La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Lien psychique
par moatib Aujourd'hui à 12:43

» baguette de thérapeute en cristal
par chocomuse Aujourd'hui à 11:48

» LIVRE ASTROLOGIE
par chocomuse Aujourd'hui à 11:32

» L'odorat astral
par Isil Hier à 22:16

» Bénévole- Message d'une personne décédée
par MarieC. Hier à 14:38

» Evénements astronomiques
par etoilelointaine Hier à 11:56

» Psaume 91
par sabrinaluna Hier à 11:25

» Bougie: utilisation en magie et rituel
par Ellinor Hier à 7:00

» Le voyage astral
par sabrinaluna Lun 26 Sep 2016 - 22:45

Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Ven 31 Aoû 2012 - 23:03

Bonjour,



Etat modifié de conscience


Petit rappel théorique:
Les ondes cérébrales:
Dans les différentes zones du cerveau, l'influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique : les neurones s'activent ensemble (plus ou moins), comme une pulsation, puis se calment, puis s'activent de nouveau. Grâce à de petites électrodes placées sur le cuir chevelu et reliées à un appareil appelé électroencéphalographe (EEG, inventé en 1929), le rythme de ces pulsations peut se traduire en forme d’ondes.

L'intensité de l'activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes. On les calcule en hertz (Hz) - un hertz égalant une ondulation par seconde. Si le graphique enregistré par l'EEG est plat, c'est qu'il n'y a pas d'activité cérébrale. Quant aux ondes générées par un cerveau actif, on les divise en 4 ou 5 fourchettes, dont les appellations viennent du grec ancien :

Ondes delta : de 0,5 à 4 Hz, celles du sommeil profond, sans rêves.
Ondes thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil, atteinte notamment par les méditants expérimentés.
Ondes alpha : de 8 à 13 Hz, celles de la relaxation légère et de l'éveil calme.
Ondes bêta : 14 Hz et plus, celles des activités courantes. Étrangement, les ondes cérébrales passent au bêta pendant les courtes périodes de sommeil avec rêve (sommeil paradoxal), comme si les activités du rêve étaient des activités « courantes ».
Il arrive aussi qu'on parle d'ondes gamma qui se situeraient au-dessus de 30 ou 35 Hz et qui témoigneraient d'une grande activité cérébrale, comme pendant les processus créatifs ou de résolutions de problèmes. (Ne pas confondre avec les rayons gamma, émis par le noyau des atomes.)

Mentionnons par ailleurs que le cerveau est divisé en deux hémisphères, puis en plusieurs aires, chacune ayant une fonction importante : aires du langage, de la sensibilité corporelle, de l'émotion, etc. En ce qui concerne les hémisphères, on sait qu'ils fonctionnent le plus souvent dans une relative indépendance, et que le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, tandis que le droit est celui de la créativité.

Quand le cerveau prend le rythme:
Plusieurs phénomènes extérieurs peuvent influencer le rythme des ondes cérébrales. La science a découvert que c'est généralement un effet de résonance qui est en cause, comme lorsqu’une note jouée au piano fait vibrer à l'unisson une corde de guitare. Le battement régulier des tambours de même que le chant grégorien ou des activités physiques rythmées comme la marche procurent, à la longue, cet effet.
[...]

En effet, certains types de pulsations sonores émises directement dans les oreilles peuvent induire, accélérer ou ralentir la fréquence des ondes en fonction du résultat recherché. Pour améliorer la qualité de détente et favoriser le sommeil, par exemple, on « invite » le cerveau à ralentir le rythme de ses ondes, qui pourraient graduellement passer de 14 à 4 Hz. On peut aussi améliorer la cohérence de l'influx nerveux des neurones, ce qui se traduit sur l'EEG par des ondes d’une plus grande amplitude.

source: passeport santé.net

Cet effet de ralentissement des ondes du cerveau peut s'obtenir par la méditation quelque soit sa forme. Ainsi, on comprend mieux l'usage du tambour dans les traditions chamaniques pour entrer en transe lors des cérémonies, ou encore des musiques religieuses chez les grandes traditions monothéistes, ou encore la répétition de mantra dans les spiritualités asiatiques.

Définition de l'état de conscience modifié:
Selon l’ethnologue Georges Lapassade, « les termes “états modifiés de conscience” (EMC) rassemblent un certain nombre d’expériences au cours desquelles le sujet a l’impression que le fonctionnement habituel de sa conscience se dérègle et qu’il vit un autre rapport au monde, à lui-même, à son corps, à son identité ».
Pour désigner ce « dérèglement », les Anglo-Saxons utilisent l’expression Altered State of Consciousness (ASC), expression que l’on pourrait traduire littéralement par « état de conscience altéré ». Toutefois, la plupart des auteurs francophones lui ont préféré celle de modification, craignant que cette notion d’altération de la conscience ne soit entendue comme un symptôme pathologique.
[...]
Les critères qui permettraient de catégoriser les états modifiés de conscience ne sont pas faciles à établir, tant le phénomène est variable et ses caractéristiques multiples. Le chercheur Pierre Etevenon distingue trois types d’EMC : « Les états de conscience naturels, désignant l’éveil, le sommeil, le sommeil paradoxal qui correspond le plus souvent à un vécu de rêve. Les états de conscience altérés, regroupant les pathologies mentales et neurolo­giques, ainsi que les intoxications sous drogue. Enfin, les états de conscience modifiés volontairement, lors de méditations, relations, yoga, transe chamanique ou mystique, expérience de mort imminente, ivresse des sommets ou des profondeurs . »
Selon les critères normatifs en vigueur dans notre société, on pourrait être amenés à considérer les EMC comme des formes d’états psychotiques transitoires. Mais il faut être prudent face à ce parallèle avec la folie, car lors de ces EMC, même les plus profonds, le sujet revient à la réalité du groupe au terme de son expérience. En revanche, ce n’est pas le cas du psychotique qui évolue, lui, dans une sorte d’état modifié de conscience chronique et le plus souvent irréversible. La différence fondamentale entre un épisode psychopathologique et un état modifié de conscience réside donc dans la capacité de maîtrise du sujet.


Témoignage d'un état de conscience modifié étudié en laboratoire:
-> le monde des religions: l'exploratrice de la transe chamanique

"Quel protocole avez-vous suivi lors de ces recherches et quels résultats espérez-vous obtenir ?

Je devais parvenir à entrer en transe par la seule volonté et sans bouger, à cause des électrodes posées sur ma tête. Une fois entraînée, j’ai pu passer des tests pour déterminer si je ne souffrais d’aucune pathologie d’ordre psychiatrique. Les résultats l’ont prouvé.
Le Pr Flor-Henry a alors fait des EEG de mon cerveau en état normal, puis en état de transe.
Les résultats ont montré que dans la première situation les tracés étaient normaux, mais qu’en état de transe ils étaient comparables aux EEG du groupe contrôle souffrant de schizophrénie et de troubles maniaco-dépressifs. Ce qui a soulevé les questions suivantes : comment un cerveau sain peut-il se comporter de façon si pathologique et revenir par la seule volonté – et sans garder la moindre séquelle – à un fonctionnement normal ? Y aurait-il dans la pra­tique de cette forme d’état modifié de conscience une réponse au traitement de pathologies d’ordre psychiatrique ? Au traitement de la douleur ? De la dépression ?
Des questions encore sans réponse, mais qui ont d’ores et déjà repoussé les limites des connaissances sur le cerveau et ouvert des pistes de recherche très intéressantes sur son fonctionnement.

Une seconde partie du protocole consiste maintenant à travailler en collaboration avec des sujets atteints de psychopathologies, afin de voir si ces techniques peuvent apporter une réponse curative.
Nous ciblons des sujets souffrant d’une même pathologie. Travailler sur une seule dépression, par exemple, ne suffit pas à prouver l’efficacité de la réponse. Les séances sont filmées et suivies par des médecins et des chercheurs intéressés par ces phénomènes. Le but est de faire une base de données à laquelle tous les scientifiques pourront accéder. Plus nous serons nombreux à tenter d’en expliquer les mécanismes et plus nous aurons de chances de les découvrir. Le protocole ne fait que commencer, mais j’ajoute et insiste sur le fait qu’il est hors de question de substituer ces techniques de transe aux traitements médicaux actuels, qui ont déjà fait leurs preuves.
Si nous parvenons un jour à montrer que le cerveau a la possibilité de capter et, pourquoi pas, d’harmoniser une sorte d’état « vibratoire » d’une pathologie, ces techniques pourraient alors s’ajouter aux thérapies existantes. Et apporter ainsi une réponse plus globale au traitement d’une pathologie.
Une troisième partie du protocole sera de modéliser le son du tambour et de le faire écouter à des sujets sains pour voir si cela déclenche le même type d’EMC que sur mon cerveau. Et s’il est possible de développer les capacités perceptives liées à cet état. "

A découvrir sur le forum:
Arrow la frontière entre ésotérisme et psychiatrie

Un état de conscience modifié? non, des divers et variés:
Voici une liste non exhaustive et dans laquelle on comprend qu'il existe des dizaines de formes à un état de conscience modifié.

  • dhyāna ou samadhi dans le yoga et le bouddhisme et toute notion d'éveil spirituel
  • expérience de mort imminente (NDE)
  • expérience psychédélique (sous drogue hallucinogène)
  • extase
  • état mystique
  • hallucination
  • hypnose
  • état sophronique
  • orgasme
  • phénomène de déjà-vu et intuition
  • rêve lucide
  • sentiment océanique (Notion de psychologie inventée par Romain Rolland, le sentiment océanique se définit comme la volonté de faire un avec le monde hors de toute croyance religieuse.)
  • somnambulisme
  • transe
  • voyage astral ...


On comprend ainsi que l'état de conscience modifié n'est pas propre à une religion, une spiritualité, un dogme. Il est a-religieux, a-politique, a-normal.
Le meilleur exemple se situe dans le "sentiment océanique":
Pour André Comte-Sponville, ce sentiment correspond à un état de conscience qui ne relève pas nécessairement de la religion :
"un sentiment d'union indissoluble avec le grand Tout, et d'appartenance à l'universel"

Est-il nécessairement un état de conscience supérieur comme dans certaines extases mystiques ou méditation? Non, justement.
Cet état de conscience modifié peut induire des erreurs, des égarements, il peut être autant le fruit d'une confrontation à une "vérité" plus grande que nous, ou la connexion, l'aboutissement à des raisonnements logiques qui nous échappe dans une "réalité" normative, que la production de délire de l'esprit.
Les psychiatres sont très prudents, et refusent l'idée de notion pathologique aux états de consciences modifiés par exemple.

Mais l'état de conscience modifié n'est pas un but à atteindre, il est un outil pour toute personne souhaitant se développer dans l'ésotérisme ou dans le cadre du développement personnel. Tôt ou tard, chacun fera face à ce sentiment du changement du rapport à la réalité, quelque soit le contexte. Ce n'est pas ainsi spirituel, même si le spirituel peut nous aider à intégrer cet évènement, quand il est au delà de ce que notre psyché est capable de tolérer et d'accepter.
Plus on a l'habitude de méditer, de prier, de travailler ses énergies, ses capacités, plus cet état de conscience modifié peut s'atteindre avec facilité et s’entretient.
Nécessairement, et absolument nécessairement, plus que nécessairement même: l'ancrage, des bases psychologiques identitaires solides sont une évidence. Comme dans toute pratique.


Comment induire un état de conscience modifié?
Les EMC peuvent être provoqués:
- soit par des substances psychotropes (comme l'alcool, le cannabis, l'ecstasy, la cocaïne et tout hallucinogène, ils sont alors parfois appelés « états altérés de conscience »),
- soit par intervention psychologique (par exemple l'hypnose),
- soit par des pratiques spirituelles et corporelles (comme la méditation) ; dans ce cas, les pratiquants parlent couramment d'états de conscience « supérieurs ».
- soit après des traumatismes physiques (accidents, pertes de conscience, fièvres, fatigue extrême, états proches de la mort)
- la création artistique pourrait également rapprocher de ces états.

Des études ont constatés des états de consciences modifiés différents pour un même facteur. Des carmélites ont participé à une étude permettant de mesurer quand elles se remémoraient leurs plus fortes expériences mystiques, les résultats étaient différents pour chacune d'entre elles.
Ils ont démontré que l’expérience mystique ne saurait être considérée comme quelque chose d’homogène et donc les états de consciences modifiés qu'elle induit.
Parmi les états de consciences modifiés auquel le médium peut être confronté, on peut citer la glossolalie et xénoglossie (l'usage de langues inconnues ou non connues), ou encore aussi la possession.

Quel usage en faire?
Il existe des usages thérapeutique, comme l'introduction de l'hypnose dans les blocs opératoires pour effectuer une anesthésie sans médicament.

Et aussi pour changer en profondeur, dans le temps, au niveau des connexions du cerveau:
"Les bienfaits de la méditation:
Certains chercheurs, comme Eugène Aquili et Andrew Newberg, commencèrent alors à utiliser l’imagerie cérébrale sur des sujets experts en méditation. En 2001, leur étude sur des méditants bouddhistes montrait que l’on ne pouvait limiter les effets de la méditation à une seule zone du cerveau. Si le lobe temporal était bien impliqué dans cet état modifié de conscience, on enregistrait par ailleurs une diminution de l’activité dans le lobe pariétal (impliqué dans l’orientation dans l’espace et l’évaluation des distances) ou encore une augmentation de l’activité dans le système limbique (lié aux émotions, au sentiment de bien-être). Des conclusions cohérentes avec le discours que les méditants tenaient sur leur expérience : le sentiment de « sortir de soi », de plénitude. [...] En 2002, Richard Davidson, chercheur américain en psychiatrie, poursuivit ces études en scannant plusieurs centaines de méditants bouddhistes. Ses conclusions venaient corroborer celles d’Eugène Aquili et d’Andrew Newberg : la méditation a pour effet de transformer le cerveau et de renforcer certaines émotions positives."

source: le monde des religions: les recherches sur les états mystiques


Si on souhaite faire l'usage de l'EMC pour le développement personnel (qu'il soit ésotérique, religieux, ou psychologique) on peut par deux voies:
par soi-même, ou par l'aide d'autrui (ou support). Mais dans les deux cas: c'est la pratique le secret. Un état de conscience modifié peut se provoquer, et surtout peut se provoquer sans avoir recours à des supports, encore moins à des supports psychotropes (plantes, drogues...).

Par exemple, en ayant recourt à un hypnotiseur ou sophrologue, en méditant, en priant, en travaillant ses chakras, en pratiquant la voyance...



Conclusion:
L'EMC est ainsi le parfait exemple d'une base commune à toutes les religions, à toutes les spiritualités, à tout les évènements mystiques. Il est un pont, un fond face à la forme des religions.
Mais plus que tout et meilleur illustration de ce qu'est l'ésotérisme: il n'appartient pas à une religion, ni à une spiritualité, et n'a pas besoin de celles-ci pour se manifester.

Sources: le monde des religions: états modifiés de consciences, wikipédia, psychologies.com

Bien à vous, Hagel



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Minervalis le Ven 31 Aoû 2012 - 23:28

Très intéressant, comme d'habitude. Il semblerait depuis les travaux de Gray Walter dans les années 40 qu'on puisse changer le rythme des ondes cérébrales par effet de résonance, en suivant des oscillations lumineuses ou sonores de la fréquence voulue... D'ailleurs pas mal de charlatans vendent des appareils censés produire cet effet... Par contre, quelqu'un a t-'il déjà essayé un simple appareil de mesure (je ne donne pas de marque) pour voir s'il était capable de changer spontanément son rythme cérébral ?

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Sam 1 Sep 2012 - 9:08

Il semblerait depuis les travaux de Gray Walter dans les années 40 qu'on puisse changer le rythme des ondes cérébrales par effet de résonance, en suivant des oscillations lumineuses ou sonores de la fréquence voulue...
ce n'est pas depuis les années 40, vu que comme expliqué dans le dossier: les tambours utilisés pour les chamanes par exemple servent à changer d'état Smile
En outre, pour la lumière, ça rejoint le phosphénisme ainsi que l'hypnose (si je ne me trompe pas).

D'ailleurs pas mal de charlatans vendent des appareils censés produire cet effet...
rien que sur youtube, tu trouves des centaines de vidéos à la pelle sur telle ou telle fréquence censée agir sur tel chakra, ou tel état. Déjà testé, l'effet reste très limité pour ma part, rien ne vaut une bonne vraie méditation.

quelqu'un a t-'il déjà essayé un simple appareil de mesure (je ne donne pas de marque) pour voir s'il était capable de changer spontanément son rythme cérébral ?
je ne savais même pas que ça se trouvait dans le commerce ^^

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Invité le Sam 1 Sep 2012 - 10:00

Dossier intéressant, merci Hagel.
Es ce que c'est une faute de dire que l'état de conscience modifié et en quelque sorte essayer de se connecter à son haut mental?
J'ai commencé il y a quelque mois maintenant à réfléchir sur moi et cette conscience dit supérieur, océanique etc.
J'ai déjà passé 27ans la tête dans les nuages complètement dés ancré, sa ma fait un bien fou de me m'ancrer bref, tout cela pour dire (c'est un travail continu une réflexion) que j'ai pris conscience, que j'avais une conscience inférieur et supérieur sur la base de ma méthode de réfléchir et d’agir.
Une qui est assez basique, je dirais que c'est pour faire les choses normales de la vie, ou la conscience n'arrive pas percer au delà de ce qu'elle voit et une autre ou une sorte de connexion à quelque chose de plus grand, ou je réfléchis à toutes mes paroles et actes sur une répercussion beaucoup plus grande. De cette constations j'ai vu que en état de conscience normale je faisais beaucoup d’erreurs, et la j'ai ressenti une sorte de pont ou je pouvais modifier mes habitudes mauvaises et autre, mais aussi un transfert plus facile d'une conscience à une autre.
Ce travail me permet en quelque sorte d'essayer de corriger mes défauts, d'apprendre plus, plus de ressenti, une sorte d'unification de consciences le soucis bien travailler l'ancrage et sa demande beaucoup de concentration et sa fatigue. J'ai constaté que c’était mieux de m'exercer tout les jours pour prendre une sorte d'habitude, j'en suis ici dans mes recherches.
Peut être que je me goure complètement, sur ce que c'est une conscience modifié^^

Merci encore pour ce dossier

Bien à vous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Sam 1 Sep 2012 - 10:02

Es ce que c'est une faute de dire que l'état de conscience modifié et en quelque sorte essayer de se connecter à son haut mental?
ça peut faire partie des états modifiés de conscience. Mais comme tu peux voir la multiplicité des formes, ça n'est pas "que" ça, il existe d'autres formes. Parler avec une entité peut être considérée par la psychologie et psychiatrie comme un état de conscience modifié, sans forcément avoir recours au haut mental Wink

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Peace le Sam 1 Sep 2012 - 10:45

Merci bien pour ce sujet qui permet de compléter nos connaissances en détail Smile

Peace
Energie libre

Nombre de messages : 7
Pratiques magiques/ spiritualité : méditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par vendredi le Sam 1 Sep 2012 - 16:18

Merci Hagel,
Tes dossiers sont vraiment extrêmement bien documentés et incontournables.
J'ai lu mais je ne sais plus où (la différence) que l'esprit pris dans la matière lourde du corps avait besoin de faire des breaks pour supporter cette pesanteur et que le sommeil permettait cette récupération physique et psychique.
Par extension, la méditation profonde qui modifiait le rythme des ondes cérébrales, permettait à l'esprit de reproduire des effets analogues au sommeil en libérant l'esprit de la lourdeur de la matière ce qui revient à la modification de l'état de conscience.
Que cet état puisse être atteint lors de sensations de mort imminente semble cohérent.
Est-ce que l'on peut aller jusqu'à dire que les ECM non altérés sont bons pour la santé à la base (sans aller jusqu'à EMI) ?

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Sam 1 Sep 2012 - 18:53

D'après les effets à long terme sur le cerveau de la pratique de la méditation, et dont les résultats ont été prouvés plusieurs fois scientifiquement: oui
Arrow l'impact physique prouvé scientifiquement de l'usage de la méditation

Ce n'est pas "qu'un" mieux être, c'est tout une globalité qui va faire que la personne va bien, ou parviens à dépasser des états de dépendances, de dépressions profondes, ou supporte des évènements douloureux.

Après, de là à dire que tous les EMC sont bons pour la santé: non.
L'usage de psychotrope comme la cocaine, l'héroine, ou certaines plantes qu'on utilise pour l'usage ésotérique détruisent le cerveau et ont des impacts à long terme.
De même qu'un expérience mystique qui dépasse celui qui la vie peut totalement détruire la vie d'une personne. Combien en ais-je vu passé sur équinox et qui ont vécu ce type de souci...toujours les mêmes MP, toujours les mêmes échanges et pour, parfois, de véritables drames au final.

La médecine et la science appréhendent tout juste le formidable potentiel de travailler ainsi sur ces EMC.
L'expérience pluri-millénaires des grandes traditions spirituelles nous renseignent sur l'efficacité de ces voies, ainsi que ses dérives.

Comme le couteau, l'EMC est un outil à double tranchant, tout dépend l'usage que l'on en fait Wink

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Invité le Sam 1 Sep 2012 - 19:04

J'ai un doute sur les NDE ou EMI, je me suis intéressé au sujet, et je suis tombé sur un anesthésiste qui c'est passionné pour le sujet. Et sont questionnement m'a fait pas mal réfléchir.

Le terme NDE est déjà pas super correct car au niveau scientifique ils ont prouvé que 15 sec après l’arrêt du cœur le cerveau n'est plus irrigué donc se passe plus rien. Il y avais une histoire ou une équipe avais plongé la personne dans le comma pour intervenir dans son cerveau (une technique très spéciale qui l'on fait refroidir donc plus d'activité, je sais plus les détails) et la personne a pu décrire après son réveil tout les détails. Je pense que les NDE sont plus des sortes de voyage astral mais c'est pas une généralité suivant les cas avec même des témoignages de personnes voyant le cordon d'argent.

Cela me fait penser que le cerveau serait une sorte de récepteur et d'organe de contrôle depuis notre conscience, ni voyait pas la une affirmation mais un questionnement.

Bien à vous


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Sam 1 Sep 2012 - 19:11

Bonsoir,

Il y a déjà un sujet sur les NDE Wink (partie médiumnité)

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Invité le Sam 1 Sep 2012 - 21:02

Bonsoir, oui merci Hagel

Mais je fais un rapprochement entre l'activité du cerveau et la conscience modifié^^ bref désolé pour le léger hors sujet

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Skud le Dim 2 Sep 2012 - 13:09

Les NDE sont possiblement un voyage astral, mais un VA qui découle de certains aspects particuliers : être sur un lit d'hôpital ou sur la table d'opération, et très souvent dans les EMI ont retrouve des témoignages semblables concernant un tunnel.

Bref, HS.

Merci pour le dossier Hagel, très complet =)

Je me rappelle avoir lu, qu'au final nous changeons d'onde cérébrales très fréquemment. Un exemple lambda : un conducteur qui est sur une route ou se dresse des arbres, le rythme ombre/lumière entre chaque arbre suffit à modifier les ondes.
De même, je me demande si les petits "bugs" (les petites pauses de quelques secondes) que certains ont ne sont pas de brefs EMC. D'autant plus que les gens secouent la tête après, comme si ils cherchaient à revenir à la normal.
J'avais jamais rencontré la notion d'ondes gamma pour les travaux cérébraux, c'est assez parlant. Je me suis toujours demandé pourquoi je sortais plus claqué après une journée d'exams, que d'une séance de sport ^^

Skud
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 685
Pratiques magiques/ spiritualité : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Minervalis le Dim 2 Sep 2012 - 13:23

@Skud a écrit: Je me suis toujours demandé pourquoi je sortais plus claqué après une journée d'exams, que d'une séance de sport ^^

Pareil: rien de plus fatiguant qu'une partie d'échecs !

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par luna 7 le Ven 14 Sep 2012 - 14:20

Bonjour,

De même, je me demande si les petits "bugs" (les petites pauses de quelques secondes) que certains ont ne sont pas de brefs EMC

Je ne sais pas si c'est cela, mais pour ma part, je sais que jusqu'à mon adolescence j'ai eus ce genre de problème.
Je te parle, patati-patata, et puis là ben comprends pas d'un coup c'est le néant, un vide absolue plus de corps, plus rien autour, et au bout de quelques secondes, me revoilà... Juste de quoi on parlait avant ça?
Ca met la honte et va expliquer : Tu comprends, j'étais plus là !
Puis ça c'est presque arrêté en même que mes dernières convulsions, je dit presque puisque cela m'arrive encore parfois quand je suis dans un état de fatigue vraiment très avancé. Ce qui me permet de spécifier que lorsque je reviens à moi, je me sens moins fatigué et plus concentrée...

Pour ce qui est de la concentration, je me demande si ce n'est pas moi qui m'en veux de partir comme ça, alors je tente de rester plus là...

Elle est bizarre mon histoire, mais bon...

Luna .

luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Ven 14 Sep 2012 - 14:24

Je pense surtout que vu le contexte que tu décris: il vaudrait mieux consulter.
Tu peux peut être avoir des problèmes d'épilepsie qui justifieraient tes "blocages" quand tu es en pleine action.
(et l'épilepsie peut très bien provoquer un EMC selon où se situe le souci dans le cerveau en plus)

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par luna 7 le Ven 14 Sep 2012 - 14:41

Ben on à déjà fait tout les exam' sans aucuns résultats probants

On m'a hospitalisée, suivie médical tout en étant à la maison, batterie d'examens, (épileptique en premier biensûr). Ils ont même écouté mon cerveau endormi, réveillé, puis en activité, rien.

Alors, ils ont fini par me dire que le cerveau est un organe méconnu et que donc ils savaient pas... Ils ont conclus en me disant que cela contribue à me rendre unique... (merci les médecins)

Puis quand ça c'est calmé, ils ont parus soulagés et m'ont chaleureusement congédiés...

Une énigme de plus sur terre !

Et en tout cas merci pour la sollicitude dont tu fais preuves...

Luna .

luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Mer 17 Juil 2013 - 19:12

Actualité scientifique:
pour poursuivre sur les états modifiés de conscience, la plasticité du cerveau et le pouvoir du son:
http://uanews.org/story/good-vibrations-mediating-mood-through-brain-ultrasound

(en anglais)

Bien à vous, Hagel



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Minervalis le Mer 17 Juil 2013 - 23:21

A quand le casque à ultra-sons rendu obligatoire par le gouvernement pour que les gens pensent comme il faut ?

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Mer 17 Juil 2013 - 23:24

oh non pitié /D

on est loin de ce type de programmation avec ce qui est présenté dans l'article tout de même. Interrogeons nous peut être avant cela sur la façon dont les sons qui nous entourent interagissent avec notre cerveau? Avant même de s'attaquer à Big Brother et G. Orwell.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Vindir le Jeu 17 Oct 2013 - 21:02

Bonsoir,

Pour arriver à déterminer quel type d'ondes on a pour chaque EMC ça doit être très difficile mais ça doit aussi être interessant à mener en recherche. Voir quelles régions du cortex ça active plus que d'autres aussi. Je serais curieuse de voir ça, et je suis sûre que certains chercheurs font ce type d'études !

Je ne sais pas dans quelle catégorie on pourrait ranger ça, mais aujourd'hui je suis passée à l'electro encéphalogramme dans le but de produire des ondes alpha. Par déduction je me suis dit : si je me mets en état de début de transe, ça va favoriser la production d'ondes alpha. Eh bien raté : très peu d'ondes alpha mais une explosion d'ondes thêta (avec du bêta) ! La prof ne comprenait pas bien pourquoi ça faisait ça, elle relie ces ondes au sommeil léger.

Alors peut être qu'on peut rapprocher les ondes thêtas des états de transe et d'hypnose, ces ondes permettent un accès au subconscient entre autres.

Spoiler:

Vindir
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 884
Pratiques magiques/ spiritualité : Mediumnité, apprentissage de la voyance, lithothérapie, phytothérapie... Ásatrú.
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Invité le Sam 18 Jan 2014 - 21:40

ce que les neurologues appellent la dépersonnalisation ça compte là-dedans ?
C'est très perturbant ce truc, surtout au niveau social, et je me demandais justement si c'était pas lié à des maladies de type épilepsie ou autre ... c'est le genre de sujets sur lequel y a peu d'infos

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Ushiro le Sam 18 Jan 2014 - 22:38

Bonsoir,

Même si la dépersonnalisation et les crises d'épilepsie entraînent en soi une modification de l'état conscience, ils sont à distinguer des "etats modifiés de conscience" présentés sur ces sujets.
Dans la définition des EMC est noté ceci :
La différence fondamentale entre un épisode psychopathologique et un état modifié de conscience réside donc dans la capacité de maîtrise du sujet.
Et cette maîtrise n'est présente dans aucune de ces deux cas.
De plus l'épilepsie reste une maladie "physique" qui relève de la neurologie.
La dépersonnalisation en revanche peut soit avoir une cause neurologique, soit une cause psychologique.

Dans tous les cas si tu souhaites avoir plus d'informations je te souhaite d'entrer en contact avec des professionnels de ces domaines qui seront capable de t'éclairer je pense Wink 

Bonne soirée ! Smile

Ushiro



Nombre de messages : 2706
Pratiques magiques/ spiritualité : La Voie et les Méthodes

http://aoandon-yokai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par loupblanc le Mer 26 Aoû 2015 - 18:19

Je remonte le sujet parce que j'ai une petite question Smile Avant de commencer je précise que je ne fais pas l'éloge des drogues, c'est justement le contraire. Désolé si je poste pas au bon endroit mais ce sujet semble correspondre avec ma question.

Hier un ami, a pris je cite " des graines magiques " pour ceux qui connaissent pas c'est comme les champignons hallucinogènes. Sachant qu'il en parlait depuis longtemps il a décidé de les prendre hier, seul dans la forêt. En essayant de me les faire prendre également, connaissant les effets des drogues sur les corps subtils et tout ça j'ai refusé, mais lui était bien décidé à les prendre.

Bref Je décide d'aller faire un petit tour dans cette forêt, il avait déjà avalé ses graines " il commençait a faire des signe plutôt étrange avec ses mains selon lui c'était des signes chamaniques et me dit plus tard qu' il a "vécu le lien cosmique, la mort et la renaissance un million de fois". Plus tard il se sentit mal et me demanda de le faire vomir, les nausées sont arrivées. Il me demanda d'appeler les secours, que je fis de suite.

Bref ma question selon cette situation : croyez vous qu'il s'agit d'un  cas psychiatrique ou spirituel ? Sachant que depuis hier il voit d'après lui les chakras  ainsi que les auras des gens.

Peut être que ces graines ont eu un effet sur ses capacités psychiques mais sur le coup ce que j'ai retenu c'est que le corps physique n'a pas apprécié. Puisqu'il n'a pas arrêté de me dire qu'il allait mourir et qu'il avait peur ^^'

Merci à l'avance pour vos lumières et réponses Smile

loupblanc
Energie libre

Nombre de messages : 8
Pratiques magiques/ spiritualité : runique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par new-era-way le Jeu 27 Aoû 2015 - 10:34

Sujet délicat à traiter ici à cause de la charte.

Le seul point sur lequel je pense pouvoir te rassurer sans enfreindre la charte est que vomir peut dans certains cas participer d'un nettoyage nécessaire. (drogue ou pas drogue).

Par ailleurs psychiatrique ou spirituel je pense que l'un n'empêche pas l'autre.

new-era-way
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 229
Pratiques magiques/ spiritualité : Dreamwalker

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Seelie le Mar 27 Oct 2015 - 7:47

C'est absolument passionnant. J'en apprends beaucoup. Merci. Je suis entre autre particulièrement fascinée par l'idée de transe au travers de la création.

Peut-on considérer que l'état de déréalisation ou de dépersonnalisation, rencontré dans le cas de trouble psychiatrique ou de prise de drogue fait partie des EMC ?

Seelie
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 112
Pratiques magiques/ spiritualité : là pour apprendre
Localisation : Rennes

http://ainsel-art.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier septembre 2012: Etat modifié de conscience (EMC)

Message par Hagel le Mar 27 Oct 2015 - 8:29

Oui,

l'EMC peut être induit par un trouble psychiatrique, les médicaments, la drogue, et énormément d'autres facteurs Smile



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum