La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Aujourd'hui à 12:15

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Recherche bénévole pour tirage
par yohan56 Mer 8 Nov 2017 - 17:25

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33

» Demande de conseil de lecture sur les mystères d'Eleusis
par azural7 Jeu 26 Oct 2017 - 9:30

» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Jeu 19 Oct 2017 - 19:42

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 15:14

1 résultat trouvé pour baton

Tutoriel : encens (charbon, encensoir, format)

Bonjour,





Tutoriel : Encens




Qu'es ce que l'encens?

L'encens est littéralement un parfum.

Pour plus de praticité dans ce post, l'encens est défini par une résine (provenant d'un végétal)


Comment choisir son encens?

Selon ses outils et ses besoins.
Les formats tout prêt, comme les cônes, batons, et batonnets peuvent être intéressants pour ceux qui n'ont pas d'encensoirs, et qui veulent du "tout prêt".

Néanmoins, je déconseille fortement les formats industriels, vendus 50 cts, avec des parfums artificiels qui ne valent pas grand chose.

Un bon format tout prêt est idéalement 100% naturel, avec des composés définis (et connus), végétaux quasi exclusivement de préférence, et comme vous pouvez le supposer, ne se trouve que rarement au marché du coin et encore moins à nature & découverte.

Le problème, c'est que généralement, ce format tout prêt ne permet ni les mélanges, ni le support des odeurs caractéristiques des résines, dont leurs parfums mystiques, sacrés, magiques, spirituel, de bien-être, de santé...ne sont plus à prouver.

Il n'y a ainsi pas de mauvais choix, c'est à aviser selon vos situations. Pour un acte magique, rituellique, de purification, la résine (encens en grain)+charbon est à privilégier (et selon vos traditions spirituels, nécessaire), et pour parfumer son intérieur, le cône/baton/batonnet est idéal sans prise de chou et moins de dangers.


Je n'entre pas ici dans le détails des mélanges selon des aspects planétaires, liés à une entité, un rituel spécifique...C'est exclusivement un tutoriel pratique.



Note :
- tout ce qui provient d'un végétal, qui est naturel, n'est pas forcément dépourvu de toxicité.
- ce n'est pas à utiliser à proximité d'un enfant de moins de 6 ans (en particulier certaines résines ou mélanges, l'eucalyptus peut ainsi être potentiellement épileptique chez les enfants en bas âge par exemple),
- ne pas être mis à la portée d'enfants, et à éviter en présence de personnes asmathiques (la fumée, c'est pas toujours le top dans ces cas là, même si le camphre peut être pas mal),
- comme toute source de chaleur, cela représente un danger potentiel d'incendie.



Outils :

L'encensoir :

Il y a plusieurs formats :
avec grille, sans grille, avec chaines, maxi format pour de grandes pièces ou des lieux de cultes...Ce n'est pas la taille qui compte, c'est la praticité.

Personnellement, j'en ai quelques uns, je vous présente deux d'entre eux :
Le premier, en laiton, avec grille, il a plus de 10 ans le pauvre et a souffert de mon usage répété. J'ai volontairement inversé le sens de la grille pour qu'elle garde le charbon au mieux, et je l'utilise comme support pour allumer sans me brûler les doigts.









Le second en cuivre, est beaucoup plus petit. On met normalement du sable au fond, sur une bonne épaisseur, pour poser ensuite le charbon dessus.

Les encensoirs métalliques sont bien évidemment ceux qui résistent à la chaleur, et un support qui ne craint pas la chaleur est recommandé.
Un charbon peut potentiellement monter jusque 800 degrés celsius (1472 °F), il est donc particulièrement nécessaire d'être attentif à ne rien mettre autour qui peut brûler (papiers qui pourraient voler avec un courant d'air...).
Attention aussi, ne touchez jamais un encensoir, qui est brûlant et ne le posez pas sur une surface fragile quand vous l'utilisez.

Déplacer son encensoir de pièce en pièce peut aussi être un casse tête. N'utilisant pas d'encensoirs à chaine (permettant le déplacement), je me promène avec l'encensoir sur un bougeoir en verre très épais personnellement ou un support en laiton épais, comme sur la photo d'illustration.


Les encensoirs en cuivre, laiton et autres nécessitent de l'entretien, car ils se corrodent (vert de gris, la corrosion du cuivre entre autre) et que les résines quand elles se consumment laissent un dépot brun.




Un bon coup de gros sel-citron/vinaigre blanc et d'huile de coude, ils seront comme neuf.


On peut aussi mentionner les portes-encens de toutes sortes et de toutes formes, pour les bâtons, batonnets, et cônes.

Les cendres peuvent se récupérer comme engrais ou pour faire fuir les limaces qui attaquent vos salades.






La pince à charbon :

Ce n'est pas obligatoire, j'ai réussi l'exploit de m'en passer pendant plus de 7 ans personnellement.
Mais c'est vraiment un atout pour allumer certains charbons, entre autre les charbons japonais qui nécessitent un peu plus de temps d'allumage.




Sur la photo, c'est une pince à sucre chinée dans une brocante.

Certains (comme moi) la remplacent par une pince à sucre ou une petite cuillère, l'essentiel étant de ne jamais allumer votre charbon avec vos mains ou tout ce qui craint la chaleur.



Les différents charbons :




Like a Star @ heaven dit "allumage facile" :
- Avec additif : un coup d'allumette ou de briquet et votre charbon s'allume et se consumme de lui-même.
- De forme ronde : ils possèdent un creux qui permet de déposer l'encens (après l'allumage hein) et facilitent ainsi sa combustion.


  • Avantage : la rapidité d'allumage et la facilité d'usage
  • Désavantage : tendance à griller certaines résines, l'odeur caractéristique du salpêtre, et le fait que parfois l'allumage chimique face sauter des morceaux de charbon partout autour (salissant donc).


Like a Star @ heaven japonais :




- Sans additif : ils mettent ainsi plus de temps à s'allumer et nécessite que l'on souffle dessus, que l'on retire régulièrement les cendres qui s'accumulent. Idéalement, on le tiens avec un pince charbon, on le met sur la flamme d'une bougie et on attend quelques minutes.
- De forme carrée ou rectangulaire : ils n'ont pas le creux qui facilitent la pose des "allumages faciles". Et poser de l'encens dessus peut parfois s'apparenter à un numéro d'équilibriste.


  • Avantage : l'indéniable préservation de la qualité de l'odeur des résines qui brûlent plus doucement, plus longuement, et sans griller.
  • Désavantage : beaucoup moins facile d'allumage et d'usage, il demande de l'entretien et un peu de maitrise du mikado.




Allumage :
Briquet, allumettes, bougies...
Du feu donc!

On peut utiliser une bougie, ou la gazinière par exemple, ou toute source de chaleur importante, pour allumer son charbon. Je sais que certains n'hésitent pas à utiliser les mini-chalumeaux de cuisine aussi.

Détail : l'allumette chauffe plus que le briquet.

Souffler dessus permet d'accroître la rapidité de prise en braise et de combustion. Attention donc aux courants d'air.




Les résines (encens en grain) :




Les résines végétales sont des substances naturelles secrétées par certains végétaux. Elles ont l'aspect d'un liquide poisseux qui sèche plus ou moins rapidement au contact de l'air. Elles sont souvent fortement odorantes.
Wikipédia


Quelle quantité de résine utiliser?
Oublier la cuillère à café, un gramme peut suffire à faire de votre salon un brouillard en pleine montagne.
Si vous ne souhaitez pas que vos voisins paniqués appellent les pompiers, ou que vous sortiez de chez vous asphyxié, mettez en le moins possible.
Ce n'est pas la quantité qui compte, mais la qualité.
Réduit en poudre, ou en mélange (en poudre) la résine se consumme plus vite.


Récupérer sa résine soit-même :
C'est tout à fait possible, mais il faut prendre en considération que la plupart des "arbres à encens" (Burséracées) ne poussent qu'en Afrique et Moyen-Orient.
Néanmoins, on peut, à la faveur de la fin de l'été, recueillir la résine sur certains arbres, comme le pin maritime en France (dont la résine permet la fabrication de l'essence de thérébentine)
Note : Tous les arbres ne produisent pas forcément de la résine. Vous l'aurez compris, ce sont les résineux vers lesquels vous devez vous tourner en priorité.



Les mélanges :

Les mélanges sont idéalement à préparer soi-même.
On pile ses résines, ses végétaux et tout ce qu'on souhaite faire brûler dans le mélange, pour obtenir une pâte, ou une poudre qui brûlera de façon un peu plus idéale que des morceaux détachés, pouvant déséquilibrer l'effet recherché.


Les batons d'encens et les cônes :

Des mélanges déjà préparés et assemblés. Ils sont étudiés pour se consummer seuls, donc dans un équilibre avant tout technique, avant d'être sacré, pour faciliter la combustion.

A privilégier : les traditionnels. Ceux réalisés à base de résines, végétaux, sans ajouts chimiques.



Le baton :




Le batonnet :




Le cône :





A part :
On peut noter le papier d'Arménie, qui est un mélange réalisé à partir de teinture de résine (benjoin).

On peut aussi rappeler que le végétal peut s'utiliser sous d'autres formes :
plantes :



bois...


Qui viennent s'ajouter aux résines souvent.

Comme le palo santo par exemple!



Les questions ésotériques :

Faut-il consacrer son encens?

Il n'y a pas d'obligation, pour un usage général.
C'est préférable pour un usage sacré, mystique, magique.

Vous pouvez consulter ces articles pour plus de détails :
Arrow Consacrer ses plantes?
Arrow Bénédiction de l'encens
Arrow Consécration, charge, exécration, décharge, valable pour tout objet spirituel ou magique



Quel aspect spirituel et magique peut revêtir l'encens?

Le premier des usages est souvent :
Arrow les offrandes

Dans une action magique :
Les encens servent à purifier, dégager, décharger, purifier, élever, transcender, concrétiser, structurer les énergies...Il existe autant de possibilités d'actions qu'il existe d'encens.
Et tous les encens ne servent pas à la protection, tous les encens ne servent pas à la purification et tous les encens ne s'utilisent pas n'importe comment. Il convient de vérifier les propriétés magiques de chaque encens avant de vous lancer tête bêche dans un usage.



Encens sur le forum :
Like a Star @ heaven Sang de dragon
Like a Star @ heaven Oliban noir
Like a Star @ heaven Benjoin
Like a Star @ heaven Storax
Like a Star @ heaven Camphre
Like a Star @ heaven Myrrhe
Like a Star @ heaven Mastic ou libanier
Like a Star @ heaven Acacier en résine
Like a Star @ heaven Encens pontifical
Like a Star @ heaven Copal
...



Les mélanges?

Le plus exemplaire des mélanges est probablement :
Arrow Le kyphi

Les mélanges se font ensuite selon vos besoins et par rapport aux situations et traditions auxquelles vous vous référez.


Sur le forum :

Arrow L'art de composer les encens et les parfums selon la Golden Dawn et l'A.A.
Arrow De l'usage des herbes, poudres et encens en magie, par Mikhael d'Estissac
Arrow Les encens de protection
Arrow L'usage de l'encens au sein de l'Aurum Solis


A consulter aussi :
Arrow Interview Céline Paton

Boutique d'encens :
Arrow Arboressences.net



Bon voyage


#encens #tutoriel #encensengrain #encensoir #cone #baton
par Hagel
le Mar 13 Jan 2015 - 11:31
 
Rechercher dans: Herboristerie
Sujet: Tutoriel : encens (charbon, encensoir, format)
Réponses: 30
Vues: 99052

Revenir en haut

Sauter vers: