La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Que ressentez-vous qui vous permette de savoir que vous percevez au niveau de l'akasha ou de l'astral ?
par Mira Mar 17 Oct 2017 - 23:19

» Médiumnité et réaction épidermique
par Sylice Mar 17 Oct 2017 - 16:42

» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par pati Jeu 12 Oct 2017 - 18:46

» la sourcellerie
par Fennec Lun 9 Oct 2017 - 21:00

» étape
par Coeurdedragon Lun 9 Oct 2017 - 9:21

» Proposition de tirage
par aude56 Jeu 5 Oct 2017 - 8:56

» Dossier Septembre 2013 : Aikido
par Douceur Mer 4 Oct 2017 - 17:23

» Le télétouché
par Fennec Mer 4 Oct 2017 - 10:02

» Votre médiumnité, comment la vivez vous?
par chapsou Mar 3 Oct 2017 - 20:58


Psychologie ésotérique du yi king

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 4:48

tous,



Voici quelques éléments d'introduction à la psychologie ésotérique du yi king,
au bon l'usage des occidentaux



L’Etre est le processus de séparation d’avec l’infini, nécessaire à la nullité, processus engendrant l’instant.



Pour que le néant soit, il faut infinité et nullité.


Le Soi, est la succession de ces instants, ce maintien d’un « extérieur » engendrant le sentiment de conscience.


Conscience de qui ? Conscience de personne.

Cette conscience est le « qui ».
C’est le sujet qui naît de cette perpétuelle séparation.

Douze travaux, treize misères

en 12 triades sur le triangle interne de l'ennéagramme

Vous êtes cela.

Chacun, tous les êtres de l’univers, partout où le Soi se croit, est ce processus unique, et est donc un Etre unique.



Créons-nous un excellent aujourd'hui


Dernière édition par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 7:29, édité 1 fois
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par luna 7 le Jeu 4 Avr 2013 - 7:14

Bonjour,

Ben en fait, comment dire, j'aime bien le Yi King, et là j'avoue je reste perplexe, en fait je me suis arrêtée sur le premier dessin.

J'ai une question qui me turlupine,
Comment tires-tu le Yi King ?, moi perso, je me sers aussi bien de baguette que de pièces, ce qui dans la tradition chinoise est plus qu'usité...
Bref, cette question parce que je ne comprends pas comment le chiffre 6, (première ligne du premier tableau) représentant de 3 fois le chiffre 2 (lorsque l'on tire avec des pièces, s'entends) peut devenir le UN du TAO ?

Je veux dire que je ne suis qu'une débutante, et moi pour que je comprenne, il me faut du temps et des explications, ce que je veux dire, c'est désolé, pour moi, c'est trop obscure, il faut m'expliquer avec des mots comment la valeur de 6 passe à 1, même si c'est juste une division par 6, ben il faut m'expliquer le pourquoi du comment, sinon ça ne sert à rien.

Bien à vous.
avatar
luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 7:49

    Luna


      luna 7 a écrit:Bonjour,

      Ben en fait, comment dire, j'aime bien le Yi King, et là j'avoue je reste perplexe, en fait je me suis arrêtée sur le premier dessin.

      J'ai une question qui me turlupine,
      Comment tires-tu le Yi King ?, moi perso, je me sers aussi bien de baguette que de pièces, ce qui dans la tradition chinoise est plus qu'usité...
      Bref, cette question parce que je ne comprends pas comment le chiffre 6, (première ligne du premier tableau) représentant de 3 fois le chiffre 2 (lorsque l'on tire avec des pièces, s'entends) peut devenir le UN du TAO ?

      Je veux dire que je ne suis qu'une débutante, et moi pour que je comprenne, il me faut du temps et des explications, ce que je veux dire, c'est désolé, pour moi, c'est trop obscure, il faut m'expliquer avec des mots comment la valeur de 6 passe à 1, même si c'est juste une division par 6, ben il faut m'expliquer le pourquoi du comment, sinon ça ne sert à rien.

      Bien à vous.

        Observons ensemble les deux premiers diagrammes.

        le premier indique que le tao vaut logiquement zéro.
        logique comme la suite 0,1,2,3...

        le second diagramme concerne la valeur des traits d'un trigramme ou d'un hexagramme.
        le vieux yin = 6
        le jeune yang = 7
        le jeune yin = 8
        le vieux yang = 9



        Le diagramme ci-dessus indique comment la pensée de Lao tseu
        est inclue dans la méthode du yi king.

        Le nombre 6 successivement ajouté aux valeur 0,1,2,3 représente le premier nombre parfait,
        et la valeur des traits nommés "Quatre Images" selon le vocabulaire du yi king, ce qui peut expliquer cela :


        Chaque voix épouse sa voie
        Un nombre parfait, un jour par fait, un fait par jour,
        un fait pare le nombre que l'on parque dans l'ombre...


        L'expérience crée le fait ou bien est-ce à l'inverse accordant loi, principe et fait ?


        Il ne s'agit pas, à ce moment, de l'étape où l'on consulte les trigrammes ou les hexagrammes,
        mais de l'étape où l'on s'accorde sur son solfège, sa grammaire ou sa codification, durant l'entretien infini de son quotidien.

        Attention le yi king n'est pas qu'un ouvrage destiné à la pratique divinatoire.
        La psychologie, l'acupuncture, l'astronomie, le feng shui, la mathèse (métaphysique des nombres),
        les arts martiaux, la méditation la musique, y sont aussi par exemple des thèmes traités en profondeur.


        Toutes les traditions ésotériques reposent sur la science sacrée des nombres.
        Utiliser les chiffres arabes ne signifie pas pour autant épouser l'islam,
        de même utiliser les systèmes numériques du yi king ne signifie pas épouser la voie de la transformation.

        Si aucune situation n’est formalisante, alors il n’y a que des gens qui se formalisent.






      Amicalement



    Créons-nous un excellent aujourd'hui
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Hagel le Jeu 4 Avr 2013 - 10:43

Bonjour,

En soit, le partage de connaissance et d'expérience sur ce forum est encouragé.
Nous sommes toujours amateurs de nouvelles théories, d'idées, d'avancées.

Sauf qu'il est nécessaire qu'elle soit accessible et compréhensible.

Ma prof de physique disait toujours qu'une théorie doit pouvoir être compréhensible par un enfant de 5 ans quand on l'exprime.
Tu apportes d'un bloc, sans expliquer le cheminement de ta pensée, ses fondements, rendant tout bonnement incompréhensible tes propos.
Ce qu'on te demande c'est d'éclairer ta pensée, de la rendre accessible par des propos (constructifs, pas des phrases pré-concues ou des schémas sans aucune explication) et d'arrêter la méthode hermétique au sens pratique du terme.

De même, Luna te pose une question simple, comment tu tires le Yi-king, auquel tu ne réponds même pas, mais en apportant une nouvelle théorie sortie soit du néant inter-sidérale, ou peut être d'une réflexion super intéressante, on n'en sait rien parce que là, strictement personne ne suit où tu veux en venir.

Personnellement, ma patience a ses limites; je suis actuellement dubitative et je t'encourage vivement à te mettre à notre portée pour des échanges harmonieux, si tu souhaites persister sur cette voie.
Je ne peux aussi que t'inciter à envisager de travailler ton ancrage.

Cordialement, Hagel



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 13:41


    Bonjour Hagel,

    Hagel a écrit:Bonjour,

    En soit, le partage de connaissance et d'expérience sur ce forum est encouragé.
    Nous sommes toujours amateurs de nouvelles théories, d'idées, d'avancées.

    Sauf qu'il est nécessaire qu'elle soit accessible et compréhensible.

    Ma prof de physique disait toujours qu'une théorie doit pouvoir être compréhensible par un enfant de 5 ans quand on l'exprime.
    Tu apportes d'un bloc, sans expliquer le cheminement de ta pensée, ses fondements, rendant tout bonnement incompréhensible tes propos.
    Ce qu'on te demande c'est d'éclairer ta pensée, de la rendre accessible par des propos (constructifs, pas des phrases pré-concues ou des schémas sans aucune explication) et d'arrêter la méthode hermétique au sens pratique du terme.

    De même, Luna te pose une question simple, comment tu tires le Yi-king, auquel tu ne réponds même pas, mais en apportant une nouvelle théorie sortie soit du néant inter-sidérale, ou peut être d'une réflexion super intéressante, on n'en sait rien parce que là, strictement personne ne suit où tu veux en venir.

    Personnellement, ma patience a ses limites; je suis actuellement dubitative et je t'encourage vivement à te mettre à notre portée pour des échanges harmonieux, si tu souhaites persister sur cette voie.
    Je ne peux aussi que t'inciter à envisager de travailler ton ancrage.

    Cordialement, Hagel

      Ta réaction face à l'inconnu est tout à fait normal exceptée
      si tu tiens en un seul message, à tout savoir sur la psychologie ésotérique du yi king
      sans avoir oser le demander.

      Comme la suite à donner à ces échange demeure inconciliable avec des malentendus ?

      Tu mentionnes le fait que ta patience a des limites ce qui indique
      qu'une hostilité à peine dissimulée est en route.

      Au titre des remarques préliminaires, si tu le veux bien, merci d'indiquer plus précisément
      les phrases que tu estimes pré-conçues, dans mes interventions car je ne peux pas
      deviner ce que tu estimes ou non préconçu.

      Nous parlons la même langue certes, mais aussi celle de nos conditionnements respectifs.

      Autre chose chaque langue est métaphoriquement comme un instrument de musique.
      La flute, le violoncelle ou le piano joue la même musique même si les instruments sonnent différents.

      Un professeur de musique dit que l'on s'accorde la mopitié du temps et que l'on joue faux l'autre moitié du temps.

      Merci d'indiquer ce qui n'est pas compris ou qui gagne à être éclairci, car je ne peux deviner
      comment chacun tranche avec les informations données à entendre.

      J'ai fait venir un enfant de 8 ans pour qui les idées exprimées ne représentent pas de problème.
      Il est vrai que j'ai accompagné les diagrammes par des commentaires à voix haute.

      Pour poursuivre mon exposé, les premières interventions se situent, avec la difficulté initiale,
      celle du parcours de chaque petit moi, moi, moi inconscient et impermanent à devenir un moi
      conscient et permanent.

      Ce domaine est assez vaste et doit être assimilé par chacun de l'intérieur.

      je te demande et me demande Où sont tes questions ? , dans ta précédente intervention.

      Je n'apporte aucune théorie sortie du néant, mes propos résultent de lectures approfondies du texte et des hexagrammes du yi king,
      que chacun peut consulter, pour ce qui concerne la discussion de matériaux, car nous en sommes là.

      Bien sur ce sujet peut-être vérouillé, excepté si l'on comprend que le secret du tao ne réside pas dans la théorie mais dans la pratique.

      J'attends des questions concernant la pratique et ses applications avec joie, bonne humeur, dans la plus grande des tolérances souhaitables
      car nécessaires.

      Comme j'apprécie la règle concernant le double poste, ce qui suit complète mes propos concernant la psychologie ésotérique du yi king
      du point de vue du langage par mots et du langage par formes dont nous disposons avec le livre des transformations.

      Formation, Information, Transformation forment ici une triade incontournable qu'il aisé à communiqué à un enfant de huit ans.

      Autre chose, je réponds à comment tires-tu le yi king que le yi-king ne sert pas à la divination, dans le sens où la divination ne sert pas
      à la psychologie ésotérique du yi king.

      Ces deux domaines sont distincts ainsi que le diagramme suivant le démontre.




      Ouspensky a écrit:« Pour la grande majorité des gens, même cultivés et pensants, le principal obstacle sur la voie de l’acquisition de la conscience de soi, c’est qu’ils croient la posséder ; en d’autres termes, ils sont tout à fait convaincus d’avoir déjà conscience d’eux-mêmes et de posséder tout ce qui accompagne cet état : l’individualité, dans le sens d’un « Moi » permanent et immuable, la volonté, la capacité de faire, et ainsi de suite. Or il est bien évident qu’un homme ne verra pas l’intérêt d’acquérir par un long et difficile travail une chose que, dans son opinion, il possède déjà. Au contraire, si vous lui dites, il pensera soit que vous êtes fou, soit que vous tentez d’exploiter sa crédulité pour votre profit personnel.

      Ouspensky – Fragment d’un enseignement inconnu – p. 206

      Concernant les points d'ancrage le yi king indique via la grande transformation en 12 mutations
      quelle phalange utiliser à chaque mutation, ce qui devient une autre problématique que l'exposé
      selon le point de vue de la psychologie ésotérique du yi king.

      Ne pas confondre le sujet initialement abordé ici est la psychologie ésotérique et non pas le yi king divinatoire.

      J'estime que nous en sommes encore aux remarques préliminaires avec ces messages publié sur ce sujet qui,
      clairement, préciséement, concrètement comporte quatre étapes

        1 remarques préliminaires
        2. partition des écrits
        3. Données à entendre
        4. Bienveillantes recommandations


      Les phrases en commentaire, en guise de remarques préliminaires concerne le soi et invite à maintenir un équilibre entre effort juste et parole juste
      durant tout discours dont le sujet, le verbe et l'objet est moi, moi, moi.

      H1 désigne un simple trait d'un trigramme ou d'un hexagramme.
      Se maintenir au niveau de H1 concerne l'alchimie spirituelle menant
      à la création d'un d'être spirituel ou à la procréation d'un être physique.

      Ce qui est dévoilé avec les études d'acupuncture concerne la production
      des bases des triplets de l'adn. (je peux également publier les diagrammes précis,
      quoique de mon cru, à ce sujet).

      Les remarques préliminaires concernent les triades où un devient trois
      c'est à dire à la fois, un trait devient constituant d'un trigramme, et constituant d'un hexagramme.
      C'est ce qui se passe dès le premier pas, la première difficulté initiale.

      Le fait qu'un hexagramme contienne 2 hexagrammes nucléaires donne 18 traits à considérer comme 18 facettes des états du moi
      qui se combinent en 987 triades au maximum par situation.

      L'échelle des hydrogènes sert à ceux qui interrogent le yi king sans pièces, ni baguettes.

      Nous reviendrons probablement sur ce dernier point plus tard, excepté si ce sujet est verrouillé,
      pour des raisons qui m'échappent tant qu'à se taire comme des oiseaux posés sur l'épaule croyant
      y faire quelques sauts périlleux dans l'inconnu...


      A suivre...


    Créons-nous un excellent aujourd'hui.



Dernière édition par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 13:56, édité 1 fois
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Minervalis le Jeu 4 Avr 2013 - 13:47

Solasido a écrit:J'ai fait venir un enfant de 8 ans pour qui les idées exprimées ne représentent pas de problème.

Comme disait Groucho Marx, "Faites venir un enfant de huit ans, parce que moi je n'y comprends rien du tout!" /D
avatar
Minervalis
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1630
Pratiques magiques/ spiritualité : Runes, Rêves
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 14:00

Bonjour Minervalis

Minervalis a écrit:
Solasido a écrit:J'ai fait venir un enfant de 8 ans pour qui les idées exprimées ne représentent pas de problème.

Comme disait Groucho Marx, "Faites venir un enfant de huit ans, parce que moi je n'y comprends rien du tout!" /D

    où sont tes questions ?
    où sont tes priorités ?
    où sont tes motivations ?


    Merci de répondre sincèrement à ces simples questions

Bon présent à toi et à tous
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Hagel le Jeu 4 Avr 2013 - 14:00

si tu tiens en un seul message, à tout savoir sur la psychologie ésotérique du yi king
sans avoir oser le demander.
étant donné que je n'en vois même pas l'intérêt, vu que psychologie ésotérique ça ne veut rien dire, hormis une belle formulation pour introspection par le biais de la spiritualité, et encore faudrait-il déjà que je comprenne l'idée de base.

Tu mentionnes le fait que ta patience a des limites ce qui indique
qu'une hostilité à peine dissimulée est en route.
Hostilité? je crois que tu confonds gestion d'un forum et stimulus émotionnelle arbitraire. Je ne gère pas ce forum selon mes émotions, je t'indique un fait.
Menace, hostilité? non, certitude que tu atteint les limites de l'agencement et de la structuration de ce forum. En conséquence de quoi j'agirais comme à chaque fois.

J'ai fait venir un enfant de 8 ans pour qui les idées exprimées ne représentent pas de problème.
Il est vrai que j'ai accompagné les diagrammes par des commentaires à voix haute.
je dois avoir l'âge mental d'un têtard dans ce cas, ou peut être comme tu le dis si bien: tu as expliqué à cet enfant. Ce que tu n'as pas fait ici.

Nous parlons la même langue certes, mais aussi celle de nos conditionnements respectifs.

Autre chose chaque langue est métaphoriquement comme un instrument de musique.
La flute, le violoncelle ou le piano joue la même musique même si les instruments sonnent différents.
Le langage est la première des normes sociales, en parlant français, tu réponds à cette norme et le conditionnement de cette norme, étant la même pour tous ceux qui respectent sa structuration (donc parle le français) la définition des mots étant par contexte et définition la même pour tous, justement dans cette construction normative du langage. Ou ce que tu appelerais conditionnement.
Donc, non, à moins que tu ne parles une langue étrangère, la définition des mots étant par normativité la même pour nous deux, tu ne peux pas me pondre la question d'un instrument différent, vu que nous obéissons à la même norme auquel tu te contrains en communiquant avec moi et nous.
Et en t'inscrivant sur ce forum, par défaut tu acceptes de te contraindre à ses normes, comme toute personne entrant en communication avec un groupe.

mes propos résultent de lectures approfondies du texte et des hexagrammes du yi king,
et donc, nous connaissons tous par coeur les hexagrammes, les textes ancestraux du taoisme, bien sur, je fais que ça les réviser le soir en m'endormant.

Un professeur de musique dit que l'on s'accorde la mopitié du temps et que l'on joue faux l'autre moitié du temps.
Ici, c'est moi qui fait la musique, le ciel et le beau temps.
Donc: tu t'adaptes à nous, ou tu passes ton chemin.

merci d'indiquer plus précisément
les phrases que tu estimes pré-conçues, dans mes interventions car je ne peux pas
deviner ce que tu estimes ou non préconçu.
créons-nous un excellent aujourd'hui.
Les bisounours, c'est pas le genre de la maison. Avant de créer, nous préférons découvrir.

Cordialement



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par vendredi le Jeu 4 Avr 2013 - 14:31

Il n'est pas d'usage ici d'accueillir toute information sans faire preuve d'esprit critique et encore moins sans comprendre.
Toutes tes démonstrations sont extrêmement abstraites - les images - légendes sont abstraites aussi les connaissances que tu souhaites apporter sont difficiles à partager en l'état.
Je le prends comme une démonstration basée sur un théorème qui n'aurait pas été démontré et comme je ne suis pas une enfant de 8 ans, j'ai besoin que les affirmations soient argumentées en partant de bases communes ou d'un véritable postulat.
S'il y a malentendu, il semble réciproque.
avatar
vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 15:58

Hello Hagel et à tous

Hagel a écrit:Le langage est la première des normes sociales, en parlant français, tu réponds à cette norme et le conditionnement de cette norme, étant la même pour tous ceux qui respectent sa structuration (donc parle le français) la définition des mots étant par contexte et définition la même pour tous, justement dans cette construction normative du langage. Ou ce que tu appelerais conditionnement.
Donc, non, à moins que tu ne parles une langue étrangère, la définition des mots étant par normativité la même pour nous deux, tu ne peux pas me pondre la question d'un instrument différent, vu que nous obéissons à la même norme auquel tu te contrains en communiquant avec moi et nous.
Et en t'inscrivant sur ce forum, par défaut tu acceptes de te contraindre à ses normes, comme toute personne entrant en communication avec un groupe.

    Voila une affirmation bien discutable, si le vécu est ce qui demeure incommunicable
    dans une discussion où rien ne semble plus naturelle que l'assimilation par la conscience
    dès qu'il s'agit de changer pour échanger, ou d'échanger pour changer.


    Le langage que tu parlais à 10 ans n'est pas celui que tu parlais à 12 ans.
    Le langage que tu parlais à 12 ans n'est pas celui que tu parlais à 15 ans.
    Le langage que tu parlais à 15 ans n'est pas celui que tu parlais à 20 ans.
    Le langage que tu parlais à 20 ans n'est pas celui que tu parlais à 30 ans.
    qu'en sera-t- du langage de tes 30 ans quand tu auras 60 ans ?

    Le langage que chacun parle n'est pas celui des musées ni celui des cimetières de la pensée,
    ni celui des simagrées grammaticales, où comprendre ne consisterait qu'à remplacer un mot par un autre.

    En état de présence à soi, le langage que chacun parle est une langue vivante fluide indicible
    car aucun mot ne peut décrire ce que contient un instant présent car appelé à ne plus se reproduire il n'en a pas besoin.

    Autre chose si le langage du présent, celui que toi, moi et tous nous utilisons ne faisait que reproduire celui
    du passé alors ce langage n'aurait aucun avenir car il devient évident, en son temps, que le langage
    du présent de l'être de chacun n'est pas que la somme de son passé.

    Autre chose il y a dans le langage, une part de vécu qui par nature est incommunicable, tant que nul ne peut ni boire,
    ni manger, ni respirer, ni aimer à la place d'un autre, excepté si ce langage ne s'adresse ni à l'un ni à l'autre mais
    au même qui réside en chacun qui se perd et se retrouve dans l'Interrogé.

    Quand ton voisin te parle, il n'exprime pas ce que sont les choses, mais son désir de ce qu'elles soient...
    Dès lors, tu comprends qu'être d'accord ou non avec lui n'a aucun sens, d'autant plus qu'être et montrer
    ce que l'on est sont souvent inconciliables.

    Si derrière les mots de tous, chacun sait par son écoute profonde, percevoir le message unique de celui
    ou de celle qui parle, alors c'est que chacun aura traversé la barrière des mots et communique
    vraiment en tant qu'unité de conscience par sa réflexion.

    Un modérateur compare ce forum à un commissariat et
    tu confirmes en affirmant c'est toi qui fait la pluie et le beau temps,
    ce qui est tout à fait légitime, nécessaire donc souhaitable.

    Quand bien même, entre ce qui prévaut par l'autorité de la peur
    et qui prévaut par l'autorité du coeur je préfère laisser à chacun
    une paix rieuse et royale pour faire de tout problème une occasion
    et non pas l'inverse ...



A propos de l'échelle des hydrogènes


Cordial présent à toi et à tous




Dernière édition par Solasido le Jeu 4 Avr 2013 - 16:21, édité 1 fois
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Kel le Jeu 4 Avr 2013 - 16:06

Alors ça, au moins ça me fait rire !!!

Force est de constater la même chose malheureusement !!!

Pour une personne qui "souhaite échanger pour changer et inversement avec tous dans les meilleures des conditions" comme dit ta présentation, tu ne fais pas preuve de beaucoup de pédagogie, ni de compréhension à notre égard.

Cela me rappelle mon prof de philo en terminale qui lisait son cours sans nous l'expliquer, quel dommage !!!
avatar
Kel
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 116
Pratiques magiques/ spiritualité : Pierres, Runes nordiques, Tai chi chuan, Dacheng chuan, Hermétisme.
Localisation : Le plessis Robinson 92.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Invité le Jeu 4 Avr 2013 - 16:15

Effectivement Solasido, le sage est censé prouver ses dires par l'exemple qu'il donne et non par la nature de ses propos.

"Celui qui parle ignore, celui qui sait se tait" disait Lao-tseu, ce même Lao-tseu qui prônait l'humilité et le lacher-prise...

En passant par le paragraphe sur le langage qui est passablement hors-sujet, et sur lequel tu fais preuve d'une incapacité à comprendre que nous avons choisit des conventions de langage pour ne pas avoir à remettre sempiternellement ce dernier en question. Ce forum est une dictature dans ce sens, le dictat d'une convention.

Pour donc faire simple, soit tu respectes cette convention et tu continues d'échanger avec nous, soit tu ne la respectes pas, ce qui est ton droit et tu vas le faire ailleurs.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Invité le Jeu 4 Avr 2013 - 16:19

ouais,

Faire un trip philo ou enfoncer des portes qui n'étaient, ne sont et ne seront jamais fermées (ceci uniquement dans une logique de mimétisme /D )


en toute courtoisie,WTF?

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Hagel le Jeu 4 Avr 2013 - 16:26

Après la philosophie, je te propose de réviser un peu la sociologie. Ca te fera pas de mal visiblement sur la notion de norme et de langage.

Un modérateur compare ce forum à un commissariat et
tu confirmes en affirmant c'est toi qui fait la pluie et le beau temps,
ce qui est tout à fait légitime, nécessaire donc souhaitable.

Quand bien même, entre ce qui prévaut par l'autorité de la peur
et qui prévaut par l'autorité du coeur je préfère laisser à chacun
une paix rieuse et royale pour faire de tout problème une occasion
et non pas l'inverse ...
Oui, ce forum est une dictature, ce que j'assume pleinement.
Par la peur? sincèrement, je m'en contrecarre le coquillou. Mon objectif est un forum d'échanges compréhensibles, où l'esprit critique est possible, sérieux sur le fond comme sur la forme, et je mettrais les moyens qu'il faut pour parvenir à mes fins.

Tu devrais peut être (re)lire Max Weber sur la question de l'autorité en sociologie d'ailleurs. Les trois facteurs d'une manifestation du pouvoir chez une personne ne passe à aucun moment par "le coeur"
Légitimité charismatique - légitimité traditionnelle - légitimité légale (et donc coercitive).

Ici, c'est "légale". Donc personnellement, enfoncer des portes ouvertes va s'arrêter là, prochain post de ce type, c'est moi qui te fait sortir du forum.
Expliquer la nécessité d'un échange simple et ne pas être compris sur cette base est une perte d'énergie que nous ne ferons pas plus avant.

Cordialement, Hagel



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par gague83 le Jeu 4 Avr 2013 - 19:50

Tout cela me fait penser à de la masturbation ego- mentale ... Smile
Je pense donc avoir quoi... 2 ans d'âge mental ... et encore...
avatar
gague83
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 203
Pratiques magiques/ spiritualité : a découvrir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par MaCha le Jeu 4 Avr 2013 - 20:26

Et bien, je n'ai toujours pas compris.......

C'est quoi ?! Est-ce que ça se "pratique" ?! En quoi ça peut nous aider/servir/Autre ?

Je n'ai utilisé que quelques fois le Yi king, seulement pour de la divination et ça ne me donne pas envie de développer quand je vois toutes ces infos en bloc qui n'ont pas de sens par rapport à ma légère expérience/approche de ce support.

Tant pis, je m'en passais avant, je m'en passerais maintenant et après ........ lol!

Bonne soirée
MaCha.
avatar
MaCha
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 125
Pratiques magiques/ spiritualité : recherche, tatonnage, expérimentation, essai, exploration

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Ven 5 Avr 2013 - 5:23

Hello Kel , et à tous

Kel a écrit:Alors ça, au moins ça me fait rire !!!

Force est de constater la même chose malheureusement !!!

Pour une personne qui "souhaite échanger pour changer et inversement avec tous dans les meilleures des conditions" comme dit ta présentation, tu ne fais pas preuve de beaucoup de pédagogie, ni de compréhension à notre égard.

Cela me rappelle mon prof de philo en terminale qui lisait son cours sans nous l'expliquer, quel dommage !!!


Quel dommage ?

Où sont tes questions ? où sont tes efforts ?

A quoi te sert, dans ce thème de discussion d'entretenir pour toi et pour tous cette confusion entre la fin et les moyens

Ni présomption inévitable, ni obséquieuse vertu, ni vanité laborieuse,
depuis quand quelqu'un d'autre est responsable de ta compréhension ?

Comment la compréhension ne vient-elle pas de la bonne volonté en action ?


Quel dommage car en effet, il n'est rien de plus suicidaire que de rire de l'autre et rien de plus salutaire que de rire de soi,
quoique sans la vanité, cette sur-estime de soi, peu de grandes choses auraient été réalisées...

Bon présent à toi et à tous
avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Solasido le Ven 5 Avr 2013 - 6:16

    Hello Hagel et à tous

    Hagel a écrit:Après la philosophie, je te propose de réviser un peu la sociologie. Ca te fera pas de mal visiblement sur la notion de norme et de langage.

    Un modérateur compare ce forum à un commissariat et
    tu confirmes en affirmant c'est toi qui fait la pluie et le beau temps,
    ce qui est tout à fait légitime, nécessaire donc souhaitable.

    Quand bien même, entre ce qui prévaut par l'autorité de la peur
    et qui prévaut par l'autorité du coeur je préfère laisser à chacun
    une paix rieuse et royale pour faire de tout problème une occasion
    et non pas l'inverse ...
    Oui, ce forum est une dictature, ce que j'assume pleinement.
    Par la peur? sincèrement, je m'en contrecarre le coquillou. Mon objectif est un forum d'échanges compréhensibles, où l'esprit critique est possible, sérieux sur le fond comme sur la forme, et je mettrais les moyens qu'il faut pour parvenir à mes fins.

    Tu devrais peut être (re)lire Max Weber sur la question de l'autorité en sociologie d'ailleurs. Les trois facteurs d'une manifestation du pouvoir chez une personne ne passe à aucun moment par "le coeur"
    Légitimité charismatique - légitimité traditionnelle - légitimité légale (et donc coercitive).

    Ici, c'est "légale". Donc personnellement, enfoncer des portes ouvertes va s'arrêter là, prochain post de ce type, c'est moi qui te fait sortir du forum.
    Expliquer la nécessité d'un échange simple et ne pas être compris sur cette base est une perte d'énergie que nous ne ferons pas plus avant.

    Cordialement, Hagel

    Psychologie ésotérique du yi king


      Données à entendre

      Désolé, je ne sais pas si je suis hors charte en publiant ce message
      qui se trouve être le second, bien que non adressé au même destinataire.

      Partition des écrits
      J'imagine qu'il n'y a là aucune transgression, cependant il est tout à fait possible
      qu'il soit estimé que j'aurai mal évalué la portée de la règle des doubles messages.

      Remarques préliminaires
      Bravo pour ta belle culture livresque qui si elle ne remplace pas la moindre expérience, garde toujours le pouvoir de l'empêcher,
      car jusqu'à preuve du contraire, les liens et auteurs que tu proposes ne concernent en rien la psychologie ésotérique du yi king,
      alors merci de te rendre plus logique, plus concrète, plus précise, dans tes bienveillantes recommandations.

      Merci de poser des questions de ton cru concernant ce qui n'est décidément pas clair, concret ou logique dans mes messages à propos
      de la psychologie ésotérique du yi king, car nul ne peut comprendre à ta place que ne pouvant pas deviner tes pensées,
      je préfère te poser des questions, comme les suivantes, ou les précédentes laissées sans réponse, plutôt que tout perdre avec des suppositions.

      Est-il si inhumain, si impossible de prendre le temps comme moyen d'action,
      en distinguant sans se méprendre, donc sans prudence exagérée entre la fin et les moyens ?

      Oupensky a écrit: je dois vous prévenir que la psychologie dont il est question ici est très différente de tout ce que vous connaissez sous ce nom.
      Pour commencer, je dois préciser que pratiquement jamais dans l’histoire, la psychologie ne s’est située à un niveau aussi bas qu’à l’époque actuelle. Elle a perdu tout contact avec son origine et son sens au point qu’il est même devenu difficile de définir le terme «psychologie», c’est-à-dire de préciser ce qu’est la psychologie et ce qu’elle étudie. Et ceci est vrai en dépit du fait que jamais, dans l’histoire, on n’a assisté à l’éclosion d’autant de théories psychologiques ni d’autant d’écrits sur le sujet.La psychologie est parfois qualifiée de nouvelle science. Rien n’est plus faux. La psychologie est peut-être la plus ancienne des sciences et malheureusement, pour ce qui est de ses traits essentiels, c’est une science oubliée.Pour comprendre comment il est possible de définir la psychologie, il est nécessaire de se rendre compte, qu’en dehors de la période contemporaine, la psychologie n’a jamais existé sous son propre nom. Pour de multiples raisons, la psychologie a toujours été suspectée de tendances nocives ou subversives, qu’elles soient morales, religieuses ou politiques et elle a toujours dû se protéger sous quelque déguisement.Pendant des mill énaires, la psychologie a existé sous le nom de philosophie. En Inde, toutes les formes de yoga, qui sont essentiellement de la psychologie, sont décrites comme l’un des six systèmes de la philosophie. Les enseignements soufis, qui eux aussi sont en majeure partie psychologiques, sont considérés comme moitié religieux, moitié métaphysiques. En Europe, même très récemment, dans les dernières décennies du XIXe siècle, de nombreux ouvrages de psychologie étaient considérés comme philosophiques. Et, bien que presque toutes les subdivisions de la philosophie, telles que la logique, la théorie de la connaissance, l’éthique, l’esthétique, ont trait au travail du cerveau humain ou des sens, la psychologie a été jugée inférieure à la philosophie et n’ayant de rapports qu’avec les côtés les plus vils et triviaux de la nature humaine.Parallèlement à son existence sous le nom de philosophie, la psychologie a existé plus longtemps encore en association avec l’une o u l’autre des religions. Ce qui ne veut nullement dire que la religion et la psychologie aient jamais été un seul et même domaine ou même que le lien entre religion et psychologie ait toujours été reconnu. Mais il est hors de doute que presque toutes les religions connues – je ne veux évidemment pas parler des pseudo-religions modernes – ont élaboré une forme ou une autre d’enseignement psychologique, souvent lié à une certaine pratique; si bien que l’étude de la religion proprement dite comportait déjà par elle-même celle de la psychologie.Il existe, dans la littérature canonique des diverses religions – quel que soit le pays ou l’époque – de nombreux ouvrages de psychologie. Il existait par exemple dans le christianisme primitif une collection d’ouvrages de divers auteurs réunis sous le titre général de Philocalie – ouvrages encore en usage de nos jours dans l’Église orthodoxe, en particulier pour l’instruction des moines.

      A l’époque où la ps ychologie était associée à la philosophie et à la religion, elle existait également sous la forme de l’art. La poésie, la tragédie, la sculpture, la danse, l’architecture même étaient des moyens de transmettre un enseignement psychologique. Les cathédrales gothiques, par exemple, furent essentiellement des traités de psychologie.

      Dans l’antiquité, avant que la philosophie, la religion et l’art aient adopté les formes indépendantes sous lesquelles nous les connaissons aujourd’hui, la psychologie trouvait son expression dans les Mystères, tels que ceux de l’Égypte ou de la Grèce ancienne.

      Plus tard, après la disparition des Mystères, la psychologie a survécu sous la forme d’enseignements symboliques qui étaient parfois liés à la religion de l’époque, parfois pas, c’est le cas de l’astrologie, de l’alchimie, de la magie et, parmi les plus modernes, de la maçonnerie, de l’occultisme et de la théosophie.

      A ce stade, il est utile de noter que tous le s systèmes et doctrines psychologiques, ceux qui existent ou ont existé ouvertement comme ceux qui ont été cachés ou déguisés, peuvent se répartir en deux catégories principales.

      En premier lieu, les systèmes qui étudient l’homme tel qu’ils le trouvent ou tel qu’ils le supposent ou imaginent être. La psychologie «scientifique» contemporaine ou ce qui se présente sous ce nom relève de cette catégorie.

      En second lieu, les systèmes qui étudient l’homme non pas du point de vue de ce qu’il est ou de ce qu’il paraît être, mais du point de vue de ce qu’il peut devenir, c’est-à-dire du point de vue de son évolution possible.

      Ces derniers systèmes sont en réalité les systèmes originels ou en tous cas les plus anciens et ils sont les seuls à pouvoir expliquer l’origine oubliée de la psychologie et sa signification.

      Lorsque nous reconnaîtrons l’importance de l’étude de l’homme du point de vue de son évolution possible, nous comprendrons que la première réponse à la question : qu’est ce que la psychologie ? La psychologie est l’étude des principes, lois et faits relatifs à l’évolution possible de l’homme.

      Au cours de ces conférences, j’aborderai le sujet de cet unique point de vue.

      Notre première question sera : que signifie l’évolution de l’homme; et la seconde : requière-t-elle des conditions particulières ?

      Je dois préciser, avant tout, que nous ne saurions accepter les conceptions modernes sur l’origine de l’homme et son évolution passée. Nous devons nous rendre compte que nous ne savons rien de l’origine de l’homme et que nous n’avons aucune preuve de son évolution physique ou mentale.

      Bien au contraire, si nous considérons l’humanité historique, c’est-à-dire l’humanité des derniers dix à quinze mille ans, nous pouvons déceler des signes indéniables de l’existence d’un type supérieur .d’humanité, dont la présence peut être démontrée au travers des monuments anciens et des mémoriaux qui ne peuvent être ni recréés ni imités par l’humanité actuelle.

      Quant à l’homme préhistorique, ou ces créatures en apparence semblables à l’homme et en même temps si différentes de lui dont on découvre parfois les ossements dans des dépôts des époques glaciaires ou préglaciaires, nous pouvons parfaitement adopter l’hypothèse selon laquelle leurs ossements appartiendraient à un être très différent de l’homme et disparu depuis longtemps.

      Niant l’idée d’une évolution passée de l’homme, nous devons aussi contester toute possibilité d’une évolution mécanique future, c’est-à-dire d’une évolution apparaissant d’elle-même en fonction des lois de l’hérédité et de la sélection, et ne dépendant pas du résultat des efforts conscients de l’homme et de la compréhension de son évolution possible.

      Notre idée fondamentale est que l’homme tel que nous le connaissons n’est pas un être accompli. La nature le développe jusqu’à un certain point, puis l’abandonne à lui-même et le laisse se développer d’avantage au moyen de ses propres efforts et de sa propre initiative, ou vivre et mourir comme il est né, ou bien encore dégénérer et perdre toute capacité d’évolution.

      Dans le premier cas, l’évolution de l’homme signifie le développement de certaines qualités et traits intérieurs qui restent d’ordinaire à l’état embryonnaire et qui ne peuvent se développer par eux mêmes.

      L’expérience et l’observation montrent que ce développement n’est possible que dans des conditions bien spécifiques, par des efforts d’un certain type venant de l’homme lui-même et une aide suffisante de la part de ceux qui ont avant lui entrepris un travail semblable et qui ont déjà atteint un certain degré de développement ou, pour le moins, une certaine connaissance des méthodes.

      Hissons haut les coeurs
      Heureux y sont les sensibles
      Malheureux y sont les résistants
      Intolérés y sont les tolérants

      Si l'intelligence résout les problèmes, la sagesse les évite et l'amour les dissout,
      sérieusement alors, sincèrement ou cordialement et si tu le veux bien,
      quels sont les points de ces échanges qui gagnent à être éclaircis,
      dans la plus grande tolérance réciproque possible, étant donné que
      je présente une méthode, une pratique, une application bien plus qu'une théorie ?


      Bienveillantes recommandations

      Le désir se nourrit du temps et le fruit se nourrit de la terre.
      Quiconque dévore la pomme quand elle n'est que fleur, risque de mourir de faim en été,
      alors que sa créativité qui mesure la manifestation la plus concrète et la plus subtile
      de la liberté celle de l'esprit, lui souhaite le nécessaire qui seul libère...




    Cordialement et avec T.A.C.T (Travail, Adhésion, Critique. Transcendance)

avatar
Solasido


Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Yantra Yoga

http://enneamuse.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Hagel le Ven 5 Avr 2013 - 7:54

Bonjour,

*fatigue*

Bonjour,

Bannissement
Pourquoi? :

  • Cette personne (Solsasido) a été banni pour la raison suivante: quand on pratique le langage de sourd au royaume des aveugles, le borgne est roi et dit stop.
  • Ce forum souhaite garder son sérieux autant par le fond que la forme.
  • Merci de relire le règlement du forum


A bientôt sur Equinox Smile




GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par pandore-deva le Ven 5 Avr 2013 - 9:28

Ouf!
avatar
pandore-deva
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 557
Pratiques magiques/ spiritualité : libre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Liouwa le Ven 5 Avr 2013 - 18:37

He ben ! J'ai survolé la lecture tellement c'était dense, mais c'était un bel exemple de dialogue de sourds. Oo'
avatar
Liouwa
Energie libre

Nombre de messages : 43
Pratiques magiques/ spiritualité : Esotérisme, mediumnité, protection, energie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Cochanté le Ven 5 Avr 2013 - 19:07

J'ai tenté de comprendre mais sans succès....

Quand on ne veut pas entendre, on ne veut pas entendre...

épisode assez hallucinant je dois bien l'avouer !
avatar
Cochanté
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 670
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme, empathie
Localisation : Nouvelle année, nouveau chemin...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Lya le Ven 5 Avr 2013 - 19:24

Je pense que l'incident est clos, sujet verouillé.

Bien à vous.


"Les humains ne préservent pas les choses sacrées, pourquoi celles-ci les sauveraient-ils ?"
XXXHolic

Avatar : Journey's End, de Shirotsuki
avatar
Lya



Nombre de messages : 1548
Pratiques magiques/ spiritualité : Apprendre et comprendre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psychologie ésotérique du yi king

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum