La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par Skud le Mer 1 Aoû 2012 - 15:24






Les kiaïs, voilà un mot bien répandu dans les Art Martiaux, mais qui peut réellement dire qu'il sait s'en servir convenablement ?

Kiai signifie « énergies unifiées », alors qu'on le conçoit aujourd'hui comme un simple cri.

Utilisation du kiai :


À l'origine il est bien plus que cela, il est un moyen d'expression permettant de concrétiser sur le plan physique, vos énergies internes. Utiliser un kiai, c'est condenser toutes votre énergies en un point précis, celui de votre frappe. Une manière d'en améliorer la qualité de sa puissance. Ce crie doit partir du bas ventre (le hara), de manière à faire résonner l'ensemble de votre corps. Afin de pouvoir le réaliser un travail doit être réalisé autour du fukushiki kokyû, terme japonais désignant la respiration profonde abdominale. Le kiai consiste à rassembler votre énergie dans votre abdomen et à le rejeter par la bouche.
Par le kiai, vous envoyez vers votre opposant votre kokyû, votre énergie subtile. Suivant la profondeur de celle-ci, il peut être paralysé quelques secondes, ou hésiter à vous attaquer.




Les kiais et les corps subtils :

Pousser un kiai, c'est mettre en application et renforcer différents corps : physique, mental et astral/psychique. Le corps physique va rentrer naturellement en application dans le mouvement que vous allez joindre au kiai. Le corps mental résulte de votre intention et de votre détermination à frapper, le kiai est une extériorisation de votre action. Enfin, le corps astral/psychique peut être plus dure à maîtriser en combat, l'utilisation d'un kiai va vous aider à faire le vide et rester concentrer.


Kiaï directionnels du kiai-jistsu :

Le kiai-jitsu, est une méthode de combat qui a pour but d'empêcher un adversaire de nuire, en le rendant inapte au combat grâce aux kiais.
Cette école a définit un ensemble de kiai directionnels, les voici :

vers le bas : « ou »
vers le haut : « ah »
vers l'extérieur : « hé »
vers l'intérieur : « ii»
vers l'arrière : « eu »
vers l'avant : « oh »


Ils sont nommés kiai « élémentaires », cette adjectif faisant sûrement référence à d'autre kiais moins courants.

Personnellement, je ne pense pas qu'un kiai seul soit efficace. Néanmoins allié à une attaque, cela peut avoir son utilité. La puissance des sons et de la musique en général est présente dans toutes les cultures, et n'importe quelle John Doe un tant soit peu mélomane ne pourra dire le contraire.
Utiliser des kiai permettrait de faire rentrer le corps de son opposants en résonance, et donc de lui bloquer son énergie. Cette action étant rendu possible par la constitution du corps humains, qui est rempli à plus de 65% d'eau.
On dits que certains maîtres parvenaient à tuer des petits oiseaux de cette manière. Afin de perfectionner leurs arts, certains s'entraînent à faire raisonner leur voix contre des cloches de temple.




Les cris dans le viet vo dao :


Hormis les kiai traditionnels, chaque discipline à plus ou moins crée ses propres kiai. Même si ceux-ci ne sont pas toujours développé et ne sortent pas du hara. Le viet vo dao par exemple fait une part intéressante au cri (hét en viétnamien) et en dénombre plusieurs sortes :

le cri de l'aigle (basé sur la rapidité d'attaque)
le rugissement du lion (lors d'intenses efforts physiques)
le cri de la chouette (pour intimider l'adversaire)
le cri du dragon (pour se soutenir moralement)


De ce point de vue, ils sont extensible à l'infini, car chaque animal possède son propre cri. Et chacun provoque chez nous un certains comportements, ou une modification de celui-ci.
Outre l'aspect énergétique déjà évoquée, c'est le côté surprise qui peut être utile dans l'utilisation d'un kiai. L'adversaire peut être dérouté, ne serait-ce que pendant une seconde, temps qui peut être mis à profusion pour assainir de nouveaux coups.
De manière général, on crie naturellement quand on encaisse un coup. Même si parfois ce cri est intérieur, par celui-ci nous renforçons par exemple la contraction des abdominaux. A noter que ces kiais sont également utilisables en défense, même si c'est souvent l'aspect offensif que l'on retrouve.

Je trouve plus judicieux de se forger ses propres kiais, suivant chacun et l'aspect qu'il souhaite dégager. Dans certains arts martiaux (je pense ici aux boxes), ça risque d'être des plus déroutant pour votre adversaire que d'entendre un kiai.

Sitographie: ecolefrancaisedebudo.forumperso.com
Bibliographie : Les arts martiaux ou l’esprit des budo. Michel Random, pages 80 - 81.
Vovinam Viêt Vö Dao. Phan Toan Chau. Éditions Sedirep. 1985.
Vidéos: Les kiais directionnels sur atemi; Corps, esprit et art martiaux (épisode 1)


Dernière édition par Skud le Mer 1 Aoû 2012 - 23:24, édité 1 fois

Skud
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 685
Pratiques magiques/ spiritualité : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par Invité le Mer 1 Aoû 2012 - 15:36

Article très intéressant ^^ !

Merci Skud Wink !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par Hagel le Mer 1 Aoû 2012 - 15:40

Très intéressant, j'ai l'habitude de la charge de la voix pour mes travaux rituelliques, ça m'offre une nouvelle perspective et des voies d'approfondissement,
merci! sunny



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par blaugor le Mer 26 Sep 2012 - 18:56

"Le kiaï et les atémis

Dans notre livre consacré à l'étude de ce cri spécial "qui tue ou qui ranime"(1), nous avons analysé en détail les règles qui président à sa production et à son éfficacité. Nous avons appris comment s'entraineret produire ce cri particulier qui paralyse l'adversaire et dans certains cas peut même le faire tomber en syncope.

Rappelons brievement que le Kiaï signifie "union des énergies"; la direction unique de la pensée permettant le jaillissement spontané de la force latente qui anime tout être vivant. Dans un combat par exemple, si des pensées de crainte, d'orgueil, de vengeance, etc..., nous habitent, notre esprit n'est pas libre, la voie est encombrée et l'impulsion naturelle ne peut plus jaillir directement, d'où perte de vitesse, par conséquent de force et d'éfficacité.

Il n'est pas douteux que pousser un Kiaï à l'instant de la percussion d'un atémi est de nature à comuniquer à celui-ci plus d'éfficacité. La liaison physique et mentale étant plus étroite, la précision et la rapidité sont accrues.

Pratiquemment, notons que le Kiaï qui accompagne un atémi n'a rien du cri de guerre; il est éssentiellement bref et sourd. Son rôle est de galvaniser les énergies.

(1) "Technique Secrète de Réanimation" (Le livre du Kiaï et des Kuastu)"

Source: "Atémis et Jiu-jitsu", Robert Lasserre, 1959, Editions judo, Toulouse

Très bel article Skud. Je tenais à rajouter que le Kiaï pouvait être utilisé à des fins de réanimation, c'est ce qu'on appelle les kuatsu. Pour en avoir fait les frais, je peux dire que c'est très éfficace, notament pour ramener une personne étranglée.

Cordialement,

Blaugor

P.S.: Merci à la modération de supprimer mon post si la retranscription d'un passage de livre comme je l'ai fait ici n'était pas acceptée sur le forum.

blaugor
Energie libre

Nombre de messages : 27
Pratiques magiques/ spiritualité : Bardonisme
Localisation : Namur, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par ALWYN le Mer 21 Nov 2012 - 1:49

Les kiais sont une bonne aptitude a acquérir,genée en cours d'arts martiaux que j'étais, un kiai fait parfois reculer l'adversaire ou du moins le déstabilise. Je suis bien contente de croiser un article sur les cris, les kiais m'ont toujours fait penser à la meme fonction d'accumulation d'énergie dans le domaine ésotérique, comme Hagel la si bien fait remarquer d'ailleurs. Smile

ALWYN
Energie libre

Nombre de messages : 15
Pratiques magiques/ spiritualité : protection psychique,équilibre des chackras,runomancie.
Localisation : Canada,Québec,Trois-Rivieres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par Nekosama le Dim 19 Mai 2013 - 20:44

Merci beaucoup pour cet article extrêment complet et précis Smile Pratiquant le karaté le kiai est important pour moi aussi Wink (et je ne maitrise pas bien la respiration par le ventre)

Nekosama
Energie libre

Nombre de messages : 27
Pratiques magiques/ spiritualité : tout m'intéresse et je pratique tout.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kiais et autres cris martiaux d'énergies

Message par Invité le Dim 19 Mai 2013 - 21:33

Tout à fait intéressant, en effet.

Je pratique le karaté aussi et mon maître avait expliqué à l'époque que de un cela permettait de tout relâcher et que de deux c'est censé aider à combattre l'adversaire en le transperçant d'énergie.

J'utilise beaucoup cette méthode pendant les cours, pas uniquement envers l'adversaire, mais pour tout expulser et rééquilibrer mes énergies et ensuite c'est un véritable plaisir, un amusement, une joie que de pratiquer.

Les moments de kiais sont juste très intenses dans le club, ça charge le dojo d'une énergie vraiment énorme et tout le monde est boosté, c'est génial ^^.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum