La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Aujourd'hui à 12:15

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Recherche bénévole pour tirage
par yohan56 Mer 8 Nov 2017 - 17:25

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33

» Demande de conseil de lecture sur les mystères d'Eleusis
par azural7 Jeu 26 Oct 2017 - 9:30

» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Jeu 19 Oct 2017 - 19:42

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 17:13

1 résultat trouvé pour shintoïsme

Shintoïsme et culte des ancêtres

Bonjour,

Réflexion sur le shintoïsme et plus particulièrement le culte des ancêtres :

Dans le japon moderne, une grande partie du shintoïsme sous sa forme populaire s'exprime par le culte des morts de la famille. Par le biais d'offrandes, prière et d'autres pratiques. Pourtant il est en soit étonnant que cette pratique ait pris autant d'importance dans une tradition où l'intérêt porté à la mort et ce qu'il y'a après est très faible 

On sait que c'est l'importation du confucianisme au Japon aux alentours du IXème siècle après JC qui a exacerbé cette pratique de rendre hommage aux morts. Mais il me paraît intéressant de se pencher sur la signification que pouvait avoir le culte des ancêtres dans le shinto d'avant.
Car si le culte des morts a pris une telle importance avec l'arrivée du confucianisme, c'est qu'il devait déjà être présent en partie sous une forme ou une autre à mon avis.

Voici donc mon hypothèse :

Dans plusieurs ouvrages et notamment dans Aux sources du Japon : Le shinto de Jean Herbert (professeur à l'université de Genève) , l'auteur indique la particularité du lien qui unit l'homme, les dieux et l'univers. (avis qui rejoint d'autres de mes lectures)
Dans le shinto, l'univers n'est pas crée par les dieux, il est leur descendant. Il y'a une véritable filiation. D'où le fait que les japonais ont cette habitude de se sentir cousin de l'arbre ou de la rivière. La filiation est spirituelle puis devient biologique au fur et à mesure des générations et que la création se manifeste sur des plans plus "denses", mais le point central est ici la filiation. 
Donc est ce que, ce que l'on nomme dans le shinto le "culte des ancêtres", n'est pas plutôt une autre appellation du culte des ancêtre véritables, à savoir les dieux ? Et non un hommages aux morts familiaux comme l'ont développé et le pratiquent abondamment les japonais aujourd'hui ?
Si oui cela serait une rupture majeure entre le shinto originel et le shinto contemporain... (Enfin ça ne serait pas la seule de toute façon ^^)

C'était ma réflexion de l'aprem'  /D Si vous avez des avis, n'hésitez pas !

Bonne journée

#shintoïsme  Cool
par Ushiro
le Mer 10 Déc 2014 - 15:30
 
Rechercher dans: Courants
Sujet: Shintoïsme et culte des ancêtres
Réponses: 0
Vues: 1030

Revenir en haut

Sauter vers: