La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le sentiment Océanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sentiment Océanique

Message par lolane le Ven 21 Mar 2014 - 18:42

Bonjour à tous,

En tant que médium, ou simplement en tant qu'être humain, nous pouvons avoir le sentiment, à certains moments, de faire partie intégrante de ce monde, de faire partie d'un tout, du "Tout".
On se sent uni avec l'univers et toutes ses lois qui le régissent. Ou du moins, on a cette volonté d'unité avec le grand Tout! On le comprend, on le ressent, on le perçoit. Ce sentiment semble avoir une longue portée spirituelle..

J'ai longtemps cherché, à pouvoir mettre des mots sur cette impression, sur ce ressenti qui est là, perceptible à l'intérieur comme à l'extérieur de nous, mais même temps, tellement insaisissable.
Voici quelques mots, quelques phrases qui pourraient peut-être vous aider aussi à mettre des mots sur ce sentiment! Bonne lecture..


Le sentiment Océanique

Le sentiment océanique est une notion de psychologie et de spiritualité inventée par Romain Rolland qui se rapporte à l'impression ou, à la volonté de se ressentir en unité avec l'univers (ou avec ce qui est « plus grand que soi »), parfois hors de toute croyance religieuse.

Romain Rolland

Pour Romain Rollande, la source de la religiosité est un sentiment particulier, qu'il éprouve lui-même. C'est une sensation d'éternité, de quelque chose sans frontière, sans borne océanique. Aucune foi ne s'attache à ce sentiment, aucune assurance de survie personnelle. C'est un phénomène subjectif, indépendant des diverses églises, qui le captent et l'absorbent. Tout le monde ne l'éprouve pas (par exemple, Freud lui-même ne ressent rien de tel). C'est un lien d'appartenance, ressenti comme indissoluble à la totalité du monde extérieur.

L'expérience océanique

A la fin des années 1920, Romain Rolland accomplit un pas décisif, dans son entreprise de rencontre entre les cultures d'Orient et d'Occident. Cela lui semble, le seul avenir possible pour une civilisation globale, qui soit fondée sur la paix et non sur le conflit. Il entendait ainsi faire connaître au lecteur d'Occident, deux figures emblématiques de la philosophie indienne: la mystique et l'action en Inde, et quelles portée universelles avaient les expériences spirituelles de ces deux maîtres. Il a aussi compris que cette expérience supposait une croyance: en une unité de fond ,du réel.

Dès 1923, celui-ci entretien une discussion avec Freud sur le concept en puisant dans la tradition indienne qu'il étudie.

L'expression même de ce sentiment, paraît dans une lettre de Romain Rolland à Sigmund Freud, le 5 décembre 1927:
« Mais j'aurais aimé, vous voir faire l'analyse du sentiment religieux spontané ou, plus exactement, de la sensation religieuse qui est (...) le fait simple et direct de la sensation de l'éternel (qui peut très bien n'être pas éternel, mais simplement sans bornes perceptibles, et comme océanique). »

Romain Rolland, fait lui même allusion à Spinoza, quant il parle de "La référence à l'éternel". Spinoza qui recommande de voir les choses « sous l'aspect de l'éternité » (sub specie aeternitatis): « Nous connaissons clairement par là en quoi notre salut, c'est-à-dire notre Béatitude ou notre Liberté consiste ; je veux dire dans un Amour constant et éternel envers Dieu, ou dans l'Amour de Dieu envers les hommes. Cet Amour ou cette Béatitude, est appelé(e) dans les livres sacrés "Gloire", non sans raison »
Pour Romain Relland, la révélation de Spinoza vécue dans sa jeunesse comme illumination "le soleil blanc de la substance", "océan de l'être" - annonce peut-être son élaboration du sentiment océanique.
(Éthique, V, proposition 36, scholie).
Spinoza:
Baruch Spinoza, également connu sous les noms de Bento de Espinosa ou Benedictus de Spinoza, né le 24 novembre 1632 à Amsterdam, mort le 21 février 1677 à La Haye, est un philosophe hollandais dont la pensée eut une influence considérable sur ses contemporains et nombre de penseurs postérieurs.

Issu d'une famille juive marrane portugaise ayant fui l'Inquisition, Spinoza fut un héritier critique du cartésianisme. Il prit ses distances vis-à-vis de toute pratique religieuse, mais non envers la réflexion théologique, grâce à ses nombreux contacts inter-religieux. Après sa mort, le spinozisme, condamné en tant que doctrine athée (puisque son panthéisme va à l'encontre d'une définition d'un Dieu transcendant, hors de ce monde, comme dans le christianisme, le judaïsme[réf. nécessaire] et l'islam), eut une influence durable. Gilles Deleuze le surnommait le « Prince des philosophes »1, tandis que Nietzsche le qualifiait de « précurseur », notamment en raison de son refus de la téléologie2.
Lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Baruch_Spinoza

Le sentiment océanique a fait, et fait encore l'objet de témoignages de personnes qui vivent des expériences similaires, qu'elles soient religieuses ou profanes. Mais c'est à la religiosité indienne qu'il est souvent assimilé, notamment depuis Romain Rolland.

Selon Sigmund Freud:

Freud débattit de cette notion, face à son malaise dans la civilisation. Pour lui, à la manière de la critique Spinozienne de la religion, remplacée par la philosophie, c'est par la psychanalyse, qu'elle doit être remplacée, science versus illusion.
Le sentiment océanique n'est pas à l'origine du besoin religieux, parce que celui-ci provient plutôt des sentiments de désaide infantile (= état de détresse solitaire de l’enfant en cas d’abandon des parents, de son abandon affectif) et de désirance pour le père, remplacés plus tard, par l'angoisse devant la puissance du destin.

Freud en propose une interprétation:
Dans un premier temps, le nourrisson ne distingue pas son moi du monde extérieur. Il lui faut pour cela, identifier les sources de plaisir et de déplaisir, et jeter ces dernières à l'extérieur. Mais la phase précoce où le 'moi-plaisir' n'était pas encore constitué est conservée dans le psychisme comme trace mnésique. Ce moi primaire, associé au sentiment de dépendance, à une demande de protection paternelle et à la nostalgie de la vie enfantine, se juxtapose au sentiment du moi de la maturité.
L'attitude religieuse pourrait être liée à ce désir de rétablissement d'un narcissisme illimité - bien qu'un brouillard enveloppe encore ce qui se cache derrière cette chose. Faire Un avec le grand Tout serait lié à la transe, l'extase, et d'autres sagesses relevant de la mystique.

Mais finalement, l'expérience océanique est une expérience de quoi ?
Pour certains, ça serait une expérience de l'unité!

Comme le dit Swami Prajnanpad: c'est s'éprouver un avec tout. Ce « sentiment océanique » n'a rien en lui-même, de proprement religieux. J'ai même, pour ce que j'en ai vécu, l'impression inverse : celui qui se sent « un avec le Tout » n'a pas besoin d'autre chose. Un Dieu ? Pour quoi faire ? L'univers suffit. Une Église ? Inutile. Le monde suffit. Une foi ? À quoi bon ? L'expérience suffit. »

Eckart Tolle, dit ceci dans son livre: "Le pouvoir du moment présent", Ariane, 2000
"Au dessus du monde des perceptions sensorielles et de l'activité mentale, il y a l'immensité de l'être. Il y a une vaste étendue, une vaste immobilité, et une petite activité frémissante à la surface, qui n'est pas séparée, tout comme les vagues ne sont pas séparée de l'océan"

Dans les philosophies ou les religions, qui tendent à l'éveil spirituel (Zen, Vedanta, etc.), on retrouve fréquemment la comparaison entre l'océan(univers) et la vague(individu).
Le sentiment océanique correspond à une prise de conscience non-dual de la nature de l'Être: cette non-dualité se trouve dans plusieurs traditions telles que l'Hindouisme, le Taoïsme, le Bouddhisme, le Soufisme, etc... qui proposent à l'homme de réaliser sa "vraie nature" par la compréhension qu'il ne fait qu'un avec le grand Tout!
Soufisme:
Le soufisme (en arabe : تصوف [taṣawūf]) ou Tasawwouf est une quête ontologique et religieuse dans l'islam. C'est une voie intérieure (Batin) apparue avec la révélation prophétique de l'islam, ayant pris ses racines initiales dans l'orthodoxie sunnite essentiellement, mais qui a évolué épistémologiquement — pour certains de ses courants — pour ensuite problématiser les dissidences chiites (ismaïlisme, Druzes). Le tassawouf est par conséquent un élan de l'âme loin du théisme orthodoxe de l'islam. Son discours est contemplatif et son esthétique verbale est poétique.
Lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Soufisme

"De l'esprit émerge la dualité, mais ne t'attache même pas à cet un" Seng Ts'an (Japonais patriarche du Zen, considéré comme le troisième patriarche chinois de l'école bouddhiste Chan)

Dans le Taoïsme, l'alternance du Yin et du Yang exprime l'unité ultime appelée Taï Chi (le sommet suprême), la cime, le Dào,. La dualité et la multiplicité ne sont que de reflets de l'Un. L'humain est la proie de l'illusion antinomiste (= contradictoire) des paires duelles. Il ne perçoit pas la réalité. Il ne parvient pas à réaliser le sens et l'origine qui lui permettraient de découvrir la voie naturelle du "non-agir" qui marque la fin de l'attachement, des passions, de l'individualité et permet l'harmonie avec la "vertu efficience" et spontanée du Dào.
Dào:
Les religions de la Chine:
Comprendre les religions de la Chine, c’est d’abord comprendre que, dans la langue chinoise traditionnelle, à l’instar de la majorité des langues asiatiques, il n’existe pas d’équivalent au mot « religion ». Ce qu’on appelle « religion » est souvent un simple synonyme de « culture ». Le terme jiao, qui signifie, dans son sens le plus commun, un « enseignement », est utilisé pour désigner les grandes traditions de la Chine. C’est pourquoi on a nommé ces traditions les « trois enseignements » (sanjiao) : l’enseignement du dao (daojiao) ou taoïsme; l’enseignement du Bouddha (fojiao) ou bouddhisme; et l’enseignement des lettrés (rujiao) ou confucianisme.

Il n’existe pas de récits de la genèse du monde partagé par tous les Chinois. Ils conçoivent l’univers comme un immense organisme qui fonctionne par lui-même, sans début ni fin. Comme il n’a pas été créé, il est donc inutile de réfléchir sur ses origines. Les trois enseignements partagent cependant une conception du monde construite autour du dao (ou tao), une notion volontairement imprécise et ineffable qui renvoie au bon fonctionnement de toutes choses dans l’univers.

Dans le langage de tous les jours, le dao désigne un « chemin », ou une « voie » de circulation. Dans son sens plus sociopolitique ou confucianiste, il peut désigner une règle d’actions humaines, une doctrine, un principe, ou une conduite (individuelle, filiale, sociale ou politique) adéquate. Les bouddhistes voient dans le dao la voie ou l’enseignement à suivre pour atteindre le nirvâna. Les taoïstes utilisent dao quand ils cherchent à se représenter le principe cosmique absolu ou la réalité absolue qui ordonne l’univers. Le dao n’est toutefois pas une réalité qui serait à l’origine de l’univers : c’est un nom fictif qui renvoie plutôt au fonctionnement du monde. L’existence de tout ce qui existe ne découle pas d’une action créatrice. Les choses ne sont pas créées, « elles sont », tout simplement
Source: http://www.religion.qc.ca/religions_de_la_chine/religions_de_la_chine.aspx

Mais bien avant Romain Rolland, sans utiliser le terme de sentiment océanique, les philosophes grecs, donnaient déjà un sens similaire à l'océan.
Océan =  du grec Pélagos
Ce dernier employé sans qualification désigne généralement le dieu Océan, père des fleuves, ou le fleuve océan qui enferme le monde. Qualifié par un adjectif, il en devient le nom d'une réalité géographique précise (Océan pacifique,...)
Pour plus d'informations:
Spoiler:

De nos jours

De nos jours, l'interprétation profane de ce sentiment se développe, par exemple, dans une lecture neurologique des états modifiés de conscience, ou encore dans l'affirmation d'un athéisme philosophique.

Le Comte-Sponville

Pour André Comte-Sponville2, ce sentiment correspond à un état de conscience qui ne relève pas nécessairement de la religion :
« Au fond, c'est ce que Freud décrit comme « un sentiment d'union indissoluble avec le grand Tout, et d'appartenance à l'universel ».
Ainsi la vague ou la goutte d'eau, dans l'océan... Le plus souvent, ce n'est qu'un sentiment, en effet. Mais il arrive que ce soit une expérience, parfois bouleversante, ce que les psychologues américains appellent aujourd'hui un "altered state of consciousness" en français => un état modifié de conscience.
Arrow http://www.equi-nox.net/t6971-dossier-septembre-2012-etat-modifie-de-conscience-emc?highlight=conscience

Maintenant, il y a tout un éventail de questions qui se posent et s'illustrent à travers d'exemples vécus dans leur diversité. Sans doute faut-il considérer différents états de conscience et les circonstances susceptibles de les produire: Les voies du mysticisme, la méditation, l'hypnose, les psychotropes ou autres drogues hallucinogènes. Les traumatismes physiques, les chocs émotionnels, les Etats de mort Imminente (NDE) peuvent aussi provoquer ce genre d'immersion.
Ce genre de phénomène (sentiment océanique) peut aussi se produire sans raison/sans raison apparente du moins.

L'hypothèse d'une production du cerveau en ce qui concerne tous ces phénomènes, quelles que soient les circonstance et les apparences dans lesquelles ils manifestent, n'est sans doute pas incongrue.
Le cerveau de l'homme, interprète de ce qu'on appelle réalité, et est capable de créer de la réalité virtuelle aussi bien et aussi vite que les machines ordinatrices. Ainsi dans l'espace de la mystique, de l'imaginaire de la création, de l'hypnose ou encore des psychotropes, le cerveau crée de la réalité.

Et pour vous, qu'en est-il? Ressentez-vous aussi ce sentiment d'unité? Si oui, à quel moment ou dans quel contexte, se manifeste t-il?

N'hésitez pas non plu à compléter ou corriger, si vous en ressentez le besoin.. Merci beaucoup!

Bon chemin à vous!



Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sentiment_oc%C3%A9anique
http://www.idixa.net/Pixa/pagixa-1101031323.html
"Les territoires du sentiment océanique", Google livre: de Sylvie Dallet (Auteur), Emile Noël (auteur), P.11 à 142
Lien:  http://books.google.fr/booksid=z-OAYuw1N4AC&printsec=frontcover&dq=sentiment+oc%C3%A9anique&hl=fr&sa=X&ei=XHkpU-OSFMWW0AW-9ICgAQ&ved=0CDIQ6AEwAA#v=onepage&q=sentiment%20oc%C3%A9anique&f=false

lolane
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 428
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par stf le Sam 22 Mar 2014 - 0:23

Très intéressant ! tu gères pas mal pour une débutante. Very Happy 

Merci à toi pour cet article.


....Ton expérience n'aura de sens que celui que tu lui donne...

stf



Nombre de messages : 940
Pratiques magiques/ spiritualité : En pratique : médecines alternatives ..
Localisation : Mediolanum Santonum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Anna Ho Vala le Sam 22 Mar 2014 - 10:56


Merci, pour l'article, cela m'aura permis de mettre un nom et des mots sur un sentiment que j'éprouve parfois.

Anna Ho Vala



Nombre de messages : 941
Pratiques magiques/ spiritualité : Recherche
Localisation : Dans une Forêt de l'Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Ypman le Sam 22 Mar 2014 - 19:26

Merci pour ton article Lolane ! Il tombe à point nommé et tu avais éveillé ma curiosité en m'en parlant alors c'est super, les choses sont vraiment bien faites Smile

Edit : Pour répondre à ta dernière question Lolane, je dirais que je le ressens de plus en plus. Et pour cela il faut que je me pose quelques instants et que j'admire la beauté et la perfection du monde qui m'entoure. A moins que ce sentiment soit la conséquence plutôt que la cause du sentiment océanique  Rolling Eyes 


Dernière édition par Ypman le Dim 23 Mar 2014 - 18:28, édité 1 fois

Ypman
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 487
Pratiques magiques/ spiritualité : En pause
Localisation : Là où me mènent mes pieds

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Hagel le Dim 23 Mar 2014 - 0:06

Merci pour ce post intéressant  pouce 

tu gères pas mal pour une débutante.
nous sommes tous des débutants et nous resterons tous des débutants ^^




GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32791
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par kkshi le Dim 23 Mar 2014 - 0:53

Très bon post Lolane bien approfondi Smile

Good job Wink

kkshi
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 745
Pratiques magiques/ spiritualité : Qi gong-Yi chuan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Eldorellion le Dim 23 Mar 2014 - 18:10

Merci pour ce post, car oui il permet de mettre des mots sur cette sensation (cet ensemble de sensations devrais-je dire)

en général ça m'arrive quand je médite sur moi, puis que je "m'ouvre" (les mots sont pas facile à trouver..)

Eldorellion
Courant énergétique

Nombre de messages : 399
Pratiques magiques/ spiritualité : magnétisme, radiesthésie, énergétique en général, un peu de tarot et de runes ainsi que de géomancie. Avec un brin de médiumité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Ushiro le Mar 25 Mar 2014 - 11:33

Très intéressant comme post Smile 
Merci Lolane !

Ushiro



Nombre de messages : 2706
Pratiques magiques/ spiritualité : La Voie et les Méthodes

http://aoandon-yokai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Fennec le Mar 25 Mar 2014 - 12:42

Oui merci Lolane, c'est intéressant de confronter ces divers points de vue, que ce soit celle de la psychanalyse, philosophie, et des spiritualités.


avatar : Nikolai Burdykin El rapto de Europa

Fennec



Nombre de messages : 1973
Pratiques magiques/ spiritualité : Tarot, médiumnité, éléments
Localisation : A l'Ouest !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par lolane le Mer 26 Mar 2014 - 0:09

Voilà, voilà je prends enfin le temps de vous remercier également.
Contente qu'il vous ait plus, intéressé ou apporté quelques réponses Wink

Bonne soirée à tous Smile

lolane
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 428
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Skud le Mer 26 Mar 2014 - 10:43

Merci pour l'article, très intéressant Smile

Skud
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 685
Pratiques magiques/ spiritualité : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Eiko le Mer 26 Mar 2014 - 13:32

Super post !

Cela me fait penser à ce qu'on peut ressentir avec la culture de l'instant présent, de la pleine conscience. Du moins, je lis des bouquins qui tend vers cette culture et ce sentiment s'apparente à ce que j'ai pu (peut être) ressentir en cultivant l'instant présent.

Eiko
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 144
Pratiques magiques/ spiritualité : Spiritualité en cheminement (méditation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Marine le Mer 26 Mar 2014 - 17:02

salut,

bon inutile de te redire lolane que ton poste tombait vraiment à pic au moment où je me demandais ce que pouvait bien être ce "sentiment océanique". merci ^^
c'est très intéressant d'avoir effectué une revue d'auteurs et de disciplines pour tenter de mieux expliciter ce sentiment indescriptible qui se vit avant d'être expliqué.
tenter de l'intégrer intellectuellement est une chose, mais le ressentir au fond de soi en est une autre. d'où la complexité du travail que tu as effectué Smile

Eiko: ce n'est pas étonnant que ce poste te fasse penser à ce que tu as pu ressentir en cultivant l'instant présent et la pleine conscience, car ces états d'esprits peuvent induire ce sentiment océanique. Smile

Marine
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 238
Pratiques magiques/ spiritualité : ressentis photo, pendule, sourcellerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par lolane le Mer 26 Mar 2014 - 18:19

Merci beaucoup à vous tous Smile
Heureuse que cela vous ait parlé..

Ypman:
pour cela il faut que je me pose quelques instants et que j'admire la beauté et la perfection du monde qui m'entoure
Eldo':
en général ça m'arrive quand je médite sur moi, puis que je "m'ouvre"
Eiko:
Cela me fait penser à ce qu'on peut ressentir avec la culture de l'instant présent, de la pleine conscience

Eiko: ce n'est pas étonnant que ce poste te fasse penser à ce que tu as pu ressentir en cultivant l'instant présent et la pleine conscience, car ces états d'esprits peuvent induire ce sentiment océanique. Smile
Je suis entièrement d'accord avec vous!

Mon avis est le suivant:
Finalement, quand on lit vos différents avis, on peut voir, qu'ils convergent tous vers l'importance de vivre le moment présent: quand on prend conscience (ou le temps) de vivre un instant T, et qu'on ouvre nos sens à ces instants.
Que ce soit à travers un travail méditatif, la contemplation, une action de tous les jours ou simplement la prise de conscience de ce qu'on est entrain de vivre, on peut ressentir, qu'on est en lien avec une chose bien plus grande que nous..
Mais à mon avis, ce sentiment peut se ressentir dans pas mal d'autres situations.
Je pense par exemple lors travail d'introspection, où l'on se rend compte du chemin parcouru et de "qui on est" dans ce monde,... Bref les possibilités sont presqu'infinies.

Pour ma part, quand je ressens ce sentiment, ou du moins, quand je prendre conscience de celui-ci, c'est dans les moments, où je me retrouve dans une dimension psychique et énergétique plus subtile, liée à un état de conscience modifié, lui même provoqué par les émotions d'amour, de grandeur, de joie, d'harmonie(...), mais surtout le sentiment d'être en lien avec toute chose et toute vie, conséquence de ce moment vécu. Mais tout comme toi Ypman, je me pose la question, si ce sentiment, ne pourrait pas être la cause de ce moment vécu.. Si c'était bien dans ça que réside ton interrogation Smile!

Pour Fennc et marine, le plus difficile a été de trouver différentes sources parlant de ce sentiment.
Focaliser l'article sur un seul point de vue, un seul courant ou une seule orientation, n'était pas du tout représentatif, sur ce que pouvait être Le sentiment Océanique. Surtout que finalement, comme on en a discuté avec marine "l’essence même de ce ressenti reste commune à tous", mais la manière dont on le vit, reste subjective et personnelle. De ce fait, qu'une seule théorisation de ce sentiment, pourrait fortement restreindre les possibilités de chacun, de se reconnaître dedans.
En plus qu'il n'y a pas ou quasi pas d'études scientifiques sur ce sujet (sauf un lien fait avec les EMC), et donc sans confrontation de différentes théories/idéologies, le sujet serait très peu pertinent avec un manque certain de rigueur Wink

Bonne soirée à tous

lolane
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 428
Pratiques magiques/ spiritualité : Médiumnité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Peace le Mer 2 Avr 2014 - 15:05

Excellent travail sur ce dossier. Bravo. C'est super d'avoir pu faire un tel rapprochement sur un sujet particulier entre toutes ces sources/philosophies/cultures.

Un dossier qui m'a grandement parlé. Ce sentiment est j'imagine commun à tout ceux qui pratiquent la méditation.

Peace
Energie libre

Nombre de messages : 7
Pratiques magiques/ spiritualité : méditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Cochanté le Mer 2 Avr 2014 - 22:34

Merci Lolane pour ce dossier ! Je ne connaissais pas du tout le terme "sentiment océanique", le sujet est très intéressant.

En ce qui me concerne j'ai déjà eu ce sentiment notamment pendant mes séances de TaÏ Chi. Ou encore lors d'évènements heureux ou je me sentais en paix et/ou pleine d'Amour pour autrui, pour la vie, pour x raisons. Parfois ça m'arrive aussi en allant ou en revenant du boulot dans ma voiture. Mais là j'avoue que je ne sais pas vraiment ce qui déclenche ce sentiment. Je sais seulement que ça me rend heureuse et que je me sens bien.... love

Cochanté
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 635
Pratiques magiques/ spiritualité : sel/magnétisme, empathie/Viet Taï Chi
Localisation : Avance pieds nus sur les cailloux...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sentiment Océanique

Message par Azerty le Jeu 19 Fév 2015 - 11:20

Je découvre ce dossier aujourd'hui.

Je ressens cette unité d'appartenance à un tout lorsque je m'assois dehors, seule, et que je regarde autour de moi. C'est un état que j'aime ressentir pour la joie, et le sentiment de plénitude qu'il me  procure. A ce moment, tout me parait beau, et simple, les couleurs de la nature, la lumière, les ombres plus intenses... la fraîcheur de l'herbe plus agréable... cela me donne le sentiment de me connecter à la nature, j'écoute les oiseaux..
Souvent, je me met nus pieds dans l'herbe ou assise en tailleur.
Lorsqu'il fait beau je mange dehors très souvent pour cela.

Merci c'est vraiment intéressant de comprendre par différents points de vue.

Cela me rappelle aussi aujourd'hui que ça fait un moment que je n'ai pas ressenti cela, et cela me donne envie d'aller dehors et me poser tranquillement Smile

Azerty
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 51
Pratiques magiques/ spiritualité : aucune pour le moment

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum