La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chat

Message par topa le Sam 29 Déc 2012 - 12:30





Merci aux amoureux des chats (et autres) qui voudraient compléter ce sujet de bien indiquer les sources et liens si recherches issues d'internet.


Il est assez compliqué de mettre ici la globalité de ce qui est relatif au chat et à son symbolisme car cet animal si proche de nous a selon les croyances différents aspects contradictoires.

Nous savons tous que le chat a connu sa première heure de gloire chez les égyptiens, je ne m'étendrais pas sur l'étymologie du mot "chat" qui a différentes significations ne serait-ce qu'en Egypte selon les époques. Les ancêtres des chats seraient apparu il y a 60 millions d'années, autant dire que le chat en sait beaucoup plus que nous sur l'évolution des Hommes qu'on en sait sur lui. Et c'est peut-être cette présence qui semble être depuis une éternité qui fait que l'on attribue la connaissance des mystères au chat, la connaissance de ce qui est caché ou invisible (voire incompréhensible) à nos yeux.

En 2004 une découverte archéologique nous montre que le chat était déjà présent dans les foyers entre 7 500 à 7 000 ans avant J.-C, alors qu'auparavant cette datation estimait la cohabitation chat-homme vers 2000 av. J.-C. Ici on parle d'apprivoisement plutôt que de domestication, car le chat était alors encore un animal sauvage. La cohabitation consistait surtout en une collaboration, le chat rendant service aux hommes en protégeant leurs récoltes des rongeurs et autres petites bêtes pouvant nuire aux travaux des hommes. Dans collaboration, pour moi, il y a une notion de respect, le chat étant alors un animal protecteur puisqu'il aidait les Hommes à conserver leur réserve de nourriture intacte, ce qui à l'époque était parfois le fruit de toute une vie et de travail acharné. Grâce au chat l'homme pu se reposer un peu après de durs labeurs. Par ailleurs son rôle de protecteur ne s'arrête pas là puisque sa présence et vigilance fait fuir les rats qui apportent notamment des maladies mortelles pour l'homme. Il protège les environs en s'appropriant son territoire et un autre risque de mortalité diminue: la mort par morsure de serpent et vipère.

Grâce à ses nombreux avantages et à son instinct sauvage qui diminuait au fil des années, le chat devint un Dieu pour les Egyptiens, les prêtres se félicitaient que cet animal semblant tombé du ciel pour protéger les Hommes soit de plus en plus docile.
Tuer un chat exposait à une peine de mort, car c'était un terrible geste envers la Déesse Bastet qui fut la première déesse représentée avec une tête de chat.
La déesse symbolisait la lumière, la chaleur et l'énergie solaire, mais aussi, sous ses traits félins, représentait le mystère, la nuit et la lune. De plus, on pensait qu'elle aidait à la fécondité des hommes et des animaux, soignait les maladies et veillait sur les âmes des morts.

Même si les Egyptiens vénéraient d'autres animaux, le chat resta toujours l'animal le plus sacré. Dans les familles, le chat recevait toutes les attentions, durant sa vie on s'occupait de lui comme un être à part entière et comme ce qu'il était: un représentant de la Déesse, un protecteur, un allié. Et sa mort était aussi importante que celle d'un être humain avec funérailles et sarcophage, les chats étaient momifiés comme les hommes et on déposait des souris près de lui pour son voyage dans l'autre monde.

Les chattes étaient principalement consacrées à la déesse Bastet et vénérées dans son sanctuaire à Bubastis. Les chats étaient les animaux d’Atoum-Rê, vénérés à Héliopolis comme ennemis d’Apophis. Un mythe cosmique assimile le soleil à un chat mâle, dont l’œil devient une chatte. Ainsi, Tefnout se transforme-t-elle en chatte à son retour de Nubie. Hathor peut aussi prendre cet aspect.

Il reste des oeuvres d'art de cette époque Egyptienne qui dura jusqu'en 390 après JC. On retrouve le chat avec un couteau dans une patte tranchant la tête du serpent Apophis, le dragon des ténèbres, l'ennemi du Soleil. En général le chat dans ses représentations Egyptiennes symbolise la force et l'agilité du félin qu'une Déesse tutélaire met au service de l'homme pour l'aider à triompher des ennemis cachés.

Avant le déclin du culte du chat en Egypte, les Grecs volèrent des chats pour les ramener en Grèce. Ils élevèrent des chats, les chats étaient alors vendu aux Romains, aux Gaulois et aux Celtes. En Grèce les dons de chasseur du chat lui permis de remplacer le furet et la fouine dans les foyers. Cependant, le chat n'eut jamais la même place dans les foyers grecs qu'en Egypte. Pour les Grecs il n'était pas un animal de compagnie (ils avaient déjà les chiens) et s'offrir un chat était un luxe, dans les foyers grecs, le chat était plutôt un "jouet" utile. Après de longues années, le chat fut plus apprécié qu'auparavant dans les foyers, en gardant sa place d'animal, et il fut associé à la forme féminine, à l'amour et à la beauté.

Pour les Celtes, le chat est perçu avec méfiance, en effet Cenn Chaitt "tête de chat" est le surnom de l'usurpateur Cairpre qui cause la ruine de l'Irlande. Dans certains textes celtes on voit le chat punir des Hommes en les réduisant en cendres par une flamme jaillissant des yeux du chat. L'étude de ces textes n'indique pas si il s'agit de chats encore sauvages ou en voie d'être domestiqués, mais quoi qu'il en soit, qu'ils soient domestiqués ou pas, les Celtes se méfiaient de la nature profonde du chat enfouie en lui depuis des milliers d'années.

En 392, après que le culte de Bastet et de Diane ait été fusionné, l'empereur chrétien Théodose interdit les cultes païens. Les chats subissent alors de la méfiance de la part des humains, qui allait durer pendant plusieurs siècles.


------------------------


Le chat était aussi présent en Asie, en Chine le chat est une monnaie d'échange pour que l'Europe puisse avoir de la soie. Mais le chat était déjà présent dans certains riches foyers puisque l'on a retrouvé des traces datant de environ 1 000 ans avant J.-C. En Chine à cette époque l'animal est un symbole de paix, de fortune et de sérénité de la famille et il est associé aux femmes. On pense aussi que le chat attire le mauvais sort et éloigne les démons (dans la nuit avec ses yeux qui luisent).
La divinité agreste Li-Show aurait d'ailleurs eu l'apparence d'un chat.


Le chat s'imposa au Japon surtout après que l'empereur Ichijo reçu un chat pour ses treize ans (999). Le chat pour les japonais est tantôt bénéfique, tantôt maléfique en fonction des attributs étudiés.
Le chat est bien représenté dans l'art japonais, d'abord sous les traits d'un écaille de tortue blanc (bénéfique), puis de plus en plus comme des chats blancs et des chats sans queue (maléfique): le bobtail japonais. De grands peintres se sont illustrés dans la représentation des chats, comme Utagawa Hiroshige ou Utagawa Kuniyoshi. Utamaro allie toujours les chats avec les belles femmes, ce qui se retrouve dans les poèmes japonais, où le chat est étroitement associé à la grâce de la femme. Symbole de la sensualité, du désir, le chat représente également le charme et la décadence.

Toutefois, il existe également une version sombre et inquiétante du chat, issue de la tradition populaire. Parmi celle-ci, il y a Aïnous le chat revenant, le chat né des cendres d'un monstre, et celui à deux queues d'Okabe. Pierre Loti évoque également dans ses Japoneries d'automne une ronde de chats se réunissant dans un jardin isolé les nuits d'hiver, au clair de lune. La légende du chat-vampire de Nabeshima, très racontée au cours de l'ère Edo, met en scène un chat démon ou un chat vampire s'attaquant à la famille des Nabeshima.

Dans le monde bouddhique, on reproche au chat d'avoir été le seul, avec le serpent, à ne pas être ému par la mort du Bouddha, ce qui d'un autre point de vue peut être considéré comme une grande sagesse.

En Inde, le chat est honoré comme en Égypte, et la déesse de la fécondité, Satî, a l'apparence d'un chat, de la même manière que Bastet. Des petites statues en céramique témoignent de cet honneur. On installait dans celles-ci des petites lampes à huile pour effrayer les souris la nuit, de la même manière que les yeux du chat s'illuminent la nuit. Cette faculté fut appréciée aussi pour éloigner les mauvais esprits. Les bouddhistes apprécient la capacité de méditation du chat, cependant ce dernier ne fait pas partie par les canons originaires du bouddhisme.


Dans la tradition musulmane, le chat (qatt) est plutôt favorable sauf si il est noir. Il est dit d'après une légende, qu'un couple de chats est né d'un éternuement d'un lion et que c'est pour cela que les chats ressemblent aux lions, peut être aussi sur le plan symbolique? Selon les musulmans, le chat est doué de baraka (Baraka dérive d'un terme d'origine arabe بركة, Barakah, qui signifie sagesse ou bénédiction. Le mot attesté en français par écrit en 1903 signifie la faveur divine qui donne de la chance à l'Homme). Un chat parfaitement noir possède des qualités magiques. On donne sa chair à manger pour être délivré de la magie, la rate d'un chat noir accrochée à une femme qui a ses menstrues les arrête. On se sert du sang du chat noir pour écrire des charmes puissants.
En Perse, quand on ennuie un chat noir on peut se nuire à soi-même car ce chat noir peut être un génie né en même temps que l'homme pour lui tenir compagnie. D'autres croyances indiquent que certains musulmans pensent que le chat noir est un Djîn malfaisant qu'il faut saluer quand il rentre la nuit dans une chambre.

Le chat est parfois vu comme un serviteur des Enfers. Les Nias (Sumatra) connaissent l'arbre cosmique qui a donné naissance à toutes choses. Les morts doivent traverser un pont, en dessous c'est l'Enfer. Un gardien est posté à l'entrée du Ciel avec un bouclier et une lance, un chat lui est utile pour jeter les âmes coupables dans les eaux infernales.

Chez les indiens Pawnees d'Amérique du Nord, le chat sauvage est un symbole d'adresse, de réflexion, d'ingéniosité, il est observateur, malin et pondéré, et il arrive toujours à ses fins. C'est donc un animal sacré qui est tué uniquement dans certains rituels religieux.

En Afrique, le chat a le don de clairvoyance, c'est pourquoi des sacs à médecine sont faits de peau de chats sauvages.


---------------------

Le chat dans le Moyen-Age

Les clercs médiévaux n'aiment pas le chat, ils voient en lui un cousin du léopard, animal cruel et rusé dont il possède la tête, les oreilles et les griffes. Le chat est plus petit mais plus mystérieux. Bestiaires et encyclopédies prêtent au chat des savoirs de nécromant et de sorcier. Il connaît l'avenir, ne dit rien, fait semblant, devance les accidents et les catastrophes, c'est donc un hypocrite. Il a la propriété de voir la nuit, ce qui est propre aux créatures infernales, tels le loup, le renard, la chouette ou la chauve-souris. Ses yeux brillent dans la pénombre et semblent brûler comme de la braise. Ceux qui ne dorment pas se livrent à des activités malfaisantes, à des pratiques magiques, voire à des cérémonies hérétiques, tels les cathares qui, comme l'indique leur nom, font du chat une vedette de leurs réunions nocturnes. Les chats noirs sont la représentation de Satan, le chat avec le bouc sont les vedettes du bestiaire des sorciers.

Certains auteurs voient des qualités dans le chat, il est propre, n'aime pas les mauvaises odeurs et se tient loin des lieux nauséabonds. La chatte est vue comme un animal qui n'aime pas la luxure, ses cris pendant l'accouplement n'ont rien de voluptueux, si elle a des rapports avec le mâle c'est pour avoir des petits et pas pour ses ardeurs sexuelles.
La femelle chat est une protectrice.

On se méfie du chat, on le tient hors des maisons car on croit qu'il peut porter malheur et il ne se laisse pas caresser facilement.

A la fin du moyen-âge, le chat est revalorisé, il est entré dans les maisons et fait parti de la vie quotidienne. Ce changement s'est opéré grâce à la grande peste, l'horrible peste noire qui en 4 ans fait disparaître un tiers de la population européenne. Un regard nouveau est porté sur le chat, car il éloigne et tue les rats, porteur de maladies comme la peste.

On peut donc voir que dans le moyen-âge le chat est passé de suppôt de Satan à protecteur.



--------------------

De nos jours, beaucoup de superstitions subsistent sur le chat, surtout sur le chat noir et le chat roux. Ces deux chats seraient principalement prisés par les "sorcières" et le chat noir est encore souvent perçu comme un mauvais présage comme une mort à venir, le mauvais oeil etc.
Par exemple dans l'oracle de Belline, le chat (noir) illustre la carte de la Trahison.

Pour ma part, le chat en tant que compagnon de vie est un bon indicateur de présence d'entité et de "mal-être" énergétique.

Globalement on peut dire que le chat à travers les civilisations et les croyances est associé à: la nuit (nocturne), l'indépendance, protection, sorcière, satan, luxure, ténèbres, élément eau (rapport à la pluie qu'il peut faire tomber d'après des légendes et à la clairvoyance, médiumnité), chasse, liberté, cruauté, Lune, Soleil, courage etc selon les légendes, croyances.

Divinités associées au chat (liste non exhaustive, vous pouvez la compléter): Bastet, Freyja, Atoum-Rê, Bastet, Hator, Tefnout, Thor.



Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_chat
http://www.toutankharton.com/Bestiaire-sacre
Bestiaire du Moyen Age de Michel Pastoureau
Dictionnaire des Symboles De Chevalier et Gheerbrant


topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par Hagel le Dim 30 Déc 2012 - 10:28

Merci pour ce post super intéressant!

Oh, le chat associé à Thor? pourquoi?

Pour ceux que ça intéressent dans l'aspect éso et comprendre ainsi une partie de la symbolique:
Arrow le chat et les énergies

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32948
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par topa le Dim 30 Déc 2012 - 11:37

Merci Hagel,

Oui Thor est associé au chat d'une manière indirecte:

Le chapitre 46 de la Gylfaginning, dans l'Edda de Snorri, raconte que Thor et ses compagnons sont hébergés dans le château du géant-roi Útgarða-Loki, qui afin de les humilier leur propose des défis d'apparences faciles mais qu’inexplicablement ils ne réussissent pas. Parmi ces défis, Thor doit soulever un chat. Le dieu y met toutes ses forces mais malgré ses efforts, il ne réussit à faire décoller qu’une patte du félin. On apprend au chapitre 47 que le lendemain, Útgarða-Loki lui apprend qu’en fait, il leur a fait subir des illusions visuelles. En fait, le petit animal était l’immense Jörmungand lui-même, à qui le roi des géants avait donné l’apparence d’un chat. Plutôt qu’une humiliation, c’était donc un exploit qui a impressionné tous les géants. En effet, Útgarða-Loki lui dit :

« Le fait que tu soulevas le chat ne me sembla pas moins remarquable. Pour te dire la vérité, tous ceux qui virent que tu parvenais à soulever de terre l'une de ses pattes prirent peur, car ce chat n'était pas ce qu'il te paraissait être : c'était le serpent de Midgard, qui se trouve tout autour des terres et dont la taille est à peine assez grande pour que sa queue et sa tête puissent toucher la terre. Mais toi, tu le soulevas tant et tant que tu ne fus plus qu'à une courte distance du ciel. »

— Gylfaginning, chapitre 4711


http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%B6rmungand#La_partie_de_p.C3.AAche_de_Thor

Ici on voit que l'apparence du chat a servi a duper Thor, les attributs "négatifs" du chat sont donc exploité au maximum: duperie, malin, rusé..

Thor n'a vu que sa défaite contre le chat car il n'a pas pu voir que ce n'était qu'une illusion, sous l'apparence du chat se cachait Jörmungand. Le choix de cet animal pour créer une illusion n'est pas un hasard au niveau symbolique.

Comme on peut le lire pour les géants ce n'était pas une humiliation que Thor ne parvienne pas à le soulever entièrement, mais la victoire du (symbole) chat sur Thor (car malgré tout ce que les géants peuvent dire c'est tout de même une défaite pour Thor) indique selon moi que le symbole du chat (dans l'aspect négatif) et Thor sont associés mais dans le sens de la confrontation et de la victoire du chat sur Thor (alors que si on gratte un peu c'est surtout la victoire du serpent de mer sur Thor grâce à son illusion d'être un chat).

Ici on peut comprendre que le serpent et le chat sont associé en harmonie, ce qui explique peut-être que la subtilité de Jörmungand transformé en chat était trop forte pour Thor.

Bien entendu cette association chat et Thor est ma propre déduction qui n'est peut-être pas assez justifiée ou qui n'est peut-être pas juste. N'hésitez pas à donner votre point de vue.

topa
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 3795
Pratiques magiques/ spiritualité : En découverte encore et toujours
Localisation : 44

http://entite-energie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par Invité le Dim 30 Déc 2012 - 13:11

C'était super intéressant, comme le dis très justement Hagel Smile

Merci Topa !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par Aka E le Dim 30 Déc 2012 - 15:50

A la fin du moyen-âge, le chat est revalorisé, il est entré dans les maisons et fait parti de la vie quotidienne. Ce changement s'est opéré grâce à la grande peste, l'horrible peste noire qui en 4 ans fait disparaître un tiers de la population européenne. Un regard nouveau est porté sur le chat, car il éloigne et tue les rats, porteur de maladies comme la peste.

Je comprends mieux la présence du chat emmuré aux beaux art à Rouen

merci!

Aka E
énergie libre

Nombre de messages : 5509

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par vendredi le Ven 12 Avr 2013 - 23:08

En Egypte le chat est associé aux astres du Jour et de la Nuit. les Egyptiens représentaient la lune par un chat, Ils avaient remarqué ce fait bien simple, que le chat y voyait dans l'obscurité et que ses yeux devenaient des ronds parfaits et luisaient davantage durant la nuit. La lune était la voyante de la nuit dans le ciel et le chat était son équivalent sur la terre, aussi le chat domestique fut-il adopté comme représentant, comme emblème naturel et vivante reproduction du globe lunaire... Et il s'ensuivit que le soleil, qui regardait le monde d'en bas pendant la nuit, pouvait aussi être appelé le chat, comme cela eut effectivement lieu, parce que lui aussi voyait dans l'obscurité. Le nom du chat en égyptien est mau, qui signifie voyant et qui dérive de mau, voir. La lune, en tant que chat, était l'oeil du soleil parce qu'elle réfléchissait la lumière solaire et parce que l'oeil réfléchit l'image dans son miroir. Sous forme de la déesse Pasht (aussi appelée Bastet), le chat veille pour le soleil en écrasant de sa patte la tête du serpent des ténèbres, appelé son éternel ennemi !
Source : La doctrine secrète - HP Blavastsky

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par Alruna le Sam 13 Avr 2013 - 10:03

Merci vendredi pour ce passage, car je ne le connaissais pas du tout. Et est ce qu'il a un rapport avec Anubis ?

Alruna
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 421
Pratiques magiques/ spiritualité : Toutes car elles ne sont qu'une seule
Localisation : Chavannes sur l'etang (68)

http://les-secrets-de-l-ourobos.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par vendredi le Sam 13 Avr 2013 - 11:00

Je ne connais pas de rapport avec Anubis, Alruna (Anubis est le dieu tutélaire de la ville que les Grecs nommaient Cynopolis « la cité des chiens » dans le XVIIe nome de Haute-Égypte, où l'on a retrouvé le seul temple connu à lui être entièrement consacré. dixit wiki)

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat

Message par Alruna le Sam 13 Avr 2013 - 12:25

En faite, je voyais plutôt par rapport aux rapports des chats avec le mysticisme et les morts. Mais tu as raison étant donné sa tête de coyote, plus pour les chiens.

Alruna
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 421
Pratiques magiques/ spiritualité : Toutes car elles ne sont qu'une seule
Localisation : Chavannes sur l'etang (68)

http://les-secrets-de-l-ourobos.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum