La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Quizz Plantes magiques et sorcières
par Erde Aujourd'hui à 15:41

» prière de Salomon
par Aurum Aujourd'hui à 14:10

» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Hagel Aujourd'hui à 10:27

» L'aura
par Rackyr Ven 19 Mai 2017 - 4:18

» Astaroth
par Aurum Mer 17 Mai 2017 - 20:24

» Le diable: superstitions et croyances
par Hagel Mer 17 Mai 2017 - 13:14

» Les risques de l'usage professionnel (ou très intensif) des capacités.
par Aurum Mar 16 Mai 2017 - 17:24

» Dogme et Rituel de la Golden Dawn, Philippe Pissier & Matthieu Léon
par Hagel Mar 16 Mai 2017 - 15:48

» [DIY] Bougie pour améliorer la voyance
par Hagel Mar 16 Mai 2017 - 15:27


Question sur le corps éthérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur le corps éthérique

Message par luna 7 le Dim 7 Avr 2013 - 15:51

Bonjour,

Voilà, c'est temps-ci, j'essaie de regrouper un peu les diverses choses que j'ai pu lire sur les corps subtils et là, je n'arrive pas vraiment à saisir, le rôle que joue le corps éthérique. Il est dit parfois que ce corps ne sert à rien (!?!), et parfois, il n'est même pas cité, alors, ma question était, ce corps a-t-il des capacité, est-il aussi, je l'ai déjà lu, le ciment des autres corps ? Et sinon, lors de voyage astral, reste-t-il ? Et si oui, est-ce par ce biais là que l'on peut protéger le corps physique ?

Merci.
avatar
luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Sushie le Dim 7 Avr 2013 - 16:11

Je m'y connais pas trop dessus, je sais que le corps éthérique est le deuxième corps subtil, qu'il est situé entre le corps physique et le corps astral.
Mon avis est qu'il est le pont entre ces deux corps, si quelque chose se passe dans le corps astral, le corps éthérique en informe le corps physique.
Je pense que le corps éthérique reste dans le corps physique lors d'un VA, tandis que le corps astral voyage et si jamais un danger s'approche du corps physique, le corps éthérique en informe immédiatement le corps astral qui reviendra de lui-même dans le corps physique.

^^'
avatar
Sushie
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 119
Pratiques magiques/ spiritualité : Energie, divination, ésotérisme
Localisation : Paris

http://www.labyrintheuniversel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Ushiro le Dim 7 Avr 2013 - 16:13

Bonjour,

Il est dit parfois que ce corps ne sert à rien (!?!), et parfois, il n'est même pas cité, alors, ma question était, ce corps a-t-il des capacité, est-il aussi, je l'ai déjà lu, le ciment des autres corps ?
La nuance réside dans le fait que certains le considèrent comme un corps et d'autres non d'où le fait qu'il ne soit pas abordé des fois.
Après qu'on le voit comme tel ou pas, le "corps" éthérique a bien comme tu le dis ce rôle de ciment entre les corps puisque c'est la fonction même de l'éther Wink
Ce débat est abordé ici :
Arrow Les différents corps
Et sinon, lors de voyage astral, reste-t-il ? Et si oui, est-ce par ce biais là que l'on peut protéger le corps physique ?
L'éther permet la cohésion entre tes différents corps. C'est plus comme tu l'as dit un ciment qu'un véritable corps, un ciment qui est en tout et partout. Donc j'ai envie te dire que y'a une partie qui reste et une autres qui part ^^.
Et je pense que oui cela doit jouer dans la protection du corps physique au cours d'un voyage astral.

Bonne fin de week-end Smile

EDIT : Hahaha grillé par Sushie Wink Deux réponses valent mieux qu'une Razz
avatar
Ushiro



Nombre de messages : 2796
Pratiques magiques/ spiritualité : La Voie et les Méthodes

http://aoandon-yokai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par luna 7 le Dim 7 Avr 2013 - 20:43

Merci à vous deux pour vos réponses, j'ai pris le temps de lire, et je comprends mieux à présent, merci,

Bonne soirée.
avatar
luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 10:10

Il convient aussi de prendre en compte le corps éthérique des théosophe, qui considère une contrepartie aux corps physique / astral / mental dans le corps ou "double" éthérique.

Le concept de corps éthérique sers alors à se représenter un harmonique particulier dans chacune des vibration du physique / astral / mental en fonction de la "globalité" de l'énergie en présence.

(grosso modo énergie subhumaine / humaine / surhumaine).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 10:19

chinois, japonais, ou cantonais?

grosso modo énergie subhumaine / humaine / surhumaine
pourrais-tu définir ce que tu entends par ces concepts?
Perso je ne saisis pas du tout ta pensée là.

Merci Very Happy



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 10:39

Physique / astral / mental sont des notions "verticales"

Les énergie subhumaines sont celles par exemple des élementaux, dont la conscience est moindre que la conscience humaine dans la mesure où elle n'explore qu'un seul aspect de l'aimant quadripolaire.

La conscience humaine c'est la panel dans le genre humain qui va de la pire ordure aux plus grands saints.

Les conscience surhumaines sont celle dont la capacité d'appréhension est supérieures à celle de l'humain (les hierarchies angéliques par exemple). La capacité à percevoir les potentiels de la création et la subtilité des équilibre cosmique.

Ces notions sont plus horizontales car elles définissent un rapport non-seulement de largeur de la conscience mais en plus de qualité énergétique. Une énergie subhumaine sera "vitale", instinctive. Elle trouvera un panel allant de l'énergie vitale la plus saine aux accès de rage les plus déments.

Les énergies de nature humaines donneront des passions, et à un niveau de raffinement plus haut, l'amour/sagesse.

Les énergies de nature surhumaines seront de nature analogue à celle de la volonté. les manifestations pourrait aller de la crise de nerf de l'enfant capricieux à la determination et l'explosion la plus incroyable du vouloir, quelque-chose qui ressemblerait sensiblement au Big-bang.

L'humaine en tant que maillon évolutif étant déjà passé par les stades sub-humain est malgré tout également composé de force le dépassant lui-même.

Une analogie compatible serait la personnalité / l'individualité / le soit supérieur.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 10:53

Les conscience surhumaines sont celle dont la capacité d'appréhension est supérieures à celle de l'humain (les hierarchies angéliques par exemple
les hiérarchies angéliques étant attachées à un type d'énergies précises, tu les places donc au même rang que les élémentaux,
en plus, les élémentaux parler de conscience limité, euh certains ont une plus grande conscience que l'humain. Même si l'humain a la multi-polarité, cela ne veut pas dire pour autant qu'il peut en développer ses absolus en terme d'attribut, contrairement à ces entités spécifiques.

La capacité à percevoir les potentiels de la création et la subtilité des équilibre cosmique.
c'est aussi potentiellement possible pour les élémentaux, dans leur domaine. Et les anges ne sont pas omniscients.

En plus, considérer les élémentaux comme "sub" à l'humain et les anges "sur" à l'humain, c'est très réducteur, et fort peu probant. La neutralité des élémentaux n'en fait pas pour autant des éléments inférieurs à nous. Perso, je m'aventurerais pas à postuler ce que tu proposes face à l'un d'entre eux /D

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 11:18

les hiérarchies angéliques étant attachées à un type d'énergies précises, tu les places donc au même rang que les élémentaux,

Plus exactement les élémentaux obéissent aux hierarchies angélique au point de pouvoir en être perçu comme un prolongement. Mais une projection est toujours rédutrice par rapport au groupe dans lequel tu le fais... Une projection astrale de toi est bien toi, mais tu n'es pas une projection astrale.

Même si l'humain a la multi-polarité, cela ne veut pas dire pour autant qu'il peut en développer ses absolus en terme d'attribut, contrairement à ces entités spécifiques.

Je ne suis pas d'accord sur ce point, une conscience ne peut acéquerir un noubeau panel de vibration qu'en ayant explorer la totalité de ces dernières sur une échelle évolutive, principe analogique du karma. Pour donner une image, tu n'apprendras jamais la politique si tu ne satisfait pas les besoin précédents sur la pyramide de Maslow. Le fait que tu ne sois pas la meilleur en "trouvage de nourriture" n'implique pas que tu ne pourrais pas le faire... ce serait simplement très régressif et donc en fait limitant.

c'est aussi potentiellement possible pour les élémentaux

Quand je fait une projection de conscience dans un élémental je perçoit la capacité à créer des formes structurelles relatives à un type d'énergie, mais pas la capacité à appréhender ni la notion temporelle de ces formes, ni la capacité à faire abstraction de ces formes pour extrapoler la signification d'un groupe de forme en tant qu'entité unique. Donc dans ma vision des choses et de ce que je comprend de la conscience élémental, ce n'est potentiellement pas possible pour les élémentaux en tant que forme ne vivant que sur un plan élémentaire.

Et les anges ne sont pas omniscients.


Je ne me souviens pas avoir dit que les anges étaient omnsicient...

En plus, considérer les élémentaux comme "sub" à l'humain et les anges "sur" à l'humain, c'est très réducteur, et fort peu probant

Tout à fait, et je n'ai jamais dit que les élémentaux étaient inférieur et que les anges étaient supérieur, je parlais de l'étendu de leur conscience d'un point de vue évolutif. Dans la mesure où la nature de la conscience est toujours là même, on ne peut faire de différenciation que par leur placement en terme d'ouverture.

La seule conscience étant omnisciente étant la conscience-groupe, de la même manière que la conscience d'un mur est un groupement de la conscience des briques et du ciment qui le compose... Cette conscience étant conscience-groupe, elle ne peut être un individu.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 11:28

Plus exactement les élémentaux obéissent aux hierarchies angélique
Hein????
euh d'après quoi ou qui?
C'est une conception spirituelle ça, pas du tout réaliste par ailleurs, selon mon point de vue, ce sont des entités distinctes et qui ne se doivent pas obéissance l'une à l'autre. De plus, penser que les anges gèrent l'univers (ou d'autres entités) relève de la version chrétienne et juive du monde. Pas forcément des autres mystiques.

une conscience ne peut acéquerir un noubeau panel de vibration qu'en ayant explorer la totalité de ces dernières sur une échelle évolutive,
le monde n'est pas un triangle.
Prenons un exemple, j'explore divers sentiers spirituels, et je découvre l'importance du sutra du coeur (pour reprendre le dernier post de vendredi) je m'ouvre à cette perspective et découvre un nouveau panel de vibration, tout en n'ayant pas fini d'explorer l'asatru.

Quand je fait une projection de conscience dans un élémental
on doit pas parler des mêmes choses. Je ne parle pas des élémentaires là, mais des élémentaux, Mentiphil, Amasol... si tu fais une projection de conscience dans "ceux-ci", c'est que ça doit être des élémentaux. En tant qu'humain, se projeter dans ce type d'absolu reviendrait à se faire cramer (et plus que les fesses)

Je ne me souviens pas avoir dit que les anges étaient omnsicient...
si selon toi ils sont au courant de tout et plus que l'humain, on peut appeler ça une certaine forme d'omniscience en faisant respecter le "plan de dieu" selon ta conception des choses.

je n'ai jamais dit que les élémentaux étaient inférieur et que les anges étaient supérieur
ta présentation peut fortement prêter à confusion en hiérarchisant élémental, humain, ange.

La seule conscience étant omnisciente étant la conscience-groupe, de la même manière que la conscience d'un mur est un groupement de la conscience des briques et du ciment qui le compose... Cette conscience étant conscience-groupe, elle ne peut être un individu.
point de vue que je ne partage pas forcément

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 12:31

euh d'après quoi ou qui?

Ben d'après moi tient /D.

Si on considère une notion de conscience de groupe, il n'y a pas "d'obeissance" au sens ordre donné et reçu... Tu ne considères pas que tu donnes un "ordre" à ton bras parce que de base tu es la conscience de réunion cellulaire. Pourtant tes cellules sont conscientes et en vie, et ca ne leur viendrait pas à l'esprit de "refuser" tes ordres... C'est plus un pilotage d'ailleurs, parce que de manière globale on ne demande pas à son coeur de battre.

De plus, penser que les anges gèrent l'univers (ou d'autres entités) relève de la version chrétienne et juive du monde. Pas forcément des autres mystiques.

Appelle-les dévas, dieux, comme tu veux. Ca reste des consciences-groupes de hierarchie agrémenté différemments. Le principe de conscience la plus vaste dirigeant l'ensemble (la cellule et la conscience du corps).

le monde n'est pas un triangle.
Prenons un exemple, j'explore divers sentiers spirituels, et je découvre l'importance du sutra du coeur (pour reprendre le dernier post de vendredi) je m'ouvre à cette perspective et découvre un nouveau panel de vibration, tout en n'ayant pas fini d'explorer l'asatru.


Cette analogie n'est pas valable pour moi, parce qu'avant ou après l'astru ou le sutra du coeur, tu n'as pas de changement hierarchique de ta conscience. Rien ne dit d'ailleurs qu'en explorant le sutra du coeur ou l'asatru, tu passerais a un niveau de conscience hierarchique différent.

on doit pas parler des mêmes choses. Je ne parle pas des élémentaires là, mais des élémentaux, Mentiphil, Amasol.

Ce sont simplement des consciences-groupe d'élementaux, si tu sais animer un millions de goutellettes d'eau, tu commences à pouvoir faire de jolies vagues. Le fait qu'il ait un nom est d'ailleurs révélateur de la complexité de la nature de leur conscience.

selon toi ils sont au courant de tout et plus que l'humain,

J'ai dit qu'il avait accès à une globalité de l'information, tu fais dire à mon texte des choses que je n'ai jamais mentionné. Dire que ta conscience en ton corps perçoit les choses au niveau personnel de manière plus globale qu'au niveau cellulaire est une réalité. une cellule de foie doit percevoir la proximité des autres cellules et l'impact énergétique globale de ce que tu as mangé mais c'est tout.

on peut appeler ça une certaine forme d'omniscience en faisant respecter le "plan de dieu" selon ta conception des choses.


Me souvient encore pas avoir parlé de "plan de dieu" mais de niveau hierarchique. Une conscience plus grande voit les choses sous un angle plus grand. Je dis simplement "la plus grande poupée russe est capable de contenir non seulement chacune des poupées, mais encore toutes ensemble réunie. C'est parce qu'elle est la plus grande qu'elle est capable de contenir les autres."

ta présentation peut fortement prêter à confusion en hiérarchisant élémental, humain, ange.

Non dans la mesure où j'ai associé au corps humain une contrepartie éthérique dans chacun des niveaux / plans. De plus j'ai cité élémental, humain, ange comme étant des exemples.

Pour éclaircir le sujet qui est le notre : considéront dans le corps éthérique théosophique, trois type d'énergie : une énergie fonctionnant sur un harmonique "microscopique", une énergie fonctionnant sur un harmonique "mésoscopique" et une énergie fonctionnant sur un harmoniuqe "macroscopique". C'est la combinaison et l'alignement de ces trois type d'énergie qui donnera la notion de corps éthérique.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 13:01

...Bonne rencontre avec les élémentaux.

Si on considère une notion de conscience de groupe,
Je ne considère pas non. Surtout que les élémentaux sont neutres, z'obéissent ni aux démons, ni aux anges. Associer les deux, non là vraiment je peux pas.
Tu peux aussi faire sauter la notion de conscience des anges et de nous même dans ce cas

Ce sont simplement des consciences-groupe d'élementaux, si tu sais animer un millions de goutellettes d'eau, tu commences à pouvoir faire de jolies vagues. Le fait qu'il ait un nom est d'ailleurs révélateur de la complexité de la nature de leur conscience.
...Donc si on suit ton raisonnement, tu es toi-même dépossédé de tout libre arbitre, parce que tu fais partie de la vague.
Là aussi j'adhère pas. ok, pour une notion d'Harmonie, de globalité et du fait que l'univers fonctionne de concert suivant sa route qui nous dépassent tous (j'inclus ange, élémentaux dedans). Mais prétendre que les anges sont au dessus de ça, en dirigeant les élémentaux, c'est comme essayer de rejoindre Tombouctou en passant par Tokyo. Ou faire accoupler un zèbre avec un saumon.
Il est où le lien entre ces deux hiérarchies?

une cellule de foie doit percevoir la proximité des autres cellules
Ah oui, et qu'on es ce qu'on en sait? notre cellule a-t-elle déjà une conscience ou notre conscience ne serait-elle pas le fruit de toutes ces cellules conjuguées? Point en accord en somme.

considéront dans le corps éthérique théosophique, trois type d'énergie : une énergie fonctionnant sur un harmonique "microscopique", une énergie fonctionnant sur un harmonique "mésoscopique" et une énergie fonctionnant sur un harmoniuqe "macroscopique". C'est la combinaison et l'alignement de ces trois type d'énergie qui donnera la notion de corps éthérique.
... Donc, si je rejoins ce que tu dis plus haut: les élementaux sont microscopiques (lol).
Donc le corps éthérique est le "tout", j'ai presque envie de dire que selon ta conception il est purement et simplement la monade. Mais pas le corps éthérique.

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 13:31

Je ne considère pas non.

Donc on ne se comprendra pas.

biz
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 13:41

Un peu court comme noisette, pas de quoi faire du nutella...
Ne pas partager une idée ne signifie pas la comprendre de plus.

Ca m'aurait accessoirement intéressé que tu m'éclaires sur:
Il est où le lien entre ces deux hiérarchies?
par delà la notion de groupe, tu dois bien avoir des arguments pour étayer ton point de vue non?

Et ta réaction sur ça:
Donc le corps éthérique est le "tout", j'ai presque envie de dire que selon ta conception il est purement et simplement la monade. Mais pas le corps éthérique.

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par vendredi le Lun 8 Avr 2013 - 13:59

Je ne vois pas comment en tant qu'être humain nous pouvons nous projeter sans notre conscience humaine, qui nous amène à donner une forme, une couleur, une émotion ou une dimension à une énergie qui aurait un autre type de conscience que la notre.
Ce que nous percevons ou appréhendons est forcément relié à notre forme de conscience et se traduit à travers elle. Je me pose aussi pas mal de question sur notre propre énergie éthérique, ses fluctuations individuelles et collectives (quand j'ai envie de comprendre ce que je ressens et comment cette énergie interagit avec le monde qui nous entoure).
avatar
vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Lun 8 Avr 2013 - 14:48

Ne pas partager une idée ne signifie pas la comprendre de plus.

Peu m'importe à moi que les gens pensent que je comprenne ou pas... Ne pas partager une idée signifie ne pas partager une idée. La signification que ça a quand à la véracité devant une communauté est laissée à l'appréciation seule du lecteur qui décidera, conformément au libre-arbitre, si l'idée qu'il se fait de ces concepts lui semble cohérente ou non.

Ah oui, et qu'on es ce qu'on en sait? notre cellule a-t-elle déjà une conscience ou notre conscience ne serait-elle pas le fruit de toutes ces cellules conjuguées? Point en accord en somme.


La magie est la pour donner une réponse à ces questions à travers le transfer de conscience. C'est le principe de libération spirituel suivit par la plupart des artistes martiaux qui visent à unifier l'intégralité des consciences cellulaires de leur corps. Ayant redécouvert l'ensemble de leur cellules, il prennent conscience de la véritable nature de leur conscience...

Si une cellule est vivante et qu'elle agit en conjonction avec d'autres, c'est qu'elle a une conscience sinon elle ne fonctionnera pas, elle resterait matière inerte. notre conscience ne serait-elle pas le fruit de toutes ces cellules conjuguées ? C'est l'opinion que je défend aussi : l'unification des cellules donne notre conscience en tant que personne. Mais comme expliquer la projection astrale ou mentale alors ? Si on est cohérent il faut donc considérer une contrepartie astral et mentale au cellules.



Il est où le lien entre ces deux hiérarchies?

C'est la même hierachie à des degrès différents. Les élémentaux travaillent dans les couches bassent de l'astral en tant "qu'édificateurs" de la forme. Les anges / deva / dieux / groupes de conscience élémentals comme Amasol ne sont que la partie globale de la conscience, ils correpondent à un corps éthérique donc la qualité et la quantité macroscopique est supérieure à la qualité microscopique. Inversement les élémentaux possèdent un corps éthérique dont la qualité et la quabtité microscopique est supérieur à la qualité macroscopique.

Pourquoi associé une qualité élémental particulière à Mickael ? Parce qu'il est la conscience représentante de l'ensemble des micro-consciences oeuvrant à donner une cohérence dans l'élément feu.

Ainsi, en fonction de l'ouverture de la conscience, si on tombe sur une conscience-groupe supérieur à la sienne en astrale, on se fait marcher sur la tronche, tandis que si la conscience-groupe que nous possédons est supérieures, alors nous pouvons nous faire "obéir" de l'entité, raison pour laquelle la notion de libre-arbitre prend tout son sens avec l'être humain qui se trouve entre deux monde (qualité mesoscopique, capable d'allier les capacités psychiques des règnes subhumains (pouvoir de pyrokinésie par exemple) et les pouvoirs spirituel des règnes surhumains. (la télépathie constituerai ainsi une connexion avec la conscience de groupe d'une personne donnée, fréquence existante mais non disponible à la plupart des conscience dans le monde, et donc considéré en tant que "pouvoir latent").

Après comme je le disait les degrès hierarchique ne sont valable que dans une culture donnée, ca ne me gènerai pas du tout de découvrir qu'Amasol est au même niveau / supérieur ou inférieur que Haniel. Par contre ca me choquerai profondément d'entre qu'il est au dessus de Mickael, parce que simplement ce serait incohérent au niveau de la qualité énergétique.

Surtout que les élémentaux sont neutres, z'obéissent ni aux démons, ni aux anges.

Les anges et les démons ne se livrent pas de "guerre" pour moi. Mais les démons obeissent au même principe de hierarchie, ils sont juste l'expression du vice alors que les anges sont celui de la vertue. Et comme je le disais ce n'est pas de l'obeissance stupide, c'est plus de la participation à un flux (pour les consciences angéliques / spirituelles / naturelles).

Donc, si je rejoins ce que tu dis plus haut: les élementaux sont microscopiques (lol)

En terme de conscience seulement, les élémentaux sont les cellules d'organisme plus complexe, qui eux-même seront les cellules d'organismes plus complexe, le tout dans un processus fractal. Dans un process fractal c'est le même schéma qui est constamment répété. Il n'y a donc pas de valeure supérieure ou inférieure à une partie du schéma car c'est la même. Le nombre de répétition du schéma permettra en revanche la perception du caractère infini de l'espace dans le sens de l'inifniment petit. Disons qu'a chaque nouvelle répétition du schéma, il faut mettre à une nouvelle puissance le nombre d'itération du dessin originel.

Donc le corps éthérique est le "tout",

Pas du tout, déjà expliqué au dessus. Il est la contrepartie dans le domaine de la conscience des corps physique/astral/mentaux. Le corps éthérique étant immortel, il est plus facile de l'appréhender suivant une notion d'espace, relatif à la conscience que dans une notion corporelle classique ou nous avons des principes de matière et donc de temps (logique différente donc de la notion de corps, qu'ils soient périssable ou impérissable).

j'ai presque envie de dire que selon ta conception il est purement et simplement la monade

Non puisqu'il n'est pas un corps au sens corps périssable/impérissable. Il est intemporel et pourtant séquentiel. c'est un principe de "contrepartie spirituelle" en quelques sortes. la Monade n'évolue pas, elle est le principe réalisé de la conscience, la conscience Archétypale dont la conscience humaine, en tant que conscience, fait partie.

par delà la notion de groupe, tu dois bien avoir des arguments pour étayer ton point de vue non?

Outre ce que j'ai déjà expliqué j'y vois personnellement la cohérence puisque ce schéma est applicable à l'ensemble des représentations spirituelles/mystique et parvient d'ailleurs à faire le liens entre les deux.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par luna 7 le Lun 8 Avr 2013 - 20:42

Whaou, merci beaucoup,

Alors si je pousse un peu plus loin, c'est par ce biais-là que les expériences vécu sur terre "s'enregistrent" dans les autres corps ?

Et si je comprends bien, on a pas de "double éthérique" de corps causal et au-dessus, car ces corps sont trop subtil pour avoir un double aussi "bas" au point de vue vibration/subtilité des énergies ?

Bien à vous.

PS : Je comprends ta vision Nurash, et je pense aussi un peu comme toi, mais, moi par contre j'arrive pas à mettre des mots dessus.
avatar
luna 7
Courant énergétique

Nombre de messages : 279
Pratiques magiques/ spiritualité : En pleine recherche
Localisation : entre mes pieds et ma tête normalement

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Lun 8 Avr 2013 - 21:01

Peu m'importe à moi que les gens pensent que je comprenne ou pas... Ne pas partager une idée signifie ne pas partager une idée. La signification que ça a quand à la véracité devant une communauté est laissée à l'appréciation seule du lecteur qui décidera, conformément au libre-arbitre, si l'idée qu'il se fait de ces concepts lui semble cohérente ou non.
Ais-je dit le contraire? Tu as cru que le nutella devait être uniformément hagellique? c'est pas le cas ici, ça ne m'intéresse pour ainsi dire aucunement.

Ne pas adhérer à une idée ne signifie pas ne pas s'intéresser à la pensée, au fonctionnement mental de quelqu'un ou de l'articulation d'une idée.
Je ne cherche pas le vrai, je cherche à comprendre les ramifications de ce que tu présentes.
On peut très bien, en économie, étudier la théorie de la main invisible d'Adam Smith, ou encore les théories de Keynes, les comprendre, sans pourtant y adhérer, ou y adhérer selon les contextes. C'est du pareil au même pour moi.

Je te passe les extrapolations que tu m'as attribué (genre la guerre ange-démon, que je n'ai jamais prétendue et auquel je n'adhère pas) et je te remercie d'avoir partagé ton point de vue.

Je comprend mieux ta pensée.

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 8:37

Hagel :

Ais-je dit le contraire?

Ben je peux me tromper, mais ça ressemblait beaucoup à une formulation rhétorique pour discréditer la valeure des propos de l'interlocuteur. Même dans le cas contraire, c'est présumer de mes motivation quand à ma parole ou mon silence.

Ne pas adhérer à une idée ne signifie pas ne pas s'intéresser à la pensée, au fonctionnement mental de quelqu'un ou de l'articulation d'une idée.

La phrase originelle comprenait "partage" et non "adhésion".

Je ne cherche pas le vrai, je cherche à comprendre les ramifications de ce que tu présentes. [...]

On peut très bien, en économie, étudier la théorie de la main invisible d'Adam Smith, ou encore les théories de Keynes, les comprendre, sans pourtant y adhérer, ou y adhérer selon les contextes. C'est du pareil au même pour moi.


Je suis d'accord, mais on ne peut juger de l'adhésion à une théorie avant de l'avoir accepter comme "vrai" et en comprendre les implications. Sinon de manière éthymologique il n'y a pas de com-préhension, juste de l'analyse logique, rationelle.

Je te passe les extrapolations que tu m'as attribué (genre la guerre ange-démon, que je n'ai jamais prétendue et auquel je n'adhère pas)

Je ne me souviens pas avoir dit "hagel pense que les démons et les anges sont en guerre". 1 partout pour les extrapolations .


Edit :

Luna :



Alors si je pousse un peu plus loin, c'est par ce biais-là que les expériences vécu sur terre "s'enregistrent" dans les autres corps ?


Tout à fait, c'est la conséquence logique de la notion de séquentialité dans un corps immortel Wink. A ce moment l'expérience n'est plus une affaire de temps mais d'informations.





Et si je comprends bien, on a pas de "double éthérique" de corps causal et au-dessus, car ces corps sont trop subtil pour avoir un double aussi "bas" au point de vue vibration/subtilité des énergies ?


Hum pas vraiment, la notion de corps causal est compatible avec un harmonique 7 (physique, astral, mental, causal, bouddhique, atmique,monadique), ici on est dans un harmonique 3 sur trois plans : physique astral mental. L'éthérique n'est pas d'une vibration "basse" ou "haute" dans les plans, il est une sorte de synthèse des énergies qui ont été perçues sur ces derniers.



Le problème ici est la polysémie de "éthérique" qui définit un plan de couche vital, quasi-physique chez Bardon tandis qu'il fait référence à tout autre chose en théosophie Smile.


Dernière édition par Nurash le Mar 9 Avr 2013 - 8:55, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Hagel le Mar 9 Avr 2013 - 8:54

mais on ne peut juger de l'adhésion à une théorie avant de l'avoir accepter comme "vrai" et en comprendre les implications
eh beh, ne fait pas d'histoire, de sociologie, d'économie, de philosophie alors hein.
L'ésotérisme n'est pas forcément une science dure (pas à notre niveau aujourd'hui), dans le sens où plusieurs mouvements peuvent se différencier en fonction des approches idéologiques de chacun. Et non, il ne peut pas être question de "vrai" pour en comprendre les implications, ni d'adhérer, ni être d'accord.
Il n'est pas nécessaire d'être dans le cube pour en voir toutes ses facettes, on peut aussi faire le tour du cube et regarder en son coeur.

Je ne me souviens pas avoir dit "hagel pense que les démons et les anges sont en guerre". 1 partout pour les extrapolations .
tu me répondais, donc en même temps, ça me paraissait naturellement adressé à moi...C'est un peu le principe de la conversation

Biz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33161
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 9:04

Le corps éthérique est' il une "imitation" de l’élément primaire Akâsha?
Il est bien à la base de la création des 4 éléments dans les différents corps?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 10:18

Le corps éthérique est' il une "imitation" de l’élément primaire Akâsha?

Dans le cadre Bardon :

Hum c'est une question un peu étrange dans la mesure où tout provient de l'akasha et tout les plans retrouve l'akasha en leur centre élémentaire (équilibre des 4 éléments). Après tout, le physique c'est aussi de l'akasha. La question qui se pose c'est plutôt "qu'est-ce qui différencie l'akasha qui devient du physique / éthérique / astral / mental ?" Ce qui mène donc nécessairement à la question "qu'est-ce que de l'akasha" Razz.

Pour moi l'akasha c'est de la conscience pure, et c'est en fonction de son niveau vibratoire qu'il se différenciera en archétype vibratoire (physique,astral,mental). Donc on pourrait dire que dans la mesure où l'être humain est capable de gérer son équilibre élémentaire, il est capable de se rapprocher du centre, de l'akasha, et de se mettre en vibration avec ce dernier, la conscience humaine mimant le principe de toutes consciences.

Il est bien à la base de la création des 4 éléments dans les différents corps?

Ca fonctionne dans l'autre sens, la conscience essentielle que nous possédons est originellement un archétype qui sera par la suite morcelé (ou alors ca veut dire qu'on est super-balèze parce qu'on s'est crée tout seuls sans même savoir comment lol). C'est plutôt de part la différentiation des 4 éléments que l'on explore la sensation de séparativité.

De ce que je perçois, les 4 éléments sont des flux d'énergies "purs" qui entremèlent leur fréquence afin de donner lieu à une manifestation quelconque. Une manifestation sur le plan physique demandera de maitriser de manière coordonnée et simultanée les flux terre / eau / air / feu. Tout ça pour dire que je ne pense pas que le corps éthérique soit à la base de la "création" de quoi que ce soit. Les éléments nous composent tel des flux qui s'entrecroisent en créant une trame.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 21:43

hummm, j'ai bien fait de pas répondre direct, car je n'avais pas saisit tout ce que tu avais dit.

Ma réflexion était que le corps éthérique n'est pas ce qui crée, mais ce qui alimente les 4 éléments sur les différents plans.
Par exemple tu peux travailler directement ton élément éther sur chaque plan, afin de purifier indirectement tes éléments?
Le corps éthérique ne peut pas être l'akasha, puisque c'est le tout et que le Tout est dans le Tout.
A moins que ce soit un paradoxe à atteindre, avoir élever son niveau d"énergie pour atteindre la conscience pur pareil que l'akasha?, être à la foi "unifié" et "dés-unifié" dans le tout.

Donc peut être que le corps éthérique est une "imitation" ou un vecteur d'alimentation de l'akasha (ou les deux), puisque qu'il est dans le Tout.

Par ailleurs es ce que le corps éthérique à quelque chose à voir avec les différentes matrices qu'il y a entre les corps? je me pose la question, car je travail sur mon expression, et j'ai remarqué des blocages entres les différents corps au niveaux des descentes d'énergies. Tout est entremêle de ce que je ressens.

Pour revenir à votre discussion entre toi et Hagel.
Hermétisme, Kabbale, Asatru, Chamanisme etc, ce sont différentes spiritualités qui essais d'expliquer la compréhension du Tout ?
Mais chaque spiritualité peut avoir des manières différentes de voir les choses.
Quand je vous lis je me suis senti perdu, quand vous essayez de « hiérarchiser » ses « différentes spiritualités »
Alors je me dis que chaque spiritualité doit renvoyer « à des archétypes » qui on une « conscience supérieur » d'évolution essayant de comprendre le Tout ?

Je me souviens dans les Tablettes de Thot que une fois être libéré des cycles de réincarnation ici, on est loin d'avoir fini notre « évolution »

Bref encore beaucoup de chose à comprendre.

Merci
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 9:46

Ma réflexion était que le corps éthérique n'est pas ce qui crée, mais ce qui alimente les 4 éléments sur les différents plans.

Tu fais comment pour alimenter toi tout seul, une force que tu pompes dans tout l'univers Mateo Razz ? Quand tu meurs, ton corps physique ne disparait pa *floup* d'un coup. Tu as une certainne quantité de matière liée à ta conscience et quand tu manges tu ajoutes une part de matière que tu élimines aussi peu après, gardant une balance positive en cas de croissance, neutre en cas de maturation, négative en cas de vieillissement.

Les élements ne sont pas générés par toi, tu es un espace de cohésion des élements. Meilleur l'équilibre, meilleur le point d'équilibre, meilleure la manifestation de la conscience. Raison pour laquelle Bardon parle de clée universelle quadripolaire.

Par exemple tu peux travailler directement ton élément éther sur chaque plan, afin de purifier indirectement tes éléments?

Personnellement ce n'est pas ainsi que je l'ai compris. Le système élémental est vertical dans la subtilité et horizontal dans la composition des corps. (l'élément défini à la fois une relation de subtilité; le feu étant le plus léger, la terre le plus lourd c'est la verticalité. Alors que dans le corps physique il y a un autre équilibre entre les quatres éléments, et trop de feu te donnera chaud alors que trop de terre te rendra lourd : c'est l'horizontalité). Si on considère que ces systèmes sont cohérent et ne s'opposent pas (un peu comme toutes les spiritualités dans le monde), on en arrive à un système d'une extrème complexité entre macrocosme et microcosme. L'élément air représentant par exemple le mental, le fait de penser beaucoup entrainera une activité supplémentaire de l'air dans ton corps physique, qui modifiera ta manière de penser à son tour et ainsi de suite. Sachant qu'une pensée à également sa composition élémentaire, on peut en déduire que si tu parviens à avoir une pensée de caractère universel, cette dernière vivifie les 4 éléments simultanément chez toi, ce qui est amusant, c'est qu'une pensée de caractère universelle est intemporelle, puisqu'elle s'applique à tout, elle s'est appliqué à tout et elle s'appliquera pour toujours à tout, sinon ce n'était pas une pensée universelle.

C'est dans cette optique que la représentation du corps éthérique est intéressante, on peut le considérer comme une représentation du caractère de l'équilibre atteint. Le corps éthérique n'est du coup pas vraiment quelque-chose qui "serve" à quoi que ce soit, c'est une représentation de l'équilibre des énergies obtenues entre macrocosme et microcosme. Le corps éthérique ainsi nécessite qu'on se mette en résonance avec lui de manière conceptuelle. Il représente la somme des connaissances acquise mais pas des savoir. En d'autres termes il est la compréhension instinctive et la source de la sagesse personnelle. Après tout il est tout à fait possible de définir la sagesse comme étant la capacité à voir le semblable (et donc l'équilibre) en toute chose.

Le corps éthérique ne peut pas être l'akasha, puisque c'est le tout et que le Tout est dans le Tout.

Ce que tu écris est à mon sens inexacte. tout est dans le Tout et le Tout et dans le tout, mais dire que le Tout et dans le Tout ca revient à dire que le Mateo est dans le Mateo : c'est vrai mais ca fait pas avancer le schmilblick .

On peut considérer plusieurs niveau de totalité : la totalité de la cohésion matérielle, la totalité de la cohésion intellectuelle, la totalité de la cohésion spirituelle et la totalité des totalité étant le Tout.

On peut considérer que chaque cohésion, totalité réagit selon une loi différente, mais malgré tout en harmonie mutuelle avec les autres totalités. (pour te donner un exemple pourri comme je sais si bien les faires, je peux prendre la totalité des voitures rouges, des voiture de marque Titine ou encore de celle qui fonctionnent à l'essence. Ces totalités représentent chacune réellement la totalité de leur catégories, après reste à comprendre le rapport entre le fait que j'ai une titine et qu'elle soit verte, à priori aucun, sauf qu'on peut trouver des statistique : la loi de probabilité statistique me dira que si j'ai une Titine, il y a 27% de chance qu'elle soit verte)

Le corps éthérique pourrait être représenté comme une forme d'enregistreur des différents niveau de compréhension des totalités. Ainsi il est possible d'avoir un grand niveau de connaissance incarné, mais sans la capacité de centrage et d'équilibre, il est impensable de récupérer ces informations. C'est ce qu'on appelle "l'égo" au sens péjoratif du terme qui créer une sorte de barrière ne permettant pas l'accession à ces informations intemporelle pour cause justement de perceptions/pensée temporelles.

Par ailleurs es ce que le corps éthérique à quelque chose à voir avec les différentes matrices qu'il y a entre les corps?

Il a effectivement quelque-chose à voir car dans la mesure où il est représentation et focalisation de la conscience, en fonction du point focal mobilisant ses énergies, la nature des énergies sera différente. Grosso-modo le but du jeu étant de parvenir à interpréter toutes les informations via le point central de l'intuition qui saura donner le sens juste (car équilibré et intemporel) à toutes les perceptions, fussent-elles physique, astrale ou mentales au sens large.

Par ailleurs es ce que le corps éthérique à quelque chose à voir avec les différentes matrices qu'il y a entre les corps?

Réponse au dessus Wink.

Quand je vous lis je me suis senti perdu, quand vous essayez de « hiérarchiser » ses « différentes spiritualités »

Il ne s'agit pas de hierarchiser les spiritualités mais les archétypes de conscience étant décrit par ses dernière, c'est très différents. J'ai jamais dit que les chrétiens était les plus forts (ce que je ne pense pas d'ailleurs Razz), j'ai juste dit que la notion angélique était représentatrice d'une conscience plus évoluée que celle d'un humain encore soumis aux cycles des incarnations.

Partant de ce principe, j'essayait simplement de déterminer la place hierarchique de l'entité en fonction de l'évolution de sa conscience, tout en plaçant la conscience humaine sur cette échelle. Je parlais d'évolution de conscience, pas de supériorité de valeure intrinsèque (dans ma vision des choses, tout les éléments qui composent une forme de réalité sont nécessaire et c'est à nous de comprendre cette nécessité).

Mais chaque spiritualité peut avoir des manières différentes de voir les choses.

Moi j'aurais dit "chaque spiritualité à une manière différente de percevoir la chose unique". Et encore une fois "la chose unique" n'est PAS un concept déiste mais logique : la chose, l'objet philosophique, qui sert de support à tout de sorte qu'elle est le point de référence de la notion de cohésion. En l'absence de cette chose unique, les choses ne seraient pas cohérente. C'est une sorte d'artifice de calcul philosophique tout comme on nomme 'X' ou 'Y' une inconnue dans une équation.

Alors je me dis que chaque spiritualité doit renvoyer « à des archétypes » qui on une « conscience supérieur » d'évolution essayant de comprendre le Tout ?


Et c'est justement en conjugant et non en opposant les spiritualité qu'on peut percevoir ces archétypes. Et pour conjuguer, il faut commencer par accepter une spirtualité en tant que "potentiel de vérité", sinon on s'empèche purement et simplement de percevoir une part de l'archétype de manière logique et intuitive.

Bref encore beaucoup de chose à comprendre.


Pour moi aussi, mais je te remercie de tes questions, elles m'ont permis de beaucoup affiner ma vision des choses Smile. Comme le dit un proverbe Hindou "ce qui n'est pas donné est perdu" Wink.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 10:24


Tu fais comment pour alimenter toi tout seul, une force que tu pompes dans tout l'univers Mateo Razz ? Quand tu meurs, ton corps physique ne disparait pa *floup* d'un coup. Tu as une certainne quantité de matière liée à ta conscience et quand tu manges tu ajoutes une part de matière que tu élimines aussi peu après, gardant une balance positive en cas de croissance, neutre en cas de maturation, négative en cas de vieillissement.
Je suis tout à fait d'accords, ces mes écris qui reflète pas ma pensée.
La dernière fois qu'on parlé du sang et de l'ether, tu avais parlé de vecteur, c'est l"'image" que j'ai pour l'instant du corps éthérique.


C'est dans cette optique que la représentation du corps éthérique est intéressante, on peut le considérer comme une représentation du caractère de l'équilibre atteint. Le corps éthérique n'est du coup pas vraiment quelque-chose qui "serve" à quoi que ce soit, c'est une représentation de l'équilibre des énergies obtenues entre macrocosme et microcosme. Le corps éthérique ainsi nécessite qu'on se mette en résonance avec lui de manière conceptuelle. Il représente la somme des connaissances acquise mais pas des savoir. En d'autres termes il est la compréhension instinctive et la source de la sagesse personnelle. Après tout il est tout à fait possible de définir la sagesse comme étant la capacité à voir le semblable (et donc l'équilibre) en toute chose.
Entremêlé et quand tu commence à essayé de tout séparer, je perds vite le file ^^
Tes écris précise ma pensée

Ce que tu écris est à mon sens inexacte. tout est dans le Tout et le Tout et dans le tout, mais dire que le Tout et dans le Tout ca revient à dire que le Mateo est dans le Mateo : c'est vrai mais ca fait pas avancer le schmilblick .
Oui je viens de remarquer en me relisant, que le sens est pas top

Le corps éthérique pourrait être représenté comme une forme d'enregistreur des différents niveau de compréhension des totalités. Ainsi il est possible d'avoir un grand niveau de connaissance incarné, mais sans la capacité de centrage et d'équilibre, il est impensable de récupérer ces informations. C'est ce qu'on appelle "l'égo" au sens péjoratif du terme qui créer une sorte de barrière ne permettant pas l'accession à ces informations intemporelle pour cause justement de perceptions/pensée temporelles.
Je comprends difficilement ce que tu veux dire entre le rapport des voitures (probabilités) et l'égo.
Faudra que je médite la dessus.
Par contre je partage ta vision "d'enregistreur" pour le corps éthérique je le ressens comme cela.

Moi j'aurais dit "chaque spiritualité à une manière différente de percevoir la chose unique".
c'est ce que j'aurais du dire Smile


Et c'est justement en conjugant et non en opposant les spiritualité qu'on peut percevoir ces archétypes. Et pour conjuguer, il faut commencer par accepter une spirtualité en tant que "potentiel de vérité", sinon on s'empèche purement et simplement de percevoir une part de l'archétype de manière logique et intuitive.
Je partage ton point de vu.
Hier je me faisais la même réflexion sur un autre chose, avec les différents système de culture (biodynamique, semis direct, agroforesterie, permaculture etc...) je me disais qu'il faudrait conjuguer chaque systèmes, pour arriver à ce qui se rapproche le plus, pour imiter la nature et comprendre comment elle fonctionne. Enfin c’était pour faire un parallèle de forme de réflexion.


Pour moi aussi, mais je te remercie de tes questions, elles m'ont permis de beaucoup affiner ma vision des choses Smile. Comme le dit un proverbe Hindou "ce qui n'est pas donné est perdu" Wink.
Je te remercie de tes réponses, cet échange ma permis aussi d'affiner ma pensée
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 10:55

Je comprends difficilement ce que tu veux dire entre le rapport des voitures (probabilités) et l'égo.

Y'en a pas c'était deux paragraphes différents Razz !

Les voitures c'était pour illustrer le process vectoriel des informations : je peux définir assez précisément une voiture par sa marque, sa couleure et son carburant. Ca ne me donnera pas le modèle exacte, mais au moins je sais à peu près à quoi elle ressemble. L'association avec la loi de probabilité c'est "en admettant que je puisse connaitre la marque, comment en déduire la couleure ?", la notion de statistique est là pour montrer qu'il faut du recul et un grand nombre de cas en plus de la capacité de synthétiser ces informations obtenues.

Enfin pour le rapport que tu pourrais faire avec l'égo : Si tu te dis "je suis une voiture", tu ne peux pas être dans la réalité parce que tu conduis une voiture. Le fait de changer de voiture tu restes toujours toi, mais tu n'embarques pas la précédente, seulement l'expérience, expérience qui sera transposable à la nouvelle voiture, mais le fait que tu saches conduire sur de la neige par expérience n'implique pas que ce soit sur un modèle unique ni même que tu emportes de la neige avec toi sur la prochaine voiture, et encore moins que tu sois forcé avec ta voiture nouvelle de conduire sur route enneigée.

Enfin pour savoir si tu préfères l'essence, le diésel, le GPL ou l'électrique, ou si ta couleure favorie est le jaune, le bleu, le rouge ou le vert, il faudra que tu expérimente tout ces modèles. Finalement lorsque tu auras exploré toutes les voitures, tu passeras peut-être aux jet privés parce que tu auras fait le tour de la notion de voiture Wink.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par vendredi le Mer 10 Avr 2013 - 11:23

L'exemple de la voiture me parle beaucoup car le véhicule motorisé est bien passé comme archétype de l'énergie que nous déployons pour parcourir notre chemin dans l'inconscient collectif.
Quand lors d'un voyage astral en rêve, on a laissé sa voiture et emprunté le véhicule d'un autre conducteur qui est au volant, est-ce que cela peut signifier que l'on utilise le corps éthérique de quelqu'un d'autre de manière inconsciente ?
Je me suis rendue compte une fois que je ne pourrais pas rentrer chez moi si je laissais un autre me conduire ...
avatar
vendredi
Maîtrise des énergies

Nombre de messages : 2238
Pratiques magiques/ spiritualité : raja yoga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 13:35

J'ai compris ce que tu voulais dire

Merci
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le corps éthérique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum