La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Tatiana le Jeu 8 Nov 2012 - 9:17

Bonjour,

J'aimerais vous faire partager un rituel que je viens de faire et avoir vos retours. Je ne sais pas si je le poste au bon endroit, merci de le déplacer si non.

Je vous expose la situation :
Je me suis séparée de l'homme avec qui j'ai passé 12 ans de ma vie il y a un peu plus d'un an et nous sommes toujours en contact malgré nous car nous venons de vendre notre maison et nous ne sommes pas d'accord sur le partage financier. Nous nous sommes rencontré avec un ami qui a fait le médiateur pour en parler, et il semble évident que notre réel problème n'est pas l'argent mais l'émotionnel. Nous n'avons pas fait tous le chemin de notre rupture et il reste beaucoup de sentiment de trahison, de rancoeur, de douleur. Nous n'arrivons pas à parler de choses matérielles, même si cela est urgent, parce que nous sommes tous les deux encore trop dépendants de savoir qui a eu raison, qui a eu le plus mal, qui a frappé le premier... et aussi la culpabilité de la douleur faite à l'autre. Moi qui suis assez empathique, je vous dis pas comment ça a été dur et douloureux de ressentir ça chez lui alors même que j'étais là pour lui faire comprendre que moi aussi j'avais mal ! Bref, on est pas rendu et on arrive pas à réfléchir calmement à nos problèmes matériels qu'il nous faut pourtant résoudre.

Voici donc le rituel que j'ai fais hier soir. L'objectif est de trouver une certaine lucidité et paix mentale pour nous permettre d'agir pour résoudre ce problème, sans nier nos blessures et le temps nécessaire qu'il nous faudra pour en guérir.

Jour : mercredi, propice à la compréhension, la communication et au rituel de mieux-être
Moment de la journée : le soir avant le coucher

Encens : 2 parts de storax (apaise les pensées perturbées, favorise l'auto pardon, protège durant la nuit), 1 part de lavande (guérison, apaisante), 1 part de benjoin (purifie, calme les esprits), 1 part d'origan (pour la lucidité mentale). C'est un mélange principalement sous mercure, donc cohérent avec le jour.

Bougies : Orange pour guérir les blessures de l'âme, apporter la joie, contre la peur et la culpabilité. Grise pour l'objectivité, la neutralité, la sagesse, la maturité. Rouge pour la vie, l'équilibre physique/psychique, courage, action, solution.
Dans mon idée, nous avons la trilogie soleil - lune - mars qui, actuellement, peut nous représenter tous les deux dans notre conflit, notre guerre. En changeant nos polarités, nous changeons celle de mars, nous transformerons le conflit en action bénéfique. Je précise que j'ai choisi des couleurs qui me parlent dans le contexte, par rapport à l'intention que j'ai, et que j'ai parfaitement conscience que la couleur des bougies est un outil facultatif, mais cela m'aide à me concentrer et me focaliser sur ce que je veux faire passer.

Déroulement :

Je précise que pour ce rituel j'ai préféré utiliser uniquement des énergies d'intention et des mots simples. Quelque part, vu que mon ex n'est pas un initié et que l'objectif est de transmettre un message, cela me parait cohérent.

1. Allumer l'encens
2. Méditer sur la situation, nos blocages, nos douleurs

3. Allumer la bougie orange qui le symbolise lui mais aussi nos blessures : "Nous avons parcouru un chemin côte à côte et nos vies sont liées par cette expérience. Lorsque nos chemins se sont séparés, nous nous sommes fait du mal et ces blessures nous pèsent encore aujourd'hui. Dans nos passions (au sens émotions très intenses, même négatives), nous n'arrivons pas à nous guérir".

4. Allumer la bougie grise : "Parce que nous ne nous voulons pas de mal, nous devons trouver la sagesse intérieure de nous voir et de voir l'autre en objectivité, avec nos défauts, nos erreurs, nos regrets et nos pardons. Nous devons faire taire nos douleurs d'égo et notre rancune pour notre propre bien afin de nous reconstruire."

5. Allumer la bougie rouge : " Notre conflit de ce jour est le reflet de notre amour passé et blessé. Nos chemins ne sont plus les mêmes, c'est ainsi. Aucun de nous deux n'est responsable du destin de l'autre, ce conflit n'a plus lieu d'exister. Acceptons nos douleurs comme autant de reflets de nos propres luttes intérieures, acceptons que nos blessures soient à la hauteur d'un grand et beau chemin de vie que nous avons parcouru ensemble, acceptons que, chacun, nous ayons encore milles et un trésor à vivre sans l'autre, dans la joie et le bonheur."

6. En ce recentrant, se posant : " A la faveur de cette nuit, je souhaite que chacun de nous trouve la solution à ses blessures et que notre chemin commun de douleur prenne fin. Que l'obscurité absorbe nos craintes, nos peurs et nos tristesses pour qu'à l'aurore nous puissions nous faire face en paix et nous comprendre afin d'agir dans notre intérêt commun et pour notre bonheur."

7. Laisser se consumer les bougies et aller se coucher.

Premier retour :
Après le rituel, le sommeil est venu très rapidement et j'ai beaucoup rêvé, mais je ne me souviens pas bien Sans être un sommeil ultra réparateur, il était assez profond (faut dire que mon chat a commencé son bordel à 5h du mat'... )
Je m'attendais à des vagues d'émotions dures à contrôler comme quand je préparais le texte, mais en fait non, c'était apaisant.
La dernière bougie est en train de s'éteindre. Je vais envoyer un message à mon ex pour savoir s'il a eu le temps de réfléchir à notre problème et vais voir l'état d'esprit du retour.

Tatiana


Nombre de messages : 28
Pratiques magiques/ spiritualité : Magie des éléments, tarot de marseille
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Hagel le Jeu 8 Nov 2012 - 9:22

Bonjour,

Personnellement, je ne vois qu'un seul problème, de fond et de taille.
Le libre arbitre.

Arrow la frontière de l'aide

Tu es intervenu sur lui (vous deux donc) sans lui demander son avis, tu ne sais pas les conséquences que peuvent avoir ton travail pour lui, et ça pourrait correspondre techniquement à une forme d'envoûtement.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Tatiana le Jeu 8 Nov 2012 - 9:29

Aie... Crying or Very sad
Je pensais justement que, comme c'était formulé, je ne faisais rien de plus que de mettre en évidence la réalité des faits (dont nous avions parler, donc où nous sommes d'accord) pour mieux y réfléchir de façon objective.
Penses-tu que j'ai réellement dévié ?

Tatiana


Nombre de messages : 28
Pratiques magiques/ spiritualité : Magie des éléments, tarot de marseille
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Hagel le Jeu 8 Nov 2012 - 12:07

A partir du moment où tu inclus quelqu'un dans un travail sans lui demander son avis: tu vas contre le libre arbitre.
C'est comme si tu parlais de te suicider, et l'autre le fait pour toi (en te tuant), parce que tu en as parlé avec lui.
Entre la parole et l'acte, en plus de la pensée, il y a des frontières qu'on ne peut pas juger pour l'autre.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Tatiana le Jeu 8 Nov 2012 - 12:25

Je te trouve excessive dans tes comparaisons quand même ! Tu parles de suicide, de mort, alors que mon rituel a pour objet l'apaisement d'une situation.

Ici, si tu relis mon texte, l'intention première est d'éclaircir et apaiser notre conflit pour nous permettre d'y voir clair, ce n'est pas comme si j'avais fait en sorte qu'il pense comme moi en imposant un point de vue ou une action à mon avantage.

Si on doit demander à tous les mondes son autorisation quand ils sont impliqués, dois-je demander à tout mon entourage lorsque je travaille sur mon comportement vu que cela va les toucher ? Dois je demander au monde entier lorsque je prie pour un monde meilleur ? Et que dire lorsque je tire les tarots et que ceux ci me parle d'une tierce personne ?

Je n'ai eu aucun jugement pour lui, je n'ai rien nié ni effacé, j'ai fais un souhait pour la paix. Je ne pensais pas qu'une telle intention pouvait être comparée à un meurtre...

Tatiana


Nombre de messages : 28
Pratiques magiques/ spiritualité : Magie des éléments, tarot de marseille
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Hagel le Jeu 8 Nov 2012 - 12:36

je te parle d'ésotérisme.

Comme on dit: l'enfer est pavé de bonnes intentions.
Tu vas clairement à l'intention du libre arbitre volontairement, quelque soit tes intentions par rapport à lui. Je ne peux pas faire plus clair.

Changer ton comportement? l'autre est libre de partir. Agir sur lui pour tes intentions personnelles (la paix, tu ne peux pas savoir si il la souhaite, et penser qu'il la souhaite est le déposséder de sa liberté de penser), l'autre ne peut rien faire.

Je t'invite à relire le post auquel je te renvoyais ci dessus.

Cordialement



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Abraxas le Jeu 8 Nov 2012 - 18:51

Salut tatiana,

Par rapport à ton rituel, la seul chose, indépendante du fond, que personnellement je fais avant tout rituel c'est de prendre un bain, pour plein de raisons qui serait totalement hors sujet ici (hors je déteste le HS c’est bien connu). La deuxième chose c'est que je fais attention à ne pas porter de nœud, une vielle habitude liés aux rituels spécifiques qui utilisent ce genre de support.

Alors maintenant, on va encore penser que je pars en live et je risque de me faire taper sur les doigts, mais prout … les forums sont de toute manière structurellement limitatif …. Donc, il faut s’imaginer que en réalité, je fais un effort pour être synthétique et ne pas trop partir en vrille (si… si…. ;-P )

Personnellement je pense, non plutôt je crois, que l'amour ne peut aller à l'encontre de la volonté, et inversement la volonté ne peut aller à l’encontre de l'amour, les deux sont en quelques sorte comme le feu et l’eau, toujours présent, facette d’une seule et même réalité, oserais-je dire « énergétique » ? ;-)

Je pense surtout que tout est une histoire d'intention, cette pensée, comme tant d'autre n'est pas de moi, c'est saint-augustin, puisqu’indirectement on parle de lui, qui disait:

Voilà sur quoi j'insiste : que les actes des hommes soient jugés sur le fondement de la charité. Car beaucoup de choses peuvent être faites qui ont une aimable apparence mais ne procèdent pas de l'amour. Les épines ont aussi des fleurs : certaines actions semblent brutales, violentes quoiqu'elles soient motivés par une discipline à l'aune de la charité. Une fois pour toutes, voici un précepte court : Aime et fait comme bon te semble : si tu tiens à ta tranquillité, par l'amour établis ta tranquillité; si tu pleurs, pleurs par amour ; si tu corriges, corriges par amour ; si tu économises, économises par amour. De tout fais de l'amour la racine ; de cette racine ne peut croître que le bien.
Augustin d’Hippone, Iohannis Epistulam ad Parthos tractatus decem, 8.

On a effectivement tendance parfois à trouver des justifications morales à des actes qui ne le sont peut-être pas, en regardant au fond de soi, on est je pense tous capable de tirer une démarcation claire entre "bien" et "mal" si l'on est vraiment intègre avec soi-même.

Ici point de jugement autre nécessaire que celui que tu portes toi-même sur tes propres actes, personne d'autre que toi ne connais la valeur et la signification profonde de ton intention, et puisque je suis dans une veine de citation, j'en profite:


[...]
En public, en secret ne te permets jamais
Rien de mal ; et surtout respecte-toi toi-même.
[...]
Et quant aux maux qu’entraîne avec soi le Destin,
Juge-les ce qu’ils sont : supporte-les ; et tâche,
Autant que tu pourras, d’en adoucir les traits :
[...]
Crains l’exemple d’autrui ; pense d’après toi-même :
Consulte, délibère, et choisis librement-
[...]
Que jamais le sommeil ne ferme ta paupière,
Sans t’être demandé : Qu’ai-je omis ? qu’ai-je fait ?
Si c’est mal, abstiens-toi : si c’est bien, persévère
[...]
Tu verras que les maux qui dévorent les hommes,
Sont le fruit de leur choix ; et que ces malheureux
Cherchent loin d’eux-les biens dont ils portent la source.
Peu savent être heureux ; jouets des passions,
Tour à tour ballotés par des vagues contraires,
Sur une mer sans rive, ils roulent, aveuglés,
Sans pouvoir résister ni céder à l’orage.
Dieu ! vous les sauveriez en désillant leurs yeux... .
Mais non : c’est aux humains, dont la race est divine,
A discerner l’Erreur, à voir la Vérité
Les Vers Dorés de Pythagore - Traduction par Fabre d’Olivet.

Personnellement toujours, et pour aller dans le sens de ce que dit Hagel, la magie pour moi c'est un travail sur "soi", pas sur les autres, indépendamment de nos intentions, et indépendamment de la notion de libre arbitre, il y a tellement de borgne qui conduisent des aveugles qu’on devrait tous commencer par apprendre à voir avant de vouloir toujours guider et aider l’autre. Et si l’on veut tant changer l’autre, commencer par se changer soi-même, être l’exemple de ce que l’on veut voir, combattre la poutre de son propre œil avant de s’attaque à celle du voisin.

Il ne me fait ni chaud ni froid dans la vie de tous les jours d' « essayer » d’aller à l'encontre totale du libre arbitre de tout un tas de personne en imposant purement et simplement mes décisions, surtout dans un cadre professionnel voir familiale, la société dans laquelle nous vivons n'a également aucun problème à essayer constamment d'aller à l'encontre du mien, au final "je" suis responsable de mes propres choix, l’ « autre » est responsable de ses propres choix, qu'importe ce qu'on essaye de m'imposer, je l'accepte ou je ne l'accepte pas, je n'ai donc aucun jugement de valeur à apporter sur cette notion de libre arbitre, dans le sens ou je ne crois pas qu'on puisse totalement aller à l'encontre de la volonté, j'ai toujours eu l'intime conviction qu'on ne peut se faire manipuler que si on le veut bien, même inconsciemment, c’est la base même des techniques de "manipulation" psychologique quel qu’elles soient, et que « in fine » nous sommes les seules responsables.

J’ais parfaitement conscience qu’un grand nombre de personnes, surtout dans les milieux ésotériques, pensent totalement différemment, plus j’avance et plus je me détache personnellement de toute ces considérations sur le Karma et le libre arbitre tels quelles sont exposé par exemple par Moryason, à la fin c’est comme le disait Laborit, « la lutte ou la fuite », c’est un « choix », sans considération morale, aucun choix n’est à priori meilleur qu’un autre, et mon « choix » c’est que je « préfère » croire, en suivant le préceptes énoncé par Pythagore, que j’ai une grande partie de ma propre vie entre mes mains.

C’est saint-augustin qui justement à introduit cette notion de libre arbitre, c’est pour lui l’expression de la volonté, d’ailleurs en allemand ou en anglais on traduirait cette notion par « volonté libre », cette notion s’oppose totalement à la notion de destin ou de karma. Je ne peux pas personnellement croire au deux (et j’ai bien lu, sur le post Libre arbitre et destin, comment certains arrive à concilier ce paradoxe, moi je ne peux pas), alors j’ai fait mon choix. D’ailleurs la notion de libre arbitre est étroitement liés à la notion de choix, il y a effectivement des moments de notre vie ou nous n’avons pas de « choix », si un psychopathe « en passant » à envie de me foutre son poing dans la gueule ça n’est pas « mon » choix, c’est le sien, par contre ma réaction sera mon choix… Ça ne veut pas dire que j’étais pour autant « destiné » à recevoir son poing dans la gueule et que c’est mon « karma », parce que ma 3ème incarnation avait fait de même, ça je n’y crois plus, ou alors j’ai été un saint dans mes Xème incarnation, au vu de ma propre vie depuis ma naissance, vie que j’ai toujours mené comme si j’avais le « choix », et jusqu’à présent ça m’a plutôt bien réussi. Qu’on se comprenne donc bien, je ne dis pas qu’on a toujours le choix, mais nous sommes tout de même en grande partie libre, et quoiqu’il nous arrive, maladie, accident, attaque d’entité, qu’on ne « choisi » pas forcément, ça ne veut pas dire qu’on a pas de libre arbitre, et ça ne signifie pas non plus qu’il y a un destin ou un karma, par contre en face de ces événements : maladie, accident, attaque, on aura toujours un choix, voir même plusieurs, nos actions en réactions à ces événements seront des choix conscient, et en ce sens on peut essayer d’être maitre de sa propre vie.

Je comprends qu’on puisse considérer cependant que ce genre de rituel aille à l’encontre du libre arbitre, cela est étroitement liés à nos propres conceptions de ces énergies que l’on met en œuvre, pour moi il n’y a rien d’externe à soi-même, et ces énergies que l’on manipule sont des composantes de la volonté et de l’amour, ainsi, pour en revenir à ce que je disais plus haut, elles ne peuvent par définition pas aller à l’encontre de la volonté de l’autre, mais uniquement en accord avec cette dernière. Ça peut paraitre étrange, mais c’est également, au fond, ce que saint-augustin disait. En y réfléchissant bien, si les rituels de magies pouvait véritablement aller contre nos propres volontés, alors n’importe quels attaques d’un mage noire en culotte courte suffirait à nous transformer rapidement et simplement en un robot lobotomisé prêt au plus vil actions, en zombie prêt à tout… vous croyez vraiment que c’est le cas ? Qu’on a pas le choix ? Qu’on ne peut pas « lutter » ? Pour moi on a toujours un choix, et c’est celui qu’expose laborit dans l’éloge de la fuite, en face d’un problème on peut fuir ou combattre, aucune solution n’est forcément meilleur qu’une autre, c’est un choix.

Je n’ai plus cet à priori négatif envers l’ensemble des actions qui vont à l’encontre du libre arbitre, avant j’étais comme beaucoup et j’adhérais totalement à cette convention qui reviens à dire qu’il ne « faut » pas manipuler le libre-arbitre, mais après tout, nous le faisons tous les jours, si l’on ne devait jamais aller à l’encontre du libre arbitre de l’autre, on dirait « oui » à tout ce que demande un enfant, qui fait ça parmi les papas et les mamans ici ? C’est une question « morale », à laquelle chacun doit répondre, pour moi d’une certaine manière la question ne se pose même pas pour les rites magiques, puisque je ne vois pas la magie comme quelque chose devant me servir à manipuler qui que ce soit, après tout : pas besoin de magie pour ça et au-delà je ne crois plus vraiment qu’un acte magique en soit réellement capable. Pour autant il ne me viendrait jamais à l’idée de forcer quelqu’un à faire un certain nombre d’actions qui vont à l’encontre de ma propre morale, tout dépend du contexte bien sûr, mais c’est avant tout une question de valeur et de morale, sur laquelle il est relativement difficile d’apporter un jugement totalement tranché, chacun fait ses propres choix, que cela nous plaise ou non, et pour paraphrasé saint-augustin on peut aussi donner des baffes par amour…

Grü

Abra

Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 403
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Tatiana le Jeu 8 Nov 2012 - 19:08

Comment on se retrouve là aussi, te lire est toujours un plaisir

Il faut que je relise tout ça mieux, mais si je comprends bien, c'est conforme à ce que je pense, c'est-à-dire de façon très simpliste : y'a pas de mal.
Et le fait que mon texte aurait pu lui être lu, qu'il veuille également aller sur le chemin de l'apaisement et de la paix (c'est lui qui le dit), vraiment, je ne vois pas où est le problème. Je le manipulerais plus en lui retournant le cerveau face à face comme je sais faire parfois

Tatiana


Nombre de messages : 28
Pratiques magiques/ spiritualité : Magie des éléments, tarot de marseille
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rituel pour une meilleure communication après une rupture

Message par Hagel le Jeu 8 Nov 2012 - 20:26

Ca, où comment se chercher des excuses, le libre arbitre reste une notion simple à comprendre, t'a pas demandé l'avis pour intervenir sur quelqu'un? ça reste à l'encontre du libre arbitre. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez, c'est votre vie.

Mais je rappelle, non aimablement, que l'un des fondements et règles de ce forum est simple, claire, nette, précise et non contestable:
Le libre arbitre.

Aucune discussion possible sur la question, c'est donc purement limitatif et répréhensible en ces lieux.

Si j'ai de nouveau à me répéter, j'avertis, puis je ban.
Si vous avez besoin de débattre sur la question, merci de voir le post adéquat ci-dessus.



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum