La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Mer 4 Jan 2012 - 20:57

Bonjour,

Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Glossolalie:
du grec ancien γλῶσσα / glỗssa, « langue » et λαλέω / laléô, « parler »
Parler une langue inconnue (aucune correspondance terrestre), en état de conscience modifiée.

Le terme a été repris en neurologie pour désigner l'ensemble des phrases agrammaticales que certains sujets parlants produisent souvent inconsciemment. Elle diffère de l'alternance de code linguistique (alternance de langues employées au sein de la même phrase) puisqu'il s'agit d'une déconstruction totale du langage (du sémantisme et de la grammaire).

La glossolalie d'un point de vue médiumnique:
Peut se dérouler dans un: contexte de transe, d'incorporation, en contexte de semi transe (conscience du médium).
La glossolalie peut être provoqué par canalisation du médium, ou connexion avec le haut mental (voir ce post)
Es ce que ces langues utilisées (pour avoir déjà assisté et vécu ce phénomène plusieurs fois) sont "valables"? Pas toute, tout dépend du contexte, mais cela nécessite un très sérieux lâché prise du médium, et implique souvent une compréhension intuitive de ce qui est prononcé.
La plupart du temps il y a une absence de structure linguistique construite.

Dans les cas de semi incorporation (comme le principe de l'écriture automatique) par le biais des cordes vocales, "les médiums parlants", on peut être dans un contexte de glossolalie, le temps que le médium et l'entité s'adaptent (comme un début d'écriture automatique confus). Cela n'a pas forcément ainsi de sens, ou celui-ci est très éloigné d'une possibilité de compréhension.

J'aurais tendance à dire (mais mon point de vue est évolutif) que c'est une correspondance énergétique (comme la parole) dans un biais différent et peut être parfois plus "pur", sans le parasitage du mental et de l'émotion.
Dans les cas de glossolalie que j'ai pu constater, certaines personnes étaient incapables de mentir par ce biais. Es ce donc une condition? non, là aussi tout dépend du contexte de canalisation.

L'exemple de glossolalie le plus aboutit est sans contexte le langage d'Enoch qui a mené à la magie énochienne.

Attention, je déconseille formellement à une personne de prononcer une phrase issue de la glossolalie, sans un minimum de confiance en le médium et de connaissance des énergies.
Prudence.

On trouve plusieurs exemples de justification ou de pratique de la glossolalie dans diverses religions (chrétienne, chamanisme sibérien...).

Xénoglossie:
C'est la capacité de parler des langues jamais apprises, jamais entendues, de façon claire et constructive.
Par état de transe, de semi transe, de possession, et par canalisation du médium.

Plutôt rare, voir très rare, on relève des cas dans les soucis de possession (parler latin) c'est par ailleurs un des symptômes qu'utilise l’Église pour valider un cas de possession.
Certains saints manifestaient cette capacité, mais pas besoin d'être un saint pour que ce soit le cas.

Contextes de possibilité:
("xéno"-étrangé, "glossie"-langue)
Faire passer un message qu'on reçoit par télépathie ou par clairaudience, ou par incorporation permet ce genre de pratique.
Cela demande une grande assise mentale (être capable d'accepter et supporter de communiquer dans une langue différente et inconnue de la sienne) et un lâché prise important. Il faut aussi accepter que la conversation puisse nous échapper d'une certaine façon.

La glossolalie est plutôt rare, et la xenoglossie encore plus.

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par ShubNiggurath le Mer 4 Jan 2012 - 21:19

Post très intéressant qui tombe a point nommé Smile
J'étais justement en train de lire celui ci un peu plus tôt :

"Quelle langue parlent les entités"




ShubNiggurath
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 171
Pratiques magiques/ spiritualité : Meditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Jeu 5 Jan 2012 - 7:45

Par rapport à la langue,
j'ai eu l'occasion, ado, une fois de faire de la xénoglossie (me suis retrouvée à parler un dialecte asiatique dont je connais même pas le nom), l'entité me parlait dans mon langage et pour l'autre personne je me suis retrouvée à penser dans la langue de l'autre et m'exprimer dans la langue de la personne pour qui était adressé le message.
Je comprenais intuitivement ce qui était dit.
Ajoutons que d'un point de vue théorique, la parole est une forme de concrétisation des énergies, et que quelque soit le langage employée: ce sont les mêmes énergies universelles. Donc par extension un médium qui sait (parfaitement) lire les énergies, devrait en théorie pouvoir comprendre toute forme de langage /D

On était aussi dans un cadre de médium parlant, je connaissais rien à la médiumnité, et j'avais l'habitude de pratiquer l'incorporation pour la communication à cette période là.

Après quelques phrases échangées comme ça, j'ai stoppé, c'est très déstabilisant (surtout à 15 ans).

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Invité le Ven 6 Jan 2012 - 19:13

Je pense avoir vécu cela, la première fois c'était en me promenant, j'étais dans la nature ( mon environement favori /D ) quand ça s'est passé.

Je ne sais plus coment ça a commencé mais en gros je me suis mis a exprimer mes idées en une langue m'étant complètement inconnue, ça m'a fait penser a l'indien.

( indien d'amérique, c'est seulmenent une intuition j'ai jamais entendu parler indien /D )

En gros tout ce que je voulais dire, ou plutot quand je voulais parler ( a moi même ) d'un concept ou d'une idée ( la construction de cette langue était différente de l'anglais ou du français et de la plupart des langues je pense ) et bien j'arrivais a dire le mot. C'était de l'intuition il me semble et non un cas d'incorporation ( que j'ai déjà vécu ), je disais ce que je voulais dire et le ton de ma voix ne changeait pas.

Un exemple de mot qui me revient a l'esprit, pour dire oui ( l'idée du moins ) : ona, pour dire non : ne si vous connaissez une langue ou cela existe n'hésitez pas a ma le dire !! Les autres termes je ne m'en souviens plus, trop compliqués et je ne suis pas dans l'état pour les retrouver ... Car je pense que j'étais dans un état de mi- transe, surtout qu'en ce temps la j'avais découvert, de moi même, la méditation ( plutot la méditation chamanique, un état de transe ... ) et c'est la que certaines capacités se dévellopés pour moi ^^ .

J'ai aussi parler une langue qui ma fait penser a l'allemand il n'y a pas longtemps, mais je n'en suis pas sur ( je parle pas allemand ^^ ), une autre fois cela m'a plutot fait penser a la civilisation celte. A chaque fois je voyais des sorted 'image ou des sensation, ça ma toujours rappelé les vies antérieurs...

Suivant la langue je pouvais dire des mots de protections, de puissance, de canalisation, de perception ... cela me venait naturellement, mais j'ai vite arrêter au moment ou j'ai lacher une parle de malédiction pale que je ne vais pas écrire ici ...

Bref cela m'est toujours arrivé dans certains état, et la plupart du temps quand je me promenais ... Je ne pense donc pas qu'il s'agisse de cas d'incorporation ^^

Néanmoins étant donné que je ne maitrise pas cette faculté je prend garde car je sens que dans une langue je peux avoir pas mal de puissance a l'aide des mots donc je préfère éviter histoire de pas faire trop de bétises ... mais si j'arrive a maitriser et connaitre certains mots cela pourrait être un avantage pour moi ^^

A vrai dire j'utilise déjà cette capacité en dernier recour pour la protection et donner de la puissance a mes énergies ...

Euh par contre j'arrive pas a dire si c'est si c'est de la Glossolalie ou de la Xénoglossie, quel est votre avis ??

Est-ce possible que ce soit lier a des vies antérieurs ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Ven 6 Jan 2012 - 19:39

bon, déjà, pas besoin d'une situation d'incorporation pour vivre ce type de situation
d'autre part, je penche pour de la glossolalie (tant que c'est pas avéré que ce soit de la xénoglossie)

Pour l'aspect vies antérieures, oui, ça peut être lié.
Ça peut aussi être de la psychokynésie en fonction du lieu (mémoire des murs), de façon indirecte.
A vrai dire j'utilise déjà cette capacité en dernier recour pour la protection et donner de la puissance a mes énergies ...
c'est à ça que ça sert (entre autre).

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Invité le Ven 6 Jan 2012 - 20:12

Super sujet intéressant.
Je parle une langue qui na pas de structure depuis tout petit. Quand je parle cette langue je dois "déconnecter" mon cerveau pour je dirais parler avec une autre partie de moi.
C'est une langue terrifiante (de ce que dit ma copine) qui pour moi à toujours été de l'ordre du farfelu mais que j'ai utilisé une fois pour un sortilège et que cela à fonctionné. Quand je prononce les mots je sens les émotions, idées passer dedans c'est intense, et surtout une sensation réel de concrétiser ce que je ressens.

J'ai toujours eu des problème pour m'exprimer souvent les mots que je dis n'exprime pas ce que je pense et ce que je ressens ce qui m'a valu souvent des problèmes lol.

D'un point de vu sérieux j'aimerais trouver d’où vient cette langue, si c’est ma pure imagination ou un héritage, j'ai des idées de liaisons entre différentes chose mais impossible de vérifier. J'aurais une partie de la réponse je pense quand je pourrais lever le voile de saturne.

Bien à vous



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Ven 6 Jan 2012 - 20:29

Quand je parle cette langue je dois "déconnecter" mon cerveau pour je dirais parler avec une autre partie de moi.
il a été prouvé scientifiquement que dans les cas de glossolalie, la région du cerveau qui s'occupe du langage passe en sous activité, au profit d'autres zones.

Je ne pense vraiment pas qu'il faille chercher une provenance,
comme je le disais:
c'est une correspondance énergétique (comme la parole) dans un biais différent et peut être parfois plus "pur", sans le parasitage du mental et de l'émotion.

Je connais plusieurs personnes qui font de la glossolalie, et même si ce sont des formes de langages en soit (phonèmes et structures) ça n'a pas de correspondance entre elles, et je ne pense réellement pas qu'on puisse en tirer un réel langage parler de façon courante

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Minervalis le Sam 25 Fév 2012 - 12:40

Dans mes nombreuses lectures du siècle dernier, il me semble avoir remarqué le témoignage d'un écrivian du XIX° qui, voyageant en diligence et très fatigué par le voyage, s'était aperçu brusquement qu'il était en train de comprendre une conversation tenue en langue étrangère (qu'il ne connaissait pas) entre deux autres voyageurs. Le temps qu'il s'en rende compte, le charme s'était bien sûr évanoui. Je ne sais si ce témoignage est connu d'un d'entre vous ?

Ce témoignage et d'autres dans plusieurs domaines (nde, bilocation, etc...) nous suggère que bien des phénomènes mystérieux ou considérés comme impossibles peuvent survenir dès lors que l'on "sort de soi-même" presque au sens propre, ce qui peut arriver dans des états plus ou moins forts comme la fatigue, l'épuisement, la détresse morale, l'agonie, etc...

Je fais une édition pour rapprocher d'un phénomène que j'ai éprouvé mais qui était dans l'autre sens: ne plus comprendre un langage familier: deux fois dans ma vie il m'est arrivé de perdre quelques secondes le langage musical (alors que je suis musicien depuis toujours et que je pratique sans discontinuer): c'est à dire que j'entendais un bruit bizzarre mais sans signification; et puis à force de me concentrer, j'ai fini par reconnaître qu'il s'agissait de musique et qui plus est (dans un des deux cas) d'une symphonie de Mozart que je connaissais très bien... et tout est revenu...!

C'est réellement très étrange, très troublant, de se rendre compte ainsi que des facettes entières de notre personnalité, ici le goût musical façonné par l'apprentissage, la mémoire, etc... ne tiennent à presque rien. Etais-je "en dehors de ma sphère" à ces moments là ? J'étais peut-être un peu fatigué... Y'a t-il une explication d'ordre ésotérique ?

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Vindir le Lun 4 Mar 2013 - 17:43

Bonjour,

Au dernier equinoxe d'automne mon copain durant la nuit s'était mis à dire un message en Français à la syntaxe très très très complexe et au vocabulaire presque trop soutenu pour que je puisse le retrouver mot pour mot. Je m'étais rendormie, et dans mon sommeil je me suis de nouveau à moitié réveillée quand il a dit encore le même message compliqué mot pour mot. Je l'avais alors secoué en lui disant qu'il parlait dans son sommeil et qu'il disait des choses étranges. Le lendemain il s'est rappelé que je l'ai réveillé pour dire ça mais pas de ce qu'il avait pu dire evidemment. J'ai alors essayé de retrouver comment retranscrire par écrit le message, au moins le sens profond. Parce que le pire c'est que même si c'était extrémement complexe et sans dessus dessous, je me souviens avoir compris sur le moment, peut être inconsciemment, quelque chose au dit message. Le sens du message était complexe également.

Etait-ce de la glossolalie, alors même que c'était français ? Comment se fait il que ce soit passé deux fois par mon copain endormi et que j'ai pu comprendre quelque chose sans être capable de reformuler ou de me rappeler aujourd'hui précisément les termes et le sens ?

Ca parlait beaucoup par symboles je crois, d’une "porte"/"antre" qui devait s'ouvrir, des choses comme ça.


Vindir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 884
Pratiques magiques/ spiritualité : Mediumnité, apprentissage de la voyance, lithothérapie, phytothérapie... Ásatrú.
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Lun 4 Mar 2013 - 17:56

Etant donné que c'était sa langue maternelle, je ne pense pas qu'on puisse parler de xénoglossie, l'inconscient a très bien pu manifesté de cette façon, même si c'était très élaboré par rapport à ce qu'il peut faire habituellement.

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hurriicane le Mar 26 Mar 2013 - 13:24

Je ne sais pas si je pose la question au bon endroit, j'espère !

Quand j'étais gamine (enfin, je devais avoir 12/13 ans), il m'arrivait de me réveillée la nuit et d'entendre une voix que je ne comprenais absolument pas venant du salon en bas, en pensant à ma mère qui avait dû s'endormir la télé allumée. Mais quand je me penchais dans les escaliers, rien n'était allumé, pourtant, je l'entendais encore mais je ne comprenais toujours pas, même si je tendais l'oreille. A chaque fois que ça recommencer, s'était toujours la même voix et toujours les mêmes mots si je peux dire, même si pour moi ça ne voulais rien dire, ça me l'a fait une ou deux fois mais là ça n'arrive plus. A votre avis, ça pourrais venir de là ? J'ai beau chercher encore aujourd'hui du côté rationnel, je me dis qu'une fois lever et donc bien réveillée, ça aurait cesser, mais pourtant non.

Hurriicane
Energie libre

Nombre de messages : 34
Pratiques magiques/ spiritualité : Je n'en ai pas vraiment....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Invité le Mar 26 Mar 2013 - 13:29

Si tu ne trouve rien du coté physique source audio quelconque, sa peut être de la claire audience, mais cela n'a rien à voir avec le sujet de cette article.
Quand la claire audience se développe tu peux n'entendre que des murmures (chuchotement)

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hurriicane le Mar 26 Mar 2013 - 13:51

D'accord, je pensais que ça pouvais être le cas, comme je ne comprenais rien.

Hurriicane
Energie libre

Nombre de messages : 34
Pratiques magiques/ spiritualité : Je n'en ai pas vraiment....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Hagel le Mar 26 Mar 2013 - 13:59

La glossolalie et la xénoglossie sont spécifiques au médium, donc toi parlant des langues étrangères ou inconnues.

Concernant les entités:
Arrow quelle langue parlent les entités

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Math le Jeu 12 Sep 2013 - 12:37

Alors suite à une grossière erreur de ma part (envoyer un MP pour demander conseil à un admin, désolé), je vais vous faire part de mon expérience et solliciter vos réactions.

Depuis très jeune je ressens des choses, et dans ce post je vais parler de glossolalie et de xénoglossie, termes que j'ai découvert grâce à vous.

J'ai appris à parler avant de savoir marcher, je pratique la langue française plutôt bien (merci les dictées et les lignes à recopier comme punitions Smile) et j'ai fait allemand, latin et anglais à l'école de façon très scolaire, sans être très brillant car pas du tout intéressé (comme tout bon français^^).

Mon grand père, grand savant pharmacien et herboriste, a passé 10 ans de sa vie à étudier l'égyptien, et il me l'a appris lorsque j'avais 8-10 ans. Il me faisait souvent des dictées et m'expliquait parfois comment il traduisait intégralement la grammaire du moyen empire de Sir Allan Gardiner. J'ai alors capté le language hiéroglyphique et la puissance de la pensée pure, sans même m'en rendre compte. E,n grandissant j'ai développé une forme de pensée non conventionnelle, c'est-à-dire que mes pensées n'étaient pas des paroles mais des émotions, des sentiments, des couleurs, des sons. J'avais alors beaucoup de mal à m'exprimer car les mots que j'exprimais en français ne correspondaient en général pas avec ma pensée bien plus précise. Cela ne m'a pas empêché d'être parmi les 3 premiers de la classe jusqu'en cinquième où j'ai fait ma crise d'ado.

Bref. Plusieurs fois en cours, où chez moi, je me suis mis à écrire des choses. Des signes, des triptiques, des croix, des lettres, puis des pages entières de signes ressemblant à rien de connu, plutôt stylisés et s'écrivant de haut en bas, ou de gauche à droite. Avec une préférence pour le rouge, instinctivement je devais écrire en rouge. J'étais en général en état de ? (transe? médiumnité?) c'est-à-dire que mon cerveau était court-circuité et que la pensée "pure" était directement transmise par le biais de ma main à la feuille.

Plus tard j'ai rencontré une fille à la fac, qui m'a fait 1000 et un coups et m'a raconté des "trucs de ouf", je l'ai prise pour une folle schizophrène. Un soir après quelques exercices énergétiques qu'elles me "forçait" à faire, je me suis mis à parler avec cette pensée pure dans une langue très belle, assez complexe avec beaucoup de "r" roulés et de "l", qui joue beaucoup sur l'intonation et la vitesse de language.

Je suis devenu spectateur de moi-même, dans le sens où c'était purement incontrôlable. Je me suis mis à rire en parlant, à ressentir ce que je disais de façon très précise, sans pouvoir me contrôler. Cette fille me répondait très facilement et je comprenais ce qu'elle me disait, énergiquement, mais pas physiquement, ou du moins consciemment.

Elle m'a expliqué ensuite que je parlais une langue assez commune, qu'elle appelait "elfique" mais qui n'était pas celle de Tolkien, qui l'avait purement inventé en s'étant inspiré de quelques bribes qu'il avait pu capter lui-même. Que ce que je disait n'était pas toujours cohérent, mais que pas mal de phrases structurées sortaient, et plus j'étais "concentré" plus ce que je disais était cohérent.

Par la suite je me suis mis à écrire à mes heures perdues quelques pages, et plus j'allais loin dans la concentration, plus je maîtrisais. Jusqu'au jour où j'ai réveillé en moi une partie tellement sombre que j'ai ressenti des envies de meurtres, et je me suis mis à écrire dans une écriture très très complexe, avec des angles nets, où j'écrivais parfois deux fois sur une même phrase pour la compléter.

Elle n'a jamais su me dire ce qu'était cette langue, qu'elle ne pensait pas que c'était de l'écriture automatique ne représentant que du ressenti mais qu'elle venait de quelque chose qu'elle ne connaissait pas. Allez savoir..

Voilà j'exprime seulement mon expérience, sans prétention et j'espère que je ne serais pas jugé trop "profane". Je vais lire de ce pas le post sur le language des entités.

A vos comms Smile

Math


Nombre de messages : 19
Pratiques magiques/ spiritualité : Recherche, Guerison et Combat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 16:04

Yop Math.
Pour simplifier on pourrait dire que ton mode de réflexion et ton éducation t'ont naturellement prédisposé à la Xénoglossie / glossolalie, ce fut aussi mon cas. Personnellement je ne suis jamais passé par des transes, l'information est "à disposition" pour peut qu'on se mette sur la bonne fréquence.
Pour ce qui est de l'élfique je crois que ta pote t'as raconté des cracks, à mon avis elle en savait pas beaucoup plus long que toi sur cette langue et a inventé cette histoire d'elfique foireuse.
Il s'agit probablement d'un langage plus ou moins commun et comme ton mode de réflexion n'est pas véhiculé par des mots mais par des formes-concepts, tu as eut la sensation de comprendre, mais avec le décallage du fait que ca ne passait pas par le langage acquis.
Pour ce qui est de ta part d'ombre, je t'invite à l'explorer en faisant preuve de patience, de prudence et de courrage. La part d'ombre est décrite chez Jung comme étant la part rejeté par la personnalité acquise parce que socialement inadéquate. Cette part d'ombre contient sensiblement autant de bon que de mauvais en général.
Le fait que les caractères aient été particulièrement cassés et dur est simplement une manifestation de l'état d'esprit dans lequel tu te trouvais au moment où tu as commencé à capter une langue étrangère et tu es tombé sur une langue dure et de qualité énergétique merdique (au sens niveau vibratoire, je ne doute pas de la puissance d'un tel idiome).
Je te recommande la lecture de "la langue hébraïque reconstituée" de Fabre d'Olivet. Il est en téléchargement légal et gratuit ici .
Cet ouvrage traite de manière globale de l'apparition des langues (le cratylisme et Platon peuvent également être des sources intéressantes) et explique comment certains textes de sagesse égyptienne ont été préservé sous forme codées et comment l'Hébreux originel reposait sur un modèle hiéroglifique.
Le Sepher de moyse ainsi obtenu devrait parler particulièrement à la structure de ton mental je pense.
Si tu souhaites d'autres ouvrages relatif à cette manière de penser tu peux toujours m'enoyer un MP Wink.
Bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossolalie et xenoglossie (usage de langue inconnue ou non connue par le médium)

Message par Math le Jeu 12 Sep 2013 - 20:27

Salut Nurash!

Merci pour ton lien j'ai commencé à lire, ça m'a l'air particulièrement intéressant. D'ailleurs je m'intéresse à la kabbale depuis peu, je suis tombé sur "Dogme et rituel de la haute magie" de Eliphas Lévi que je conseille.

Je suis assez d'accord avec ton analyse, mais ce qui m'a laissé perplexe vis-à-vis de cette fille c'est qu'elle m'a écrit des pages de cette langue qui ressemblaient beaucoup avec la mienne. Après elfique ou pas... peu importe mais elle a pu certainement me raconter des bêtises effectivement.

Concernant ma part d'ombre, je me renseignerais sur les théories de Jung. J'en ai eu peur pendant des années mais j'ai appris à la gérer en l'affrontant de front et en l'acceptant en tant que composante de ma personnalité.

J'ai repris cet été l'apprentissage de l'égyptien du moyen empire, après être tombé sur les travaux de mon grand père qui s'était aussi penché sur les mystères cathares, sur la spiritualité en Inde, sur les templiers, la franc-maçonnerie et Israël entre autres. Lui qui était très scientifique, ça m'a choqué de voir qu'il s'intéressait à ce monde ésotérique. Et en pratiquant les hiéroglyphes j'ai renoué avec cette pensée instinctive, et j'avoue que c'est une sensation assez agréable^^.

Pas de soucis je te MP dès que j'ai besoin d'un bibliothécaire Smile
Cordialement

Math


Nombre de messages : 19
Pratiques magiques/ spiritualité : Recherche, Guerison et Combat

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum