La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

La perception de la réalité secrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La perception de la réalité secrète

Message par Minervalis le Mer 16 Jan 2013 - 16:52

Finalement, après un an, certes pas d'un travail assidû, loin de là, je pense que je ne verrai et n'entendrai jamais rien: mon truc à moi, je crois que c'est plutôt de "savoir", y compris des choses que je n'ai pas conscience de savoir.

Le problème, c'est comment leur faire affleurer la conscience.

J'envie presque ceux qui voient ou entendent (il me semble avoir fini par surmonter la crainte que cela pouvait m'inspirer au début, quoique le blocage apparent perdure): dans ma pensée certainement naïve, ils ont moins de travail à faire, et cela leur tombe pratiquement tout cuit; ils n'ont juste qu'à sentir et décider s'ils se font abuser ou non dans cette perception. Il est vrai que cela peut être évidemment assez difficile, bien que pouvant faire l'objet d'un apprentissage; et je ne parle pas non plus de l'interprétation éventuellement nécessaire.

Moi, j'ai du mal à aller chercher l'information (le comble, pour un informaticien!); d'ailleurs, je ne vais pas la chercher du tout: c'est le plus sûr moyen de la fausser avec des choses personnelles que j'ai consciemment ou non en tête. Par contre, elle peut sortir d'elle-même et de manière inattendue, par exemple dans une conversation, une impression, un sentiment, ou, bien plus fréquemment, surgir dans un rêve.

Finalement, l'information m'est donc accessible uniquement par ce que j'appellerais une intuition spontanée, Celle-ci ne pouvant, par hypothèse, pas être provoquée, quels seraient les moyens de lui permettre de se manifester librement ?

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 17:46

Cherche ta "voix intérieur", fait lui une place dans "tes pensées et dans ton cœur"
C'est symbolique pour cela que je mes des guillemets.
Regarde du coté du haut mental, j'ai pas la réponse à ce que tu veux car je suis sur le même chemin que toi je te partage juste ce que moi j’essaie pour communiquer avec lui.

Concernant le savoir pur, tu n'y a pas accès sa dépends de "ton niveau", il m'a semblé ressentir cela comme ça. Sa arrive au moment ou tu en a besoins

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Abraxas le Mer 16 Jan 2013 - 17:59

Salut,

Pourquoi est-ce qu'on ne se souvient pas de ses vies antérieures ? Pourquoi est-ce qu'on a pas une capacité "inné" à communiquer avec les morts, mais que nous devons souvent pour cela user d'artifice ?

Pour moi la réponse est simple, nous n'en avons pas besoin. Comme disait jésus dans l'évangile de thomas:

Ses disciples lui dirent :
La circoncision est-elle utile ou non ?
Il leur dit :
Si elle était utile,
Leur père les engendrerait circoncis de leur mère.
Mais la véritable circoncision en esprit
A trouvé toute son utilité.

Chacun est libre de croire et de faire ce qu'il veut, je ne penses pas personnellement qu'il faille "forcer" les choses, les blocages, les contraintes ont leur raison d'être, et je ne pense pas qu'il soit sain finalement d'user d'artifice, de "briser" les murs, pour nous libérer d'entraves toutes hypothétiques...

Tout vient à point et dans l'évolution naturelle des choses, du moins c'est ce que je crois intimement, quand nous sommes "prêt" à "comprendre" une information, alors nous la recevons par cette intelligence innée, cet instinct divin, que nous avons tous en nous, la recevoir avant ne ferais pas de sens puisque nous ne pourrions de toute manière pas la traiter.

Je crois que la "connaissance", fonctionne ainsi par "pallier", tout d'un coup parfois tout semble faire du sens. On parle parfois, de ceux qui font preuve d'une grande intelligence qu'ils ont du "génie", ce "génie", ce "daimon" socratique, c'est je crois cette part de nous relié au divin, relié au grand tout manifesté et non-manifesté et qui nous permet l'acte de création, celui de "manifester" ce qui ne l'était pas jusqu'à présent, cela bien souvent dans une dimension individuelle et subjective...

La manifestation "libre" de cette intelligence supérieur, passe par une prise de conscience du "JE", toujours dans l'évangile de thomas on retrouve également ce Logia:

Jésus leur a dit :
Si vous jeûnez,
Vous engendrerez une faute pour vous-mêmes,
Et si vous priez,
Vous serez condamnés,
Et si vous donnez l´aumône,
Vous ferez du tort à vos esprits

Parole qui semble étrange, car l'aumone, la prière, le jeûne, sont au centre des pratiques religieuses, mais ce que l'auteur de ce logia veut nous dire je pense, c'est que ces actes sont des artifices de l'esprit, des actes que l'on ne fait pas par altruisme mais souvent par égoisme... découvrir ce "JE", donc, ce qui nous "anime", opérer la "circoncision en esprit" comme l'indique le logia précédent, c'est peut-être la seul manière de ce passer outre les artifices mentales dont nous pensons avoir besoin et qui finalement ne nous aident pas sur le chemin de la connaissance, c'est laisser "être" ce qui à l'intérieur de nous, et qui ne cherche finalement qu'a nous guider.

Bien entendu, il s'agit là de ma vision très "gnostique" des choses, la "connaissance" est je pense une composante de cet "instinct" qu'on pourrait appeller la sagesse (chokmah) et son intellectualisation, sa conceptualisation par l'intellect (binah), et à ce sujet salomon disait:

La Sagesse est resplendissante, elle est inaltérable.Elle se laisse aisément contempler par ceux qui l'aiment,elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent.

Cette parole du livre de la sagesse m'a toujours réconforté et a guidé mes pas et mes actes depuis longtemps, je ne peux que dire, que pour ma part, elle fut et est encore une révélation.

Grüssi

Abra


Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 403
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Hagel le Mer 16 Jan 2013 - 18:22

Pourquoi est-ce qu'on ne se souvient pas de ses vies antérieures ? Pourquoi est-ce qu'on a pas une capacité "inné" à communiquer avec les morts, mais que nous devons souvent pour cela user d'artifice ?

Pour moi la réponse est simple, nous n'en avons pas besoin.
...Comment dire? Lol?
Je n'ai pas choisi de percevoir mes propres vies antérieures ado, je n'ai pas choisi enfant de pouvoir communiquer avec les morts. Sans artifice en plus, et ce que tu appelles artifice, c'est comme apprendre à marcher ou à écrire. On a pas besoin d'apprendre à devenir plombier, pourtant il nous en faut un quand les toilettes sont bouchées.
Je pense que la notion de besoin est particulièrement mal introduite sur ce coup.

, la recevoir avant ne ferais pas de sens puisque nous ne pourrions de toute manière pas la traiter.
et tu peux recevoir une information qui prend tout son sens que des années après. Tout comme tu peux percevoir divers niveaux de compréhension, d'intelligence à une idée au fur et à mesure de ton développement. Ainsi ta vision est non seulement prosélyte (merci, je crois pas en dieu) et réductrice.

Ce n'est pas une vision gnostique que tu nous proposes, mais éminemment chrétienne, et franchement, j'adhère pas du tout...J'attends le moment où tu vas nous sortir qu'on a pas le droit d'avoir des capacités, parce que c'est réservé à "dieu" Rolling Eyes

Mais pour l'idée générale, la connexion au haut mental, parce qu'après tout ça n'est que de ça que tu parles, ainsi que mateo, ça me semble être la voie la plus simple.

Et là, l'écriture intuitive peut être intéressante, pour la communication avec soit, pas avec des entités. Et ça n'est pas parce que tu ne perçois pas comme tu l'entends (permet moi au passage de sérieusement me gratter la gorge, je peux te retrouver tes messages dans le my life sur ce sujet) que tu es condamné à ne pas percevoir.
Je pense que tu as intérêt à travailler ton rapport à la forme, autant qu'au fond, si tu recherches cette "connaissance".

Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par vendredi le Mer 16 Jan 2013 - 21:45

Je pense que ceux qui naissent avec des capacités développées (comme un talent particulier) grandissent avec et doivent apprendre à les gérer.
Aussi je trouve qu'il n'y a pas de quoi se morfondre si on se sent tout petit au bout d'un an, surtout lorsque l'on a passé une grande partie de sa vie dans la rationalité. C'est mon cas et même si l'horizon semble inaccessible, ce qui compte n'est pas de l'atteindre mais de découvrir une autre manière de regarder les choses ou de penser.

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Minervalis le Mer 16 Jan 2013 - 22:17

Merci à toutes et à tous.

Abraxas, merci pour ta longue réponse; je te lis toujours avec grand intérêt, même quand tes axiomes sont visiblement hors de mon progpre paradigme, ce qui est le cas ici: cela me permet au moins de tenter de comprendre d'autres systèmes de pensée et s'il m'arrive de ne pas répondre, c'est qu'il me faut du temps pour cela d'abord et pour l'assimiler ensuite.

Mateo, merci aussi: puisque l'on a la même démarche, je te tiendrai au courant s'il se passe quelque chose.

Hagel, merci également ! Certes, je ne suis pas totalement sourd et aveugle, je l'admets. Mettons que j'ai une fâcheuse tendance à anticiper et à enjoliver grâce à une grande imagination et lorsque le résultat se présente en décalage je le tiens facilement pour négligeable.Je vais suivre tes conseils.

EDIT, Vendredi venant d'ajouter un message: Merci Vendredi; mais justement, c'est dur de ne pas pouvoir mettre les bouchées doubles !

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Invité le Mer 16 Jan 2013 - 22:45

Mateo, merci aussi: puisque l'on a la même démarche, je te tiendrai au courant s'il se passe quelque chose.
M'a démarche n'est pas dans le but de savoir "connaissance", mais juste de se connaître soit même Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Minervalis le Mer 16 Jan 2013 - 23:32

C'est pareil, Mateo, pour moi !

Evidemment ça n'a pas traîné: à l'instant je viens d'entendre un animal invisible manger dans la cuisine, où je me trouve: le même bruit que fait mon chat quand il mange sa gamelle, sauf que mon chat est à l'étage... L'univers est bien facétieux...

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 8:39

Moi j'ai un ptit conseil pragmatique et empirique Minervalis : à chaque fois que tu as une intuition, essaye de voir dans quel état "général" tu es :

-Ton humeur

-Ton état physique

-A quoi tu penses

-Ce que tu es en train de faire

-Le sujet de ton intuition a-t-elle un lien avec les points précédents ?

Cette démarche est scientifique : je considère pour ma part l'intuition comme une fréquence particulière sur laquelle il convient de se "mettre en phase". Une fois que tu auras trouver le bon "état d'esprit", je pense que tu trouveras une sensation tout à fait particulière qui correspond à la synchronisation avec le "haut mental".

Après avoir fait ce travail, il faudra te faire un "répertoire téléphonique".Par exemple pour moi :

Telle sensation -> instinct de survie

Telle sensation -> intuition

Telle sensation -> le Tao est "ouvert" : les choses iront bien sans se fouler

Telle sensation -> le Tao est "fermé" : avec tout les efforts que je veux ça n'arrivera pas etc...

La difficulté, c'est de parvenir à la mémoire de la sensation en tant que perception. Je m'explique : se souvenir du gout des fraises est relativement simple : on associe la couleur, la forme, le parfum au sens "gout". Là il va te falloir créer un répertoir de sensation nouvelle, les miennes sont émotionelle/tactiles : une émotion m'indique le positif et le négatif et le tactile m'indique le sujet (le coeur = le tao, le hara = l'instinct etc...). Dans mon exemple d'ailleurs on voit que j'ai pas réinventer le fil à couper l'eau chaude qui n'amasse pas mousse. Ce sont des sensations relatives au Chakras. Simplement c'est une sensation plus "subtile" et différente de mon énergie personnelle.

En espérant ne pas avoir tout compliqué avec mes explications

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Minervalis le Jeu 17 Jan 2013 - 10:32

Oui, je comprends, tout à fait, Nurash, ça me parle... Merci !

Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1623
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par bebelle le Jeu 17 Jan 2013 - 13:46

Merci, Minervalis, d'avoir ouvert ce post.

J'ai tendance, également, à "savoir" des choses, sans expliquer d'ou ça sort...
Comme toi, je ne vois rien et n'entends rien non plus (j'ai également la franche tendance à penser que c'est plus facile pour ceux qui y arrivent).

Par contre, je ne sais pas si ça t'arrive également, je "dis" des choses et je ne sais pas non plus d'ou ça sort, ou j'ai des phrases qui résonnent dans ma tête (par exemple, l autre soir, je me suis entendue dire "je t'aime ..... un nom bizarre genre nom mythologique...)

Je remercie également tous les intervenants pour leur points de vue et leur aide.

Bon, ben ya du travail a faire ....

au plaisir

bebelle
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 66
Pratiques magiques/ spiritualité : A la recherche de moi même ...
Localisation : Dans le Gresivaudan

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Invité le Jeu 17 Jan 2013 - 15:16

@bebelle a écrit:Merci, Minervalis, d'avoir ouvert ce post.

J'ai tendance, également, à "savoir" des choses, sans expliquer d'ou ça sort...
Comme toi, je ne vois rien et n'entends rien non plus (j'ai également la franche tendance à penser que c'est plus facile pour ceux qui y arrivent).

D'expérience, je peux vous dire que ça n'est pas plus facile pour autant, au contraire cela peut vous amener à des interprétations extrêmes, quand je vois des trucs (des fois c'est vraiment déroutant) autant intrinsèquement je sais si c'est bon ou mauvais (mais c'est tout).
Le reste je suis obligé de laisser faire (rien à voir avec l'opérateur téléphonique).
Avec le recul, heureusement que j'ai laissé faire.

Le mieux, je trouve , c'est la télépathie, quand je reçois, je sais que je dois faire ce que je reçois mais je ne sais pas pourquoi, et j'ai l'explication rapidement et finalement c'est le mieux, ça empêche le mental de venir interférer et de tout faire planter. (ça reste propre et c'est ce qu'il faut) en fait le plus dur c'est d'accepter que ça soit si simple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Abraxas le Lun 21 Jan 2013 - 18:00

Salut,

Juste pour clarifier les choses, je ne condamnais pas les pratiques magiques et/ou spirituelles liés au spiritisme et au vie antérieures.

Ce que je voulais simplement dire (mais j’admets n’avoir pas suffisamment nuancé ce qui n’était que des exemples) c’est que si certains d’entre nous ont éventuellement des blocages vis-à-vis de capacités particulières (et qu’importe finalement de quels capacités on parle) c’est souvent qu’il y a une raison et par expérience, j’aurais envie de dire que la levé de ces blocages n’est pas toujours positive en soi (sans pour autant que cela soit une généralité), car ils ont bien souvent leur raison d’être aussi.

Par exemple, je pense que nous sommes tous empathes, mais que nous nous limitons souvent nous-même dans nos perceptions, et cela depuis la plus tendre enfance, simplement pour ne pas être « blessé » par l’autre. Lever ce blocage, s’il on est pas prêt à l’affronter, peut se révéler désastreux et très difficile à surmonter.

De la même manière pour les vies antérieures, si on oublie, c’est aussi pour une raison, je pense qu’en fait nous n’oublions pas tout, nous gardons ce que nous devons garder et nous accédons de manière inconsciente aux informations, aux connaissances dont nous aurions besoin sur notre propre chemin. Là encore « forcer » les choses, et c’est en ce sens que je parlais d’artifice (dans le sens « mental »), n’est pas forcément positif en soi, surtout si on est, encore une fois, pas prêt à l’affronter.

Maintenant, si des choses viennent à nous, il faut également apprendre à les maitriser, et pas se laisser bouffer par elle, ça me parait évident et en ce sens il n’y a aucune condamnation de ma part sur une quelconque orientation plus « pratique » qui viserait à maitriser mieux ses propres capacités. La notion de « c’est plus facile » est, et je rejoins totalement scolan dans sa réflexion sur le sujet, toute relative. Il me semble au contraire beaucoup plus dur d’apprendre à maitriser des capacités qu’à les provoquer à se manifester.

Ce que je pense, c’est qu’il faut analyser, avant de sauter à pied joints dans une pratique quelconque, la nature de ces propres motivations, en particulier en ce qui concerne tout ce qui a trait à ce que l’on nomme habituellement « capacités » dans l’ésotérisme. Car la nature de nos motivations profondes est (et je le pense sincèrement) ce qui va déterminer aussi la nature de nos expériences. En fonction de ce qui nous donne l’impulsion, cela peut être totalement contre-productif pour sa propre évolution et on peut très facilement se perdre, en usant et en abusant justement d’ « artifice » qui vont baisé notre perception de la réalité. Vouloir simplement « savoir » est typiquement une motivation qui peut se révéler contre-productive, le désir sous-jacent que nous avons de savoir peux tout à fait être utiliser par des entités ou des individus à notre insu et contre nous même, la satisfaction du « désir », de notre motivation profonde venant alors éventuellement biaisé notre propre perception des choses, cela en écho à ce qu’indiquait Minervalis dans son propre questionnement initial.

Ma vision des choses est « gnostique » en ce sens que je ne crois (ou ne conceptualise pas) la subdivision théosophique/hindous des corps subtils, dans mon propre référentiel il n’y a que le corps l’esprit et l’âme, pour moi le but de nos incarnation est d’expérimenter notre moi profond, ce « JE » dont je parlais dans le premier poste, c’est-à-dire notre âme, qui dans la vision gnostique est une portion du divin, et pour cela il n’y a pas forcément de « nécessité » ou de « besoin » de percevoir une réalité secrète et/ou caché. Le terme « divin » ici n’inclue pas nécessairement la croyance en un « Dieu » unique. L’évangile de Thomas que je cite (et qui est également présenté sur le forum) est un texte à tendance profondément gnostique et non chrétienne (il ne fait d’ailleurs pas partie du canon de la chrétienté). Cette voie « gnostique » présuppose un chemin plus introspectif et l’existence de cette connaissance à l’intérieur et non externe à nous, en ce sens je ne vois pas les choses comme nécessitant une pratique trop « intrusive » et orienté vers l’extérieur, mais plus un chemin mystique, maintenant ce n’est en aucun cas du prosélytisme, chacun est libre de suivre sa voie.

Grüssi

Abra

Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 403
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Invité le Mar 22 Jan 2013 - 15:21

il n’y a que le corps l’esprit et l’âme, pour moi le but de nos incarnation est d’expérimenter notre moi profond, ce « JE » dont je parlais dans le premier poste, c’est-à-dire notre âme, qui dans la vision gnostique est une portion du divin, et pour cela il n’y a pas forcément de « nécessité » ou de « besoin » de percevoir une réalité secrète et/ou caché.

Je partage ce point de vue. A la différence que dans ma conception des choses cette expérience du « JE » est surtout une expérience du tout. le « JE » n'est qu'un vêtement à dessein de véhiculer certaines expériences. Les notions de Karma ou d'évolution ne sont à mon sens que des facettes de cette expérimentation et ne recèle par essence aucun autre intérêt que celle-ci. il n'y a à mon sens aucune vérité dans ces deux notions, aucune nécessité non plus. Pas plus que dans la quête de la sagesse ou d'une quelconque transcendance. Que cette réalité secrète nous trouve, qu'on l'a trouve (pas forcément parce qu’on le devait mais simplement qu'on le voulait) ou qu'elle demeure secrète un moment n'est pas un problème. lorsqu'une porte est fermée, ce n'est jamais ad vitam et c'est de toute façon, comme tu l'as signifié autrement, qu'une autre est ouverte.

J'attends le moment où tu vas nous sortir qu'on a pas le droit d'avoir des capacités, parce que c'est réservé à "dieu"

Lol! je me suis fait la même réflexion quand je l'ai lu au début. Ce qu'il dit peut effectivement paraître anti-existentialiste mais ce qu'il voulait souligner à mon avis c'était surtout le fait que ne pas avoir accès à cette réalité secrète n'est pas un problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par korian le Ven 31 Mai 2013 - 7:17

on en revient à l'éternel débat, car au fond il s'agit bien de cela,
est on prédestinés ( laisser le secret se révéler?) et ( ou) guidés ( notion du guide qui nous oriente, a rapproché de la prédestination) le Je n'est alors en effet qu'une part du TOUT qui comme un aimant recherche et trouve la position initiale.
ou sommes nous autodéterminés? nous sommes libres de chercher l’information ou pas et donc d'évoluer ou pas... Le JE est alors essentiel, libre ou pas de gagner le TOUT.
intuitivement j'adhère à la première solution.

korian
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 79
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par Hagel le Ven 31 Mai 2013 - 7:49

Bonjour Korian

et pourquoi pas les deux à la fois? Wink
Arrow destin et libre arbitre

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32945
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La perception de la réalité secrète

Message par korian le Ven 31 Mai 2013 - 8:48

Très juste, j'y pensais justement avant de te lire
j'abonde dans ce sens..
Bonne journée

korian
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 79
Pratiques magiques/ spiritualité : meditation

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum