La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

La respiration et le souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La respiration et le souffle

Message par Mudra le Sam 26 Avr 2014 - 19:29

Hello les amis,

L'air est la seule nourriture dont on ne peut se passer plus de quelques secondes, voire quelques minutes pour les apnéistes et les yogins confirmés.

Inspiration, expiration sont les rythmes qui nous maintiennent en vie, nous donnent de la force ou nous détendent en permanence... si on sait respirer.

Pour beaucoup, la respiration est une capacité sans grand intérêt et apprendre a respirer est un non sens, tant la respiration est automatique.

Pourtant, une respiration saccadée, thoracique voire claviculaire peuvent causer un stress immense comme une crise d'angoisse ou nous rendre carrément insomniaque, bref ça peut nous pourrir la vie du réveil au couché.

A contrario, une respiration basse, lente et silencieuse peut défaire les tensions du corps et de l'esprit et nous sortir d'un torrent de pensé négative en quelques secondes ( à condition d'y penser, bien sur Wink).

Pour la pratiquer, le must reste la position assise les yogins en méditation, le fameux lotus, mais comme tout le monde ne peut pas faire toutes ses contorsions orientales, s'assoir sur ses talons suffit, l'important est d'avoir le dos droit, les lombaires légèrement cambrées et les épaules basses jeté en arrière, la nuque droite et le menton légèrement baissé vers le cou (si si, c'est facile!).

Cette position permet d'avoir un minimum de tension pour une liberté respiratoire maximale.

Maintenant que la posture est prise, entrons dans le vif du sujet: la respiration abdominale!

je vous passe l'aspect physiologique de cette respiration, il y a beaucoup d'articles qui développent ce point sur la toile.

Le but du jeu est de faire descendre le mouvement de la respiration le plus bas possible, sous le nombril si possible, c'est la que respirer demande le moins d'effort et met en branle l'énergie vitale, défaisant les blocages énergétiques et mentaux.

Le hic, c'est que si respirer ainsi est naturel pour les mammifères, on oublie cette manière de faire pendant l'enfance, à cause d'un stress quelconque.
Retrouver cette façon de faire lorsque on est adulte et que l'on s'est construit au rythme d'une respiration thoracique pendant des années, retrouver cette légèreté dans le souffle demande un peu de temps.

Pour s'y aider, on peut mettre ses mains sur le ventre, et faire comme si on se mouche, c'est à dire par une expiration très sèche qui est une forte contraction du bas ventre.

Aussi, on peut s'allonger sur le dos et faire remonter un peu ses jambes tout en gardant les pieds au sol pour enfin écarter les genoux et laisser les jambes ouvertes (les plantes de pieds devant se toucher, ce forme un losange(talons, genoux, périnée)).
Après, il suffit de poser les mains sur le ventre, les deux pouces se touchant sur le nombril et les deux index sur le haut du pubis, les autres doigts étant écartés.

Cette posture aide à faire redescendre le souffle et la descente des jambes est un baromètre de notre détente, car plus on respire profondément, plus les tensions musculaires se relâchent, plus les jambes descendent d'elles même, sans effort.

Aussi, le rythme de la respiration est très important et l'expiration doit durer deux fois plus longtemps que l'inspiration car cela ne demande quasiment aucune énergie quand on est détendu, le poids du corps vidant de lui même les poumons en grande partie.
Pour vider entièrement les poumons, une légère contraction de la sangle abdominale jusqu’à sentir que l'on s'est vidé suffit.

Le dernier point important se situe au niveau du nez et des sinus.
La respiration doit se dérouler uniquement à travers le nez, la bouche étant un dispositif de secours en cas de danger, quand le corps à besoin d'un surplus d'oxygène, pour combattre ou fuir un fauve pour nos ancêtres par exemple.

Enfin, il est aussi très intéressant que l'air passe par le haut des sinus, cette zone contenant beaucoup de nerf qui apporte une grande détente lorsque ils sont stimulés.
Pour ce faire, il suffit de ralentir un peu sa respiration pour la rendre la plus silencieuse possible.

A ce stade, si on porte son attention sur la zone derrière la racine du nez, on peut sentir l'air qui passe.

Avec un peu d'expérience, on peut sentir le corps s'alourdir alors que l'esprit devient de plus en plus léger et de moins en moins encombré.

Ceci est une pratique préliminaire, un premier pas vers la conscience.

Je pense déjà à un second article sur l'aspect subtil du souffle, alors j'espère que celui ci vous plaira ainsi que celui à venir. Wink

Mudra
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 69
Pratiques magiques/ spiritualité : Exploration des EMC's

Revenir en haut Aller en bas

Re: La respiration et le souffle

Message par Hagel le Sam 26 Avr 2014 - 19:44

Bonsoir,

Merci pour cette explication de la gestion du souffle et de la respiration.
Cela fait partie des techniques récupérés par la méditation "pleine conscience" ou MBSR (cf article du même nom).
Plus qu'un apaisement de l'esprit et du corps par le retour à une pensée simple et à une maitrise du physique par la prise de conscience de celui-ci, le travail d'oxygénation et le rythme de la respiration modulée induise des états modifiés de conscience.
Dans ce cadre ci, pour avoir testé récemment en condition, cette respiration consciente et au centre de "soi" est idéale pour la gestion de la douleur sunny ainsi qu'entamer des travaux d'auto-hypnose par exemple.

Merci pour ton partage!



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32941
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La respiration et le souffle

Message par Mudra le Sam 26 Avr 2014 - 20:09

Yes, c'est vraiment très efficace pour la gestion de la douleur, mais aussi dans la gestion du bien être, quand on se sent TROP bien, ça fait redescendre l'excitation au profit d'un grand calme et ça peut supprimer les moments de déprime après les pic d'excitation quand on est un peu cyclothymique. ^^

La respiration est vraiment une clé incroyable dans un travail thérapeutique, et encore plus dans une pratique énergétique ou mystique, c'est ce qui me donne envie de partager mon expérience sur le sujet. Smile

Mudra
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 69
Pratiques magiques/ spiritualité : Exploration des EMC's

Revenir en haut Aller en bas

Re: La respiration et le souffle

Message par Hermine le Dim 27 Avr 2014 - 9:03

Hello !

Super ! Maintenant je comprends pourquoi il faut toujours respirer silencieusement lors des exos de respiration !

@Mudra a écrit:Yes, c'est vraiment très efficace pour la gestion de la douleur, mais aussi dans la gestion du bien être, quand on se sent TROP bien, ça fait redescendre l'excitation au profit d'un grand calme et ça peut supprimer les moments  de déprime après les pic d'excitation quand on est un peu cyclothymique. ^^

Ceci va m'être super utile, merci ^^

Sinon c'est un peu évident mais le contrôle de la respiration c'est un peu la clé pour faire cesser une crise d'angoisse !


Je me réjouis de ton prochain article Smile

Hermine
Recherche de la maîtrise des énergies

Nombre de messages : 1102
Pratiques magiques/ spiritualité : Wild Child / Way of the Nanowarrior
Localisation : Plouf

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum