La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» [Ouvert]Bénévole : Proposition de ressentis
par pati Hier à 14:38

» Gomme ammoniaque - Dorema ammoniacum
par moatib Ven 21 Juil 2017 - 23:24

» Proposition de tirage
par Katara Ven 21 Juil 2017 - 17:04

» Le temps dans les tirages
par Erin Ven 21 Juil 2017 - 10:03

» 10 ans d'Equinox
par Sona Jeu 20 Juil 2017 - 16:44

» Mauvaise énergie d'un objet chargé
par Freya Lun 17 Juil 2017 - 12:28

» Ecriture intuitive
par pati Mer 12 Juil 2017 - 6:40

» Les cycles sexagésimaux chinois - recherches
par Cyph' Jeu 6 Juil 2017 - 21:42

» Lughnasad : 1er août 2017
par Hagel Lun 3 Juil 2017 - 15:04


La Monade Hiéroglyphique, John Dee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

- recommandé
 
- intéressant
 
- bien mais sans plus
 
- pas apprécié
 
- ne pas lire
 
 
 
Voir les résultats

La Monade Hiéroglyphique, John Dee

Message par Shams[h]iel le Mer 30 Nov 2011 - 11:56

La Monade Hiéroglyphique, John Dee
Traduit du latin par Grillot de Givry
Editions Sebastiani, 1975

La Monade Hiéroglyphique est une sorte de traité alchimique écrit par John Dee pour le roi Maximilien II, roi de Hongrie. Ce traité enseigne comment l'hiéroglyphe mercuriel dérive du point central ou iod générateur.

Le petit livre (il est très fin et comporte une soixantaine de pages) s'ouvre sur une note du traducteur, expliquant, qu'ils ont omis, je cite, l'avertissement de la première édition au typographe Guillaume Silvius, dans lequel Jean Dee (=John Dee) recommande à celui-ci d'apporter un soin exquis à la composition de son livre et principalement à la reproduction des figures qui l'illustrent, puis de n'en point délivrer d'exemplaires aux gens du vulgaire (promiscuo hominum generi), qui pouvaient en faire mauvais usage.
Comme dit ci-après ce paragraphe, le traducteur nous informe que cet avertissement n'a plus d'importance puisque ledit ouvrage est imprimé désormais pour tout le monde.

Une longue préface est rédigée par John Dee, s'adressant au roi Maximilien comme s'il lui écrivait une lettre. Il y évoque l'alchimie, la Kabbale, et divers références philosophiques et mythologiques, comme si Maximilien II et John Dee en avait déjà eu la conversation.

Vient ensuite l'explication, par théorèmes (au nombre de 24), de la Monade Hiéroglyphique: le symbole est décortiqué, figure par figure, chacune expliquée et analysée. Ainsi est élucidé ce qu'est une Monade (là d'où vient toute chose), et pourquoi John Dee l'a symbolisée sous cette forme que nous connaissons désormais.

avatar
Shams[h]iel
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 146
Pratiques magiques/ spiritualité : Enseignement du CVIM (Bardon)
Localisation : Paris

http://sanctuariumdivinaelucis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum