La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

les facultées et l'argent

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les facultés et l'argent

59% 59% 
[ 41 ]
41% 41% 
[ 29 ]
 
Total des votes : 70

les facultées et l'argent

Message par Orion le Jeu 10 Avr 2008 - 15:04

Rappel du premier message :

Qui est pour ou contre se faire payer pour l'utilisation de nos facultés et pourquoi ?

Orion


Nombre de messages : 4216
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

http://patrice.l1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas


Re: les facultées et l'argent

Message par Hagel le Dim 15 Juil 2012 - 14:45

je trouve cela hallucinant les gens qui font ce genre de choses et demandent aux consultants de payer
En même temps, j'ai envie de dire que le prix est connu d'avance (dans la majorité des cas, hors structure spécifique) et que si la personne souhaite un travail bénévole: c'est pas ce qui manque sur les fofos éso Wink
J'ajouterais aussi que l'équilibre paiement-service change considérablement le rapport entre le pratiquant et le consultant, beaucoup ont besoin de "rendre" ce qui a été entrepris.
Je terminerais aussi en parlant du fait que j'aidais bénévolement avant de me lancer pro', et que face à une telle demande qu'elle empiétait totalement ma vie perso-pro, il faut aussi un équilibre dans l'énergie débauchée et dépensée.
C'est bien d'aider bénévolement, quand c'est limité, mais doit-on aider à son propre détriment en usant nos énergies, notre temps?

Utiliser ce genre de facultés pour aider des gens est une vocation, pas un métier comme les autres
je propose que tu dises la même chose à ton médecin, ton infirmière, ton pharmacien. J'ai tenté, ça marche pas /D

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Eilistraée le Dim 15 Juil 2012 - 14:56

C'est un principe pour moi, on est là pour donner son avis à ce que je sache, pas pour écraser celui des autres Smile tu as le droit de penser que c'est bien de fixer des prix exorbitants pour n'importe quoi, moi je suis contre. Chacun pense ce qu'il veut.

Pour moi, cela n'a rien à voir avec les médecins, déjà rien que le matériel utilisé est totalement différent ... et puis les locaux n'ont rien à voir non plus. Malheureusement, il faut bien rembourser tout cela. Et désolée, mais un tarot, ou un pendule ça ne coûte pas non plus la peau du cul.

Et puis les pompiers, les prêtres, etc. tu les payes personnellement peut-être ? (en dehors, de leur salaire venant de l'état bien sûr, mais imaginez l'état qui paye des médiums ... on est où ? Ça devient du délire).

Eilistraée
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 55
Pratiques magiques/ spiritualité : Manipulation des énergies, etc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Hagel le Dim 15 Juil 2012 - 16:17

on est là pour donner son avis à ce que je sache, pas pour écraser celui des autres
je ne vois pas en quoi j'ai écrasé ton avis?
je répondais simplement à tes arguments, selon mon point de vue perso, rien de plus.

tu as le droit de penser que c'est bien de fixer des prix exorbitants pour n'importe quoi
ce n'est pas à quoi j'ai prétendu à aucun moment dans ma réponse, sauf si tu fais allusion à ma propre pratique pro' : dans ce cas je peux te justifier au centime près l'ensemble des tarifs. Après, il est très clair qu'il existe des abus dans la pratique pro et je n'ai jamais prétendu le contraire, mais il ne me semble pas que c'était le sujet initial du sondage...

Je suis bien d'accord sur le fait que le travail est différent (encore heureux), il n'en reste pas moins des coûts: en tant que personne déclarée (au niveau des impôts), location d'un cabinet, autres couts connexes modérés mais qui se cumulent au fil du temps (l'exemple de l'encens et des bougies que j'achète au kilo mais j'ai la pratique derrière, je ne fais pas que de la voyance)

Et puis les pompiers, les prêtres, etc. tu les payes personnellement peut-être ?
tu n'as pas du te marier souvent Laughing généralement on est invité à apporter une participation financière pour le prêtre, en échange du "service", c'est même une tradition, dois-je citer la quête? les pompiers, vu le montant d’impôts que je débourse tous les trimestres (sans être dans une situation de haut revenu, absolument pas lol), ouais, je les paies.
En plus, l’État ne paie aucun salaire aux prêtres, la France est un pays laïque.

mais imaginez l'état qui paye des médiums ... on est où ?
euh? je vois pas l'aboutissement de ton idée là, et le rapport avec le sacerdoce et l'emploi?

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Saphir le Lun 16 Juil 2012 - 8:56

Salut,

Et désolée, mais un tarot, ou un pendule ça ne coûte pas non plus la peau du cul.

Réduire la pratique à la seule utilisation d'un pendule ou d'un tarot ( ou d'un oracle quel qu'il soit) c'est bien mal connaitre ce "métier" ( et oui on parle de pro là).

On parle de professionnels dans ce post, pas de charlatans, il ne faut donc pas, quand on souhaite que son avis soit entendu, tout mélanger, monter dans les tours et crier au scandale!

Beaucoup de pro dans ce domaine éso ne gagnent pas des milles et des cents, ont des tarifs tout à fait abordables et font leur métier avec beaucoup d'altruisme ( et oui... l'un n'empêche pas l'autre)

Saphir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1613
Pratiques magiques/ spiritualité : médiumnité, voyance, Magie
Localisation : languedoc roussillon

http://www.manon-medium.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Eilistraée le Mar 17 Juil 2012 - 18:28

je ne vois pas en quoi j'ai écrasé ton avis?
je répondais simplement à tes arguments, selon mon point de vue perso, rien de plus.
Ta façon de dire les choses était tout aussi sympathique que mon second message ici. Et tu es bien d'accord avec moi pour la suite en disant toi-même que cela n'a rien à voir les pharmaciens et les mediums/autres.

En ce qui concerne la quête, si tu as bien lu mon premier post, tu verrais que c'est quelque chose que je plussoie, je trouve anormal de fixer des prix, mais je ne vois pas de problème à accepter tout de même une contribution de la part du consultant (ce qui est totalement différent de demander de l'argent avec un prix fixé, et qui n'est pas du tout basé sur les mêmes principes). Certes, les prêtres ne sont pas payés par l'état, mais ils ne sont pas non plus payés de cette manière "bon assister à la messe vous coûtera 15euros", c'est ce principe là que je n'aime pas, et c'est pour cette raison que j'ai donné cet exemple.

En ce qui concerne les pompiers, comme précisé également, une intervention ne coûte rien (sauf cas particuliers peut-être, je ne sais pas plus), les pompiers sont payés entre autres par les impôts comme tu le dis (et c'est là que je parlais du fait d'être payé par l'état).

Donc à part reprendre mes propos pour les contredire mais redire la même chose ... je ne vois pas tes arguments.

Si, un : le prix de l'encens etc. mais dans ce cas, je suis pour qu'on fasse payer uniquement les "outils" et non les facultés (ce qui est le sujet de ce post tout de même ...).

Et pour répondre à Saphir, le pendule et le tarot étaient des EXEMPLES, je ne vais pas non plus m'amuser à faire une liste exhaustive juste pour mettre tout le monde d'accord sur les différentes facultés et aides possibles au niveau ésotérique. Surtout que je ne vois pas en quoi le fait d'utiliser ces deux outils fait de quelqu'un un charlatan ?

Heureusement que l'un n'empêche pas l'autre ! Sinon autant arrêter le "métier" de suite.

Eilistraée
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 55
Pratiques magiques/ spiritualité : Manipulation des énergies, etc.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Aka E le Mar 17 Juil 2012 - 21:42

Faire payer impose des barrières. Si la boulangerie était gratuite, tout le monde en abuserait, en prendrait plus que nécessaire, et celui qui arriverait derrière et qui crève vraiement la dalle aurait le droit à un "sold out", et la boulangère ferait la manche pour vivre...

Eilistraée, tu as le droit de donner ton avis, mais merci d'éviter le ton sarcastique, par respect du boulot des membres d'équinox qu'ils soient pros éso ou qu'ils le fassent bénévolement.




Aka E
énergie libre

Nombre de messages : 5509

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Vindir le Mar 17 Juil 2012 - 22:34

Pour poursuivre le débat initial :

Tout dépend de la nature des demandes. Entre aider des gens que tu connais par altruisme et aider des inconnus ou des gens que tu ne connais pas du tout et que tu ne reverras certainement jamais (pas même pour boire un verre ou discuter avec) et qui par conséquent ne te rendront jamais le moindre service, il y a là une différence nette je trouve...

Quand on sait les risques que comportent certaines pratiques, ce n'est pas aussi anodin que de rendre un service banal. On met notre propre vie en "jeu" en pratiquant quelque chose pour quelqu'un. Je ne veux pas dire que le pratiquant risque sa vie non plus, mais les conséquences et les retours peuvent être contraignants voire très éprouvants... Surtout si les pratiques et les demandes sont fréquentes voire quotidiennes... Ça peut vite devenir épuisant je pense... Tu n'aides pas par des moyens physiques comme un medecin le ferait (en opérant, en trouvant une maladie par analyse et entretien), tu mets tes propres energies en oeuvre... Tu t'impliques beaucoup plus d'un point de vue personnel qu'un simple praticien, quoique quand on voit le boulot de certains infirmiers et même des masseurs, ils s'impliquent et prennent beaucoup de maux des autres en eux sans le savoir aussi.

Après il y a des personnes dans le milieu comme les magnétiseurs qui proposent qu'on leur donne ce que l'on veut, même 5e, rien que pour le geste et pour la peine... Il y en a d'autres qui proposent de rendre ce service contre un autre (réparer ou aider à des travaux, offrir une bête ou des fruits de chez soi par exemple, ça se fait beaucoup à la campagne).

Il faut aussi penser qu'il y a des professionnels dans le milieu ésotérique qui ne vivent que de ça et consacrent leur vie entière à aider les autres, sans autre source de revenus... Comment veux tu vivre et faire vivre ta famille si tu ne fais ça que bénévolement ?

Donc voilà, tout dépend de la situation et des demandes je pense. Après c'est clair que si une voyante te fais payer 200e la consultation y'a de quoi se poser des questions... Déjà que quand je vois le tarif de certains psychanalystes j'ai envie d'arracher leurs jolies plaques et de leur expliquer que s'enrichir sur le malheur des autres y'a pas de quoi en être fier...

Enfin, concernant Hagel, je trouve qu'elle aide déjà énormément les autres bénévolement sans rien demander en retour, pour une pro c'est pas si commun Wink

Vindir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 884
Pratiques magiques/ spiritualité : Mediumnité, apprentissage de la voyance, lithothérapie, phytothérapie... Ásatrú.
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Alruna le Sam 22 Sep 2012 - 15:45

C'est une question assez ardu car pour ma part, je disais non car j'aidais les personnes et c'est tout ce que je souhaitais.
Et puis avec le temps, je me suis rendue compte, que pour la plupart c'était devenue une habitude de me demander de leur tirer les cartes, plus de merci ou de bonjour. C'était un droit.
Et puis, j'ai eu l’impression qu'il prenait plus conscience de ce que je leur disais si il devait donner quelques chose. Il venait me voire dans un but plus réfléchi et avec plus de sérieux.
Donc je suis maintenant pour, mais attention pas pour faire un commerce ou de l'argent, mais plutôt pour donner de la valeur à la démarche qu'ils font.

Alruna
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 421
Pratiques magiques/ spiritualité : Toutes car elles ne sont qu'une seule
Localisation : Chavannes sur l'etang (68)

http://les-secrets-de-l-ourobos.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Yamni le Sam 22 Sep 2012 - 21:01

Moi, je suis contre, cat alors !
Au niveau du développement spirituel, l’argent allourdit, à mon sens. J’aide gratuitement et en y réfléchissant, c’est une sorte d’acte magique par le sacrifice (je transfère le manque du partage en alimentant quelque chose ayant pour but de me le rendre dans la vie à moi et ma famille (vu mes épreuves passées, j'aurais dû le faire avant parce que depuis, cela fonctionne).
J’aide les autres sans demander de l'argent mais j’ai des limites (si je ne le sens pas ou que j’ai trop de monde et que cela rentre en conflit avec ma vie familiale, je décline ayant un metier professionnel autre).

Maintenant, je comprends que certaines personnes en fassent leur métier. Je connais des gens qui en vivent et qui ne demandent rien, simplement un échange et cela fonctionne bien (normal, ils ont des résultats). Par contre, j’en connais d’autres comme une guérisseuse holistique qui vit somptueusement de ça depuis dix ans et qui est aussi guérisseuse que ma grand-mère est joueuse professionnelle de rugby. C’est contre ce genre de personne qui n’ont qu’une bonne approche commerciale qu’il faut développer des structures de guérisseurs avec une éthique stricte.

Il m’arrive aussi de demander quelque chose lorsqu’au bout de deux soins, il ne se passe rien. L’argent étant si important dans notre société d’aujourd’hui, il y a des gens qui ont besoin de donner pour qu’il y ai cette connection. De plus, pour ceux en dépression ayant un problème d’estime de soi, se sentir redevable n’aide pas dans la relation avec un guérisseur. J’ai eu l’expérience que mes soins n’avaient aucun effet jusqu’à ce que la personne m’offre volontairement, par remerciement, quelque chose (un livre par exemple) pour que la barrière lache.

Yamni
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 80
Pratiques magiques/ spiritualité : Chamano-celtique
Localisation : à l'intérieur de moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Hagel le Sam 22 Sep 2012 - 21:56

Je connais des gens qui en vivent et qui ne demandent rien, simplement un échange et cela fonctionne bien (normal, ils ont des résultats)
donc selon toi, parce qu'on est bénévole: on a des résultats, mais parce qu'on est pro: on en a pas?

Le fait d'être pro ou pas n'indique pas qu'on est capable, ou pas.

Même si il est très clair que certains pros peuvent parfois laisser à désirer, comme certains bénévoles.

Le principe de l'échange-don (Marcel Mauss/sociologie) est bien plus qu'un rapport à l'argent, c'est un garant d'équilibre pour une société de paix (donc commerce et non guerre), comme la définirait Rousseau.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Yamni le Dim 23 Sep 2012 - 8:40

Je connais des gens qui en vivent et qui ne demandent rien, simplement UN ECHANGE et cela fonctionne bien (normal, ils ont des résultats)
donc selon toi, parce qu'on est bénévole: on a des résultats, mais parce qu'on est pro: on en a pas?

Tu extrapoles, là. Je dis simplement qu’ils arrivent à en vivre sans rien demander qu’un échange, cela démontre non seulement que c’est possible mais aussi que le bouche à oreille de ses résultats suffit à ce que les gens donnent pour le remercier assez pour qu’il en vive.
Ma femme est dans une école d’acupuncture créée par un chinois dont la famille est depuis des générations dans les soins à autrui (une lignée très tradi). J’aime bien sa manière de penser. Lui dit : « pas de résultats, tu payes pas ! ». Peut être faut-il se demander ce qu'on échange lorsqu'il y a cette demande (l'acte ou le résultat)?


Pour ta référence à Marcel Mauss, j’avais lu son travail et j’aime bien ce texte sur l’échange/don:
http://reconstruire.20minutes-blogs.fr/archive/2011/01/18/echange-et-don.html

Je me permets de le mettre ici :

ECHANGE ET DON
L'échange se caractérise par un double don et une double réception. Il faut donner pour recevoir et recevoir pour donner. Je donne tu reçois, tu donnes je reçois. L'échange est à placer dans la catégorie des actes à titre onéreux pour les juristes. L'acte à titre onéreux se distingue de l'acte à titre gratuit et il s'y oppose. L'acte à titre gratuit suppose intention libérale et un don qui ne coûte rien. L'acte à titre onéreux suppose donc une intention intéressée et un acte qui coûte.
Le don est cependant inclus dans l'échange nous venons de le noter mais le don de l'échange est un don qui attend contre-don et qui suppose travail de réception des deux côtés.
Si je donne sans espoir de recevoir et que ce don ne me coûte pas, je donne. Si je donne en attente d'un retour et que ce don me coûte je suis dans l'échange.
On se demande souvent si le don au sens juridique du terme, le don comme acte à titre gratuit existe réellement et l'on s'interroge fréquemment en philosophie afin de se demander si le don n'est pas un échange déguisé...Cette interrogation est souvent assortie d'une lecture du fameux texte de Marcel Mauss et son essai sur le don.
Mauss montre, dans ce texte, que les indiens d'Amérique (enfin dans ma mémoire certains d'entre eux) avaient organisé leur économie non pas sur la monnaie mais sur le potlach, forme de don déguisé...Dans le Potlach, on donne et l'on attend - en apparence - rien en retour. Toutefois celui qui bénéficie du potlach se sent implicitement obligé, moralement obligé.
Le potlach était une organisation économique très subtile dont les traces sont présentes dans nos sociétés...Vous êtes dans un café, un type sympathique vous offre un verre gracieusement...Le surlendemain, vous le voyez au bar et vous trouvez naturel de lui payer en retour une boisson de son choix et ainsi le lien peut se créer à la fois obligé et non contraint.
Le texte de Mauss nous aide cependant à mieux comprendre ce qu'est le don et les rapports qu'il entretient avec l'échange. Dans le don, il n'y a dans l'immédiat aucune attente de réception alors que dans l'échange le "donneur" attend un retour sur investissement pourrions nous dire.
Le don pur existe selon moi et tous les dons ne sont pas des échanges déguisés. Il existe mais, comme ce qui est juste et beau, ce don fait partie de l'être comme les Anciens disaient autrefois, il en est une manifestation ou une image...Il est à l'image d'un Don qui le transcende et dont l'existence n'est pas contestable mais est du domaine du rare, du quasi-divin...Lorsque l'homme est dans le don pur, il est dans la quintessence de l'humanité mais il s'y trouve rarement car il est ainsi fait et sa vie est ainsi faite, organisée plus autour du don que de l'échange.
Prenez cet adulte qui aide un petit enfant qui a glissé et qu'il aide à se relever...Voilà le don pur qui n'attend rien en retour. En effet, même si l'enfant ne remercie pas le don est là...Il n'a rien coûté et il aurait fallut être stupide d'attendre une reconnaissance de l'enfant. Pourtant dans ce don il y a don car en le faisant l'on attend rien de l'enfant mais on se donne quelque chose à nous-même ainsi. On se sent heureux d'avoir accompli ce que l'on devait accomplir...
L'enfant ne nous a pas permis d'acheter une conscience. Il ne nous a pas même donné cette bonne conscience car, rappelons le , dans le don, il y a intention de donner libéralement. L'enfant n'est pas tombé à terre pour que nous lui donnions l'occasion d'être relevé par nous. Nous pouvons au mieux, le remercier et lui exprimer notre gratitude pour nous avoir donné l'occasion de nous donner à nous-même une bonne conscience mais il ne nous a rien donné et cela ne nous a rien couté...Au contraire, nous avons gagné...
Peut-être existe-il d'autres formes de don pur mais ils sont rares et sont pensés pour être rares dans la société...Car celle-ci est ordonnée autour de l'échange et non du don. En effet, les hommes sont dans des rapports symétriques les uns envers les autres et ce que je donne à l'autre me coute toujours et j'en attends à un moment ou un autre une reconnaissance...
Mais le fait que la société soit ordonnée sur l'échange n'est pas dramatique...C'est une belle chose qui nous incite à réfléchir sur le juste et la réciprocité. Cependant tout ceci ne doit pas pour autant nous faire désespérer du don qui demeure exceptionnel mais qui n'est sans doute possible que dans les rapports asymétriques ou déséquilibrés, ceux dans lequel celui qui donne est d'une richesse inouie par rapport à celui qui reçoit et où celui qui reçoit est dans un état d'inconscience conséquent par rapport à celui qui donne...Quoi qu'il en soit, le don n'est donc en aucune manière à confondre avec le sacrifice...!


Bien à toi

Yamni
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 80
Pratiques magiques/ spiritualité : Chamano-celtique
Localisation : à l'intérieur de moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Ludo le Lun 15 Oct 2012 - 14:48

Je suis pour, ceci étant dit cela fait pas très longtemps que je me fait rémunéré pour mes actions seulement 1 an.
Mais comme j'utilise l'énergie universelle, et comme c'est un don j'estime qu'il faut rester juste.
C'est à dire que grace à mes ressentis et à mon pendule, je demande si cette personne a les moyens financiers pour payer le tarif normal si non j'oppère une réduction allant même jusqu'a la gratuité.

Ludo
Energie libre

Nombre de messages : 10
Pratiques magiques/ spiritualité : Voyance, méduim, géobiologie, passeur d'âmes

http://www.ludovicvenet.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Hagel le Lun 15 Oct 2012 - 17:50

Bonsoir,

Le fait de canaliser l'énergie universelle n'est pas un don, mais une capacité.
Arrow Don vs capacité
C'est propre à n'importe quel médium, et vu que tout le monde en a le potentiel ...
Après, tout le monde n'est pas capable d'engager la précision nécessaire selon les actions, mais ça reste une question de travail dans la plupart des cas sunny

bon, je m'égare du sujet là /D

Merci de ton point de vue!



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par caro le Lun 15 Oct 2012 - 18:53

bonjour,

Personnellement je suis pour qu'un médium, tarologue, energéticien ...... qui pratique régulièrement et qui est sollicité par bon nombre de personnes se fassent rémunérer...

Quand le bouche à oreille se développe au point que cette activité prenne beaucoup de temps et d'énergie à celui qui la pratique, n'est-ce pas un gage de sérieux et de professionnalisme?

Je pense que dans notre société, l'argent apparait encore comme trop tabou. L'argent n'est qu'une énergie qui doit circuler et rien d'autre! C'est le produit d'échange le plus répandu. Un médium qui se ferait payer en poulet ou en fèves serait vite dépassé et son frigo trop étroit!( et nous ne sommes plus au moyen-age, depuis l'euros a remplacé la volaille!)

un médium ( ou autre) qui pratique régulièrement , voire quotidiennement de manière bénévole va vite s'épuiser énergétiquement sans échange ( quel qu'il soit) et je pense que c'est contraire à la loi cosmique qui veut un équilibre entre donner et recevoir, chacun sait ce qui arrive quand les lois cosmiques ne sont pas respectées

De plus, par expérience, j'ai remarqué que la gratuité ne favorise pas le fait que les consultants se responsabilisent un peu face aux évènements qui leur arrivent et prennent un peu leur vie en main!

Se faire rémunérer n'empêche pas non plus de rester humble et selon les cas de continuer à certains moments de faire du bénévolat ( comme le fait Hagel sur le forum)

Je ne suis pas non plus d'accord sur le fait que devenir médium ou tarologue ne coute rien . Pour ma part bien qu'ayant de la sensibilité, et certaines capacités, j'ai toujours ressenti le besoin de faire des formations ( parfois assez couteuses car de qualité) car je ne veux pas devenir une tarologue ou une énergéticienne " self formée". J'ai besoin aussi de suivre l'enseignement de mes pairs plus anciens , même si parfois je n'adhère pas à l'enseignement que je trouve trop simpliste, trop éloigné de ce que je ressens. Même les formations les plus nulles nous apportent quelque chose.

Cordialement

Caro

caro
Energie libre

Nombre de messages : 43
Pratiques magiques/ spiritualité : tarot de marseille -reiki- pendule-spiritualité

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Invité le Sam 2 Mar 2013 - 20:53

J'ai voté non mais ce n'est pas rédhibitoire, tout d'abord la rémunération engendre forcément des escros souhaitant juste du profit, et comment faire la différence ensuite entre un vrai médium et un faux ?
Pas d'argent = aucun profit matériel

Ensuite on offre ses services pour aider, accompagner, sa doit être un plaisir, l'argent enlève la saveur à toute chose.

Maintenant j'imagine qu'a un moment le bénévolat ce n'est plus possible si on veut partager ses dispositions à grande échelle, et puis d'un autre côté je pense que toute chose à un prix qu'il soit matériel ou immatériel c'est une question d'équilibre.

Donc je dirait pour conclure: cela dépend de la requête peut être


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Xenobios le Dim 21 Avr 2013 - 17:16

J'ai peu d'expérience mais je me permet de mettre mon grain de sel (au moins sur la théorie):
Pour ,nos capacités sont a nous et donc en fait même si ce sont des capacités peu ordinaires sur le principe je le met au même niveau que ... Savoir peindre ou dessiner ,on peu faire une œuvre pour le plaisir et l'offrir ou alors effectuer une commande ou vendre une œuvre et se faire payer.
Après bien entendu l'essentiel est de rester honnête dans notre démarche (si j'ai bien compris une certaine moralité est utile en matière d'ésotérisme).
ça vaut ce que ça vaut mais c'est le raisonnement le plus simple que j'ai sur la question (la solution la plus simple est souvent la meilleurs pour moi)
Tu donne (une aide un service de l'énergie) donc il est logique que tu puisse recevoir en retour non?

Xenobios
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 467
Pratiques magiques/ spiritualité : Magnétisme, perceptions balbutiantes et méditation
Localisation : Entre ici et avant (parfois meme 'hachement longtemps avant)

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Invité le Dim 21 Avr 2013 - 17:40

J'ai mis pour, car dans le monde actuel dans lequel on vit, pour certaines personnes c'est l'une des seules manières (pour eux) de donner une compensation, car ils se sentent redevables. Par ailleurs, nous vivons hélas dans un monde où pour vivre, il nous faut un minimum d'argent.


Il est bien complexe de débattre là-dessus. J'ai des amis qui fixent des prix, d'autres qui mettent un "libre de dons", j'aime bien le concept de libre de don, mais ceux qui ont besoin d'en vivre ne peuvent pas se permettre cela.

Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Ludmila le Dim 21 Avr 2013 - 19:36

Et si dans le fond ce n'est pas l'argent le problème mais le rapport que chacun a avec?
Certaines personnes ont beaucoup d'argent et cela ne les empêches pas d'avoir des principes et une grandes humanité et de n'attacher aucune réelle valeur à ce qu'ils ont... D'autre n'ont rien mais sont avide d'avoir et serais prêt à écraser ou diviser pour mieux profiter et avoir.
Il est sur qu'on vit sur un mode monétaire comment est-il possible de demander à une personne de pratiquer une discipline à temps pleins et de ne pratiquer aucun tarifs?
J'ose imaginer que si elle est humaine elle peut s'adapter à certaines personnes qui ont vraiment besoins d'aide sans monnayer... Puis d'autre ont les possibilités de payer mais rechigne à vouloir donner un iota !!!
Il y a dans tout cela plus une question de bon sens moral que d'argent...

Ludmila
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 189
Pratiques magiques/ spiritualité : apprendre et comprendre :/plante/purifications

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Wélindé le Dim 28 Avr 2013 - 10:15

Je viens aussi de mettre Pour. Je trouve que chaque chose mérite salaire, du moment que la personne est saine et honnête, qu'elle passe ses journées aider avec ses facultés, il est normal d'avoir un retour. Chacun doit pouvoir vivre, et de nos jours on ne vit pas d'amour et d'eau fraiche.

Je suis d'accord avec Ludmila. Le soucis est peut être le rapport de chacun a avec l'argent.

Wélindé
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 208

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par tutti le Mar 3 Juin 2014 - 22:05

Bonsoir,

Intéressant comme sondage... J'en parlais récemment avec une amie : nous sommes en occident et dans une société de consommation, de ce fait dès qu'un tarif est proposé on s'attend à un résultat et dès qu'on propose un tarif on s'attend aussi à ce que des personnes nous demandent un travail. Je connais une personne qui a toujours aider les autres, moyennant finances pour la plupart, il avait tellement de personnes qu'il finissait tard le soir etc... et à mis sa vie personnelle de côté jusqu'à un stop (là j'en conviens c'est l'extreme)

J'en suis encore à débattre avec moi et ce post est important
Il y a pour moi plusieurs choses (certaines ont deja ete souligné):
-la demande de résultat (parfois les personnes peuvent être de mauvaise foi)
- une "clientèle" qui demande un travail (parfois ce n'est pas le moment ou on a deja nos energies ailleurs...) et s'agace ou devient envahissant etc...
- l'aide gratuite prend du temps et de l'energie
- la conscience : le chemin spirituel est personnel, cependant l'évolution personnelle peut servir à d'autres et nous apporter aussi une plus grande évolution.
J'ai certainement oublié encore d'autres choses.

Pour faire court, j'ai toujours aidé et fais passer les autres avant moi et j'ai toujours eu sur mon chemin des personnes dans le besoin (peu importe lequel). Aujourd'hui je suis en reflexion sur la question, je ne demande rien et quand les personnes me disent je peux te remercier comment je leur demande selon s'ils ont un jardin des légumes etc...

tutti
Courant énergétique

Nombre de messages : 250
Pratiques magiques/ spiritualité : magnetisme, magie, plantes, runes
Localisation : jamais loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Jawdas le Mer 4 Juin 2014 - 10:10

Je respecte le fait de demander un tarif, mais je préfère les dons personnellement  

De toute façon il faut des sous, après de toute façon plus on a de capacités et passé un moment ça vient ! Smile

"Tout vient à point à qui sait attendre" La Fontaine
"La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force." Plutarque

Jawdas


Nombre de messages : 11
Pratiques magiques/ spiritualité : Chaos Magick
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Shintamaru le Jeu 5 Juin 2014 - 2:13

Je suis pour.
Pourquoi?
Parceque je veux tout votre argent niark niark niark !!! XD
Sans déconner, je pense que quelqu'un aura beau donner tout son salaire pendant toute sa vie sa ne vaudra pas les risques que l'on prend et l'énergie que l'on dépense au service de quelqu'un en étant mage. Mais les lingots d'or pur sont bien sûr les bienvenu niark niark niark !!!
Bon allez je reste sérieux.
Avant je trouvais cela étrange de demander une contribution. Il y a peu j'ai rencontré quelqu'un qui fait du Reiki. Il m'a dit une chose qui m'a fait réfléchir. Il m'a dit que l'échange, qu'il soit monétaire ou autre, est une façon d'équilibrer les choses. Le Reikizeur ( je sais pas comment on dit ^_^ ) donne de son temps et de sa science et le patient le rétribue pour équilibrer cet échange. J'ai trouvé cette façon de décrire les choses interressante.

Shintamaru
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 153
Pratiques magiques/ spiritualité : La magie
Localisation : Planete Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Gwenddyd le Jeu 5 Juin 2014 - 8:01

Beaucoup de personnes que j'ai rencontré, particulièrement pingres ne comprennent pas qu'un travail énergétique soit payant. Ce sont presque toujours des personnes aisées d'ailleurs, car les gens dans le besoin ne pensent même pas profiter des autres sans payer.
Je rétorque que si mes capacités sont gratuites, le temps que je passe lui, ne l'ai pas, et que le Dieu Urssaf veille aux bonnes marches des transaction.
Pour pratiquer ce que je pratique, j'ai dépensé énormément d'argent, en stages (peu), en livres (beaucoup), en voyages pour rencontrer d'autres occultistes et partager (énormément). Vu l'investissement, que les gens ne voient pas, il me semble normal de demander un retour, notamment sous forme d'argent.
De plus, le retour sous forme d'argent est un échange énergétique en lui même, dense, certes, mais le consultant a besoin pour son développement personnel, qu'il donne en échange au praticien quelque chose.
Quant à ceux qui sacralisent "un don" (je déteste viscéralement ce mot), je parlerai tout simplement de l'EAU. Celle ci est indispensable à la vie, et il est impossible de s'en passer. Pourtant, on ne peut y accéder qu'en échange d'argent. Pas d'argent, pas de vie ? A méditer non ?
On ne peut pas se passer d'eau, mais on peut se passer de voyance. C'est un choix, et l'effort doit venir du consultant et non du praticien.
Alors, à ceux qui ne veulent pas payer, je leur dis : "achetez des livres, et apprenez, travaillez, pratiquez, et vous pourrez opérer pour vous même gratuitement.
- "Mais les livres sont chers, et ça prend du temps, c'est compliqué"
- "Tout à fait, et c'est la raison pour laquelle je ne vois pas pourquoi j'aurais payé beaucoup d'argent et passé un temps fou à apprendre pour que VOUS puissiez en profiter gratuitement."
CQFD
Car dans l'esprit (typiquement français faut le dire, je n'ai pas rencontré ça dans les pays anglo-saxons, ni en Espagne), il est normal que l'autre travaille pour moi, gratuitement si possible, alors que moi, si je bouge le petit doigt ça doit me rapporter un max.
Le travail du dimanche en est un symptôme : Tout le monde doit travailler pour mon petit plaisir égotique, mais moi non, je préfère passer mon dimanche à faire bosser les autres...
Bef tout travail mérite salaire.
De plus un travail non payé n'est pas considéré à sa juste valeur (très français aussi ça), et amène nécessairement des abus.

Gwenddyd
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 55
Pratiques magiques/ spiritualité : Haute magie, magie naturelle, astrologie, tarologie

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Inooka le Jeu 5 Juin 2014 - 10:28

Il y a également un antagonisme entre les capacités que l'opérateur met à disposition du consultant et la rétribution financière du travail demandé.

Dans notre société, l'argent est sale, ne fait pas le bonheur, est responsable de toute la misère du monde.
Certains ont donc visiblement du mal à lier ces 2 choses, le sacré avec le vicié en quelques sortes.

Un jour, je me suis entendu dire qu'il ne fallait surtout pas que je tire un quelconque bénéfice de mon "don" de peur qu'il ne me soit retiré.
Ce à quoi j'ai répondu que je ne vivais pas (encore) d'amour et d'eau fraiche, et que tout comme le boulanger ou le garagiste du coin, j'avais moi aussi droit de vivre de ma passion.

Et puis soyons honnêtes, fixer un prix crédibilise et légitime un peu plus la prestation.
Il faut bien écrémer car recevoir des sollicitations vacillantes et peu convaincues ne fait jamais avancer personne.

Inooka
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 414
Pratiques magiques/ spiritualité : Magnétisme, méditation, astrologie, lithothérapie, tarot, radionique

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Fennec le Jeu 5 Juin 2014 - 10:47

Bonjour,
Quand un service est gratuit, éso ou non, pour beaucoup de personnes malheureusement, la gratuité implique "le dû", et des comportements beaucoup plus irrespectueux que si le service était payant. (Sans compter ceux qui veulent tenter l'expérience, pour voir si ça marche!) Payer est une implication en soi.
C'est pour ça qu'à grande échelle, ou sur internet, ça me semble difficile de travailler ainsi. La gratuité peut plus facilement s'appliquer dans la discrétion auprès de personnes choisies, ou alentours (dans un petit village par exemple).


avatar : Nikolai Burdykin El rapto de Europa

Fennec



Nombre de messages : 2057
Pratiques magiques/ spiritualité : Tarot, médiumnité, éléments
Localisation : A l'Ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Hermine le Jeu 5 Juin 2014 - 11:20

@Inooka a écrit:
Dans notre société, l'argent est sale, ne fait pas le bonheur, est responsable de toute la misère du monde.

C'est pas tant l'argent que les hommes qui font la misère du monde :/

Hermine
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1102
Pratiques magiques/ spiritualité : Wild Child / Way of the Nanowarrior
Localisation : Plouf

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Inooka le Jeu 5 Juin 2014 - 11:50

@Hermine a écrit:
@Inooka a écrit:
Dans notre société, l'argent est sale, ne fait pas le bonheur, est responsable de toute la misère du monde.

C'est pas tant l'argent que les hommes qui font la misère du monde :/

Je n'ai pas dit le contraire , je m'efforçais de dépeindre les croyances populaires qui conditionnent ce rapport argent-capacités. jap 

Inooka
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 414
Pratiques magiques/ spiritualité : Magnétisme, méditation, astrologie, lithothérapie, tarot, radionique

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Edward Seagulls le Dim 14 Sep 2014 - 10:12

Bonjour à tous, je souhaite intervenir par rapport aux praticiens qui comme moi avait un vrai travail. Et que le destin les a amenés à se consacrer à leur pratique. C'est choix qui s'est imposé à nous. Ceux qui ont l' habitude de soigner sur le plan astral le comprendrons, nos "patients" ne prennent pas de rdv LOL. On fait du 24/24 du 7 sur7 pas de repos compensatoire. Donc il faut quand même manger.Je pars sur le principe d'échange, car tout le monde n'a pas les "moyens" (ça peut être une tarte au citron). Je vote pour,  car malheureusement on ne vis pas que d'amour et d'eau fraîche, mais ce n'est pas une excuse non plus pour profiter de la misère des gens. Gros bisous à tous Edward.

Vade retro SMS.

Edward Seagulls


Nombre de messages : 26
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme et magie "blanche"
Localisation : Angers 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 0:28

SalutàSion

Je vote Contre, bien entendu. Smile
A moins que l'argent soit resitué à une œuvre caritative.

Amicalement
L'Imp'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 6:41

Sans aucune argumentation ? A moins que ce ne soit un trait d'humour Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par new-era-way le Lun 15 Déc 2014 - 14:33

Pour ma part je ne fais pas payer mais c'est parce que je ne me sens pas en situation de maitrise de quoi que ce soit.

J'ai dans le passé débloqué des gens avec des gros soucis de santé mais je découvrais, j'étais pratiquement radio commandé et puis finalement j'ai décidé d'arrêter pour un tas de raisons. En gros je ne maitrisais pas asfez pour me faire payer mais je n'avais pas la force de mener ca de front avec un job alimentaire.

Et puis l'avantage de ne pas faire payer c'est qu'on se sent plus libre de refuser d'intervenir.

Ça m'arrive (rarement) de consulter et je paye.

Si un jour je me sens en situations de pouvoir offrir quelque chose de maîtrisé je le ferai payer car il faut bien vivre.

Je pense que si je me retrouve en situation de légitimement pouvoir faire payer je le "saurais" j'aurais des signes qui iront dans ce sens.

Donc plutôt oui mais pas n'importe quoi n'importe comment.

new-era-way
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 229
Pratiques magiques/ spiritualité : Dreamwalker

Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Invité le Lun 15 Déc 2014 - 16:57

Tout travail sérieux et compétent mérite salaire ! 

Ceux qui disent non, travailler gratuitement et là on en reparlera... 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les facultées et l'argent

Message par Lucasben le Mer 17 Aoû 2016 - 23:53

Perso, je suis pour.

Après avoir eu l'expérience de consultations bénévoles à des inconnus en "prix libres" pour faire mes preuves, beaucoup de personnes m'ont tout simplement envoyé baladé par ce que je leur disais des choses qu'elles ne voulaient pas entendre... Bien sûr quand on débute, le bénévolat est presque un passage obligé pour moi.

Je pense d'ailleurs que c'est hyper sain de faire cet "échange". On trouve des personnes qui considèrent vraiment la voyance, et qui respectent le travail du praticien.
Et puis malheureusement, on ne vît pas d'amour et d'eau fraîche.

En plus, j'ai personnellement plus l'impression de faire payer le prix du matériel (pendules, tarots, livres, ordinateur...) que mes capacités en elles-mêmes. pouce


Lucasben
Energie libre

Nombre de messages : 10
Pratiques magiques/ spiritualité : Tarot, Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum