La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Fermeture d'Equinox : merci
par Lamagie Dim 31 Déc 2017 - 0:29

» merci
par Inconnue Lun 4 Déc 2017 - 22:47

» Forum fermé
par Hagel Sam 25 Nov 2017 - 18:01

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Jeu 23 Nov 2017 - 20:04

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33


comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Aller en bas

comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Marine le Jeu 12 Juil 2012 - 10:36

bonjour,

je suis actuellement en faculté de psychologie et nous étudions des problèmes psychiatriques tels que la schizophrénie et le diagnostic de ceux-ci.
les cours m'ont amené à me demander comment on peut faire la distinction entre une personne médium et une personne schizophrène.
je remarque que tous les psychologues et psychiatres ne sont pas ouverts à l'éventualité de manifestations ésotériques (j'ai d'ailleurs un prof de psychophysiologie qui nous affirmait avec certitude que l'ame n'existe pas. que tout est géré par le cerveau...ça me fait peur d'entendre des choses aussi catégoriques, preuves d'un manque d'ouverture d'esprit... bref).

j'ai lu le sujet "frontière entre ésotérisme et psychiatrie" et d'autres sujets sur ce forum concernant cet aspect la de la médiumnité.

j'imagine que beaucoup de médiums se sont retrouvés (et se retrouvent encore) en hopital psychiatrique alors qu'ils n'ont pas de problème à proprement parler. la faute au manque de connaissances et parfois d'ouverture d'esprit concernant ce sujet, de la part des professionnels de la santé mentale.

j'ai lu aussi qu'un médium peut aussi être schizophrène, donc c'est encore plus dur de faire la distinction...

les médiums peuvent faire la distinction, d'après ce que vous dites, grâce à la perception de énergies. mais un psychologue ou psychiatre non médium fait comment? parce que poser un diagnostic de schizophrénie est lourd de conséquences pou la personne concernée et cet étiquetage le suit toute sa vie...

désolé, c'est un peu fouillis ce que je viens d'écrire.
merci quand même à ceux qui liront ceci et apporteront quelques éléments de réponse.
avatar
Marine
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 238
Pratiques magiques/ spiritualité : ressentis photo, pendule, sourcellerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Jeu 12 Juil 2012 - 11:03

Bonjour,

Comme tu l'as constaté:
ce sujet a été abordé de nombreuses fois sur le forum
Arrow la frontière entre ésotérisme et psychiatrie
et je te recommande tout particulièrement la réponse d'anashka dans ce post:
Arrow l'autisme

La différence c'est que la perception n'est pas un état constant et définitif, comme indiqué dans les études sur la question (cf premier post)

Là seule l'expérience pourra te permettre de comprendre et de distinguer, sachant que l'erreur reste bien entendue humaine.
La science est faillible, l'ésotérisme aussi,
-> parce que nous sommes humains.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Angelo28 le Jeu 12 Juil 2012 - 11:21

bonjour à tous et à toute !!!

je suis trés intéréssé par ce sujet!!! je n'ai pas trouver le sujet dans le forum au quel tu fait réference, j'aimerais bien le lire, car malheureusement, je suis concerner....
Dans ma famille, quelques personnes ont la faculté de sentir des choses, ma grand mére voie les morts depuis toujours, en général ils viennent la prévenir qu'il va ce passer quelque chose dans la famille, ma tante aussi peut les sentir et les voir, moi je ne les voi pas, mais je peu sentir quand il y a quelque chose....
En m'inscrivant sur ce forum, en lisant les posts sur la mediumnité, je me suis rendu compte que j'étais médium, mais il faut que je travaille....
J'arrive à la skysophrénie....
Il y à 10 ans de ca, mon frére à ue un gros probléme, lors de son service militère, il à était diagnostiquer skysophréne, je vous dit pas le choc pour ma mere et moi, depuis nous ne vivons plus, c'est dramatique... bref, ce n'est pas le sujet.
Lors de ses crises mon frere me disait qu'il entendait des voies, il sent lui aussi les choses, il lui arrive de nous sortir des choses, qui nous font pensais qu'il à lui aussi un don.... Vous pensez bien, que j'ai tout essayer pour qu'il soit mieu, voyant, guérisseurs, taleb, et à chaque fois on ma répondu que mon frére était trop fort et qu'il ne pouvais rien faire sauf s'il ce déplacer. Mais quand je lui en parle, il me dit que c'est moi la folle et il n'a jamais voulu venir avec moi.
10 ans aprés, un docteur nous à certifier que mon frere n'étais pas skyso mais bi polaire....

Du cou, je ne sais plus ??????
Je me demande meme si moi aussi je ne souffre pas d'un probléme psychologique....

Moi je pense que mon frere sent aussi les choses, qu'il est trés fort, et que ca lui fait peur, d'où sont enfermement dans "son monde" pour ce protéger... mais je ne suis pas docteur, c'est peut être mon coeur qui ne veu pas accepter et qui mélange tous....

je sais qu'il existe des psy pour les personnes comme nous, mais je ne sais pas où me renseigner...

Me faire traiter de folle c'est mon quotidien, mais au bou d'un moment y'en à marre !!!
Si vous pouvez m'aider, m'orienter... ce serait trés gentil
je vous remercie
avatar
Angelo28
Energie libre

Nombre de messages : 30
Pratiques magiques/ spiritualité : cartes, je débute dans l'encens....

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Invité le Ven 7 Sep 2012 - 22:43

pour ma part , je pense la schizophrénie et la maladie des télépathes, si vous ne connaissez personnes qui ont le courage de vous dire oui c'est bien ce que je pensais ,"ou vous le dire indirectement , vous pouvez toujours croire que vous êtes fou, bien sur la maladie existe . il ma fallu du temps et des personnes honnêtes, pour m'en rendre compte moi même alors imagine l'entourage... quand vous êtes bien entourez vous pouvez vous en sortir , si on parle bien de la téléphatie...moi je m'en suis rendu vraiment compte quand un jour , au travail , alors que mon collègue avait fait une c********** , et que mon chef il criait après , je lui ai dis ,par telephatie" ce n'est pas ça faute , et il avais rétorquer , comment ça c'est pas ça faute , en me regardant méchamment , " bien sur pas un souffle n'est sortie de ma bouche" mdr et bien d'autre cas MDR, moi aujourd’hui' huit j'en rigole et j'en joue , mais avec respect.....mais crois moi a une autre époque c'étais autre chose..
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Ven 7 Sep 2012 - 23:12

Attention à l'orthographe merci

je pense la schizophrénie et la maladie des télépathes
Je te recommande vivement d'aller lire les liens vers lesquels je renvois ci-dessus.
Médiumnité ne veut pas dire problème psychiatrique, mais n'empêche pas un problème psychiatrique. Il ne faut pas mélanger les deux, et ne pas croire que la schyzophrénie est de la télépathie...c'est d'une part grave, d'autre part une méconnaissance profonde de cette maladie.

Je te recommande véritablement de lire le forum et de prendre le temps de le découvrir; à la fois pour comprendre ce que tu vis, et aussi pour comprendre comment nous fonctionnons.

Cordialement



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Invité le Ven 7 Sep 2012 - 23:23

non je pense qu'une personne qui sent les pensées des autre et ne s'aperçoit pas qu elle ressent ces pensées peut croire que c'est quelque chose d'autre et s'imaginer des choses , je ne voulais juste donner ma propre visions des choses et nullement redéfinir la schyzophrénie, je ne suis certainement pas asser informer sur la schyzophrénie...pour cela mais il parlais de téléphatie et de schyzophrénie, et je donnais simplement mon avis , et je continue a pensé que la téléphatie mal interpréter peu ce transformer en schyzophrénie....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Ven 7 Sep 2012 - 23:50

Comme l'explique clairement le sujet sur lequel je te renvois:
http://www.equi-nox.net/t5948-frontiere-entre-esoterisme-et-psychiatrie

la différence entre une maladie psychiatrique reconnue, et une forme de médiumnité: c'est que l'une est un état définitif, et l'autre un EMC (cf dossier du mois actuel)

Donc non: en aucun cas la télépathie peut se transformer en schizophrénie, ce sont deux choses totalement et entièrement différentes.
Tu confonds avec l'idée de penser que l'on déraille parce que l'on perçoit, sans comprendre ce que l'on vit, ce qui peut mener à des expériences mystiques que l'on ne parvient pas à intégrer à une part de notre réalité, menant à une profonde déstabilisation de l'être, mais en aucun cas à la schizophrénie.

Tu viens en gros d'écrire que tous les télépathes qui ne comprennent pas et qui s'ignorent sont potentiellement des schizophrènes en puissance. Genre d'écrit qui ne résiste pas trois minutes à un peu de critique et que je ne tolérerais pas, au nom des débutants qui passent sur ce forum.

Cordialement



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Invité le Sam 8 Sep 2012 - 0:27

donc tu ne pense pas qu'un téléphate qui s'ignore ne peu pas devenir malade et bien sache que j'ai failli devenir fou ,parsque je m'ignorais et que tout les texte fait par des expert ne changeront rien a cela j'en ai baver tu peux pas savoir....a quel point , oui moi j'ai failli sombré...dans ce qu'il appelle la schizophrénie..ou autre maladie qu'il "fabrique" j'ai lu un peu a ce sujet pour me rendre compte que ce n'étais pas mon cas ..enfin peu etre apres tout .......parsque j'ai eu la chance de parler sent vraiment contrôler ce que je disais , comme ca il y a eu des temoins " voyance " mais pour la téléphatie je n'avais aucun moyen de me le prouver , et j'ai du attendre des années avant de tomber sur deux ou trois personne honnêtes...le faite de pensé que la téléphatie peu de venir de la schizophrénie ou autre maladie n'est que mon système de pensé , et ne veus inculquer cela a personne a chacun sont opinion...je ne me réfaire pas vraiment a des suivi de spécialiste mais juste a mon histoire vécu , je t'assure que cela peu engendrer des problèmes , ou tout du moin pour mon histoire ...mais j'arrete de parler de cela , cela me fou les boules alors j’arrête sur ce sujet , desoler...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Vindir le Sam 8 Sep 2012 - 1:32

Attention :

Le problème de diagnostique, donc d'erreur, de la part des psychiatres et psychologues peut justement venir du manque d'ouverture et de recherche des générations passées. Etant en psycho aussi, j'ai encore aujourd'hui du mal à intégrer le fait qu'on nous apprenne en psycho clinique et pathologique que l'intérêt pour l'ésotérisme et la religion est un symptome reconnu de la personnalité schizoïde. Evidement, pour un jeune qui découvre des facultés et qui consulte parce qu'il en souffre et qu'il ne connait rien à l'éso, qui peut être hypersensible, si on lui sort pour diagnostique qu'il est schizophrène, l'impact peut être dramatique -> fuite et refuge dans la maladie notamment. Ce qui est terrible car c'est là qu'il peut lui même se provoquer des symptômes et des comportements nuisibles avant tout pour lui même... C'est le principe de la prophétie auto réalisatrice. C'est à dire que la personne devient ce qu'on attend d'elle ou ce que l'on croit d'elle.

Ensuite comme l'a précisé Hagel : dans la schizophrénie (et comme dans bien dans d'autres psychoses) l'état dans lequel la personne ressent, percoit, entend des choses est malheureusement chronique. D'accord, il y a des phases, la personne ne va pas être en hallu H24 non plus (quoique dans certaines periodes ca peut durer longtemps). Mais la gravité de ces phases empire avec le temps et les hallucinations ne sont absolument plus explicables. Même dans le cadre ou tu te retrouves avec un patient schyzo qui a un discours et un délire organisé donc cohérant ; au bout d'un moment la maladie fait que sans traitement ce délire part vraiment dans tous les sens et la logique finit par céder dans le cadre de la schyzophrénie.

Idem, je pense que pour tout phénomène lié à un problème ésotérique, cela peut se vérifier ou s'expliquer par les théories et les connaissances que tu peux apprendre dans ce domaine...

Ce qui reste dangereux pour la personne diagnostiqué c'est si elle est réellement victime d'une entité malfaisante qui chercherait à la faire agir sur son environnement -> tuer quelqu'un, la pousser au suicide par exemple. Au final si on l'interne, vu la dose de medocs prescrite dans le cadre d'une schyzophrénie pareille, j'imagine pas l'état energetique de la personne super faible... Donc encore plus facile à attaquer et persectuer... Elle se fait finalement bouffer à petit feu, pour la suite je ne sais pas jusqu'où peut aller une entité dans le cadre où la personne est quand même surveillée et "protégée" dans l’hôpital ?... La mort inexpliquée sans doute...
avatar
Vindir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 884
Pratiques magiques/ spiritualité : Mediumnité, apprentissage de la voyance, lithothérapie, phytothérapie... Ásatrú.
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Sam 8 Sep 2012 - 8:56

Au final si on l'interne, vu la dose de medocs prescrite dans le cadre d'une schyzophrénie pareille, j'imagine pas l'état energetique de la personne super faible... Donc encore plus facile à attaquer et persectuer...
Non, il semblerait que les psychotiques et médicaments de ce type aient au contraire une forme d'effet "bloquant". Je pense qu'ils doivent empêcher la modification de l'état de conscience de la personne qui se fait attaquer, et donc l'attaque en elle-même.

tu ne pense pas qu'un téléphate qui s'ignore ne peu pas devenir malade et bien sache que j'ai failli devenir fou ,parsque je m'ignorais et que tout les texte fait par des expert ne changeront rien a cela j'en ai baver tu peux pas savoir....a quel point , oui moi j'ai failli sombré...dans ce qu'il appelle la schizophrénie..ou autre maladie qu'il "fabrique"
ma réponse déjà apportée:
Tu confonds avec l'idée de penser que l'on déraille parce que l'on perçoit, sans comprendre ce que l'on vit, ce qui peut mener à des expériences mystiques que l'on ne parvient pas à intégrer à une part de notre réalité, menant à une profonde déstabilisation de l'être, mais en aucun cas à la schizophrénie.

et la télépathie: ça peut se vérifier, j'en fais régulièrement et je m'arrange pour vérifier ce que je perçois en interrogeant la personne.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par caro le Sam 8 Sep 2012 - 13:41

Ah la psychiatrie!!!! Voilà une spécialité médicale qui mériterait des évolutions de mentalités.
Entre les patients complètement shoutés et à qui on ne propose rien ou pas grand chose pour s'en sortir ( en dehors des pillules et benzo..)
Entre les psychiatres complètement coincés
Entre les diagnostiques qui laissent à désirer.....

Il semblerait quand même que cette spécialité ait le désir d'évoluer.

Le problème posé est par psychiatrie me renvoit au débat sur la question de la marginalité:
-Quelle place pour les marginaux ? c'est à dire ceux qui finalement n'entrent pas dans le moule d'une société dont les dirigeants ont décidé un maximum de formater" leur dirigés"? les médiums ne feraient -ils pas partie de cette catégories de marginaux ?

Il n'est pas facile de décider d'être marginal ( arcane 22 du tarot) car il faut assumer le regard sévère de la société et assumer ce regard! Peut-ètre que beaucoup de marginaux ont fini par devenir dingue dans une société qui ne leur correspondait pas!
Combien de peintre originaux se sont suicidés ? Et Freud ? ne l'a t-on pas traité de taré à son époque parce qu'il annonçait quelque chose d'original???
Il faut beaucoup de force pour être original!

J'ai travaillé en psychiatrie et j'ai remarqué que bon nombre de patients était doté d'une sensibilité et intelligence que je qualifierais de "supérieure" pour pas mal d'entre eux .
Bonne journée

avatar
caro
Energie libre

Nombre de messages : 43
Pratiques magiques/ spiritualité : tarot de marseille -reiki- pendule-spiritualité

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Sam 8 Sep 2012 - 14:16

les médiums ne feraient -ils pas partie de cette catégories de marginaux ?
totalement, vu que normativement parlant, nous n'entrons pas dans la structuration d'une société occidentale (je ne parle pas d'autres, où la médiumnité a sa place, et est canalisée de façon différente)

Après, je pense qu'il vaudrait mieux ouvrir un nouveau post sur ce sujet, très intéressant au demeurant Wink

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Vindir le Lun 10 Sep 2012 - 0:03

@Hagel a écrit:
Au final si on l'interne, vu la dose de medocs prescrite dans le cadre d'une schyzophrénie pareille, j'imagine pas l'état energetique de la personne super faible... Donc encore plus facile à attaquer et persectuer...

Non, il semblerait que les psychotiques et médicaments de ce type aient au contraire une forme d'effet "bloquant". Je pense qu'ils doivent empêcher la modification de l'état de conscience de la personne qui se fait attaquer, et donc l'attaque en elle-même.

J'aurais jamais pensé à ça, c'est super intéressant OMG Les neuroleptiques agissent sur le mécanisme du délire et le bloquent, pour le coup ça bloque aussi pas mal de raisonnements et de pensées, donc effectivement en allant plus loin ça peut bloquer l'accès aux EMC... Faudrait que je discute de ça avec mes profs de neuropsy et de psychobio tiens !
avatar
Vindir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 884
Pratiques magiques/ spiritualité : Mediumnité, apprentissage de la voyance, lithothérapie, phytothérapie... Ásatrú.
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Hagel le Lun 10 Sep 2012 - 8:43

D'autres substances les déclenchent (l'UCLA les étudie d'ailleurs), donc il me parait normal que dans la gamme des médicaments liés à la psychiatrie tu en es qui bloque (surtout quand c'est leur taff ^^) Wink
Le médium utilise aussi son cerveau pour percevoir (cf post sur psychiatrie et médiumnité)

Il y a eu un vieux débat sur les médicaments sur le fofo, mais nous ne sommes pas tous égaux face à leur consommation, et il y a aussi un phénomène d'adaptation, et compagnie.

En aucun cas vous ne devez bien entendu interrompre un traitement médical pour des raisons ésotériques.



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33236
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://equinox.over-blog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment faire la distinction entre médiumnité et problème psychiatrique?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum