La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

[Interview] Hagel

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Interview] Hagel

Message par Lya le Mer 15 Jan 2014 - 14:21

Rappel du premier message :


Hagel - Janvier 2014

 

Hagel

On te connait comme la fondatrice du forum et blog ésotérique Equinox, qui a vu le jour un soir à Grenoble en 2007. Dévouée et disponible, tu es toujours présente pour répondre aux questionnements des membres. Tu es connue pour être une personne franche, engagée dans une quête de compréhension des mécanismes de la médiumnité et de l'univers, et cultivant l’esprit critique. Tu n'hésites pas à affirmer tes avis et tes choix, et tu sais les justifier et les présenter. Passionnée, tu ne comptes pas tes heures afin d’apporter aux membres des dossiers, des vidéos, et de multiples articles.
Après des années passées à aider bénévolement les personnes souffrant de problèmes occultes, tu as décidé de te lancer professionnellement. 
Tes sites :


Partie personnelle :

     Pourquoi avoir choisi le nom d'Hagel ?

Hagel est le diminutif d’hagalaz. Une rune qui représente les forces de la nature contre lesquelles on ne peut aller, (cela signifie grêle), la fatalité, le destin qu’on ne peut contrer. Hagalaz est aussi la représentation du macrocosme, la charpente de l’univers (la glace étant le fondement du big-bang dans la religion du Nord).
Et mon prénom commence par Isa, Isaz étant la rune du microcosme (la glace, l’iceberg, l’identité, la force lente), mais aussi le pont entre deux mondes. La rune intermédiaire à Hagalaz et Isaz est Naudiz (qui est une représentation de la magie, des forces entre terre et ciel, d’une nécessité).
Hagel est ainsi la partie publique le macrocosme, vive, ce que j’aime étudier dans le rapport à la médiumnité, les arcanes de l’univers, et mon prénom Isa., la partie privée, l’introspection dans le secret, lente. La pratique ésotérique et magique l’intermédiaire entre ces deux faces de moi.

A certains égards, mon pseudo est aussi une boutade. L’un des principaux reproches, que l’on me fait, est d’être “froide” avec les autres. Une rune de glace est ainsi une façon de manier l’ironie.

Pour la petite histoire, mon premier pseudo sur le net éso fut “Douze”.


     Comment as-tu  découvert tes capacités ?

En plusieurs étapes : enfant je les subissais, pensant que tout le monde pouvait comme moi ressentir les émotions des autres, ou deviner en grande partie leurs pensées. Comme je ne comprenais pas que les autres ne voyaient pas quelqu’un mentir, alors que c’était une évidence pour moi.
Je faisais aussi mes rituels à 12 ans, sur le bord de la fenêtre de ma chambre, je trouvais ça tellement bien de me sentir en harmonie avec des forces qui me dépassaient…
Adolescente, j’ai fait mumuse (beaucoup) avec séances de spiritisme, incorporations, j’ai flirté avec des limites que je ne recommanderais à personne de toucher. Mais je ne comprenais toujours pas que j’étais médium, je ne mettais pas de mots sur ce que je vivais.
Arrivé à un âge presque adulte, désespérée, dans mon appart étudiant, avec mon petit ordi, j’ai tapé sur google “je cherche, mais je ne trouve pas”. Un peu une bouteille à la mer, en désespoir de cause. Le premier résultat fût un forum ésotérique (jamais pu reproduire ce résultat d’ailleurs), sur lequel je suis restée environ un an, et c’est devenant modératrice sur celui-ci avec écrit sur la section que j’avais à gérer “les modérateurs médiums vous viennent en aide” (ou un truc du genre), que j’ai réalisé à un noël, que oui, j’étais bien médium. Ce fut difficile d’expliquer mon sourire béat à ma mère durant le repas de réveillon.
Pour la gestion de cette section, c’était le dégagement (entité), et j’ai passé plusieurs mois à pratiquer de façon intense et intensive. Là aussi j’ai touché à de nouvelles limites dont l’idée aujourd’hui me laisserait des sueurs froides (peut être le fait d’être devenue mère entre temps et plus responsable donc), mais j’arrivais à dégager sans vraiment comprendre les conséquences et les implications.
Ca me caractérise : agir, puis réfléchir. Je passe par la pratique pour pouvoir théoriser. Et mes capacités en sont l’illustration, je peux faire alors pourquoi ne pas faire (dans le cadre de mon éthique et de ma construction du rapport aux autres) ? Ce n’est pas forcément une attitude que je recommande aux autres, bien entendu.
Peut être que dans quelques années je penserais pareil de cette époque, parce que je ne cesse jamais de me (re)découvrir.


     Quel est ton meilleur souvenir en médiumnité ?

J’en ai des tas, mais je pense que probablement ce sont toutes les personnes qui m’ont tant apporté sur mon chemin, qui sont devenues des ami(e)s indéfectibles, qui m’ont fait voyager autant au sens physique que psychique. Parce qu’après tout médium c’est “intermédiaire”, et cet intermédiaire ouvre tant et tant et tant de perspectives que c’est ça la plus belle force de la médiumnité. Le permanent renouvellement qu’elle offre, dans l’appréhension d’une globalité.


     Quel est ton pire souvenir ?

J’avais 15 ans environ, un beau soir de septembre, premier contrôle de maths de l’année de seconde, je passe dans un couloir, j’entre-aperçois un camarade de classe au fond au téléphone, et je vais m’installer. La foule de la classe entre peu après moi et je me prend un mur émotionnel en pleine tronche, une peine et une douleur terrible que je ressens comme n’étant pas les miennes et de façon quasi absolue. Je me dis que je ne tiendrais pas, et je sais parfaitement que quelqu’un vient de perdre un membre proche de sa famille, je suis à deux doigts de pleurer sur ma copie blanche, je suis incapable de me concentrer et je vais quitter la pièce sans pouvoir tenir plus et sans savoir d’où ça vient. Quand un garçon se lève, celui qui était au fond du couloir, rend sa copie, claque la porte et tout se coupe. Ce soir là j’ai ressenti un très profond sentiment de solitude et d’impuissance, dont le seul à peu près équivalent a été quand j’ai pressenti les attentats de Londres.
J’ai su par la suite que son frère venait de décéder dans un accident de scooter, j’ai été la seule à ne pas être aller le voir, parce que je savais parfaitement ce qu’il avait ressenti.
Quand on n’a pas la maturité nécessaire, le recul, la compréhension de ce que l’on vit, l’expérience peut être traumatisante. C’est à ce moment là que j’ai compris que ressentir n’était pas “normal” dans cette société.


     Hagel il y a 10 ans et dans 10 ans ?

Il y a 10 ans ? Hum j’étais où déjà ? Ah oui, une adolescente pas très bien dans sa peau et pour qui la médiumnité était un calvaire.
Dans 10 ans : je vis au présent et les rares projets éso que je peux avoir sont à court terme, dans dix ans, je pense que je siroterais une bière avec Elda, son futur conjoint, mon futur conjoint, sur la terrasse au soleil, avec mon fils dont la voix aura mué en train de me dire “maman, t’a pas fait le ménage, ya des entités dans le salon”. Je rigolerais en lui disant qu’il fait comme pour sa chambre, je fais pas le ménage à sa place quand il foire ses évocations. Et je continuerais encore de me poser des questions, de me dire “ouiiii c’est logique mais donc ça veut dire que?”


     Quelles sont les personnes rencontrées qui ont marqué ton cheminement ?

Tous ceux avec qui j’ai échangé, tous ceux pour qui j’ai travaillé.
L’échange m’apporte, me renouvelle, m’interpelle. Les personnes qui m’ont posé problème sont aussi une énorme source de renouveau.
Je ne peux néanmoins pas négliger l’importance qu’a eu tout d’abord ceux que j’ai rencontré au tout début du développement conscient de ma médiumnité (Ananta), et ensuite dans mon cheminement le père de mon enfant (Orion). En filigrane, toujours à me soutenir, Elda.


     Dans tes préférences ésotériques, tu t'intéresses particulièrement à la magie runique, pourquoi ce choix ? Est-ce par les énergies déployées qui t'attirent ou par la corrélation avec l'asatru dont tu sembles proche ?

Mon intérêt pour l’asatru est venu après celui des runes, par extension, dans une volonté de les comprendre. A l’époque de leur découverte, j’étais au balbutiement de ma prise de conscience, et aux premiers contacts avec d’autres pratiquants, médiums et autre. Une amie utilisait les runes, et ça m’a intéressé. Je devrais plutôt corriger : ça m’a appelé. Au plus profond des tripes, comme le chant d’une sirène auquel on ne peut résister, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai coutume de dire que ce sont mes runes qui m’ont choisi et par l’inverse.
J’ai fait pas mal de voyances avec mes runes, et les premières m’ont laissé un souvenir mémorable. Quoique j’annonçais et malgré l’avis de chacun, ça se produisait, une forme d’inéluctabilité, de fatalité.
J’aime leur caractère, leur force, très éloigné du mode “tout ira bien, amour, paix, lumière”. Les runes sont, en tant que forces, et cette force intransigeante est exigeante par définition.
Si l’on est pas au clair avec soi-même, elles contraignent à l’introspection, elles contraignent de voir les choses en face.
Aujourd’hui, j’utilise très rarement les runes dans mon travail, parce que mes clients ne sont pas forcément prêt à tout entendre, et dans le cadre de mes amis qui me demandent parfois des avis, ils ont l’habitude de me dire “surtout pas les runes” quand ils ne veulent pas savoir quelque chose.
Ainsi, je ne dirais pas que ce sont leurs énergies qui m’attirent, mais la conversation que l’on peut établir avec elles. L’asatru étant presque à part dans mon coeur, dans le sens où ma croyance va à tous les dieux, il ne me viendrait jamais à l’esprit de dire “je ne crois pas en tel dieu”, qu’il soit indonésien, amérindien, africain, ou européen, mais les dieux que je célèbre ou à qui j’apporte des offrandes sont surtout issus de l’asatru.


     Ethique et ésotérisme ?

L’éthique c’est notre rapport au monde, notre choix d’interaction avec celui-ci, et l’ésotérisme est l’outil d’interaction via les énergies (j’entends par là autant la pratique religieuse, mystique qu’occulte, magique, pratique).
Le couteau peut aussi bien tuer que délivrer, c’est une question de choix d’usage.
Pour moi l’éthique c’est ainsi fixer en accord avec ses valeurs, son appréhension du monde, nos limites d’interaction, notre façon d’être avec les autres, ce que nous acceptons ou nous refusons.
Ne pas avoir d’éthique est ainsi une forme d’éthique.
Je crains bien plus la personne qui s’ignore, et qui ne se gère pas, que le pratiquant qui volontairement maudit tout ce qui le dérange.
Je vis dans un monde quotidien où des personnes se font attaquer pour des piquettes. Et je pèse mes mots, si moi-même avant de me lancer pro je n’avais pas constaté qu’il existait des personnes capables de maudire et d’agir négativement à l’encontre d’une autre simplement parce que quelqu’un lui a coupé la route par exemple, je pense que je n’aurais pas été capable de faire mon travail aujourd’hui.
Trop de gens pensent que l’ésotérisme est un outil qui n’obéit à une aucune loi, pour lequel il n’y aura pas de punition : agir pour récupérer sa petite amie et lui faire casser son couple ? Allons voir un pratiquant peu scrupuleux, ou testons deux trois pratiques sur le net.
L’ésotérisme, c’est le masque de ceux qui veulent agir en toute impunité, c’est la soupape des normes à respecter et l’humain derrière le masque peut (souvent) révéler le pire.
Peut être que ma vision est trop négative, trop influencée par ce que je vois quotidiennement. C’est possible, mais l’éthique, au sens de limites, est une chose fort rare en ésotérisme, et fort peu comprise. Le meilleur exemple, c’est une personne venue me demander de l’aide, il y a quelques années, envoûtée par un ex qui souhaitait la faire rompre et pourrir sa vie sentimentale. Choquée d’être victime, d’être réduite à une “chose” dont on décide la vie par des ficelles invisibles, elle m’a ensuite demandé si je pouvais faire en sorte que l’homme qu’elle aimait en secret rompe avec sa petite amie et qu’elle le récupère. L’illustration de l’éthique individualisée, appliquée à soi, mais pas aux autres.
Peut être est-ce issu du fait, que pour beaucoup, l’ésotérisme et la pratique énergétique (là encore au sens global) est quelque chose de nébuleux, sans vraiment de limites, sans “lois” réelles pour eux, sans comprendre l’articulation même de ses fondements.
C’est un peu le refuge des “passagers clandestins” de la loi et de la norme. En sociologie, on considère d’ailleurs l’ésotérisme comme la frontière sociale d’une société, là où va cesser les règles, où le désordre s’installe.
Mon éthique personnelle (ne pas aller contre le libre arbitre) n’est pas forcément comprise. Je me rappelle d’un membre mécontent et banni qui m’avait écrit qu’il pouvait m’envoûter, il savait que de toute façon je ne envoûterai pas en retour. Je n’ai pas besoin de ça, le mec use de ses énergies et se pourrit tout seul pour tenter de me pourrir la vie, je ne perdrai pas les miennes à essayer de le pourrir alors que je peux faire autre chose avec.
En somme, il reste encore beaucoup à dégrossir avant de pouvoir parler d’éthique dans ce milieu, autant au sens individuel que collectif.


     Ton point de vue sur la situation du net éso actuel ?

Il y a quelques années, j’ai vadrouillé sur les forums ésotériques, les sites, j’avais le temps, j’aurais peut être pu répondre.
Aujourd’hui, je suis dans une tour d’ivoire avec l’administration d’équinox et mon site pro : je n’ai plus le temps d’explorer ou de m’aventurer ailleurs et donc de tâter le pouls de cette “communauté” si variée.
Je m’inquiète néanmoins des dérives qui naissent de façon sous-jacente : plus de propos libérés sur le racisme, le dénigrement des droits d’autrui, la peur de l’autre… De la part de personnes qui sont censées (pour moi) être dans une compréhension du monde et donc constater de leurs yeux que les énergies sont les mêmes pour chaque être humain, c’est une aberration.
Après, l’ésotérisme est soumis aux fluctuations de la société. Equinox l’a constaté, suite au début de la crise économique, les statistiques ont littéralement explosé.
En somme : je n’en sais rien.


     Que pense tu en quelques mots des mouvements new-age, selon toi font-ils du tort à l'ésotérisme, sont-ils crédibles ?

Max Weber te dirait que c’est le fruit du désenchantement du monde (La Weltanschauung), je ne suis pas forcément d’accord avec lui. On pourrait aussi penser à la correspondance avec la crise (repli vers l’immatériel pour mieux supporter), oui il y a bien eu un effet, mais le new-age existait avant.
Pour moi, le new-age n’est que le fruit de l’acculturation et du syncrétisme induit par internet : un immense village global où tout devient possible, et où quand le spirituel entre dans la sphère privée, il permet de faire son marché à sa sauce pour son propre rapport à soit.
D’ailleurs, d’un point de vue technique: Equinox est new-age, car nous ne respectons pas la tradition d’une religion, ou d’un mouvement, en proposant des rituels communs pour les solstices et équinoxes.  
Ce qui fait fondamentalement du tort à la discipline ésotérique, c’est le fait qu’encore trop de personnes croient que c’est comme Charmed, Harry Potter, que la confusion entre imagination, souhaits, rêves et réalité ésotérique est trop souvent mêlée, que trop de personnes pensent qu’il n’est pas nécessaire de réfléchir, de voir plus loin (c’est plus facile de gober que de remettre en question). Et cette approche résume la grande dérive du new-age où tout le monde est en contact avec les anges, s’envoit de longues déclarations d’amour grandiloquentes, parfait vernis pour une hypocrisie ambiante, car le décalage entre le discours et l’attitude est souvent un gouffre.
Le new-age n’est que les prémices éventuels d’une nouvelle future religion, une religion individuelle. Le parfait reflet de l’antagonisme du mot religion (du latin religare : relier) mais aussi représentatif de notre société (où alors que les hommes sont censés s’entraider pour vivre en communauté, deviennent de plus en plus individuels et désinvestis du social).  
Et comme pour tout, il y a à boire et à manger.


Partie pro et activités :


   Comment t’es venue l'idée de créer un forum, et pourquoi ?

Pour la raison pour laquelle je tiens équinox: avoir un espace où je peux partager librement dans les critères qui me conviennent le mieux.

http://www.equi-nox.net/t8397-6-ans-d-equinox


    Comment en es-tu venue à te professionaliser ?

Trop de demandes. J’ai travaillé dans l’ombre bénévolement pendant des années, répondant aux demandes d’aides, heureuse de pouvoir apporter quelque chose à ceux qui en avaient besoin, ça me paraissait totalement normal. Sauf que de plus en plus de personnes sont venus par “bouche à oreille”, uniquement pour cela. Aider par rapport à équinox, ça coulait de source, ça nourrissait aussi le forum, mais les demandes d’aides de personnes inscrites uniquement pour bénéficier de mon temps, repartir aussitôt, sans même un merci, n’ont cessé de s’accumuler.
Et un jour on m’a dit “pourquoi pas?” et je me suis dit oui, après tout, en période de chômage, testons, voyons ce que ça donne, je me laisse du temps. Et je me laisse toujours du temps, des années plus tard ^^

Je ne regrette absolument pas du tout ce choix, car le rapport professionnel est complètement différent du rapport bénévole. Respect, échange, rapport constructif, remerciement (c’est un peu la tête à l’envers pour moi, je suis remerciée dans un rapport pro mais pas bénévole), les rapports humains sont équilibrés, c’est le jour et la nuit.
Ainsi, je ne considère pas que je vends mes capacités, mais mon temps (j’ai un tarif horaire quelque soit le service). Mes capacités étant l’outil qui permet d’apporter quelque chose à ceux qui viennent me consulter.

Paradoxalement, j’étais passée pro pour réguler la demande, aujourd’hui celle-ci est devenue trop forte. Trop de mails, trop de demandes, trop de sollicitations pour que je sois en mesure de répondre à chacun dans des délais que je considère convenables, voir pour pas que ma mémoire de poisson rouge frappe parce que trop de mails ont déjà atterri sur la page précédente de ma boite avant que je n’ai pu les traiter et je zappe.  


    Comment tes proches ont-ils accueilli ta profession, en d'autres termes qu'en ont-ils pensé ? As tu été soutenue ? Critiquée ?

Quand j’ai commencé à m’intéresser à l’ésotérisme en usant du terme “médium”, ma mère a cru que j’étais enrôlée par une secte, quand j’ai monté mon propre forum, ma mère et ma soeur ont cru que je montais ma secte, et quand j’ai annoncé mon taff, l’une de mes soeurs m’a répondu qu’elle ne l’acceptait que parce que je gagne suffisamment pour vivre avec.
Maintenant, ils acceptent, disons qu’ils tolèrent, et comme me l’a dit l’une de mes soeurs il y a quelques semaines: “tu es intelligente, donc si tu penses que c’est réel c’est que ça doit l’être”. Une forme de confiance partagée en somme. Au delà de ça, ce n’est pas l’objet d’un partage familial, je suis la seule à m’y intéresser. Je n’irai pas jusqu’à dire que ma famille paternelle m’a complètement oubliée depuis que je fais ce travail, mais presque, et d’ailleurs jamais mon père n’a prononcé le nom de mon travail, ni en rapport, ni n’y fait allusion durant nos conversations depuis qu’il le sait (plusieurs années).
Les rares amis d’enfance ne donnent plus aucune nouvelle depuis que je bosse dans le domaine, mais là aussi ça me passe au dessus.
A vrai dire, la considération familiale/amicale m’importe peu, parce que je suis bien dans ma peau et que je fais le taff qui est ma passion.
Qu’est ce qui compte ? Être soi ou être ce que les autres attendent de soi ? J’ai choisi.
Je ne changerais pas cette vie qui, malgré ses difficultés, est un plaisir immense à arpenter chaque jour.


    Du fait de ta profession, tu fais parfois l’objet de critiques, qui peuvent être virulentes, comment le vis-tu au quotidien?

Si je vis de mon travail et fais vivre mon enfant, mes tarifs et mes possibilités d’action ne m’offrent pas un salaire mirobolant, par choix. Ca me convient, ça me permet aussi de rigoler intérieurement à ceux qui considèrent que je m’enrichis sur le dos des autres. Personnellement, m’enrichir c’est acheter un poulet après avoir réglé mon loyer.

J’ai déjà expliqué la différence vécue entre le pro et le bénévole, même si ça ne m’empêche pas de faire du bénévolat. Et je considère qu’équinox apporte tous les outils qui permettent d’agir par soi-même et d’obtenir ce qu’on attend de mes travaux pros. Une autre façon de faire du bénévolat, mais plus individuel.
Quand aux piles de mails, d’insultes en tout genre parce que selon les personnes vendre l’usage de ses capacités s’est s’attendre à la punition divine : je n’ai pas été foudroyée sur place, je n’ai pas perdu l’usage de mes capacités. Et avant de critiquer, il faudrait sortir du diktat religieux. Car l’ésotérisme n’est pas la religion. Même si l’ésotérisme peut servir un cheminement spirituel ou mystique.
A coté de ça, je vis au sein d’une société qui ne me permet pas de vivre de la reconnaissance, de remerciements, ça ne remplit pas le frigidaire et ce temps là que je consacre n’est pas usé à autre chose.
On ne peut pas, selon moi, critiquer la professionnalisation, sans critiquer la structuration même de notre mode de vie. Nous ne sommes plus au Moyen-Âge où le clergé était rémunéré par ses ouailles.
Je pense aussi qu’il ne faut pas confondre le charlatanisme et le sérieux de beaucoup de professionnels. Ainsi que définir avant ce qu’on attend du pro avant de s’offusquer de ne pas avoir obtenu ce qu’on désirait (ainsi, non une voyance n’apportera pas forcément que des bonnes nouvelles).
Le rapport professionnel, c’est l’application pratique du don/contre-don de Mauss. Comprendre et respecter cela, c’est comprendre comment l’on vit au sein d’une société et qu’être médium ne nous empêche pas d’en subir ses contraintes et ses règles.
Si je vivais au paradis des bisounours, j’aiderais de bon coeur bénévolement.

Par ailleurs, on vante tant les mérites du bénévolat, mais on oublie trop souvent ceux qui exploitent les bénévoles justement. L’absence de retour, de remerciement, de partage pour l’investissement accompli, le manque de reconnaissance. Il y a autant de charlatans que d’esclavagistes de la part de ceux qui profitent. Il ne faut pas croire que la victime ne se trouve que d’un seul coté de la route.


    Entre ta profession et ton statut d’admin sur Equi-nox, certaines personnes te mettent parfois sur un piédestal, en oubliant que tu es humaine. Comment le vis-tu, l’acceptes-tu et le gères-tu?

Je ne sais toujours pas comment le gérer. Parce que je ne le comprends pas. Je sais “pourquoi”, je vois bien que l’exposition publique d’équinox, le fait d’être pro apporte une forme de légitimité, mais elle est pour moi artificielle. Elle ne me définit pas, elle ne me représente pas. Je n’ai jamais fondé ces sites pour être visible, pour devenir visible, ou obtenir une quelconque reconnaissance ou gloire.
Je sais que cette image publique artificielle peut éblouir, comme un miroir aux alouettes, mais rien ne me fait plus fuir que celui qui croit me connaître en ayant lu trois posts, ou en me vouant une reconnaissance éternelle, ou me prenant pour une super-médium.
Parfois, cela peut prendre des proportions qui m’effrayent, surtout quand les gens oublient que je suis humaine, que j’ai une vie privée, de famille. Le must c’est quand on te ressort un élément de ta vie privée que tu as mentionné dans un post enterré depuis 2008, façon “victoire de canard, je sais ça de toi” et là j’ai juste envie de faire “courage fuyons”. Alors qu’a contrario, une question franche et directe ne me fera pas peur.
A certains égards, je suis probablement responsable de l’image que je renvois. Mais je ne sais pas être autre chose que moi-même.


    Sachant que tu vis seule avec ton enfant, comment concilies-tu ta vie perso et ta vie pro ?

Mon agenda me sert de second cerveau, je prends des vitamines presque toute l’année et je dois carburer à deux litres de thé par jour. Il est aussi parfois (souvent) difficile de distinguer ma vie pro de ma vie perso, certains sont devenus des amis, chaque travail me touche, et pour quelques uns plus que d’autres.
Le fait de bosser chez moi est aussi un atout en tant que mère célibataire, l’école peut m’appeler parce que mon fils est malade, ou il peut y avoir grève, je gère en bossant de nuit dans ce cas.
Je me dis que je fais ce que je peux, et si c’est plus tant mieux, si c’est moins il y aura un jour plus.
Après, j’ai l’indéniable avantage de m’être donné les moyens de consacrer ma vie à ce/ceux que j’aime et d’avoir eu les opportunités. Et ça rend la vie bien plus intéressante pour se lever le matin, et oublier de se coucher le soir.

Dans la conciliation de ma vie éso et de ma vie privée, j’ajouterais un détail essentiel: même si on peut me rencontrer, me trouver, ou connaitre mes coordonnées professionnelles par exemple pour les fouineurs, j’essaye de préserver un anonymat suffisant pour que mon fils vive en dehors des problèmes de perception de la médiumnité dans la société. Je considère que mon enfant n’a pas à subir les conséquences de mes choix.
C’est une des raisons de l’absence de photo sur internet, dans la mesure du possible.
Trop de personnes considèrent, de plus, que l’exposition publique rend la personne en libre accès aux autres, comme si notre identité devenait une propriété publique qui ne nous appartient plus en tant qu’être et sur laquelle nous n’avons plus de contrôle.
J’en fais actuellement l’amère expérience.


    Une journée type d'Hagel ?

Oh mon dieu, il y a t’il une journée type? xD
On va considérer que oui : largage d’enfant à l’école pour 8h20 (s’il n’est pas malade ou que ça n’est pas le week-end). Le matin : mails, messages, lettres, point du travail sur la journée (s’il me reste du temps, sachant que depuis quelques mois je ne parviens plus à traiter tous les mails en attente le matin).
L’après midi : les travaux d’études programmés, récupération de schtroumpf.
En soirée, vie de famille, 
20h: derniers mails urgents (si je suis pas trop fatiguée), rituels, dégagement, suivi des travaux, ça peut m’arriver régulièrement de travailler jusque 22-23h,
Puis équinox (préparation dossier, posts, administration, prendre le temps d’échanger), méditation (ça varie selon le temps que j’ai, 30 min à 1h30 facile, voir plus si je peux), un petit sudoku et je continue à taffer en dormant Razz


    Quels projets pour l'avenir ?

On m’incite à écrire (que dis-je, j’entends le ricanement de Lya à ce passage : on me harcèle !)
Mais écrire est pour moi un acte complet, ma pensée n’est pas fixe, elle évolue perpétuellement, elle s’enrichit, se structure, et même si de grandes lignes ont toujours été présentes dans ma tête, fixer une pensée sur un support fixe c’est affirmer quelque chose avec lequel je ne serais pas forcément d’accord dans dix ans. Après, peut être que je prendrais le risque de faire ma thèse personnelle pour moi-même, dans l’ombre, un de ses quatre. Et me connaissant, je ne manquerai pas de partager une bonne partie avec Equinox.
Mais pour ça, il faut soit que j’acquière l’ubiquité, soit que mon divorce avec Chronos cesse.
En attendant, vivre le présent reste mon plus grand projet.

J’ai aussi des questions physiques à régler, avant de me lancer dans de (nouvelles) grandes aventures (ésotériques).


Autre :


    Un conseil pour les lecteurs ?

Prenez-vous des murs, faites des erreurs, apprenez de celles-ci, exploitez votre quotidien et faites en une force. Et bien entendu: restez critique!


    La vengeance par Spartakus Freemann : “Si tu pouvais refaire ta vie : plutôt Kardashian ou mère thérésa ?”

Je ne suis pas Mère Thérésa, je connais mes limites dans l’aide et l’entraide, et je n’aide pas par delà mes limites, à mon détriment, ou en prenant le risque de me mettre en danger. Avec tout le respect que j’ai pour cette grande dame.
Et je ne suis pas du tout Kardashian, j’ai des difficultés à supporter autant de superficialité. Même si je porte parfois des ballerines roses fluos, ou que l’équipe de modération (qui me connaît bien dans ma vie privée) ne peut s’empêcher de regarder mes ongles pour zieuter la dernière couleur de vernis sur laquelle j’ai craqué.


Merci d'avoir accepté d'être interviewée ! 
Merci aux membres pour les questions qu’ils ont envoyées.
Interview pour equi-nox.net
Janvier 2014


Dernière édition par Lya le Jeu 16 Jan 2014 - 22:31, édité 2 fois


"Les humains ne préservent pas les choses sacrées, pourquoi celles-ci les sauveraient-ils ?"
XXXHolic

Avatar : Journey's End, de Shirotsuki

Lya



Nombre de messages : 1523
Pratiques magiques/ spiritualité : Apprendre et comprendre.

Revenir en haut Aller en bas


Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Mar 25 Mar 2014 - 17:57

Merci  jap 

. Est-ce qu'à un moment lorsque tu faisais trop de bénévolat sans retour, tu as eu envie de tout arrêter ?
non, parce que je ne faisais pas de bénévolat pour les retours Wink

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Briquet le Mar 25 Mar 2014 - 19:44

@Hagel a écrit:non, parce que je ne faisais pas de bénévolat pour les retours Wink

Je ne te mets pas sur un piedestal  Wink en fait je dis les choses, telles que je les ressens. Pour être sincère, une chose m'a surprise, c'est ta connaissance, tu sais tellement de chose sur tellement de sujet, la première fois où j'ai pris conscience de ton âge, je me suis dit mais ce n'est pas possible puis au fur et à mesure en lisant les messages sur le forum, je me suis rendue compte que tu avais une qualité (mais non, mais non, je ne te cire pas les pompes  Wink Smile ) c'est ta fermeté et ta sagesse.... là, j'en fais beaucoup trop  Laughing 

Si je peux me permettre une dernière question, mais je n'étais pas là au moment de l'interview et c'est vraiment une question que je me pose  Idea si tu veux bien me répondre  Wink 

Toutes ces connaissances, tu les a acquis au fur et à mesure de cette vie, où ce sont des connaissances que tu avais déjà avant  Question 

Briquet


Nombre de messages : 233
Pratiques magiques/ spiritualité : rêves prémonitoires
Localisation : Entre l'hôpital psychiatrique et le couvent

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Mar 25 Mar 2014 - 20:38

Il n'y a pas de souci pour les questions, c'est à ça que sert cette interview ^^

tu sais tellement de chose sur tellement de sujet, la première fois où j'ai pris conscience de ton âge, je me suis dit mais ce n'est pas possible
Il faut remettre les choses en contexte, ce que je sais est issue en grande partie de ma vie privée, de mes études, et mes études m'ont donné des outils pour continuer à apprendre quelque soit les domaines que je veux aborder. Il n'y a rien d'exceptionnel à ma situation, simplement le goût de comprendre, l'envie de savoir, et je suis loin, très loin d'appréhender tout.

Je ne peux pas juger de mes connaissances à l'aune d'une vie, ou de plusieurs. Ce que je "sais" aujourd'hui est conscient, donc issue de cette vie, même si j'ai pu l'apprendre "avant" et que donc j'ai plus de facilité à "resavoir" aujourd'hui.

Pour ce qui est de la sagesse...c'est ne pas prendre en considération ma propension à grogner derrière mon écran quand quelque chose me soûle.  siffle 

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Briquet le Mer 26 Mar 2014 - 12:59

Bonjour,

Merci pour les réponses Hagel  Smile salut 

Briquet


Nombre de messages : 233
Pratiques magiques/ spiritualité : rêves prémonitoires
Localisation : Entre l'hôpital psychiatrique et le couvent

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hermion le Jeu 29 Mai 2014 - 21:29

Alors, au lieu de me demander comment tourner mes pensées, je serais direct, comme je le suis quasiment tout le temps...j'ai apprécié cette franchise, et j'en ai même tiré une leçon. A plusieurs reprises, j'ai eu la possibilité de me professionnaliser dans le domaine ésotérique, mais je ne l'ai pas fais...Je comprends finalement qu'il n'y a rien à redire sur ce choix de vie...Je sais ce que signifie être à son propre compte, par expérience, et donc, du temps passé au service de l'autre, sans parler du vécu qui en résulte, même en sachant "couper" les liens forcément établis...Tous ces éclaircissements sont autant de freins levés, et un dégagement, qui, pour ma part me permettront de me sentir bien plus à l'aise sur le forum...
En un mot : Merci^^

Hermion
Energie libre

Nombre de messages : 6
Pratiques magiques/ spiritualité : en veille

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Ven 30 Mai 2014 - 18:48

je serais direct, comme je le suis quasiment tout le temps
et je préfère aussi la franchise sunny

Merci à toi!



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 17:02

Respect m'dame Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Galdar le Dim 10 Aoû 2014 - 20:58

Salutation à toi, Hagel, ainsi qu'aux autres personnes présentes; je fus enchanté de découvrir ton interview qui me permet de découvrir ta personnalité/Chemin personnel.

Merci

Galdar
Energie libre

Nombre de messages : 13
Pratiques magiques/ spiritualité : Asatru

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par etoilelointaine le Dim 10 Aoû 2014 - 21:45

Merci de nous avoir offert de découvrir un peu de ta personne par cette interview. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, et je retrouve précisément ce qui m'a attirée ici : l'éthique
Bonne soirée I love you 

etoilelointaine
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 687
Pratiques magiques/ spiritualité : expérimenter, comprendre
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Midriss le Sam 16 Aoû 2014 - 1:01

:mici:et bravo pour votre sincérité et votre engagement. Lorsque j'ai découvert votre forum si documenté et accessible, sans langue de bois, j'ai réellement pensé qu'il devrait être reconnu d'utilité publique afin d'éviter certaines errances douloureuses... Merci d'avoir construit votre forum en totale adéquation avec votre haute éthique et intégrité.sunny   

Midriss
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 173
Pratiques magiques/ spiritualité : Franz Bardon, kabbale

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par jeayante sourcieure le Sam 16 Aoû 2014 - 9:54

jap
Merci pour cette itw, merci à toi Hagel pour ce forum, ta droiture, phare dans l'immensité l'apprivoisage de la meduimnité

Vade retro sms.

jeayante sourcieure
Energie libre

Nombre de messages : 27
Pratiques magiques/ spiritualité : bébé médium qui apprend à marcher
Localisation : Réunion island

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Arkeon le Dim 14 Sep 2014 - 17:32

Une interview intéressante avec un humour efficace et des valeurs importantes. Bonne continuation pour tout ce que tu entreprendras ! Wink

Arkeon
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 61
Pratiques magiques/ spiritualité : méditation, Qi gong, tai chi
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Inconnue le Mar 25 Nov 2014 - 4:45

Un immense merci pour ton forum, que je découvre peu à peu. je ne suis ps une "pro" du net "éso"...
je partage complètement ce que les messages précédents ont déjà dit: bravo pour l’éthique, le partage, tout ce que tu donnes aux autres, pour ton côté "vrai", pour ton optimisme...tu as toujours le ton "juste", c'est pourtant vite fait, dans ce domaine, de déraper, de manipuler...ou de se prendre pour un gourou...
je suis juste scotchée par ton parcours comment as tu pu parcourir un tel chemin, mystère...
et admirative pour toutes tes connaissances..
bon, ça fait un peu cirage de pompes, tant pis,

Inconnue
Energie libre

Nombre de messages : 38
Pratiques magiques/ spiritualité : astrologie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Mar 25 Nov 2014 - 21:26

Merci! jap

comment as tu pu parcourir un tel chemin
juste un pas devant l'autre Razz



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Dim 1 Mar 2015 - 19:23

Actualisation du 1 mars 2015 :

Les choses ont bien changé depuis cette interview.
A l'époque où j'ai répondu, en décembre 2013 et janvier 2014, je pensais avoir une année lambda sur un plan personnel.
Moins d'une semaine après sa publication, j'ai failli perdre la vie. Je pourrais même pas vous dire que ça remet les choses en perspective, j'ai pas eu le temps /D

A l'époque, j'expliquais ainsi que je ne partageais pas ma photo, que je ne comptais pas écrire.

Aujourd'hui, on trouve ma photo (facebook les fouines, facebook) et je me lance dans l'écriture.
Alors, pour faire court et justifier ma démarche qui a soulevé des interrogations de la part de mes proches et moins proches :
non, c'est pas pour la gloire. Ni la photo, ni le livre.
non, ce n'est pas pour l'argent. Ou sinon, vous n'avez aucune conscience du monde de l'édition...et la photo, je l'ai pas vendue à paris match qui s'en tape de moi.
non, ce n'est pas pour la reconnaissance : je perçois depuis que je suis enfant, et j'étudie la médiumnité depuis près de 9 ans. Soit une durée d'étude concordante à un cursus universitaire qui mène à la thèse. Je réalise ma thèse d'établissement d'un paragdime sur la médiumnité, tout simplement.
Certains me diront (et me l'ont dit) : pourquoi tu ne fais pas un travail gratuit? pourquoi tu ne fais pas un journal intime? pourquoi tu ne fais pas un pdf?
Parce que c'est du boulot, parce que je bosse la nuit pour écrire en plus de mon travail quotidien qui n'a pas changé. Et qu'une thèse dans le domaine ésotérique ne peut pas être jugé par des professeurs.
Es-ce que j'éditerais? Sincèrement, je n'en suis pas à cette étape, et j'auto-éditerais probablement, je ne sais pas encore comment j'envisage les choses.


Ah et pour la photo : je ne suis plus à un envoûtement près. Et non, personne ne me reconnait dans la rue (oui, on m'a aussi posé cette question /D )
J'ai choisi de la mettre dans une démarche de changement personnel et me dépouiller de l'idée souvent erronnée que les gens ont de moi. Je ne suis pas certaine que cela changera les idées préconçues, mais cela rappelera au moins que je suis humaine.


Bien à vous



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Wélindé le Lun 2 Mar 2015 - 9:14

un peu fou tout ce que les gens peuvent penser juste pour l'annonce du bouquin.. je n'y voyais que le plaisir de partager et rassembler ses connaissances !


Wélindé
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 208

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par chapsou le Lun 2 Mar 2015 - 16:01

Moi je voudrais juste le calendrier Hagel et aussi un mug siffle

chapsou
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 435
Pratiques magiques/ spiritualité : je magnétise avec mes pattes
Localisation : (38) vienne

http://therapeutesadom.wix.com/therapeutes

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Lun 2 Mar 2015 - 16:05

Hagel dans la neige en janvier, Hagel dans la neige et le pied dans le plâtre en février, Hagel couverte de boue en Mars, Hagel sous la grêle en Avril, Hagel dans les fleurs en Mai, Hagel face au feu de la saint jean en juin, Hagel à la plage en juillet, Hagel à la plage en août, Hagel et la rentrée scolaire en septembre, Hagel et la citrouille à octobre, Hagel fête les morts en novembre, Hagel à noël en décembre?

Je m'emmerderais moi-même /D

L'imp' a déjà suggéré de rechercher les photos de nue.

Pour le mug, je partage pas mon mug écureuil, nameho!



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Kōgeki le Sam 16 Mai 2015 - 12:00

Je suis tombé dessus par hasard et euh... Merci.

Tu m'as fais comprendre certaines choses.

Kōgeki
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 197
Pratiques magiques/ spiritualité : .

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Sam 16 Mai 2015 - 23:55

et euh... Merci



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par etoilelointaine le Dim 17 Mai 2015 - 1:14

lol Hagel ! Que signifie cette expression désabusée?

etoilelointaine
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 687
Pratiques magiques/ spiritualité : expérimenter, comprendre
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Dim 17 Mai 2015 - 11:41

Ce n'est pas une expression désabusée, mais interrogative, parce que je n'ai pas compris ^^



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Kōgeki le Dim 17 Mai 2015 - 13:06

@Hagel a écrit:
et euh... Merci

Le merci est en liaison avec la phrase du dessous.

En gros je te remercie de m'avoir ouvert les yeux.

Kōgeki
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 197
Pratiques magiques/ spiritualité : .

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Interview] Hagel

Message par Hagel le Dim 17 Mai 2015 - 17:58

Si raconter ma vie peut être utile, tant mieux /D
Je t'en prie ^^



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32933
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum