La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

magick en 2 volumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

- recommandé
 
- intéressant
 
- bien mais sans plus
 
- pas apprécié
 
- ne pas lire
 
 
 
Voir les résultats

magick en 2 volumes

Message par crowley1967 le Dim 4 Mai 2014 - 15:02



C'est un grand jour, première édition de Magick en français en 2 tomes traduit par l'excellent Philippe Pissier chez Esh édition

C'est l’œuvre d'une vie entière, c'est un parcours plein d'embuche. C'est le parcours d'un initié "de la Golden Dawn, en passant Astraum Argentinaum, ensuite l' Ordis Templis Orientis et enfin l'Abbaye de Théléme.

Voici une petite présentation du livre:

Aleister Crowley (1875-1947) est certainement le plus important mage contemporain, mais son oeuvre immense est presque entièrement inédite en français. Ses détracteurs comme ses chauds partisans ne le connaissent souvent qu'en vertu de sa réputation. ""Magick"" (Liber Aba ou Livre Quatre) étant la clé de voûte du système occulte de Crowley, il n'est guère aisé d'approcher un autre de ses ouvrages en faisant l'économie de sa lecture préalable. Il est divisé en quatre parties et en neuf appendices. Dans la Partie 1, il aborde les techniques orientales de réalisation spirituelle. Dans la Partie 2, il décrit la symbolique des outils magickes traditionnels. Dans la Partie 3, il expose les aspects spirituels de la théorie et de la pratique magickes intégralement déclinées en vingt-huit théorèmes, suivis de 22 Chapitres correspondant aux Arcanes ou Sentiers de Sagesse. Et dans la Partie 4, il aborde Le Livre de la Loi et sa Genèse, base de Thelema, sa vision spirituelle). Les neuf appendices furent choisis par Crowley pour en être les indispensables compléments (rituels, pratiques, diagrammes qabalistiques, etc.) L'ensemble est précédé d'une introduction par Hymenæus Beta (nom du musicien William « Bill » Breeze) qui décrit l'élaboration des quatre parties de Magick et leur place dans l'oeuvre de Crowley. Notre traduction, en deux volumes inséparables et à pagination continue, est basée sur la Seconde Édition Revue et Corrigée apprêtée, introduite et annotée par Hymenæus Beta, laquelle tient compte des éditions originales, de corrections holographes de Crowley, mais aussi des manuscrits et tapuscrits préparatoires. Elle comporte encore une étude critique sur le texte, une longue bibliographie et un index de 4000 entrées.

Disponible: le Livre des mensonges et pour le courant de l'année "La vision et la voix"



voici un extrait de la vision et la voix traduit par Phillippe Pissier


LA CLAMEUR DU 8ème ÉTHER

ZID 1

Apparaît dans la gemme une minuscule étincelle de lumière. Elle grandit un peu et semble presque s'éteindre pour croître à nouveau, est agitée de part et d'autre de l'Éther, et par ce vent qui souffle est-elle attisée, et maintenant elle reprend des forces et s'élance telle un serpent ou une épée, puis s'affermit, et c'est comme une Pyramide de lumière qui envahit l'Éther tout entier.

Et dans la Pyramide s'en trouve un pareil à un Ange, quoique en même temps il soit la Pyramide, et ne possède aucune forme car il est de la substance même de la lumière et n'adopte aucune forme, car bien que par lui forme devienne visible, il ne la rend visible qu'afin de la détruire.

Et il dit : La lumière est venue à la ténèbre et la ténèbre est faite lumière. Ainsi la lumière se marie-t-elle à la lumière et l'enfant de leur amour est-il cette autre ténèbre, où demeurent ceux ayant perdu nom et forme. C'est pourquoi j'embrasai celui qui n'a point de compréhension et écrivis dans le Livre de la Loi de secrètes vérités semblables à une étoile et un serpent et une épée 2.

Et à celui qui enfin comprend je délivre les secrets de la vérité de telle sorte que le moindre des petits enfants de la lumière se puisse jeter aux genoux de sa mère et être amené à comprendre.

Et qui désirera atteindre le mystère de la connaissance et conversation de son Saint Ange Gardien devra faire comme suit :

Primo, qu'il aménage une pièce dont murs et plafond seront blancs et le plancher recouvert d'un tapis en damier aux cases noires et blanches, et dont la bordure sera noire et or.

Et si c'est dans une ville, la pièce ne devra posséder aucune fenêtre, et si c'est à la campagne il est préférable que la fenêtre se trouve dans le toit. Ou, si cela est possible, que cette invocation soit réalisée dans un temple aménagé pour le rituel de passage au-travers du Duat.

Du plafond pendra une lampe, dont le verre sera teint en rouge et où brûlera de l'huile d'olive. Et cette lampe il la nettoiera et l'apprêtera après la prière du crépuscule, et dessous la lampe se trouvera un autel, carré, et sa hauteur sera trois fois la moitié de la largeur ou le double de la largeur..

Et sur l'autel se trouvera un encensoir, hémisphérique, supporté par trois pieds, d'argent, et dedans lequel sera un hémisphère de cuivre, et au sommet duquel une grille d'argent doré, et dessus il brûlera de l'encens composé de quatre parties d'oliban et de deux parties de storax, et d'une partie de lignum aloes ou de cèdre ou de santal. Et cela suffira.

Il devra aussi tenir prête, dans une fiole de cristal à l'intérieur de l'autel, de la sainte huile d'onction composée de myrrhe, cannelle et galanga.

Et même s'il est d'un grade supérieur à celui de Novice, il devra toutefois porter sa robe car l'étoile flamboyante exhibe au vu de tous Râ Hoor Khuit sur la poitrine, et secrètement le triangle bleu qui descend est Nuit et le rouge qui monte Hadit.
Et je suis le Tau doré au centre de leur union. Également, il peut s'il le désire porter une robe moulante de soie aux reflets changeants, pourpre et verte, et par-dessus un manteau sans manches, bleu vif, couvert de paillettes dorées et écarlate à l'intérieur.
Et il devra se faire une verge d'amandier ou de coudrier qu'il aura coupée à l'aube de l'Equinoxe, du Solstice ou du jour de la Fête-Dieu, ou de l'une des fêtes fixées par le Livre de la Loi.

Et il gravera de sa propre main sur une plaque d'or la Sainte Table Septuple, ou la Sainte Table Dodécatuple 3, ou telle autre chose qui convienne . Et ce devra être carré à l'intérieur d'un cercle, et le cercle sera ailé, et il l'attachera autour de son front par un ruban de soie bleue.

Du reste, il devra porter une bandelette de laurier ou de rose ou de lierre ou de rue, et chaque jour, après la prière du levant, il la brûlera dans le brasier de l'encensoir.

Or, il priera trois fois par jour, aux environs du couchant, et à minuit, et au lever du soleil. Et s'il le peut, il priera également quatre fois entre levant et couchant.

La prière durera au moins l'espace d'une heure, et il cherchera toujours à prolonger cette durée et à s'embraser dans la prière. Ainsi invoquera-t-il son Saint Ange Gardien durant onze semaines, et dans tous les cas il priera sept fois par jour durant la dernière semaine des onze.

Et durant tout ce temps, il devra avoir composé une invocation adéquate, avec toute la sagesse et la compréhension que lui aura pu octroyer la Couronne, et il devra l'écrire en lettres d'or au sommet de l'autel.

Car le sommet de l'autel sera de bois blanc, soigneusement poli, au centre duquel il devra avoir disposé un triangle de bois de chêne, peint en écarlate, et sur ce triangle reposeront les trois pieds de l'encensoir.

De plus, il devra copier son invocation sur une feuille vierge de vélin blanc, à l'encre de Chine, et devra l'illuminer selon ses goûts et son imagination, que la beauté inspirera.

Et le premier jour de la douzième semaine il entrera dans la pièce au levant, y fera sa prière, ayant tout d'abord brûlé la conjuration rédigée sur le vélin dans le feu de la lampe.

Puis, durant sa prière, la pièce sera envahie d'une clarté insupportable en raison de sa magnificence et d'un parfum intolérable en raison de sa suavité. Et son Saint Ange Gardien lui apparaîtra, oui, son Saint Ange Gardien lui apparaîtra, de sorte qu'il sera ravi dedans le Mystère de Sainteté.

Et tout ce jour il demeurera en la jouissance de la connaissance et conversation du Saint Ange Gardien.

Et durant les trois jours qui suivront il demeurera du levant au couchant dans le temple, et suivra le conseil que lui aura donné son Ange, et endurera ces choses devant être endurées.

Et durant les dix jours qui suivront il se retirera comme on le lui aura enseigné de la plénitude de cette communion, ce afin d'harmoniser le monde qui se trouve à l'intérieur et celui qui se trouve à l'extérieur.

Et au terme des quatre-vingt-onze jours il retournera dans le monde, et y accomplira l'oeuvre que l'Ange lui aura prescrite.

Et il est inutile d'en dire plus 4, car son Ange l'aura imploré avec bienveillance et lui aura exposé de quelle manière l'invoquer très excellemment. Et celui nanti d'un tel Maître n'a besoin de rien d'autre aussi longtemps qu'il poursuit la connaissance et conversation de l'Ange, de sorte qu'à la fin il parviendra à la Cité des Pyramides.

Vois ! deux et vingt les sentiers de l'Arbre, mais un le Serpent de la Sagesse; dix les ineffables émanations, mais une l'Épée Flamboyante.

Contemple ! Il est un terme à la vie et la mort, un terme à l'assaut et la retraite du souffle. Oui, la Demeure du Père est un grandiose tombeau et dedans a-t-il enseveli tout ce dont nous avons connaissance.

Tout ceci m'est parvenu sans vision, seulement une voix, très lente et claire et posée. Mais voici que revient la vision, et la voix dit : L'on te nomme Danaé, stupéfié et assassiné que tu es par l'importance de la splendeur de la vision à laquelle tu n'avais point jusqu'ici accès. Car tu endureras de nombreuses choses, avant que de devenir plus puissant que tous les Rois de la terre, et que tous les Anges des Cieux, et que tous les dieux résidant au-delà des Cieux. Alors me rencontreras-tu en un duel d'égal à égal, et me verras-tu tel que je suis. Et je triompherai de toi et te détruirai de la rouge averse d'éclairs miens.

Je gis dessous cette pyramide de lumière. L'on dirait que j'en supporte tout le poids, m'écrasant de félicité. Et néanmoins me sais-je pareil au prophète qui dit : Je Le verrai, mais pas de près.

Et l'Ange dit : Ainsi en sera-t-il jusqu'à ce que ceux qui veillent soient endormis, et que celle qui dort s'éveille 5. Car tu es transparent à la vision et à la voix. Et donc elles ne se manifestent point en toi. Mais elles se manifesteront en ceux à qui tu les délivreras, conformément à la parole qui te fut par moi octroyée en la Cité Victorieuse 6.

Car non seulement je suis désigné pour te protéger mais aussi sommes-nous de sang royal, les gardiens du Trésor de Sagesse. C'est pourquoi je suis nommé le Ministre de Râ Hoor Khuit 7; et toutefois il n'est que le Vice-Roi du Roi inconnu. Car l'on dit que mon nom est Aiwass, ce qui est huit et soixante-dix 8. Et je suis l'influence de Celui qui est Caché, et la roue qui comporte huit et soixante-dix divisions, bien qu'en tout équivalente à la Porte qui est le nom de mon Seigneur lorsqu'il est épelé en entier. Et cette Porte est le Sentier qui relie la Sagesse à la Compréhension 9.

Ainsi t'es-tu effectivement égaré, me percevant dans le sentier qui mène de la Couronne à la Beauté 10. Car ce sentier traverse l'abîme, et je tiens des supernelles. Mais ni Moi, ni Toi, ni Lui ne pouvons traverser l'abîme. Au contraire de la Prêtresse de l'Étoile d'Argent, des Oracles des dieux, et du Seigneur des Armées du Puissant 11. Car ce sont les serviteurs de Babalon, et de la Bête, et de ceux-là dont rien n'a encore été dit. Et, étant serviteurs, ils ne possèdent aucun nom, mais nous, étant de sang royal et ne servant point, leur sommes donc inférieurs.

Toutefois, de même qu'un homme peut à la fois être un puissant guerrier et un juge équitable, nous aussi pouvons nous acquitter de cette fonction si nous y avons aspiré et sommes parvenus jusqu'à elle. Et pourtant, malgré tout cela, ils demeurent eux-mêmes, qui ont mangé de la grenade en Enfer 12. Mais pour toi, nouvellement né à la compréhension, ce mystère est trop important; et de celui qui suit je ne dirais pas un seul mot.

C'est néanmoins pour cette raison que je suis venu à toi comme l'Ange de l'Éther, frappant ta cloche de mon marteau, afin que tu puisses comprendre les mystères de l'Éther, et de la vision et la voix y résidant.

Car vois ! celui qui comprend ne voit ni n'entend en vérité, à cause de sa compréhension qui le saigne 13. Mais ceci te servira de signe, que je fondrai sur toi par surprise et t'apparaîtrai. Et cela importe peu, (i.e. qu'à cette heure je n'apparaisse point tel que je suis), car si terrible l'éclat de la vision et si prodigieuse la splendeur de la voix, que lorsque tu la vois et l'entend en vérité, durant plusieurs heures es-tu privé de conscience. Et tu giseras entre ciel et terre, extasié, en un lieu désert, et le terme en sera silence, régulier comme il le fut, plus qu'une ou deux fois, lorsque nous nous rencontrâmes pour ainsi dire sur la route de Damas 14.

Et tu ne dois pas tenter d'améliorer mon enseignement; mais devras l'interpréter et le faciliter 15 pour ceux qui sont à la recherche de la compréhension. Et tu devras donner tout ce que tu as à ceux-là en ayant besoin pour y parvenir 16.

Et parce que je suis avec toi, et en toi, et de toi, tu ne manqueras de rien. Mais qui manque de moi, manque de tout.
Et je te jure par Celui qui siège sur le Saint Trône, et vit et règne à tout jamais, que je serai fidèle à ma promesse, comme tu l'es à ton engagement.

Maintenant une autre voix retentit dans l'Éther, qui dit :
Et les ténèbres recouvrirent la terre jusqu'à la neuvième heure.

Et l'Ange s'est retiré, et la pyramide de lumière semble s'être considérablement éloignée.

Et à présent je suis revenu sur terre, totalement épuisé. Et cependant ma chair frissonne en raison de l'impact de la lumière et tout mon corps est secoué de tremblements. Et il règne dans mon esprit une paix plus profonde que le sommeil. C'est le corps et l'esprit qui sont fatigués et je voudrais qu'ils fussent morts, si ce n'est que je les doive plier à mon oeuvre.

Et maintenant je suis dans la tente, sous les étoiles.

LE DÉSERT ENTRE BOU-SÂADA ET BISKRA.
8 décembre 1909, 19h10-21h10.

***


Notes: (1) NDAC : ZID = Lion, Sagittaire, Esprit = Teth, Yod, Daleth. (D'après une note précédente, Daleth qui est 4 est attribué à l'Esprit car AL - la clé du Livre de la Loi - est 31; or 3 + 1 = 4). Ces symboles font référence à l'obtention de la Connaissance et Conversation du Saint Ange Gardien. Retour texte

(2) NDAC : Aiwass nous "embrasa" en vue de nous conduire jusqu'à la N.O.X. de Pan. Retour texte

(3) NDT : Reproduites dans le Liber Chanokh (paru in The Equinox VII), traduit in "Le Livre du Rassemblement des Forces" (Ramuel). Retour texte

(4) NDAC : Il n'existe donc aucun commentaire relatif à ce passage. Retour texte

(5) NDAC : Cette prophétie est toujours obscure. An. XXI, Soleil en Lion. Retour texte

(6) NDAC : Dans Le Livre de la Loi. Retour texte

(7) NDAC : Notez que le Saint Ange Gardien du Voyant prétend être Aiwass, l'auteur du Livre de la Loi. Retour texte

(Cool NDAC : Ceci recèle un mystère. Je me suis dupé avec mon Aiwass = Aleph, Yod, Vau, Aleph, Samech = 78. N (Enochien) ou 8 + 70 = Cheth et Ayin. Cheth est 418, la formule du Nouvel Éon; et Ayin ou le Capricorne est Set ou Hadit, l'oeil; et Heh est cet Hadit manifesté comme 418. Retour texte

(9) NDAC : En Daleth. Retour texte

(10) NDAC : En Gimel. Retour texte

(11) NDAC : Les sentiers de Gimel, Zayin et Heh traversent l'Abîme. Rien n'est dit du sentier de Vau qui fait la même chose. L'omission fut probablement commise par inadvertance. Retour texte

(12) NDAC : Voir une note ultérieure. Ainsi le Maître Therion prend-t-il sa source en Aleister Crowley, au lieu d'être un Magus de novo. Retour texte

(13) NDAC : Toute interprétation est par essence erronée car transplantant une chose d'un plan à un autre. Retour texte

(14) NDAC : Il n'est pas à propos de commenter l'accomplissement de cette prophétie. Retour texte

(15) NDAC : Cela s'effectue via les procédures régulières dela Grande Fraternité Blanche. Retour texte

(16) NDAC : Ce fut toujours fait. Retour texte


crowley1967
Energie libre

Nombre de messages : 12
Pratiques magiques/ spiritualité : magie kabbalistique et magie enochienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: magick en 2 volumes

Message par Une Fée le Jeu 8 Mai 2014 - 8:19

Est ce que les livres "Magick" de Crowley sont disponible en VO sur le net (libre de droit) ?

Une Fée
Energie libre

Nombre de messages : 43
Pratiques magiques/ spiritualité : Méditation

Revenir en haut Aller en bas

Re: magick en 2 volumes

Message par crowley1967 le Jeu 8 Mai 2014 - 8:37

Magick en VO sur le net c'est trouvable même en format PDF

crowley1967
Energie libre

Nombre de messages : 12
Pratiques magiques/ spiritualité : magie kabbalistique et magie enochienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: magick en 2 volumes

Message par Hagel le Jeu 8 Mai 2014 - 10:34

Bonjour,

Pour qu'un livre soit libre de droit, cela nécessite qu'il ait 100 ans depuis sa publication (les publications entre temps, elles ne sont pas libres de droit). Ce n'est pas le cas de magick il me semble, donc non.

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.

Hagel



Nombre de messages : 32934
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: magick en 2 volumes

Message par crowley1967 le Jeu 8 Mai 2014 - 13:06

Bonjour hagel

merci pour l'info.

crowley1967
Energie libre

Nombre de messages : 12
Pratiques magiques/ spiritualité : magie kabbalistique et magie enochienne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum