La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Lien psychique
par encore-des-questions Hier à 9:23

» Bénévole- Message d'une personne décédée
par MarieC. Mer 28 Sep 2016 - 21:49

» baguette de thérapeute en cristal
par chocomuse Mer 28 Sep 2016 - 11:48

» LIVRE ASTROLOGIE
par chocomuse Mer 28 Sep 2016 - 11:32

» L'odorat astral
par Isil Mar 27 Sep 2016 - 22:16

» Evénements astronomiques
par etoilelointaine Mar 27 Sep 2016 - 11:56

» Psaume 91
par sabrinaluna Mar 27 Sep 2016 - 11:25

» Bougie: utilisation en magie et rituel
par Ellinor Mar 27 Sep 2016 - 7:00

» Le voyage astral
par sabrinaluna Lun 26 Sep 2016 - 22:45

Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 3:58

Exercices de Discipline Mentale des Emotions


Salutations a tous!
Depuis quelques temps que j'arpente le forum, voir ce que je pouvais éventuellement dénicher en trésors comme exercices afin de les intégrer a mes pratiques quotidiennes, j'ai remarqué qu'il en manquais certains en particulier au panel de ceux proposés, dont le présent exercice, alors je le publie ici afin de le partager avec ceux qui ne le connaissent pas, et qui pourraient en avoir utilité.

"Il y a une question importante dont Bardon n’a pas parlé directement dans le CVIM -- la nécessité de contrôler et de discipliner les émotions.
Bien qu’une telle discipline émotionnelle soit le résultat direct d’une discipline mentale et du travail du miroir de l’âme, cela vaut toujours la peine d’y porter une attention spécifique car beaucoup de magiciens débutants deviennent la proie de leurs propres réactions émotionnelles habituelles. La discipline émotionnelle est aussi une part importante dans l’acquisition de l’équilibre astral des éléments qui, si ignorée, peut mener à des années de frustration.

Alors que *l’expérimentation* de nos émotions ne doit pas être réprimée, elles doivent toujours être examinées et comprises, et leurs *expressions* doivent être sous notre contrôle conscient. Tout comme la pensée d’un initié doit être remodelée en un outil utile, de même ses émotions doivent être transformées depuis des réactions automatiques, en un choix d’expressions conscientes.

Comme avec la transformation du processus de la pensée, cette transformation du processus émotionnel commence avec le détachement et l’observation. Ici donc sont une séries d’exercices qui vont nous mener de l’observation, à la discipline et finalement, à l’utilisation consciente des émotion comme un moyen de claire expression du Soi."

Exercice #1:
Choisissez un morceau de musique qui est très sentimental et dont vous savez qu’il peut vous faire avoir une forte réponse émotionnelle. Ecoutez la une foi et laissez ses vibrations* (sentiments dans le texte original) jouer avec vos émotions. Laissez vous juste aller avec cette réaction émotionnelle. Abandonner vous à elle et allez vraiment dans les émotions qu’elle vous fait sentir.
Maintenant écoutez la une deuxième fois et, comme avant, allez avec les émotions. Après un moment, prenez du recul par rapport aux émotions et séparez vous d’elles. Observez les exactement comme vous avez observé le flux de vos pensées dans le premier exercice mental du Degrés Un. Ecoutez le reste du morceau de musique depuis cette perspective détachée et observez comment votre corps émotionnel est en train d’être manipulé par la musique.
Maintenant écoutez la une troisième fois et résistez à l’implication des vibrations de la musique. Refusez de participer aux émotions qui résultent de la manipulation par la musique de votre corps émotionnel.


Avec une quatrième écoute du morceau, alternez entre votre participation dans l’expérience de la vibration musicale et la prise de recul depuis votre implication. Travaillez y jusqu’a avoir le pouvoir de choisir d’y participer ou pas, comme *vous* voulez.
Maintenant prenez en une autre (de musique), également un morceau sentimental et pratiquez votre habilité de vous engager et de vous en désengager à volonté. Alors que vous pratiquez cette capacité, notez soigneusement de quelles manières et en quels mécanismes cela marche. Quelles sont les conséquences des stimuli et quelles sortes d’émotions en résultent? Pourquoi? Quelles parties de *vous* sont impliquées dans ce processus? Etc.


Exercice #2: Répétez l’exercice #1 mais cette foi, avec un morceau de musique qui vous fasse taper du pied et vous fasse danser, quelque chose qui vous stimule et qui vous plaise. Comme avant, travaillez à obtenir cette capacité de choisir d’y participer ou pas, et examinez les fonctionnement de ces mécanismes comme auparavant.

Exercice #3: Maintenant répétez le même exercice, avec les mêmes buts, mais cette foi, regardez une belle peinture ou image qui vous touche profondément. De même regardez des images qui vous perturbent. Comme toujours, travaillez à obtenir la capacité de choisir de participer ou pas dans les émotions dues aux images et examinez le mécanisme.

Exercice #4: Maintenant appliquez le même exercice à la poésie et aux histoires qui vous émeuvent, à la foi favorablement et défavorablement. Obtenez cette capacité de choix et examinez les mécanismes par lesquels les idées affectent votre corps émotionnel.

Exercice #5: Maintenant regardez un film ou un programme de télévision dont vous savez qu’il va vous émouvoir profondément de part ses fortes vibrations. Exercez votre pouvoir de choix et examinez le mécanisme par quelles images *et* sons *et* idées vous affectent quand ils sont combinés.

Exercice #6: Maintenant étendez cet exercice à vos rencontres quotidiennes et les émotions qu’elles génèrent. Gagnez ce précieux pouvoir de choix et examinez de très près le mécanisme par lequel les interactions de la vie affectent votre corps émotionnel.

Exercice #7: Cet exercice est une déviation des 6 précédents. Ici vous devez * créer * une émotion en vous. C’est vraiment une extension du Degrés Deux de l’exercice de concentration sur les sensations, excepté qu’ici, la sensation qui est créée est émotionnelle au lieu de tactile. Pratiquez cela en méditation privée jusqu’à ce que vous puissiez invoquer n’importe quelle émotion que vous souhaitez, à volonté.

Exercice #8: Maintenant mettez ces habilités dans l’action et faites de vos expressions émotionnelles un acte conscient de votre volonté propre. Pendant vos rencontres quotidiennes, notez en premier l’émotion qui s’éveille naturellement. Avant que vous en l’exprimiez, examinez la et regardez si c’est bien ce que vous auriez
choisi d’exprimer. Si elle est égale à votre volonté, alors exprimez la consciemment et volontairement comme elle est. Si, au contraire, elle n’est pas égale à votre volonté, alors modifiez là et exprimez une émotion qui le soit.


D'après Rawn Clark.
Source: http://www.abardoncompanion.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par ShubNiggurath le Dim 19 Aoû 2012 - 11:03

Arh merci beaucoup Seoris, super bien hiérarchisé ce petit exo!
Je me suis rendue compte au fil de la lecture de ton post que je le faisait souvent automatiquement. Au début on commence par simplement voir les émotions arriver jusque soi, et bientôt on est en mesure de leur poser la question de savoir d'où elles viennent et quel est le chemin parcouru, comme s'il s'agissait de voyageurs étrangers agissant et dialoguant de telle ou telle manière envers nous.
Du coup je me pose la question :

A vôtre avis, est ce que les émotions doivent être considérées comme des données extérieures et archétypales auxquelles nous réagissons en fonction de facteurs plus personnels? Et que ce sont donc ces facteurs personnels d'environnement / de sensibilité / de nature qui donnent a une émotion type telle ou telle intensité?
drunken

ShubNiggurath
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 171
Pratiques magiques/ spiritualité : Meditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Fennec le Dim 19 Aoû 2012 - 13:23

Super exercice, merci Seoris pour ce partage, très intéressant. Je me rends compte que ça m'arrive d'avoir ce genre de recul vis à vis des émotions influencées par la musique par exemple...


A vôtre avis, est ce que les émotions doivent être considérées comme des données extérieures et archétypales auxquelles nous réagissons en fonction de facteurs plus personnels? Et que ce sont donc ces facteurs personnels d'environnement / de sensibilité / de nature qui donnent a une émotion type telle ou telle intensité?

Bien sûr, tout d'abord il y'a un facteur personnel, car nous ne sommes pas touchés par les mêmes choses, et selon notre éducation ou notre expériences, nous n'allons pas ressentir les mêmes choses vis à vis des comportements d'autrui ou d'une oeuvre (par exemple)... En fait, il y'a bien plus de facteurs que ça, au delà de ceux que tu cites! C'est ce qui fait la complexité de chaque personne, et de sa personnalité.
Un exemple tout bête, si je suis chinois qui a vécu la répression sous l'ère maoïste, si je regarde un documentaire sur cette période par exemple, cela va susciter de très fortes émotions, alors qu'une autre personne ne ressent rien ou s'ennuie... ou bien, si une personne a eu une ouverture sur le monde de l'art par ses proches, il sera plus réceptif adulte à l'univers artistique.

Bonne journée à tous!


avatar : Nikolai Burdykin El rapto de Europa

Fennec



Nombre de messages : 1973
Pratiques magiques/ spiritualité : Tarot, médiumnité, éléments
Localisation : A l'Ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 16:48

@ShubNiggurath a écrit:A vôtre avis, est ce que les émotions doivent être considérées comme des données extérieures et archétypales auxquelles nous réagissons en fonction de facteurs plus personnels? Et que ce sont donc ces facteurs personnels d'environnement / de sensibilité / de nature qui donnent a une émotion type telle ou telle intensité
Oui et non, mais dans l'idéal, elles devraient plutôt l’être comme tes pensés, soit ce sont les tiennes, qui sont générés par ta propre psyché, soit ce sont des influences émotionnelles errantes que tu capte ou qui te sont directement destinées, dans tous les cas elles existent pour une raison précise.
A ce stade tu a divers choix, mais de manière résumé, tu en a deux, un intelligent, celui de la création, ou tu peut choisir de prendre conscience de l'émotion, comprendre ce qu'elle est et qu'elle est son origine, simplement l'observer ou la transformer.
Pour l'autre, le choix de la réaction, tu peut choisir de l'éprouver, et donc la subir sans exercer de maîtrise particulière sur elle.

Donc dans tous les cas, quelle que soit la source, de part l'expérimentation que tu en fais, il y a forcément une part purement subjective, de part le fait que pour devenir observateur de cette dernière, tu te transforme dans une certaine mesure en acteur, car sans tu ne pourrait l'observer, et par ce biais tu entre donc dans une relation avec situation, en gros tu ne peut voir ce qui se passe dans la pièce que si tu rentre a l'intérieur, mais avec ce même choix il te reste une pléiade de possibilités dans tes choix.

Et c'est a toi de les déterminer. (non je ne résume pas tant que ça, je fais ça avec concision /D)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2012 - 8:58

Bon je vais mettre mon gros grain de sel dans le bazar /D !

Pour simplifier on peut considéré deux polarité : subjective et objective.
Subjective : relative à notre histoire et notre personnalité, s'exprime en affection ou en aversion.
Objective : non-relative à notre histoire, perception dite "neutre"

On peut aussi considérer deux mode d'action : passive ou active.
Passive : réaction à quelquechose (pensée, perception, émotion...). Les réflexes sont passif.
Active : Présence d'un facteur volitif et décisionnel. Prendre une décision est actif.

Les émotions sont une manière tout à fait personnelle de ressentir les choses, elles ont une signification, qui elle est mentale. Sans corps mental, rien n'aurait de sens et donc toutes les perceptions seraient mélangées en un gros gloubi-boulga.

Le monde actuel a tendance à nous faire vivre de manière subjective et passive (dans le sens : nous faire réagir de manière inconsciente à des stimulis émotionnels qui sont des réactions liées à notre histoire ainsi qu'a notre conditionnement).

En Hermétisme Bardonien, on considère que la perception d'un initié devrait fonctionner sur le mode Objectif/passif : c'est à dire d'avoir un regard neutre sur notre propre expérience de vie tout en gardant son coté individuel.
L'expression devrait quand à elle se situer sur le mode Subjectif/actif, c'est a dire créer une forme d'expression qui soit elle tout à fait personnelle, mais pas forcément basées sur des conditionnements passif, afin de ne pas répéter un schéma déjà pré-établi et donc de "construire" une réaction qui serait tout à fait orginale, nouvelle et exprimant l'idée la plus haute que l'initié se fait de lui-même.

donc pour en revenir à la question :
A vôtre avis, est ce que les émotions doivent être considérées comme des données extérieures et archétypales auxquelles nous réagissons en fonction de facteurs plus personnels? Et que ce sont donc ces facteurs personnels d'environnement / de sensibilité / de nature qui donnent a une émotion type telle ou telle intensité?
Dans la mesure où nous avons tous en commun un certain nombre de conditionnements, il ne serait pas faux de considérer que les réactions émotionelles sont Archétypale dans le sens Jungien du terme (liée à l'inconscient collectif), néamoins chaque émotion aura un sens tout à fait personnel dans la signification de l'événement qui se déroulera pour chaque personne.
Ce qui va modifier certainnes réactions émotionelles sera également la manière d'obtenir la signification : nos expériences incarnationelles.
Il ne faut pas nonplus oublier le facteur biologique.
Une émotion [astrale] est bel et bien l'expression d'une signification [mentale] face à une perception [physique]. Une personne dont le corps a un système hormonale défaillant, pourra être très diminué au niveau émmotionnel.

En espérant n'avoir pas trop compliquer les choses joker2 !

Bien à vous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Orion le Lun 20 Aoû 2012 - 13:00

"Il y a une question importante dont Bardon n’a pas parlé directement dans le CVIM -- la nécessité de contrôler et de discipliner les émotions.
A partir du moment où tu contrôle ton mental et rationalise ton environnement, tu maitrises tes émotions.
Dans toutes les circonstances, tu es sensé rester maitre de toi même, imagine toi en pleine méditation et tu te met à paniquer parce que tu ressens quelque chose qui t'es inconnu ou que tu ne contrôle plus rien à cause de tes émotions dans des séances de spiritisme, mais de toute façon on ne se connais véritablement dans les situations au moment où celles-ci se présentes et c'est aussi souvent une question de contexte, on ne va pas gérer une situation de la même manière suivant l'environnement dans lequel on se trouve.

Le mental donne la direction, les émotions la force, le physique la concrétisation des deux, générant à son tour émotion maitrisé par la pensé générant émotion... etc....

Orion


Nombre de messages : 4216
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

http://patrice.l1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2012 - 13:27

@Orion a écrit:A partir du moment où tu contrôle ton mental et rationalise ton environnement, tu maitrises tes émotions.

A ce moment là tu rationnalises, tu étouffes tes émotions, tu as bien un contrôle mais tu n'as pas de maitrise émotionelle pour moi...
C'est s'empécher de récolter les énergies de Netzasch et s'amputer de la force des émotions, ce qui n'est pas la même chose que de se désidentifier de ses émotions tout en les laissants vivre...

Pour reprendre ton exemple de panique et de séance spirite :
Durant la pratique :
- Panique et se laisser déborder (Chute de Tiphareth en Yesod : On se barre en laissant tout ouvert en plan)
- Peur et se couper de ses émotions (Séparation des connexions entre Netzasch et [Hod + Yesod] : on ne perd pas son self-contrôle ou son sang-froid, mais on "efface" un peu ses forces vives et sa capacitée à vivre l'expérience)
- Peur et maitrise de sa peur (compréhension que quelquechose cloche, trouver quoi et résoudre le problème ou mettre fin à la séance)

Dans les arts-martiaux en tout cas, c'est apprendre à canaliser l'énergie de la peur et celle de l'adrénaline. J'ai réussit une fois à canaliser les énergies de la peur, et c'est ce qu'on appelle "en avoir dans le ventre" : c'est utiliser toutes tes ressources pour t'en sortir malgré la peur et non pas en s'en coupant. Tu deviens une vrai plaie pour l'adversaire : réflexes aiguisés, forces augmentée et si tu n'ihibes pas nonplus le coté intellectuel / instinct tout un tas d'idées vicieuses pour t'en débarasser te passes à travers la tête ! Pour la petite référence foireuse c'est ce que voulait exprimer Christope Nollan dans Dark Knight III /D !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Orion le Lun 20 Aoû 2012 - 13:31

tu étouffes tes émotions,
non elles sont toujours là. quand je parle de maitrise, ce n'est pas un blocage mais une canalisation.
Si tu te bloque émotionnellement, tu bloques également les énergies liés à la puissance que ta pensé peux avoir. Si tu canalises et que tu concentres ces émotions, donc les énergies lié tu auras d'une part beaucoup plus de résultat et d'autre part tu resteras maitre de la situation. D’après toi pour le coup du café, j'avais fait comment ? ( et c'est pareil pour tous les domaines )


Dernière édition par Orion le Lun 20 Aoû 2012 - 17:41, édité 3 fois

Orion


Nombre de messages : 4216
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

http://patrice.l1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Invité le Lun 20 Aoû 2012 - 13:44

Hum d'accord tu canalises l'énergie générée par l'émotionnelle pour la faire remontée avant de créer d'autres causes d'une certainnes manière... C'est un peu différent de ce dont je parlais avant mais ca reste balèze j'avoue j'y avais pas pensé...

D’après toi pour le coup du café, j'avais fait comment ?
Tu avais demandé à Grand-mère /D ?
Je plaisante mais je pense que je vois où tu veux en venir, et certains actes posés avant n'y étaient pas pour rien Wink...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exercice de Discipline Mentale des Émotions.

Message par Orion le Lun 20 Aoû 2012 - 14:44

certains actes posés avant n'y étaient pas pour rien
tu n'es que ce que tu as fait par le passé et tu seras ce que tu fais maintenant.

Orion


Nombre de messages : 4216
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

http://patrice.l1.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum