La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mar 29 Jan 2013 - 14:56



Amis guerrier, il va falloir vider votre tasse si vous voulez comprendre ce qui va suivre ^^ !
En effet tout le monde a une définition bien précise de ce qu’est l’intention, je vais tâcher de vous présenter mon point de vue et de comment la développer dans une application pratique.

L’intention, dans les art-martiaux internes chinois, est associée à l’élément terre et à la rate. Elle est une marque de résolution. Il convient de séparer l’intention de la volonté. L’intention sert également à manipuler l’énergie interne, le chi. On dit souvent que pour apprendre à manipuler le chi, il vous faut de l’intention et de l’imagination.
Imagination sans intention est pure rêverie.
Intention sans imagination est émotion débridé.
Si vous avez déjà un minimum pratiqué l’énergétique, vous devez donc être capable de faire une visualisation sans mettre en mouvement votre énergie vitale. En observant la différence entre le fait de visualiser avec ou sans votre énergie, vous devriez être capable de trouver de cerner un peu mieux l’intention.
C’est donc l’intention qui donne en partie sa puissance au pratiquant d’art-martiaux. Cependant attention, lorsqu’on veut devenir puissant et efficace dans les arts-martiaux interne, il faut être capable de laisser la force musculaire le « li » de coté.
Je pense qu’avec cette remarque vous commencez à comprendre que si l’intention à une composante de volonté, elle n’est pas « volonté dure » mais plutôt « envie soupple ».
Pour apprendre à mobiliser des énergies telles que le Jing, qui est une puissance vibratoire relativement physique, il vous faudra d’abord apprivoiser votre intention.
On dit que certains arts-martiaux apprennent à avoir une « intention détendue ».
Votre corps même possède donc une « intention » un « facteur unificateur » lorsque vous êtes capable de synchroniser vos différents corps.
En effet je vous ai parlé en début d’article d’imagination et d’intention, pourquoi parler de facteur unificateur alors ? Tout simplement parce que la composante émotionelle neutre en tant que pivot entre mental et corps permet de mobiliser plus d’énergie, tel est, je pense, le secret des grand maîtres d’arts-martiaux.

Exercice simple de méditation pour développer l’intention :
Prenez votre asana habituel et commencez à respirer à partir du bas-ventre et détendez-vous. Lorsque vous êtes profondément détendu, observez votre « envie » d’inspirer ou d’expirer, c’est l’intention de votre corps. Lorsque vous serez en mesure de la suivre, de vous synchroniser avec elle (et y’a déjà un peu de boulot) vous aurez retrouver le « souffle naturel » qui devrait déjà vous permettre de respirer avec puissance et profondeur. Une fois cet état atteint, tâchez d’apprendre à « domestiquer » votre respiration, à la ralentir, mais non parce que vous ordonnez à vos muscle de se contracter, plutôt parce que vous influencez doucement votre intention, apprenant ainsi à la diriger.

Vous remarquerez qu’on influence beaucoup plus facilement l’intention dans un état de calme émotionnel.
D’un point de vue martial, sans des posture anatomiques correcte et un corps détendu, il n’est pas envisageable d’arriver à une forme d’utilisation de l’énergie interne. Je vous laisse donc le coté physique (ainsi que le coté mental en fait Razz) mais au moins j’aurais partagé ce que je savais de ce sujet fascinant avec vous Wink !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Abraxas le Mar 29 Jan 2013 - 17:49

Salut Nurash,

Je trouve ce sujet passionnant, cependant j'ai un peu de mal à comprendre cette distinction entre volonté et intention, est-ce que tu peux détailler ce qu'on doit entendre par "volonté dure" et "envie souple", et au dela comment tu distingue la volonté de l'intention, parce que ce n'est pas clair pour moi ?

Par exemple, pour la respiration j'ai du mal à saisir, pour ralentir ma respiration, personnellement, je me concentre sur mon coeur, et j'ai du mal à comprendre comment la contraction musculaire pourrais avoir un effet sur la respiration, du moins peut-être temporairement, mais ca va avoir plutot l'effet inverse puisqu'on va dépenser plus d'énergie pour arriver au ralentissement de la respiration (en gros c'est une tache impossible), bref pour moi je ne sais pas s'il s'agit d'intention, j'ai plutôt toujours apréhender ca comme étant un effort de la volonté, encore une fois j'en reviens à ne pas bien comprendre cette distinction entre volonté et intention.

En me relisant et en te relisant je crois que je commence en fait à comprendre, est-ce que, dans ce cadre précis, la volonté est l'expression de la domination de l'esprit sur la force musculaire, et l'intention, la domination que notre esprit peut avoir sur "tout le reste" (battement cardiaque, temperature corporelle, etc...) ?

Merci d'avance,

Abra

Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 404
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 9:17

Salut Abra Smile

Je vais essayer de préciser... le plus simple reste quand même d'en faire l'expérience avec les manipulations énergétique parce que l'intention est un "feeling".

La volonté c'est ce que tu veux, dans le sens "ce que tu décides mentalement d'obtenir" dans le cadre de ce post. Par exemple : tu veux vaincre un adversaire, pour obtenir un résultat (la victoire, la satisfaction de la victoire, le fait de voir ton adversaire dépité etc...)

L'intention est une chose beaucoup plus "primitive", l'intention commence dans la résolution à accomplir quelquechose une fois passé la prise de décision. C'est le moment où tu met en branle toute ta chaine musculaire parce que tu as décidé par exemple de lancer un coup de poing. Cette intention peut être ferme (tu es certain de le toucher compte tenu de ta position et de ton expérience) ou "molle" (hésitation parce que les conséquences de ton coup de poing vont provoquer une ouverture et tu risques de t'en prendre une dans la poire).

L'intention, en tant que force plus "primitive" est moins "conceptuelle" : un homme des cavernes saura générer une intention extrêmement puissante : toutes ses forces de neuneu se trouveront dans son coup de massue. Par contre question volonté ce sera moins ça : pour peu que quelque-chose lui fasse peur, l'instinct prendra le dessus et il s'enfuira.

Le but donc est d'être capable de retrouver l'impulsion première dans le corps, car il n'y a pas de raison pour qu'un homme des cavernes soit, à corps identique, plus puissant qu'un homme moderne. Simplement comme nous vivons dans un monde plus "mental" où les choses aboutissent au bout d'un temps relativement long, nous avons progressivement perdu cet intention.

C'est pour cela qu'on commence à travailler avec le souffle : c'est à la fois instinctif (si tu cesses d'y penser tu continues de respirer) et conscient (retenir sa respiration). Un exemple d'intention non contrôlé c'est ce qui se passe quand tu retiens ta respiration trop longtemps, tu ressens un oppression, un besoin incontrolable de respirer de nouveau. A partir du moment où tu parviens à avoir un impact sur ta manière instinctive de respirer, c'est que tu "renoues" avec des fonctions basiques, au point d'avoir même un contrôle supérieur sur l'intention par rapport à notre pote des cavernes : en effet tu deviens capable "d'aligner" volonté (mental) et instinct (principe vitale).

Enfin là je fais un laius, dans les écoles d'art-martiaux, ca vient avec les conseils du maitre et la pratique. On parle de "Yi" (intention) comme étant fort ou faible comme on dirait "tu es triste aujourd'hui" en parlant d'émotions ou "tes bras sont musclés" en parlant de force physique.

C'est encore bien plus fun d'apprendre à l'utiliser que d'en parler Wink. Mais je suis pour être capable d'exprimer avec le plus de précision possible les concepts de sensation, certainnes personnes sont majoritairement mentale et apprendront bien plus vite avec une théorie, il n'y a pas de raison qu'on les en privent ^^.

J'espère que c'est un peu plus clair maintenant, n'hésite pas si tu veux d'autres précisions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 10:00

Super sujet Nurash.

Je n'ai pas une très grande pratique des arts martiaux mais voici ce que j'ai pu remarquer pour ma part.

Je vois un peux ce que tu veux dire par intention et volonté.
La volonté seule ne suffit pas à mettre qu'elle qu'un a terre en un seul coup (exemple) si tu n'as pas l'intention de le faire.
Dans l'intention j'y ressens une mobilisation générale de l'énergie vers un point et surtout une grande efficacité.

Sa m'est déjà arrivé de réagir sur le coup de la colère et de manière instinctive j'ai vu que la "puissance" en terme de dégâts était largement plus grand.
La colère ma donné l'intention de détruire réellement et dans le résultat, concret c'est le cas. Instinctivement j'ai mobilisé mon énergie en masse.(d'ailleurs c'est pour cela que j'ai peur en partie de moi à cause de ce que je suis capable de faire quand je me contrôle pas)

D'ailleurs je n'ai jamais réussis a refaire ce que j'avais fais sur ces cas après car je n'arrivais à avoir la même intention.

Je comprends ce que tu veux dire par retrouver les sensations et le contrôle instinctif pour après réussir a maîtriser intention et donc pour moi réussir a fluctuer ton énergie à une cause précise. Le mentale puis l'émotion peut être un vecteur de recherche pour trouver comment avoir intention.

En relisant mon poste quand je parle de moi, sa me fait penser que remonter dans ses instincts primitif peut être un bon moyen de découvrir ce qui se cache au fond de nous même...




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 10:18

Sa m'est déjà arrivé de réagir sur le coup de la colère et de manière instinctive j'ai vu que la "puissance" en terme de dégâts était largement plus grand.
La colère ma donné l'intention de détruire réellement et dans le résultat, concret c'est le cas. Instinctivement j'ai mobilisé mon énergie en masse.(d'ailleurs c'est pour cela que j'ai peur en partie de moi à cause de ce que je suis capable de faire quand je me contrôle pas)


C'est un bon exemple en effet ^^. Pour le coup de la peur, c'est je pense en partie parce que tu "refoules" les énergies sombres aussi parce qu'elles constituent un "réservoir" une "sécurité" de rage que tu peux mobiliser dans les cas extrèmes.

Comme disait l'autre "si vous ne maitrisez pas votre colère, c'est la colère qui sera votre maitresse".

D'ailleurs je n'ai jamais réussis a refaire ce que j'avais fais sur ces cas après car je n'arrivais à avoir la même intention.

Ca c'est le but des art-martiaux interne : avoir la même puissance, mobilisable à souhait, dans la paix intérieure. En plus d'être compliqué ca prend du temps XD ! En réalité l'intention n'est pas vraiment "émotionelle", elle est "résolution". Une fois en paix, l'intention devient de plus en plus "pure", comme si, au lieu de manipuler des émotions, on manipulait directement la "matière" même qui sert à former une émotion. On a alors plus vraiment de "coloration", on manipule pratiquement de la "lumière" à l'état brute (lumière n'est pas là dans le sens "alleluya les ptits anges", c'est plus un "fluide émotionnel cottoneux encore teinté d'aucune vibration et les contenant encore toutes en potentiel", c'est pour cette raison que la force dans la paix peut être encore bien plus effroyable que celle dans la colère, qui a un objet...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 10:42

Ca c'est le but des art-martiaux interne : avoir la même puissance, mobilisable à souhait, dans la paix intérieure. En plus d'être compliqué ca prend du temps XD ! En réalité l'intention n'est pas vraiment "émotionelle", elle est "résolution". Une fois en paix, l'intention devient de plus en plus "pure", comme si, au lieu de manipuler des émotions, on manipulait directement la "matière" même qui sert à former une émotion. On a alors plus vraiment de "coloration", on manipule pratiquement de la "lumière" à l'état brute (lumière n'est pas là dans le sens "alleluya les ptits anges", c'est plus un "fluide émotionnel cottoneux encore teinté d'aucune vibration et les contenant encore toutes en potentiel", c'est pour cette raison que la force dans la paix peut être encore bien plus effroyable que celle dans la colère, qui a un objet...)
Tu as très bien expliqué ce que je pensais, mais comme à chaque fois impossible de communiquer ce que je pense.
Je parlais de mon exemple car, c'est une expérience auxquelles j'ai pu avoir accès (retracer) le chemin pour arriver à cette source. Comme quand je remonte un rêve de la même façon il y a possibilité à mon sens de remonter pour voir d’où viens la source le mécanisme, pour arriver a recréer mais comme tu le dis dans la paix.

Pour moi l'intention ne ce limite pas aux arts martiaux, je fais un parallèle avec moi : je veux devenir ce type de personne, si je n'ai pas l'intention les actes n'aboutiront pas.
L'intention est la mobilisation de ses énergies pour aboutir quelque chose, une source primaire.

C'est super ce partage, c'est très enrichissant pour mettre à jour une connaissance de soit même plus approfondie. Merci Nurash et abraxas pour vos partages Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Abraxas le Mer 30 Jan 2013 - 12:00

Salut,

Je me demande si je commence ou non à saisir la différence, je ne fais pas d’art martiaux par contre ça ne m’empêche pas d’utiliser beaucoup le souffle et la respiration.

J’ai une anecdote au passage éventuellement illustrative, c’était il y a quelques années déjà j’ai assisté à ce qu’on pourrait appeler un début de bagarre dans une rue, je me suis interposé directement entre les deux personnes, avec le recul on ne peut pas dire que ce soit mon mental ou ma volonté/désir/envie qui m’ais poussé à faire ça, si j’avais réfléchi deux minutes avant d’ailleurs je ne l’aurais certainement pas fait, c’était quasi instinctif, d’ailleurs les gens qui m’accompagnait m’ont dit après coup que ça leur paraissait un acte totalement inconsidéré, mais toujours est-il que les deux gars ce sont séparé chacun de leur côté, alors peut-être qu’instinctivement ou empathiquement j’ai senti qu’il ne « voulait » pas se battre, mais les gens qui m’accompagnait pensait plutôt que c’était mon attitude, je dois dire que je me souviens plus exactement ce que je leur ai dit, mais je les ai clairement physiquement séparé l’un de l’autre, d’une manière et avec une force que je n’ai pas, et peut-être qu’ils ont senti cette « intention » primale dont parle nurash, parce qu’in fine c’était véritablement mon « intention » de les séparer, mais ce n’était absolument pas « mental ».

Peut-être d’ailleurs que la répétition, l’entrainement, le conditionnement que l’on met dans une pratique, vise justement à se libérer de cette volonté « mental » de « faire », en ce sens que l’esprit n’a plus besoin de se concentrer sur le « je fais », mais plutôt sur cette « intention » primaire dont tu parles, je n’avais jamais « conceptualiser » ca, mais c’est très intéressant comme réflexion. Parce que c'est vrais qu'a force de "faire" les mêmes choses, on en vient à un état de "paix intérieur", c'est un peu comme la course d'endurance quand on ne réfléchi plus à courir ou même aux battement de son coeur, mais qu'on a l'impression d'"être" la course.....

Grüssi

Abra

Abraxas
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 404
Pratiques magiques/ spiritualité : Variées
Localisation : Suisse

http://abrasax.alloforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 14:18

peut-être qu’ils ont senti cette « intention » primale dont parle nurash, parce qu’in fine c’était véritablement mon « intention » de les séparer, mais ce n’était absolument pas « mental ».

oui c'est plus ça effectivement, l'intention n'est pas vraiment verbalisable. Ce que tu as expérimenté c'est l'intention externalisée. En général on considère que le l'intention est intrinsèque à la personne, mais ca n'empèche pas les manifestation subtile de cette dernière d'être perçue Wink.

Peut-être d’ailleurs que la répétition, l’entrainement, le conditionnement que l’on met dans une pratique, vise justement à se libérer de cette volonté « mental » de « faire », en ce sens que l’esprit n’a plus besoin de se concentrer sur le « je fais », mais plutôt sur cette « intention » primaire dont tu parles, je n’avais jamais « conceptualiser » ca, mais c’est très intéressant comme réflexion. Parce que c'est vrais qu'a force de "faire" les mêmes choses, on en vient à un état de "paix intérieur", c'est un peu comme la course d'endurance quand on ne réfléchi plus à courir ou même aux battement de son coeur, mais qu'on a l'impression d'"être" la course.....


Dans le cadre martial il s'agit de parvenir au mouvement détendu, et d'une certainne manière "non-réfléchit" tout à fait ^^.

Après la répétition d'un même acte peut aussi entrainer un état modifié de conscience, et c'est plus cet aspect qui doit être pris en compte pour la paix intérieur je pense... c'est de la méditation active, dans le sens où, absorbé par un geste simple, on tend vers un état de vacuité.

Bien à toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Taoïto le Ven 1 Fév 2013 - 1:06

Super Topix les gens ! Ca part loins par ici.

Je dirai juste merci pour l'exercice pour travailler sur l'intention, et pour ce petit débat, riche de sens.

Taoïto
Energie libre

Nombre de messages : 25
Pratiques magiques/ spiritualité : Egobservateur intuitif

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par vendredi le Ven 1 Fév 2013 - 10:10

Bonjour,

je ne comprends pas la formule "l'intention n'est pas vraiment verbalisable".
Cela peut s'entendre dans la pratique des arts-martiaux quoique ..., il me semble que le son libéré peut parfois soutenir l'intention, comme une manière de la concrétiser en accompagnant les geste.
Qui n'a jamais entendu les cris des joueurs de tennis qui frappent la balle ?
Quand on souhaite dépasser une limite physique et marquer l'intention, le souffle et le cri sont des supports utiles.

Je comprends d'autant moins que je traduis "intention" par "intonation" sur le plan verbal, dans la mesure ou le rythme et l'intonation est parfois plus révélateurs de l'intention, que le verbe en lui même.

Désolée de passer à côté. Possible que je ne comprenne rien à l'énergie des arts martiaux car j'admets manquer d'ouverture vis à vis de tout ce qui est qualifié de "martial" que je rapporte instinctivement à la guerre.

vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 10:56

l'intention n'est pas vraiment verbalisable

Je n'ai pas dit que l'intention n'était pas manifestable par la voix, j'ai dit qu'elle n'était pas verbalisable, dans le sens où tu ne trouveras aucun verbe qui pourra exprimer (décrire) son principe.

Je pense que ton incompréhension Vendredi proviens du fait que tu comprend "verbalisable" en tant qu'expression par le son, alors que j'en parlais comme d'une description par les mots, ce qui est très différent ^^.

Ainsi que je le diais, l'intention est une sensation particulièrement claire, mais particulièrement difficile à décrire (à mettre en mot).

Pour répondre à ta question silencieuse Vendredi, oui le Kiai (cri martial) est une manifestation de l'intention par la voix, et alors on peut occasionner un grand trouble chez l'adversaire, parce qu'on l'attaque sur les trois front en même temps : physique, mental et psychique. L'intention est relative selon moi à la puissance. Plus l'intention est forte, plus la manifestation le sera également (fut-ce un coup de poing, un cri ou encore une décharge d'énergie).

Je pense faire un post très prochainnement sur la manière de faire correspondre l'ésotérisme oriental et occidental qui jettera un autre éclairage sur ce post Smile.

Je comprends d'autant moins que je traduis "intention" par "intonation" sur le plan verbal, dans la mesure ou le rythme et l'intonation est parfois plus révélateurs de l'intention, que le verbe en lui même.

Cette analogie me semble peu juste, dans la mesure où l'intention n'est pas relative à la nature de l'acte commis, de la même manière qu'on dit que "la route de l'enfer est pavé de bonnes intentions". En effet une intention forte et de "faire le bien" mène "dans le ravin" (/D) ceux qui n'ont pas le discernement pour comprendre la portée de leur acte (portée qui peut être augmentée à l'infini). L'intonation d'une phrase rèvèle la nature de l'intention de celui qui la prononce (ce qui est le sens de ta remarque je crois), mais, ainsi que le disait en introduction de mon tout premier message, le sens que nous accordons à ce mot est différent de ce qu'il convient de comprendre comme "l'intention dans les arts-martiaux". (pour préciser : oui mon post donne un caractère polysémique au mot "intention" ^^ ).

Désolée de passer à côté. Possible que je ne comprenne rien à l'énergie des arts martiaux car j'admets manquer d'ouverture vis à vis de tout ce qui est qualifié de "martial" que je rapporte instinctivement à la guerre.

C'est du combat entre le yin et le Yang que nait la vie, qui est une lutte entre différente forces pour la domination d'un espace au final. La "guerre" peut être aussi très spirituelle parfois Laughing. Dans les arts-martiaux interne par exemple, on part en guerre contre son égo, le but étant de préserver sa vie et d'unifier (à la manière d'une guerre pour unifier un territoire) toutes les parts de son être, le but n'est pas de détruire un hypothétique adversaire Wink.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par vendredi le Ven 1 Fév 2013 - 13:43

Merci de ta réponse.
Je vois mieux de quoi tu parles en détachant l'intention de son sens linguistique.
On est bien d'accord que puisque la vie et la mort sont liées, la guerre pour la vie n'écarte pas la mort (disparition de l'égo en interne si j'ai bien suivi) ?



vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Ven 1 Fév 2013 - 14:18

On est bien d'accord que puisque la vie et la mort sont liées, la guerre pour la vie n'écarte pas la mort (disparition de l'égo en interne si j'ai bien suivi) ?


Il y a guerre uniquement parce qu'il y a la vie, et il y a vie uniquement parce qu'il y a la mort...sinon c'est un non-sens... mais si ca se trouve je n'ai pas compris la question, tu peux préciser s'il te plait ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 0:28

Bonsoir à vous,

Je me permet d'intervenir afin de diminuer mon ignorance :

L'intention, si je comprend bien, est un amplificateur, qui touche l'énergie présente dans notre corps afin de mieux l'utiliser ( un coup de poing bien placé, plutôt qu'une pluie de coups de poings ) ?

Merci à vous, à défaut de pouvoir bien véhiculer ma propre intention ce soir pour tenter d'expliciter ce sujet, je n'ai qu'un souhait,
Bonne nuit à vous !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intention et l'énergie dans les arts-martiaux

Message par Invité le Mer 6 Fév 2013 - 9:11

Salur Cheveyo

L'intention, si je comprend bien, est un amplificateur, qui touche l'énergie présente dans notre corps afin de mieux l'utiliser

En fait c'est plus le nom qu'on donne à la force de détermination / résolution que tu mets dans le fait d'accomplir un acte. Ce n'est pas vraiment un "amplificateur" dans le sens où il s'agit d'une composante de "force" psychique. C'est un peu comme si tu disais que des bras musclés étaient des amplificateurs : ce n'est pas le cas, ils ont leur force intrinsèque.

( un coup de poing bien placé, plutôt qu'une pluie de coups de poings ) ?

Là c'est une notion différente : celle d'éfficacité et d'endurance psychique... Tu peux aussi bien mettre peu d'intention dans un coup de poing et en mettre beaucoup dans une raffale. Tout dépend de ta capacité à mobiliser la ressource psychique "intention".

L'intention à ceci de particulier qu'elle permet de guider l'énergie interne, le "chi", l'avantage de l'intention c'est qu'elle est constituée partiellement d'énergie émotionelle, et les limitations en variations sont bien moindre que celle du corps physique. (en gros si en faisant de la muscu tu es capable d'augmenter de 50% ta force physique, en entrainnant l'intention tu peux augmenter cette dernière de 150%. tout le travail va donc être d'apprendre à coordonner l'intention et la frappe afin que ta puissance d'impact soit augmentée par la puissance de la volonté, enfin de manière très schématique et simplifiée Wink )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum