La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

3 femmes 3 destins (extraits de Cassandra) / LIVRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

3 femmes 3 destins (extraits de Cassandra) / LIVRE

Message par 61720angel le Sam 2 Juin 2012 - 8:37

Je vous livre une partie du premier chapitre de la trilogie "3 femmes 3 destins" (roman spirituel sur la vie de 3 femmes différentes : Cassandra, Harmony et Eden)
bonne lecture !

La chambre de Cassandra était plongée dans le noir malgré un soleil éclatant au dehors. Aucun bruit ne filtrait à travers sa porte. Allongée en travers du lit, la respiration altérée par la maladie, Cassandra dormait profondément. Des mois entiers à traîner de traitements en traitements, de chimiothérapie en douleurs physiques et mentales. Elle ne pouvait plus supporter ce long couloir parsemé d’embûches et la perte de ses cheveux lui laissait un goût amer dans sa vie de tous les jours. De nature vive et joyeuse, elle connaissait l’issue fatale et ne souhaitait plus continuer à subir autant de douleurs. D’un commun accord avec elle-même, elle souhaitait vivre le restant de sa vie tout naturellement sans hôpitaux, sans traitement, sans contrainte. Sa mère eut beaucoup de mal à admettre sa décision et pleurait le soir dans son lit en priant pour elle. Dieu allait lui retirer la chair de sa chair et une sourde colère montait en elle en évoquant cette injustice flagrante à ses yeux. Cassandra n’éprouvait aucune peur à quitter sa vie terrestre. Elle lisait beaucoup d’ouvrages sur le sujet et son cœur s’ouvrait de plus en plus à une autre vie, une autre dimension faite d’amour et de paix. Les personnes autour d’elle, son entourage, sa famille, ses amis lui disaient sans cesse qu’elle se devait de combattre, de lutter contre ce cancer qui la rongeait. Ils avaient entièrement raison mais à quoi bon continuer à se soigner lorsque les médecins fuyaient son regard lorsqu’elle demandait si la guérison était au bout du chemin. Elle savait elle, oui elle le savait, elle le sentait. Pas besoin de réponse, les choses étaient claires dans sa tête mais comment expliquer cela ? Trop dur, trop compliqué ! Et tant pis si les gens disaient qu’elle courait au suicide. Elle engageait son pronostic vital en sachant où cela la mènerait. Combien de fois avait-elle pleuré en cachette, vomis dans les toilettes à cause des trop fortes doses de chimiothérapie sans déranger personne ? Malgré les moqueries, son cœur et son esprit partaient régulièrement vers le ciel. Elle croyait fermement à un autre monde fait de lumière et d’amour. Personne ne pourrait empêcher que Dieu reprenne sa vie pas même les médecins. Sa mission sur Terre se terminait sans doute. Sans arrêt, elle pensait à son papa et se disait que si elle avait raison, elle le retrouverait et pourrait se jeter dans ses bras en lui disant sa joie de le revoir. C’était son petit secret, là, bien caché au fond de son cœur. Nul ne pourra lui enlever ses pensées les plus intimes. Elle avait traversé tellement d’épreuves en gardant les pieds sur Terre malgré tout, la perte d’un enfant, la perte de son père, la perte de son emploi, et pourtant le courage ne lui avait pas manqué. Elle s’était relevée après tous ces coups de baston sans aide extérieure. Lentement, elle ouvrit les yeux et un sourire illumina son visage.

Quelque part entre l’espace et le temps, Matthieu accueillait les nouveaux arrivants. Ils étaient tous, pour la plupart d’entre eux, issus de la planète Terre. Le trouble se lisait dans leur regard, un peu perdu et hagard, ils suivirent Matthieu. Celui-ci leur montra une grande vallée remplie de fleurs multicolores, d’arbres inconnus sur la Terre et la couleur du ciel, d’un bleu intense auréolé de lumière si douce et si profonde que certains se mirent à pleurer d’émotion. Matthieu était guide. Il avait revêtu son habit de fête car une surprise attendait les personnes qu’il venait d’accueillir. Il les conduisit de l’autre côté de la vallée et s’effaça pour laisser la place à une foule de gens trépignant d’impatience de revoir ceux qu’ils avaient laissé sur Terre. Ce fut une explosion de joie, d’embrassades et de larmes trop longtemps contenues. Il y eu des regards incrédules de retrouver des personnes disparus depuis bien longtemps et beaucoup ne s’attendaient pas à cette fête et l’amour qui émanait de leurs visages. Matthieu vint les retrouver et leur expliqua qu’ils venaient d’entrer dans la maison de Dieu. Une femme aux cheveux argentés murmura :
- Alors je ne rêve pas ? nous sommes morts ?
- Vous avez laissez votre corps sur la Terre mais votre Esprit est éternel. Nous sommes tous vivants ici ! répondit Matthieu avec douceur. Je me présente, je m’appelle Matthieu, je suis votre guide.
Une autre personne ajouta :
- J’ai toujours pensé que la mort représentait la fin de tout. Jamais je ne n’aurai imaginé me retrouver ici ! Il faut que je dise à ma famille que je suis vivant !
Matthieu vint vers ce monsieur et le pris avec douceur par le bras :
- Vous pourrez le faire mais pas pour le moment. Je crois savoir que vous étiez peintre sur la Terre ?
Le vieux monsieur ouvrit de grands yeux étonnés. Comment savait-il ce genre de choses ? Matthieu sourit de l’étonnement qui se peignait sur son visage.
- Les voies de Dieu sont impénétrables…répondit-il en souriant. Tout d’abord, permettez-moi de vous situer. Vous êtes (il s’adressa à l’ensemble du groupe) dans la Sphère d’accueil où vous séjournerez quelques temps. Cependant, pour ceux qui ont besoin de repos, nous avons notre Centre de Soins. Vous serez pris en charge par notre équipe et une chambre sera mise à votre disposition si vous le souhaitez. Avez-vous des questions ?
Une jeune femme demanda en scrutant la lumière presque irréelle irradiant de Matthieu :
- Vous êtes un Ange ? C’est quoi ici, le Paradis ? Vous venez de quel endroit ? Je suis désolée de vous poser toutes ces questions mais je me sens perdue et j’aime savoir et comprendre les choses. Vous voulez-bien me répondre ?
Matthieu comprit l’angoisse de certains et pris le temps de leur répondre le plus clairement possible afin d’apaiser leurs craintes.
- Non, je ne suis pas un Ange, je suis votre guide. Je connais la plupart d’entre vous, je connais tout de vous et de votre vie. Je vous ai conseillé à travers vos pensées, de vous aider dans votre quotidien, d’éclairer votre chemin et de vous ouvrir à l’amour, à l’amour de Dieu pour ses créatures. Je viens comme vous de la Terre. Je suis d’origine Irlandaise comme vous pouvez le voir (il désigna le Kilt qu’il portait). J’ai la même apparence que ma dernière vie sur Terre.
Il émanait de Matthieu une joie profonde en parlant de l’amour qu’il portait à sa tâche. Son visage reflétait la lumière Divine et un frisson parcouru son auditoire. Il reprit :
- Pour répondre à votre question, oui ici, c’est ce que vous appelez communément « le Paradis ». Votre nouvelle vie va se situer en plusieurs Sphères. Nous sommes actuellement dans la Sphère intermédiaire. Je vous expliquerai un peu plus tard ce qui différencie les nombreuses Sphères. Je sais que vous avez hâte de contacter vos familles, mais sachez que ceux-ci ne pourront pas vous voir car vous êtes dans ce que l’on appelle « le monde invisible ». D’ailleurs dit-il, je reçois en ce moment des pensées d’amour et de paix de la part de vos familles respectives. Cependant, il y a parmi vous des médiums qui pourront faire le lien entre vous tous. Je vous aiderai dans cette tâche. Nous avons un Centre où tous les médiums ici présents pourront se communiquer aux membres de vos familles. Mais, il n’est pas parmi d’accéder à cette demande sans autorisation.
Dans le petit groupe, un jeune homme (décédé d’un accident de moto) s’exclama :
- Je voudrais revoir mes parents, j’ai besoin de leur demander de me pardonner. Je n’ai pas écouté leurs conseils. Je veux redescendre sur Terre ! J’ai peur !
Matthieu s’approcha du jeune homme et lui toucha les mains. Immédiatement, il sentit une onde d’énergie d’amour le submerger. La paix intérieure remplaça la peur et il se calma. Il regarda son guide, Matthieu irradiait d’une aura de lumière si forte que le jeune homme crut voir des ailes blanches se dessiner de part et d’autre de son dos. Matthieu s’adressa à lui :
- Ta grand-mère t’attend, regarde !
Surpris, le jeune homme se précipita dans les bras de sa grand-mère et des larmes coulèrent le long de ses joues. Il avait enfin compris, il ne serait plus jamais seul dans ce monde étrange et tout nouveau pour lui. La mort n’existait pas. Maintenant, il allait agir avec sagesse car sa mamie ne le laisserait pas faire n’importe quoi. Matthieu détourna son regard discrètement afin de les laisser en tête à tête. Visiblement le groupe qu’il accueillait attendait d’autres explications, il reprit :
- Veuillez me pardonner.
A ce moment précis, quelqu’un d’autre s’avança vers eux. Il était grand et portait une petite barbe grisonnante. Son visage reflétait la souffrance mais il souriait détendu et semblait très heureux. Il demanda à Matthieu la permission de se présenter et d’expliquer sa présence en ces lieux.
- Bonjour à vous, je m’appelle Bernard. Il y a très peu de temps que je suis ici. Je suis en soins car j’ai quitté la Terre suite à une très grave maladie. N’ayez pas peur, ici vous trouverez l’amour et la paix. Je suis comme vous, ma famille se languit de moi et ma fille cherche à me contacter mais je n’ai pas encore la permission de le faire. Tout comme moi, vous allez apprendre et travailler ensemble. Ici, tout est amour et joie. On vous enseignera ce que vous devez savoir pour aider ceux qui ont besoin de secours. Vous allez évoluer chacun dans votre spécialité. Lorsque je suis arrivé, je pensais « travailler ? Mais je n’ai fait que çà sur Terre ! » Je me trompais lourdement. Ce n’est pas un travail mais une fête, une véritable joie et mon guide m’autorisera bientôt à être un Esprit de protection pour ma propre fille. Je l’entoure déjà de mon amour mais elle ne le perçoit pas encore car elle souffre dans sa chair et son esprit n’est pas au repos. Alors soyez patient, je vous souhaite la bienvenue dans votre nouvelle demeure. Je vais retourner au Centre de soins où j’y apprends à guérir ceux qui sont morts de la même maladie que moi. Merci frère Matthieu de m’avoir laissé la parole.
Il salua l’ensemble du groupe et parti d’un pas léger vers son destin. Matthieu le remercia également de son intervention et invita les nouveaux arrivés à le suivre.

Cassandra était totalement réveillée maintenant. Sa mère vint auprès d’elle et constata la pâleur de son regard. Elle toucha à peine à son petit déjeuner et eut beaucoup de mal à avaler ses médicaments. Dehors, le soleil brillait mais le fond de l’air était frais. Une belle journée d’automne s’annonçait. Les feuilles des arbres d’un jaune d’or tranchaient sur la pelouse encore verte laissant une myriade de couleurs plus belle les unes que les autres. Cassandra aimait les admirer. Son chien, Fripouille, un bichon maltais, adorait attraper les feuilles qui virevoltaient dans l’air après un coup de vent. Sa mine intriguée faisait rire Cassandra. Elle prenait un réel plaisir à le voir faire car non seulement elle adorait son chien mais se sentait en parfaite harmonie avec la nature qui l’entourait. Fripouille sentait que sa maîtresse n’allait pas bien et il multipliait les câlins comme pour lui faire comprendre sa fidélité envers elle. Son petit compagnon lui rendait la vie plus agréable et grâce à lui, elle réussissait à oublier ses douleurs. Elle choisit ses vêtements avec soin et porta son choix sur une robe vaporeuse et romantique à souhait. Elle aimait les belles choses et sa collection d’objets d’arts anciens rendaient jaloux bon nombre de personnes de son entourage. Elle affectionnait tout particulièrement une bible datant du dix-neuvièmes siècle qu’elle avait acheté pour une bouchée de pain à une vente aux enchères. Souvent, le soir, elle lisait quelques pages et s’endormait l’esprit en paix. Son sommeil était peuplé d’Anges et d’étoiles. Elle rêvait tout le temps qu’on lui prenait la main avec douceur pour l’emporter loin, très loin, hors du temps et son cœur battait très fort, si fort qu’elle pensait qu’il allait exploser de bonheur et d’amour. Avant de dormir, en fermant les yeux, elle visualisait le regard étrange et envoûtant d’un homme aux cheveux noir comme l’ébène lui souriant avec une tendresse infinie. Mais lorsqu’elle ouvrait les yeux, l’image disparaissait et elle sentait en elle un profond désespoir, comme si on lui arrachait le cœur. Une blessure, une perte inexpliquée et du sang coulait lentement de son cœur si fragile sans pouvoir mettre un nom à son tourment.

Le petit groupe suivit Matthieu. Il les invita à entrer sous une coupole lumineuse de couleur blanche et bleu d’où s’échappait un chant céleste accompagné à la harpe. Matthieu toucha de sa main une sorte de rayon translucide sous la voûte et instantanément un véhicule long et spacieux apparût devant eux. Il glissait comme s’il se trouvait sur l’eau. Une vieille dame émerveillée s’écria :
- Dieu du ciel ! C’est magique !
Matthieu leur fit signe de prendre place à l’intérieur et s’adressant à la vieille dame :
- Le Royaume de Dieu contient des merveilles pour l’amour de nous, ses créatures. Vous revenez parmi nous, soyez la bienvenue pour votre retour.
Le visage de la vieille dame s’éclaira, des souvenirs affluant par vagues dans son esprit :
- Je…je me souviens, j’ai déjà vu….ah, je me trompe peut-être…
- Vos précédentes vies, votre vie en tant qu’Esprit tout sera mis à votre disposition dans peu de temps.
L’embarquement s’effectua rapidement. Le véhicule démarra en douceur et les occupants furent projetés dans une autre dimension aux couleurs chatoyantes et claires comme du cristal. Ils flottaient dans l’air, aucun bruit ne filtrait. Matthieu commenta :
- Voici votre prochaine étape, l’endroit où vous résiderez dans l’attente de votre prochain plan d’existence, il représente le point de départ. Nous l’appelons la Sphère Intermédiaire. Notre Royaume se compose de plusieurs Sphères. Nous accédons à chacune d’elle selon nos vibrations, notre élévation et notre sagesse.
Quelqu’un interrompit les explications de Matthieu :
- Verrons-nous Dieu ?
- Nous avons tous en nous l’Essence Divine. Dieu est en chacun de nous et votre élévation personnelle vous rapprochera de lui. Il vous accueille dans sa maison, vous êtes déjà près de lui. Que Dieu vous bénisse dans votre nouvelle vie.
Ahuris et le regard émerveillé, Matthieu leur fit découvrir leur nouveau monde. Le véhicule s’élevait de plus en plus haut, comme enveloppé dans du coton, le petit groupe regardait les vallées vertes envahis de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Des Dômes d’un blanc nacré s’étalaient de part et d’autre. Matthieu expliqua ce qu’ils représentaient pour faciliter leur intégration en ces lieux. Il présenta le Dôme où siégeaient les membres désignés pour aider les nouveaux arrivants, le Dôme des communications où plusieurs médiums travaillaient sans relâche pour un « Channeling » entre la Terre et l’au-delà. Matthieu dirigea ensuite leur regard vers le Centre de Soins destiné à ceux qui ont souffert de terribles maladies avant leur passage dans ce nouveau monde. Ce Centre était géré par des médecins spécialisés, travaillant en étroite collaboration avec le Dôme des Communications, pour aider les chercheurs sur Terre à approfondir leurs connaissances sur les maladies incurables. Matthieu leur précisa que dans cette Sphère beaucoup de chercheurs désiraient améliorer les conditions Terrestres dans tous les domaines de la vie. Il ajouta que la Terre et le monde invisible travaillaient en étroites collaborations et que le Dôme des communications avait énormément d’importance pour relier la Terre et le Ciel. Il savait que plusieurs personnes dans ce véhicule pouvaient contribuer à aider le Channeling permanent du Dôme des communications grâce à leur médiumnité. Il leur proposa de les déposer un peu plus tard afin qu’ils prennent connaissance de la façon dont les médiums présents travaillaient. Puis ils arrivèrent proche d’une sorte de tour géante avec de grands escaliers extérieurs. Cette tour magnifique et resplendissante abritait les Archives Akashiques où sont conservées les mémoires de chaque vie passées sur Terre, le Karma de chaque entité. Cette grande bibliothèque du temps est mise à disposition pour consultation et dans de très rare cas, disponible pour des êtres toujours incarnés.
- Avons-nous le droit de consulter nos propres archives ?
- Bien sûr, répondit Matthieu. Elle est nécessaire et indispensable pour vos prochains karmas. Toutes vos vies sont consignées dans notre Bibliothèque. Si vous connaissez les tenants et les aboutissants de chacun de vos karmas, vous pourrez mener une vie consciente et harmonieuse dans toutes vos actions présentes et futures. L’accès aux Archives vous permettra de connaître les évolutions de vos vies respectives afin de vous permettre de comprendre et d’évoluer dans le bon sens. La réincarnation est une cause à effet selon la manière dont vous désirez améliorer l’essence de votre être. Nous reviendrons, si vous le permettez, un peu plus tard sur ce sujet. Regardez sur votre gauche !
Ils tournèrent tous la tête et aperçurent une foule de gens agitant les bras en guise de bienvenue. Parmi eux, une petite fille aux cheveux blonds, elle ressemblait à un petit ange. Matthieu indiqua qu’elle était décédée suite à accident de la route avec ses parents. Elle semblait tellement heureuse qu’elle projetait une aura multicolore autour d’elle. Le groupe tout entier ressentit un profond sentiment d’amour et de paix en la regardant. La joie envahit instantanément leur être. Il leur sembla que des milliers d’étoiles virevoltaient autour d’eux pour les saluer et rendirent grâce à Dieu d’avoir sauvé leurs âmes en rentrant dans sa Demeure. Matthieu sentit cet intense élan d’amour et il devint lumière entouré de pure énergie, si éclatante, que tout son être irradiait empêchant la visibilité extérieure. Tous murmurèrent « Nous te rendons grâce Seigneur » en se signant. Matthieu ferma les yeux et une étoile d’or roula le long de ses yeux à sa joue, puis une autre et encore une autre. Il joignit ses mains et murmura une prière à la gloire de l’Eternel. Quelques minutes plus tard, Matthieu reprit forme humaine et ils continuèrent leur voyage à travers la Sphère.
[i]

61720angel
Energie libre

Nombre de messages : 4
Pratiques magiques/ spiritualité : pas de pratique magique uniquement une ouverture d'âme qui m'a mené vers la spiritualité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum