les vies antérieures postées par Hagel l'autre jour.

Arrow

Ce que j'ai obtenu est très décousu. Je ne pense pas qu'il s'agisse de vies antérieures mais plutôt de la manifestation de mon anima. Donc c'est mon esprit qui s'exprimerait à travers ces visions pour me délivrer un message, comme le ferait un rêve. Le récit est trop invraisemblable pour l'attribuer à une vie antérieure. Mais voilà le récit :

Dès le début du voyage je suis une magnifique brune aux cheveux longs et yeux verts. Je suis longiligne et gracieuse. Je porte une belle robe blanche assez ample sans rien d’ostentatoire. Souvent dans mes pensées il y a l’affirmation « je suis la déesse » ou « je suis la grande déesse ». Je flâne en souriant dans ce paysage. Je me sens liée à tout ce qui est autour de moi. Je ressens un bien être total.

A un moment le commentateur parle de l’énergie remontant le long de la colonne vertébrale, ce que j’ai identifié à la Kundalini. Je n’ai pas senti de chaleur à cet endroit mais en insistant j’ai commencé à sentir une tension et une énergie monter le long de la colonne. J’ai modéré les choses par des autosuggestions car je craignais une montée de la Kundalini.

Dans ce voyage les escaliers me donnent l’impression de descendre le long de filaments d’ADN... Lors de la première arrivée dans le jardin, je l’identifie au jardin d’éden, je saisis une pomme et je mords dedans à belles dents dans un geste tout à fait naturel. Sans aucun esprit de défi ou de provocation. Aucune référence Judéo-Chrétienne à ce moment là, ni ailleurs non plus...

Par moments j’arrive à m’autosuggestionner comme si c’était un voyage astral. Toute pensée devient aussitôt effective. Je peux commander mon esprit et les choses qui m’entourent dans ce voyage. J’ai même l’impression de pouvoir commander le monde physique, bien réel, autour de moi en ce moment même.
(ca pourrait être intéressant d'essayer juste pour voir si lancer un spell/sort est possible)

Quand arrive la régression proprement dite il y a chevauchement. Je suis à la fois une femme noire, je continue à être la brune, aussi. La transition entre les 2 identités est un peu chahutée.

Finalement la femme noire s’impose. La date 1860. Le pays je ne sais pas. Etats-Unis ? Etat de l’Indiana ? Je ne suis pas esclave. Je suis plutôt quelqu’un d’important : un chef spirituel et/ou temporel. Je suis une prêtresse vaudou de haut niveau. J’ai un très grand pouvoir. Je soigne les gens et on vient me demander conseil pour les affaires courantes de la vie communautaire. On semble être dans un village où se mêlent communautés indiennes, noires et pionniers américains. De vieux pionniers me sourient en passant, et me saluent avec leur chapeau. On ressent un profond respect et de l’amour pour moi dans l’attitude des gens. Je perçois la pensée d'un de ces pionniers : j’ai été une esclave mais j’ai été affranchie par des maîtres assez bons il y a de nombreuses années maintenant pour mon mérite.

Quand il demande d’aller plus loin dans cette vie vers un évènement marquant de notre choix, je deviens une princesse mongole/chinoise/népalaise. Je suis une lettrée extrêmement belle et raffinée, riche et puissante. Je suis impératrice d’un pays asiatique. Les gens me parlent avec déférence et s’inclinent en m’appelant déesse de la terre ou fille du ciel. Je pratique le bouddhisme et la méditation. J’ai de très grands pouvoirs occultes. J’obscurcis le ciel, je fais tomber le foudre, je déchaîne les vents. Je suis aussi une guerrière qui manie les armes. Je pratique le Kung-Fu. La date qui me vient à l’esprit est 1910.

A un moment tout un groupe de personnes se jette sur moi pour me lyncher, je les envoie littéralement valdinguer à une dizaine de mètres en utilisant mon pouvoir de psychokinésie d’un grand revers de mes mains. La foule est sonnée pour le compte et se relève péniblement. En colère je tends les bras vers le ciel en hurlant dans une voix inquiétante une incantation incompréhensible même pour moi. Le ciel s’obscurcit, l’orage gronde et par plusieurs fois la foudre tombe sur moi à ma propre demande. J’absorbe l’énergie de la foudre. Les attaquants se prosternent en implorant mon pardon et me reconnaissent comme l’unique impératrice divine. Cela semble une étape importante dans le voyage, j’ai définitivement gagné face aux opposants de mon règne.

Je perçois une scène ou je suis assise sur un mur de pierre surplombant le vide de la falaise auprès de mon palais. Assise en tailleur sur le petit mur de pierres empilées je médite seule les yeux fermés pendant que le soleil se lève devant moi. Arrive un proche de ma cour, un ami, un jeune moine bouddhiste me sourit et vient me parler pour me tirer de ma méditation matinale. Je me lève et parle joyeusement avec lui tout en me rendant au palais.

Je percois aussi une autre scène ou je médite assise dans une grotte. Toujours accompagnée de ce même moine. Nous somme d'égal à égal : il fait mon éducation magique et spirituelle. On ne ressent pas le grade d'impératrice dans cette scène.

J’assiste à des scènes où je suis très cruelle : assise sur mon trône ou je siège seule vêtue de jaune et de rouge. Je porte une coiffe de soie ou pendent de chaque côté de multiples tresses de perles de bois de couleur rouge et jaune enfilées les unes sur les autres. Je siège sur un trône de bois surélevé de plusieurs mètres dans un palais de bois, cela ressemble à la cité interdite. J’ai les traits extrêmement fins et raffinés. Je suis très belle. J’ai un air très dur, je suis déterminée. Personne ne conteste mes ordres. Mon regard noir fixe droit devant moi. Ce que je dis fait force de loi. Ma cour et mes gardes attendent mes ordres en contrebas de mon trône.


Très déterminée, d'une froideur extrême, j’ordonne l’exécution de l’empereur qui est traîné à la porte du palais et exécuté sur le champ d’un coup de lance en plein cœur donné par un de mes gardes. Son corps tâché de sang est traîné par les cheveux par le garde hors du palais. Je suis très satisfaite d’avoir éliminé un empereur qui a toujours provoqué la guerre avec les pays voisins. Je pense avoir agi pour le mieux et être la seule à pouvoir gouverner correctement. Cela ne choque personne, tout le monde continue ses occupations comme si de rien n’était. Je me mets à deviser ensuite avec une dizaine de sages et de prêtres bouddhistes réunis à ma table. L’un d’eux prend religieusement des notes de la discussion en cours sur de longs parchemins enroulés avec sa plume d’oiseau. Il semble considérer ces manuscrits comme un véritable trésor.

La leçon retenue de cette vie est une soif de pouvoir énorme. Une envie de parvenir à ses fins et de garder le contrôle coûte que coûte. Une très grande détermination. Une froideur extrême. Toutes les décisions sont laissées au froid esprit rationnel.

Voilà. Comme je le disais c'est trop fantastique pour être une vie antérieure.
Ça pourrait être intéressant d'apprendre à contrôler cet état.
Ça me fait penser à ceux qui bâtissent leur temple personnel en eux-même par l'hypnose et utilisent leur pouvoir dans cet espace. Cette pratique est assez répandue. Ça pourrait marcher...

Sinon oui on y est vraiment. On s'identifie aux personnages que l'on vit et tout à l'air vraiment très réel.
Mais bon gaffe à ne pas s'identifier à Néfertiti ensuite.../D
Ca doit rester ce que c'est : un voyage mental où l'inconscient s'exprime pour nous faire évoluer...

A bientôt.

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 14:45

Je suis tombé sur le site de l'auteur de ces vidéos : Dick Sutphen.
Tout ca à l'air très intéressant. Enfin je sais que pour moi sa voix et sa technique a de l'effet. Il m'impressionne c'est le cas de le dire...

Ce qui me gêne c'est que c'est de l'hypnose. Au début de la psychanalyse on utilisait l'hypnose. Puis on l'a abandonnée car ça créait de faux souvenirs et des fantasmes.

A mon avis c'est ce qu'il m'est arrivé ici. Ce n'est pas le récit d'une vie antérieure mais le reflet d'un état d'esprit à un moment donné exprimé à travers des symboles comme le ferait l'inconscient dans un rêve.

Il n'est pas étonnant que j'y aie fait la rencontre d'archétypes dans une expérience semblant très réelle. Peut-être que cette expérience reflète le début d'un éveil psychologique et/ou spirituel, peut-être même magique...

Rencontrer l'archétype de 4eme niveau qu'est la femme sage incarnée ici par la déesse aurait peut-être pu se produire à la faveur d'un rêve. Pas facile de savoir si cela se serait produit sans l'hypnose... D'un autre côté si ce genre de chose ce manifeste c'est que mon esprit est prêt à le produire. Donc l'hypnose à plutôt joué un rôle d'accélérateur ou de révélateur...

Pour ma part je ne prends pas ces contenus pour argent comptant. Je vois l'hypnose comme une manière d'induire des états modifiés de conscience, de communication avec le psychisme, et de reprogrammation de certaines choses. Un accélérateur de beaucoup de choses qui prendraient énormément de temps autrement...

A manier avec discernement. Mais peut donner des résultats intéressants.

L'hypnose comme voie de dialogue avec l'anima pourquoi pas.
Pour ceux que ce sujet intéresse je vous invite à aller voir la page de wikipedia :
Dialogue_intérieur_(psychologie_analytique)

Les niveaux du psychisme selon Jung :

Légende:
1. Moi (Ego)
2. Conscient
3. Inconscient personnel
4. Inconscient collectif
5. Inconscient collectif Archaïque (qui ne pourra jamais devenir conscient)

source : wikipedia

Peut-on assimiler l'inconscient collectif archaïque à l'égrégore de l'humanité. Ca semble très tentant en tout cas... Ca me semble plausible...

J'ai lu à droite et à gauche que réussir la fusion avec l'anima serait le plus haut niveau en sorcellerie. L'individu connait l'éveil et les pouvoirs psychiques sont pleinement éveillés. Tout ce que l'on désire/pense se réalise. Après ça reste à voir dans les faits...

A bientôt.


Dernière édition par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 14:46, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Sandra le Jeu 20 Jan 2011 - 15:08

j'avais écrit un long discourt mais finalement je me rétracte puisque finalement tu te fais patient et psychanalyste...

je te poserais juste la question :

Pour toi, l'histoire de tes vies antérieurs sont "stocker" où ???

Sandra
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1112
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme et hypnose, radiesthèsésie, géobiologie, sourcellerie, et tradition ancienne Celte...
Localisation : Toulouse

http://sophro-hypnose-peybertoulouse.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 15:21

Bonjour Sandra,

Savoir où c'est stocké je ne sais pas vraiment.
A priori on pourrait dire l'inconscient mais ca ne colle pas car ca fait partie de mon psychisme d'humain mortel.

Je pense que ca doit-être stocké dans un corps atmique ou bhouddique. Et qu'effectivement dans certains états de conscience comme l'hypnose on peut finir par y avoir accès par le biais de l'inconscient.

Je n'ai jamais travaillé/épuré mes corps subtils donc au lieu de percevoir quelque chose de plausible je me retrouve face à des archétypes et des fantasmes.

Je ne suis pas assez évolué pour percevoir ce genre de chose. A mon avis pour l'instant c'est du décantage psychologique et rien d'autre...

Perso je ne pense pas que ce que j'ai percu puisse être réel. Tour à tour incarné dans la déesse, puis impératrice/sorcière, j'ai des doutes... Symboles, pas réalité...

Je ne sais pas. Ce n'est que mon avis. Qu'en penses tu ?
Donnes moi ton avis...

A bientôt.

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Hagel le Jeu 20 Jan 2011 - 15:22

Savoir où c'est stocké je ne sais pas vraiment.
A priori on pourrait dire l'inconscient mais ca ne colle pas car ca fait partie de mon psychisme d'humain mortel.
dans la conception des corps subtils: le corps bouddhique. Pas le corps atmique qui est plus du domaine des archétypes, par delà les vies.

J'ai envie de parler pas de fantasme, mais de métaphore plutôt, c'est peut être ta façon de recevoir des informations, un souci de forme, pas de fond
Comme faire un rêve, il faut que tu trouves les clés de celui-ci pour l'interpréter Wink

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32787
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Sandra le Jeu 20 Jan 2011 - 15:29

que chacun prend ce qu'il veut y prendre en fonction de son évolution...

Mais juste une remarque, a quoi sert une telle expérience si tu dois la rationalisé, l'irrationnel... Smile

c'est tout sauf du lâché prise...

Je suis tout à fait d'accord avec toi car la métaphore est le langage de l'inconscient...


sunny

Sandra
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1112
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme et hypnose, radiesthèsésie, géobiologie, sourcellerie, et tradition ancienne Celte...
Localisation : Toulouse

http://sophro-hypnose-peybertoulouse.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 16:08

La séance d'hypnose elle-même c'est du lâcher-prise. Je me laisse guider par l'hypnotiseur et j'atteints de états assez profonds. Je ne cherche pas à contrôler.
(la preuve c'est que les personnages s'imposent. Pas moyen de les bannir)
Par contre après il faut exploiter ce que l'on a perçu.

Je pense que mon esprit se protège en utilisant des métaphores au lieu d’asséner brutalement la vérité...

Des métaphores à comprendre. Mais à quel niveau les interpréter ?
Dois-je me dire que ça reflète uniquement des phénomènes psychologiques ou alors tenter de discerner des éléments d'une vie antérieure dans ces scènes ?

Si on ramène ces visions à des choses plus concrètes :
- Dans une vie antérieure j'ai peut-être été un responsable, un maire, etc... Ou un mystique gérant une communauté ?
- Ou alors ça reflète tout simplement des choses dans ma psychologie actuelle que je dois comprendre et changer pour évoluer...

Je fais sûrement des rêves comme tout le monde. Par contre je ne m'en souviens jamais. Peut-être que l'inconscient à vu cette séance d'hypnose comme un moyen d'expression et a saisi sa chance au vol...

J'ai bien envie de creuser ces personnages de la déesse et de l'impératrice. Voir si je peux communiquer avec eux et ce que je peux en apprendre... Si c'est possible... (d'après Jung c'est possible : on doit faire parler les personnages)

Je vais voir où ça me mène. Donner vie à ces personnages et à ce monde pourrait mener à la construction d'un sanctuaire intérieur dont on parle un peu partout...
Endroit idéal pour évoluer et pratiquer la magie Wink

Pour les séances je ne sais pas. Il ne faut peut-être pas en faire tous les jours ?
Ne pas trop forcer les choses... Prendre le temps d'assimiler et de comprendre...

Edit : autre question, ces personnages pourraient ils devenir des guides ?

A bientôt.

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Sandra le Jeu 20 Jan 2011 - 16:17

"ses personnages" sont une partie de toi donc...

sunny

Sandra
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1112
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme et hypnose, radiesthèsésie, géobiologie, sourcellerie, et tradition ancienne Celte...
Localisation : Toulouse

http://sophro-hypnose-peybertoulouse.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 16:46

Donc ils doivent pouvoir me guider. sunny

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Hagel le Jeu 20 Jan 2011 - 17:33

Non t'éclairer sur ce que tu es profondément
mais te guider: es ce que tu te guides toi même?

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32787
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 18:33

@Spiritus a écrit:La séance d'hypnose elle-même c'est du lâcher-prise. Je me laisse guider par l'hypnotiseur et j'atteints de états assez profonds. Je ne cherche pas à contrôler.



Ne pas chercher à contrôler et se laisser guider par quelqu'un d'autre ce n'est pas lacher prise ça. Ou je me trompe ?
Déjà le simple fait de choisir de se faire coller en hypnose pour atteindre ces "états", ce n'est pas lacher prise sur eux.
Que ce soit via l'hypnotiseur ou toi ça n'y change rien, pour moi c'est juste passer le flambeau à une tiers personne, rien d'autre.

Oui ? Non ?

Gratt gratt gratt ...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 22:03

@Hagel a écrit:Non t'éclairer sur ce que tu es profondément
Oui tu as raison. C'est plutôt un voyage intérieur en fait.
Ce n'est pas comme une entité extérieure qui me guiderait... ce n'est pas un guide...

Irmansul a écrit:Ne pas chercher à contrôler et se laisser guider par quelqu'un d'autre ce n'est pas lacher prise ça. Déjà le simple fait de choisir de se faire coller en hypnose pour atteindre ces "états", ce n'est pas lacher prise sur eux.
L'hypnose est un état de lâcher-prise. Par contre je ne souhaite pas lâcher-prise/abandonner ma quête de ces états mentaux. C'est la base de la magie. Si je cesse de rechercher ces états autant arrêter la magie tout de suite. Il semble que je soie sur la bonne voie, ca commence à se réveiller, je compte persévérer.

En ce qui concerne ma vie : un projet de formation a été validé par un organisme et un conseiller de l'anpe me fait tout les coups bas possibles pour s'y opposer. Moi de mon côté c'est pareil : je fais tout pour le griller... C'est le genre de chose sur laquelle je lâcherais jamais prise par exemple...

Si il persiste je ne vais pas le rater celui-là... /D
Mon conseiller juridique est prêt à dégainer son téléphone

A bientôt.


Dernière édition par Spiritus le Jeu 20 Jan 2011 - 22:05, édité 1 fois (Raison : modif)

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 22:32

@Spiritus a écrit:
L'hypnose est un état de lâcher-prise. Par contre je ne souhaite pas lâcher-prise/abandonner ma quête de ces états mentaux. C'est la base de la magie.

Mais le lacher prise ne signifie absoluement pas abandonner !!
C'est une prise de recul qui amène entre autre à une meilleur prise de conscience.

Je suis désolée hein, mais pour moi l'hypnose n'a rien d'un état de lâcher prise.
Comme tu viens de le dire, sous hypnose tu es à la recherche de ces états mentaux, d'une part de toi-même.
Tu agis. Même si c'est sous la guidance d'un autre.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Ven 21 Jan 2011 - 8:05

Irmansul a écrit:Mais le lacher prise ne signifie absoluement pas abandonner !!
C'est une prise de recul qui amène entre autre à une meilleur prise de conscience.


Donc sous hypnose je fais une expérience, je découvre quelque chose disons... Que suis-je censé faire ou ne pas faire ensuite pour obtenir ce lâcher-prise ?

Réfléchir ou méditer dessus va me donner du recul pourtant ce n'est pas du lâcher prise... Seulement problème : à chaque fois c'est agir... (même méditer !)

Sans action pas de recul, ni de lâcher-prise...
Alors que faire ou ne pas faire ?

Je ne peux pas vivre une expérience sous hypnose sans réfléchir dessus pour l’interpréter. La solution ne va pas me tomber magiquement du ciel sans rien faire... C'est comme un rêve qu'il faut écrire/analyser aussitôt sinon tu l'oublies...



Dernière édition par Spiritus le Ven 21 Jan 2011 - 8:07, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 11:17

@Spiritus a écrit:

Donc sous hypnose je fais une expérience, je découvre quelque chose disons... Que suis-je censé faire ou ne pas faire ensuite pour obtenir ce lâcher-prise ?

Réfléchir ou méditer dessus va me donner du recul pourtant ce n'est pas du lâcher prise...

C'est exact. Réfléchir sur l'acte c'est prendre un premier recul mais pour devenir en quelque sorte "témoin".

Après c'est vrai que ce qui me convient ne te conviendra pas forcément à toi et c'est à toi de chercher ta propre manière de l'atteindre.
Voici un schéma qui vaut pour moi, quand je daigne bien vouloir lacher prise, parce que ce n'est effectivement pas facile :

Acte / réflexion / lacher prise / retour.

Un peu comme lors d'un apprentissage classique de la vie.
Tu apprends. Tu réfléchis dessus. Ca te prend la tête. T'as l'impression que tu n'y arrives pas.
Tu mets ça de côté. Tu n'y penses plus ou différemment, avec plus de légèreté. Tu prends alors du recul.
Et quand tu y reviens quelques temps après. Tu te rends compte avec étonnement que tu y arrives 10 fois mieux qu'avant, que lorsque tu t'en es écarté.
Tu as simplement soufflé. Tu t'es laissé du temps pour intégrer tout ça.

Et tu te rends compte que ce n'est pas parce que tu l'as mis de côté quelques moments que ça t'aura pour autant échappé, que ça aura disparu.
Bien au contraire.


Je ne peux pas vivre une expérience sous hypnose sans réfléchir dessus pour l’interpréter.

Mais au contraire, réfléchis dessus, interprète.


C'est comme un rêve qu'il faut écrire/analyser aussitôt sinon tu l'oublies...

Si tu as peur de l'oublier, oui écris le. Si c'est comme ça que tu agis, ne change rien.
Mais ce n'est une généralité.
Je n'ai jamais écris un seul rêve. Ce n'est pas pour autant que je les ai oublié.
Je les ai fichu de côté pendant longtemps. Mais ils sont toujours là.
Et il y en a pour qui j'ai trouvé ma réponse, des années et des années plus tard.
Sans même que je la cherche. J'ai simplement pris du recul.


Bref, tout ça pour dire, si tu satures, si tu galères, laisses-toi simplement du temps.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Ven 21 Jan 2011 - 15:18

Ce schéma me paraît bien : Acte / réflexion / lacher prise / retour.

Après l'avoir vécu et intégré par la réflexion tu laisses de côté.
Tu y reviens plus tard quand ton esprit ou les évènements semblent te fournissent la solution.

En fait lâcher prise reviendrait à laisser le subconscient faire son travail.
Ca me fait penser au phénomène de rupture.

Perso j'émets un souhait positif avant de mettre une activité de côté. (en magie ou ailleurs)
Dans le genre "fournis moi la solution" ou "la solution me parviendra", etc...
Bref un truc positif qui va résoudre le problème... Puis j'oublie... (autant que c'est possible)
Ca doit donner un petit coup de pouce au subconscient d'agir comme ca. Il sait ou aller...

Je le faits depuis très peu de temps, 2 à 3 semaines, et ca semble marcher sunny
Tous mes problèmes semblent se résoudre les uns après les autres.
Pourvu que ca dure...

[HS on]
Par exemple ce matin ca s'est bien passé. Il m'a même expliqué comment changer de métier et m'a donné des adresses d'écoles. On s'est un peu pris la tête sur certains détails mais finalement il accepte mon orientation... Il m'oriente vers des gens qui vont m'aider dans ce que j'ai choisi... Tout s'arrange...
[HS Off]

Finalement ce n'est peut-être pas si compliqué que ça la magie :
- Etre très attentif à ce qui se passe en soi et autour de soi (cultiver la conscience)
- Faire le tour du problème par ses réflexions, sensations, etc... (rien de plus humain)
- Émettre un souhait positif et lâcher prise sur le problème... (plus magique déjà)
-Attendre la solution ou le résultat pour s'y intéresser à nouveau... (très humain)

1) Cette façon de faire aurait l'avantage de tuer dans l'oeuf toute énergie/évènement contraire à tes projets. Ainsi jamais besoin de sortir l'artillerie lourde...(les rituels)

2) Ca permettrait aussi d'obtenir dans la vie quotidienne tout ce qui est bon pour soi...

3) Jamais de disharmonie ou de conflit puisque ta réalité quotidienne est exactement ce que tu en attends... Et pour cause...

4) Avec toutes ces économies de temps et d'énergie tu peux encore progresser en magie...

A vérifier sur le long terme. C'est peut-être juste des coïncidences pour l'instant...

A bientôt.

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 15:52

@Spiritus a écrit:

2) Ca permettrait aussi d'obtenir dans la vie quotidienne tout ce qui est bon pour soi...

3) Jamais de disharmonie ou de conflit puisque ta réalité quotidienne est exactement ce que tu en attends... Et pour cause...


Ce n'est pas aussi simple.
Dans la vie on n'obtient pas toujours ce que l'on souhaite.
Même avec du travail ou de la patience.

Passer par la magie pour se renforcer dans la vie quotidienne est une chose.
Mais l'inverse vaut aussi, il ne faut pas l'oublier.

Les conflits font partis de la vie.
Le reste dépend aussi de la manière dont tu les appréhendes, dont tu les combats ou non, dont tu les regardes.


Le schéma acte/ réflexion/ lacher prise / retour n'est qu'un schéma parmi d'autres.

C'est à toi de trouver la voie qui te convient de la manière qu'il te convient le mieux.

Je te donne juste d'autres pistes, et c'est à toi de trouver les tiennes.



Wink











Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par Spiritus le Ven 21 Jan 2011 - 17:18

Ce schéma est un bon point de départ pour moi. Il faut bien commencer quelque part. Ça mûrira avec le temps...

Irmansul a écrit:
Ce n'est pas aussi simple.
Dans la vie on n'obtient pas toujours ce que l'on souhaite.
Même avec du travail ou de la patience.

Tout à fait d'accord :

- Tu peux te heurter à des obstacles infranchissables
(ex : manque flagrant de compétences, c'est clair c'est irrémédiable)

- Les forces en face sont trop grandes.
Le rapport des forces te désavantage. Il n'y a rien à faire...

Je pense que c'est à cause de cela qu'on insiste autant sur la préparation de l'action magique. Le mage doit être conscient de ce qu'il s'apprête à faire et des conséquences soit à travers une divination ou par défaut la réflexion.

Perso la divination je n'obtient aucun résultat. Donc me reste la réflexion...

Pour les conflits. Il peut toujours en ressortir quelque chose de positif. La confrontation est utile... Mais il ne faut pas qu'elle paralyse l'action...

En tout cas ce changement de vie me tient à coeur. Il est bien engagé un peu partout, pas seulement à l'ANPE. Je vais enfin bâtir ma vie comme je l'entends.
J'en ai jamais été aussi proche en tout cas. (réorientation, déménagement, etc...)

A bientôt.


Dernière édition par Spiritus le Ven 21 Jan 2011 - 17:20, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Spiritus
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 236
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation - Hellénisme - Witchcraft

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit d'une séance de régression dans les vies antérieures...

Message par dreamy le Lun 25 Avr 2011 - 22:14

Je viens d'effectuer cette méditation guidée,

j'aimerai partager mon petit récit mais je ne sais pas si je dois ouvrir un post ou écrire ici

Contrairement à toi spiritus, les visions n'étaient pas très fournies, plutot les impressions, je n'ai pas eut certains éléments clés mais juste le résultat, et je réussis habituellement à vraiment me mettre en état d'hypnose mais là j'étais vraiment en trans légère (j'ai même pas pu résister à l'envie de ma gratter le front!)

en tout cas pour une fois les éléments que je perçevais lors de cette méditation étaient vraiment "clairs"

Un petite chose qui m'a faite sourire en lisant ton récit Spiritus, c'est le début ou tu es une grande brune aux yeux verts avec une robe blanche qui descend les escaliers, j'ai eut à peu près la même chose au même moment^^

Bref...Une fois dans ma fameuse grotte je m'attendais vraiment à être une femme je sais pas pourquoi, je pense que j'en avais tout simplement envie, et puis en sortant de la grotte, j'étais apparemment en 379 (lol) à l'age de 15 ans, je ne sais pas où, j'étais un jeune garçon avec une espèce de cape-capuche verte (une sorte de tenue traditionnelle) et jaune, les bras nues et des sandales un peu particulières aux pieds, j'étais blond avec de longs cheveux, j'avais des bandages aux poignets et des espèces d'armes en bois, je ne sais pas trop ce que c'était (des lances peut-être...)
J'étais dans un petit village dans la forêt, il y avait des habitants mais je n'arrivais pas vraiment à les voir. Ah oui petit détail physique qui a retenu mon attention, j'avais plein de taches de rousseurs.

J'avance dans le temps, je suis toujours blond mais par contre j'ai une immense carrure, et les cheveux un peu plus courts (aux épaules), mes vêtement ont changés, je n'ai plus la capuche mais quelque chose de plus commun et plutôt ancien, avec un vieux gilet sans manche en cuir marron, plusieurs armes en bois sur moi, et un arc et des flèches cette fois-ci et je traverse le village assez activement (comme ci je m'amusais avec quelqu'un tout en me préparant à quelque chose)...

J'avance encore dans le temps, alors là je sais pas trop car j'avais deux visions en même temps, dans l'une j'avais une lourde armure et j'étais seul derrière de lourds murs, comme donnant dans la cours d'un château, il y avait beaucoup de soleil et je me cachais (bizzare), et en même temps j'avais les mêmes vêtements que dans la vision d'avant (veston en cuir) et j'étais pieds nus)

Ensuite une autre vision, il y avait des préparatifs d'une fête je dirais, j'étais dans les murs d'un château, dans la court, et j'étais accroupis sur une immense statue en pierre ou en or (je sais pas vraiment mais c'était très jaune), cette statue était sur un gros chariot et on nous poussait, j'avais l'impression qu'on installait quelque chose, il y avait beaucoup de bonne humeur, et je guidais les pousseurs, puis je suis descendu le long d'une corde de la statue, et là j'ai sentie du respect un peu comme une foule curieuse qui regarde un évènement se préparer et ils me connaissaient

C'est finalement la deuxième vision qui est restée, là j'étais à une terrasse, il y avait une jeune fille avec un diadème sur la tête, elle me tirait le bras elle était très enjouée, et elle criait en me montrant quelque chose du doigt, c'était quelqu'un de proche de moi mais je ne pourrais pas vous en dire plus (premier élément important qui me manque), et surtout on avait pas l'air d'appartenir à la même catégorie sociale, on aurait dit une sorte de princesse, mais on avait l'air d'être amis je sais pas...

Mais finalement en avançant encore un peu dans le temps (pas très loin j'avais l'impression), la même vision vu de très loin vu du dehors du balcon, je descend du balcon avec une corde et la jeune femme crie derrière moi, la foule criait aussi il y avait une fête cette fois.

Le moment de la décision la plus importante de ma vie, apparemment j'ai décidé de "partir" en périple, mais j'étais seul, j'avais cette fois la même lourde armure que précédemment, et j'avais un regard un peu "fière" sur les gens que je connaissais, comme ci je n'éprouvais aucun chagrin à les quitter.

Et là j'avance carrément dans le temps sur le passage ou je suis le plus fière d'un de mes exploits, et là le problème c'est que je n'ai pas compris:

La seule chose qui me venait, c'est que j'étais seul, parterre dans la forêt, j'avais l'air éssoufflé mais on dirait que je venais de terminer quelque chose, je voyais au travers de mon casque en fait et je voyais la mer très loin, j'avais l'air heureux mais j'étais complètement seul!c'était assez troublant.

Voilà en gros je ne sais pas ce que j'ai accompli, par contre pour la leçon karmique de cette vie, ce qui m'est venu en gros c'est, la bravoure et le fait d'avoir traversé une épreuve "seul", sans chercher ma gloire aux yeux d'autrui car je n'avais pas le choix, donc vraiment "seul", rien à partager, mais en même temps vraiment un attachement pour personne et une froideur, comme ci j'avais délaissé tous ceux que j'aimais sans me retourner...

Alors ai-je vraiment fais un voyage dans mes vies antérieures....je n'en sais rien, mais j'étais vraisemblablement détachée de tout ça, et j'avais beaucoup de mal à m'identifier (très loin de tous les fantasmes que j'avais pu me faire sur mes vies antérieures), je n'ai pas vu ce que j'ai accompli, mais j'ai eut les impressions les plus importantes on dirait

et quand à la leçon karmique, je dirais sans trop me forcer que c'est marrant mais ça rejoind deux de mes plus gros traits de caractères, la fierté (parfois mal placée) et ma solitude sur laquelle je travaille depuis quelques années et qui me bloquait pas mal de mes plans de vie...

voilà voilà


dreamy
Energie libre

Nombre de messages : 11
Pratiques magiques/ spiritualité : clairaudiance

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum