La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Jeu 19 Oct 2017 - 19:42

» Que ressentez-vous qui vous permette de savoir que vous percevez au niveau de l'akasha ou de l'astral ?
par Mira Mar 17 Oct 2017 - 23:19

» Médiumnité et réaction épidermique
par Sylice Mar 17 Oct 2017 - 16:42

» la sourcellerie
par Fennec Lun 9 Oct 2017 - 21:00

» étape
par Coeurdedragon Lun 9 Oct 2017 - 9:21

» Proposition de tirage
par aude56 Jeu 5 Oct 2017 - 8:56

» Dossier Septembre 2013 : Aikido
par Douceur Mer 4 Oct 2017 - 17:23

» Le télétouché
par Fennec Mer 4 Oct 2017 - 10:02

» Votre médiumnité, comment la vivez vous?
par chapsou Mar 3 Oct 2017 - 20:58


(quand la science rencontre l'éso) Grange hantée oui mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(quand la science rencontre l'éso) Grange hantée oui mais...

Message par Hagel le Lun 25 Mar 2013 - 14:24

Bonjour,

J'ai suivi cette histoire dans les médias, de loin (parce que je ne percevais aucune énergie d'entité ou autre, donc je pensais à un éventuel canular ou autre facteur que l'aspect maison hantée), et le compte rendu de la gendarmerie étant tombé, il y a de quoi sourire (ou pas pour les propriétaires).

Je vous récapitule les faits rapidement, sans faire redondance à l'article:
une maison, qui devient folle, tout saute en même temps, avec puissants phénomènes physiques pour lesquels même un film d'horreur ne parraitrait pas crédible.
Un géobiologue est engagé par le maire, avant que les gendarmes débarquent, et parle de faille tellurique et puissantes perturbations géobiologique, autant dire que coté crédibilité, comme d'habitude, c'est pas l'idéal, oui mais voilà, c'était vrai.

Voici le résultat:
Lozère : la grange «hantée» révèle son secret
Des ampoules qui éclatent, des meubles qui tombent et bien d’autres manifestations très étranges dans une maison à La Roche (Lozère) ont bousculé la raison des gendarmes, pompiers et villageois avant la découverte, cette semaine, d’une explication scientifique.

Selon le maire de ce petit hameau d’Albaret-Sainte-Marie , Michel Thérond, un expert a mis en évidence «une faille tellurique très profonde à l’origine d’un puissant champ électrique». Et chassé les esprits frappeurs et autres revenants qui commençaient à s’inviter au pays de la Bête du Gévaudan.

D’après un rapport de la gendarmerie, qui s’est penchée sur l’affaire pendant dix jours, les phénomènes ont débuté le 10 mars dans cette ancienne grange de pierre restaurée par la mairie: un chat est mort. Puis 21 ampoules du logement ont explosé quasi simultanément le 12 mars. Le lendemain, les meubles ont commencé à tomber et des oiseaux sont morts.

Selon la même source, un cyclone semblait avoir frappé les lieux. Tout semblait avoir été jeté au sol. Dans la cuisine, le réfrigérateur était tombé en faisant une vrille pour se retrouver les pieds à l’envers, porte en l’air. Tout comme la lourde bibliothèque renversée, mais dont les ouvrages garnissaient encore les étagères !

Pourtant, les habitants de la maison, un couple avec un garçon, n’avaient ressenti aucune secousse. Pas plus que leurs voisins de l’habitation mitoyenne.
«Aucune fissure apparente au niveau de la bâtisse. Pas de trace d’effraction», avaient noté les gendarmes, pour lesquels «aucune explication rationnelle ne pouvait être donnée».

L’après-midi du 13 mars, le phénomène s’était déchaîné. Les couteaux du vaisselier avaient étrangement quitté leurs rangements et jonchaient le sol. Les portes des placards s’étaient ouvertes de façon inopinée et dans certaines pièces, les meubles gisaient en tas incongrus.
Alors que le village commençait à parler de «l’affaire de La Roche», la vérité est finalement venue de la science. La municipalité, en quête de rationalité, a fait venir un spécialiste des phénomènes électromagnétiques qui a mis en évidence l’existence d’une faille tellurique passant sous la maison et l’habitation mitoyenne. Bien que profondément enfouie, elle serait à l’origine d’un puissant champ électrique plutôt que magnétique.

L’explication relève donc bien du domaine des hommes ou plutôt... des ohms. Des tests effectués au niveau des interrupteurs ont révélé l’existence d’une résistance électrique 10 à 12 fois supérieure à la norme: «Là où on aurait dû être inférieur à 50 ohms, l’expert a mesuré plus de 600 ohms», relève Michel Thérond.

«Quand on a constaté que tous les meubles ayant chuté étaient placés soit devant une prise, soit à proximité d’un interrupteur, il ne fallait pas être sorcier pour déduire un lien de causalité. Force électromotrice, c’est le nom du phénomène», résume le maire... Phénomène qui a toutefois pris ici une ampleur peu commune.

source: le progrès.fr

Bien à vous, Hagel



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (quand la science rencontre l'éso) Grange hantée oui mais...

Message par Marine le Lun 25 Mar 2013 - 14:49

ah oui! j'avais vu cette histoire aux infos. je n'étais pas au courant des résultats scientifiques.
au moins ceux-ci auront apporté plus de crédibilité au géobiologue surement perçu avant comme farfelu. la façon dont il était présenté dans le reportage avec sa baguette donnait l'impression d'avoir à faire à un illuminé.
au moins ça fait plaisir de voir que la science confirme une théorie que beaucoup auraient considéré comme irrationnelle et irecevable.
avatar
Marine
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 238
Pratiques magiques/ spiritualité : ressentis photo, pendule, sourcellerie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum