La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Hier à 19:42

» Que ressentez-vous qui vous permette de savoir que vous percevez au niveau de l'akasha ou de l'astral ?
par Mira Mar 17 Oct 2017 - 23:19

» Médiumnité et réaction épidermique
par Sylice Mar 17 Oct 2017 - 16:42

» la sourcellerie
par Fennec Lun 9 Oct 2017 - 21:00

» étape
par Coeurdedragon Lun 9 Oct 2017 - 9:21

» Proposition de tirage
par aude56 Jeu 5 Oct 2017 - 8:56

» Dossier Septembre 2013 : Aikido
par Douceur Mer 4 Oct 2017 - 17:23

» Le télétouché
par Fennec Mer 4 Oct 2017 - 10:02

» Votre médiumnité, comment la vivez vous?
par chapsou Mar 3 Oct 2017 - 20:58


L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par ch.ch le Jeu 7 Aoû 2014 - 18:00

Bonjour à tous

Etant actuellement en vacances dans le sud-ouest de la france, je me suis dit que ça pouvait être sympa de vous présenter un lieu au passé ésotérique qui se trouve dans le coin, j'ai nommé : les Grottes de Zugarramurdi.


Zugarramurdi, c'est un petit village basque ( 200 habitants tout au plus ) situé dans les Pyrénées occidentales tout près de la frontière espagnole. Son histoire riche et teintée de sorcellerie lui a value l'appellation de "village des sorcières"


Pourquoi cette réputation ?
>> La petite parenthèse historique :
Déjà il faut savoir que le catholicisme ne s'est pas imposé au Pays basque avant le XVe  voire le XVIe siècles, très tard donc. Cela est dû à la situation géographique de la région, alors éloigné des voies d’accès romaines et à une indépendance politique alors unique en France (mais je ne m'étends pas sur cette piste, sinon je n'en finis pas…) .
Cette christianisation tardive, donc, a permis la survivance d'un culte païen et d'une religion primitive basque, jusqu’à des stades très tardifs, en comparaison du reste de l’Europe.
Ce n'est qu'en 1609 que les ennuis commencent lorsque Henri IV décide d'envoyer au Labourd (une des provinces basques) le terrible magistrat Pierre de Rostéguy de Lancre avec la mission de faire la lumière sur plusieurs sujets dérangeants de la région : d'abord les actes des réfugiés juifs et mauresques expulsés d’Espagne et du Portugal, ensuite les mœurs réputées libres des femmes de marins en l’absence de leurs maris ( Cool  …) et enfin les comportements et pouvoirs inquiétants des "Sorginak" alors accusés de tous les méfaits, dont celui d'empoisonnement, de renier la chrétienté ou encore de provoquer des tempêtes maritimes..

Les sorginak ?
Oui, du suffixe -gin ("acteur", de egin: "agir, faire") et : sor(tu) : "créer".
>> ce qui nous donne quelque chose comme "celles qui créent, qui font, qui amènent la création.
Vous l'avez compris, elles étaient en fait des sage-femmes  (sorgin se traduit en français par ...sorcières, cherchez l'erreur Wink ).
Ellles étaient celles qui connaissaient les secrets de la procréation et de la naissance et étaient également guérisseuses de par leur connaissances poussées des plantes, connaissances transmises de génération en génération. Enfin, en raison de leur lien avec le monde spirituel, elles étaient également conseillères, oracles et prêtresses et officiaient en tant que servante de la principale divinité basque : Mari, sorte de déesse-mère de la fertilité (qui n'a rien à voir avec la Marie chrétienne).
(Le panthéon divin basque pourrait d'ailleurs faire l'objet d'un sujet ultérieur si ça intéresse ; ) )
Petit détail : le sorgin pouvait aussi être un homme mais était traditionnellement une femme.

Le culte
Dans la nuit du vendredi, les sorgiñak se retrouvaient  dans un lieu souvent appelé l'Akelarre ("lande du bouc" en français) et  célébraient la fertilité et la fécondité lors de cérémonies rituelles sacrées.
Alors on ne connaît pas trop les détails de ces réunions et évidemment les fantasmes des uns et des autres ont créées les théories les plus folles. On évoque souvent des orgies, des bacchanales, des danses sous psychotropes et autres... Y a sûrement du vrai mais la vérité c'est qu'on a aucune certitude.
On sait juste que les rites faisaient  généralement intervenir un bouc noir (akerbeltz en basque), qui était en fait un attribut de la déesse Mari et auquel le christianisme a évidemment très vite associé le culte de Satan. Ce fut d'ailleurs là l’une des raisons de l'Inquisition mené en Pays Basque (car il y en a d'autres ) mené par l’Eglise catholique, et qui va mener au procès de Logrono en 1610 durant lequel 40 habitants de Zugarramurdi seront accusés de sorcellerie -avec exils perpétuels et confiscation de biens à la clé- et onze carrément condamnés au bûcher. Dur …


Mais revenons à nos moutons et à notre grotte, où avait jadis lieu le plus grand et célèbre des akelarre.
( Akelarre désigne à la fois le rite et le lieu, et veut donc dire "sabbat" par extension ). (>> voir aussi la jolie peinture du même nom réalisée par Goya)

> en route vers les grottes : le sentier des contrebandiers !
Les petits chemins ici résonnent encore des trafics nocturnes, réalisés à dos d’homme ou de mulets. Armes, tabacs, alcools.. à peu près tout s'échangeaient dans ces montagnes cachottières, à l'abri du regard des douaniers…



Le chemin aujourd'hui bien tracé nous mène en pleine forêt et nous traversons bientôt le fameux inferneko erreka ("rivière de l'enfer"!), qui au fil des années a creusé les nombreuses grottes des alentours.


La puissance du courant a dissout les roches calcaires et formé d'étranges cavités plus ou moins grandes et étonnamment circulaires surnommées ici "les marmites du géant":


Après  45 mn de marche, nous arrivons finalement à notre destination et longeons le fameux pré -à l'origine du mot akelarre - où paissait le bouc qui se transformait en une personne lorsque les sorcières s'y réunissaient. Vous l'aurez compris, il s'agissait en fait du diable.

La grotte, enfin :


Pour 4 euros, nous entrons dans l'enceinte de la grotte et le tour sera fait en 30/40 mn.
Alors y a plein de grottes dans la région, mais on peut pas dire que celle -là soit très bling-bling : pas de stalactites ou stalagmites, et pas de relief minéral insolite qui ait pu être sculpté ou autres. Par contre c'est indéniable, la grotte impressionne. Déjà par son volume : 120m de long sur 12m de haut,  la cavité est immense et on ne peut que l'imaginer plein d'individus en train de ripailler ou célébrer je ne sais quoi…
Le lieu est sobre et majestueux, et donne l'impression de se trouver dans une cathédrale naturelle. Autour de la "pièce principale" accessible sur plusieurs niveaux , se trouvent aussi différentes annexes et petites cavités plus ou moins indépendantes, que je me suis amusé à rechercher.
Perso j'ai beaucoup aimé le lieu, et si j'avais été un homme des cavernes, je me serais probablement démené pour vivre sur le site car c'est de la caverne haut de gamme Very Happy . Je m'attendais à un truc un peu glauque, mais non au contraire je l'ai trouvé très pittoresque. Pas de perception spéciale si ce n'est cette sensation diffuse de "refuge", de"logement alternatif salutaire"  probablement vécu ici par l'homme à travers les âges.

Quelques photos (qui rendent pas vraiment justice à la beauté du site mais bon) :






La sorcellerie étant un bon filon marketing, un musée de la sorcellerie a été créé pas loin. Je n'y suis pas allé (pas eu le temps) et ne peut donc émettre d'avis. Faudrait quand même tester…


Enfin je ne peux terminer sans évoquer le film espagnol de Alex de la Iglesia  " Les sorcières de Zugarramurdi" sorti y a pas longtemps.
Alors c'est sûr c'est pas du Terrence Malick : c'est léger ! Mais c'est sympa, c'est de la comédie un peu déjantée sur fond de guerre des sexes  (> voir le titre anglais : "Witching and bitching" Wink ) qui  s'amuse avec les légendes du lieu et termine sur un sabbat aux limites du burlesque avec une reprise incantatoire du fameux Baga biga higa, chanson du célèbre poète basque Mikel laboa.

Voilà j'espère que cette petite balade vous aura plu !

Bonne fin de semaine  ;
avatar
ch.ch
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 87
Pratiques magiques/ spiritualité : explorateur dans l'âme
Localisation : Paris/Biarritz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par Hagel le Jeu 7 Aoû 2014 - 18:17

Bonsoir,

C'est magnifique et j'adore les énergies!
Merci pour cette découverte sunny

J'ai déplacé ton post dans la section adaptée

Bien à toi



GPS du forum: La fonction recherche est une voie prioritaire, la section débuter la bande d'arrêt d'urgence et les dossiers l'autoroute.
avatar
Hagel



Nombre de messages : 33229
Pratiques magiques/ spiritualité : Comprendre

http://www.medium-desenvoutement.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par Invité le Jeu 7 Aoû 2014 - 22:50

ch.ch a écrit:
Zugarramurdi, c'est un petit village basque ( 200 habitants tout au plus ) situé dans les Pyrénées occidentales tout près de la frontière espagnole. Son histoire riche et teintée de sorcellerie lui a value l'appellation de "village des sorcières"
Pour être plus exact Zugarramurdi se situe dans le pays de Xareta, qui est à cheval entre la Navarre et le Labourd, et aussi à cheval entre les États français et espagnols, donc entre l'Iparralde (pays basque nord) et l'Hegoalde (pays basque sud). Le village de Zugarramurdi est en Hegoalde, donc plutôt près de la frontière "française" car situé dans l'État espagnol.

ch.ch a écrit:Cela est dû à la situation géographique de la région, alors éloigné des voies d’accès romaines et à une indépendance politique alors unique en France (mais je ne m'étends pas sur cette piste, sinon je n'en finis pas…) .
La Haute Navarre n'a jamais fait partie de l'État français ... mais ce qui est certains c'est que les Pyrénées (peu importe de quel côté) avaient au Moyen Age une autonomie politique exceptionnelle (avec les fors, les républiques pyrénéennes), et que les montagnes sont d'une façon générale des endroits préservés du monde extérieur.

Une amie qui a visité le musée des sorcières à Zugarramurdi m'a dit qu'elle avait trouvé très bizarre, mais elle est pas du tout branchée éso ... elle a trouvé bizarre que dans le musée ils disent "mais aujourd'hui encore nous avons des sorcières" ... je dois y aller depuis pas mal de temps, je passe souvent à côté, mais j'ai jamais pris le temps de m'y arrêter  Embarassed Par contre j'ai vu des photos des akelarre (qui doivent probablement de nos jours être un truc juste pour les touristes) avec des mecs nus couverts de sang avec des masques de boucs  Rolling Eyes 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par ch.ch le Ven 8 Aoû 2014 - 0:12

La Haute Navarre n'a jamais fait partie de l'État français
ouep en effet c'est une erreur de ma part, zugarramurdi est bien du côté espagnol et l'a toujours été.


des akelarre (qui doivent probablement de nos jours être un truc juste pour les touristes)
à part le mechoui (banquet) annuel dans les grottes, je savais pas qu'ils faisaient des reconstitutions...
tu nous montres une de ces photos ?
avatar
ch.ch
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 87
Pratiques magiques/ spiritualité : explorateur dans l'âme
Localisation : Paris/Biarritz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 1:02

Par contre j'ai vu des photos des akelarre (qui doivent probablement de nos jours être un truc juste pour les touristes) avec des mecs nus couverts de sang avec des masques de boucs   Rolling Eyes 

Pourquoi ce  Rolling Eyes ? Des "mecs nus couverts de sang avec des masques de boucs" me semble un programme tout à fait plaisant lors d'un Akelarre (ou ailleurs  Laughing ).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 13:17

à part le mechoui (banquet) annuel dans les grottes, je savais pas qu'ils faisaient des reconstitutions...
tu nous montres une de ces photos ?
J'ai vu ces photos sur un bouquin sur la magie et sorcellerie dans les Pyrénées (Magie et sorcellerie dans les Pyrénées, d'Olivier de Marliave) ... ça a l'air très théâtralisé leur truc ... ils vont jusqu'à peindre le punctum diabolicum sur des fesses nues de mecs masqués qu'on couvre d'onguents  Laughing  Malheureusement en tapant dans google "akelarre zugarramurdi" je retrouve pas de photos équivalentes.
Dans ce livre ils disent que chaque 21 juin on célèbre la Fête des Sorcières dans la grotte.
Le méchoui c'est le 15 août, est ça serait un reste du rite de conjuration, fait par le curé de Zugarramurdi suite au procès de Logroño, destiné à éloigner définitivement les sorcières de la contrée.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par ch.ch le Ven 8 Aoû 2014 - 14:00

@L'Impératrice d'Alcove :  Laughing ...

@Posoéra : merci pour ces précisions Wink  
je connaissais pas Olivier de Marliave, il semble avoir écrit tout un tas de bouquins sur la région et sa mythologie. J'irai voir ça à l'occasion...
avatar
ch.ch
Petit courant énergétique

Nombre de messages : 87
Pratiques magiques/ spiritualité : explorateur dans l'âme
Localisation : Paris/Biarritz

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éso en région: visite des Grottes de Zugarramurdi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum