La Mediumnite Hagel
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Rituel du pentagramme de renvoi à la terre
par Aurum Aujourd'hui à 12:15

» prière et libre-arbitre
par Shijin Mar 14 Nov 2017 - 15:15

» Lecture énergétique
par moatib Dim 12 Nov 2017 - 16:54

» Larvikite
par pati Dim 12 Nov 2017 - 10:26

» Purifier une pierre
par Coeurdedragon Sam 11 Nov 2017 - 21:39

» Recherche bénévole pour tirage
par yohan56 Mer 8 Nov 2017 - 17:25

» Le necronomicon
par Caelina Ven 3 Nov 2017 - 12:33

» Demande de conseil de lecture sur les mystères d'Eleusis
par azural7 Jeu 26 Oct 2017 - 9:30

» Bénévole tirage/exercice tarot Marseille
par Casyope Jeu 19 Oct 2017 - 19:42

La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 13:28

1 résultat trouvé pour voyance

Voyance vs Divination

Bonjour,



Voyance vs divination




Cicéron a écrit:« Il y a deux sortes de divination, l'une relève d'un art qui a ses règles fixes, l'autre ne doit rien qu'à la nature. Mais quelle est la nation, quelle est la cité, dont la conduite n'a pas été influencée par les prédictions qu'autorisent l'examen des entrailles et l'interprétation raisonnée des prodiges ou celle des éclairs soudains, le vol et le cri des oiseaux, l'observation des astres, les sorts ? - ce sont là, ou peu s'en faut, les procédés de l'art divinatoire - quelle est celle que n'ont point émue les songes ou les inspirations prophétiques? - on tient pour naturelles ces manifestations. Et j'estime qu'il faut considérer la façon dont les choses ont tourné plutôt que s'attacher à la recherche d'une explication. On ne peut méconnaître en effet l'existence d'une puissance naturelle annonciatrice de l'avenir, que de longues observations soient nécessaires pour comprendre ses avertissements ou qu'elle agisse en animant d'un souffle divin quelque homme doué à cet effet. »

— De la divination, I, 6




Divination:

Dans son sens premier, c'est l'oracle, la réponse d'une divinité pour révéler un secret, délivrer une parole, que l'interprète cherchr à comprendre et dévoiler.

Divination : Avec le suffixe -io, du radical de divinatus, participe passé de divino (« deviner »), de divinus (« divin, devin »), de divus (« dieu ») ou divum (« ciel »).
Note : mancie = Du grec ancien μαντεία, manteía (« divination »).

On est ici dans une étymologie du sacré, un peu fourre-tout, où la réponse divine se transmet au travers de la divination. Il peut être aussi bien question de médiumnité que de voyance que de gestion des énergies (magnétisme), il n'y a pas de distinction, c'est la recherche d'une réponse.

Par extension, l'usage du mot est celui utilisé pour la voyance aujourd'hui, avec une confusion entre voyance et divination.

La divination est l'interprétation des augures, au travers de la compréhension, de la connaissance des symboliques, des archétypes, des associations, des analogies, du totémisme...lié à un oracle.

Par oracle, il faut comprendre mécanisme de réponse : tarot, jeu de carte, oracle divinatoire, runes, marc de café, osselets, tout, absolument tout tout tout peut servir de support à partir du moment où les jeux de correspondances sont connus et compris dans un cadre divinatoire.

Ainsi, il n'y a pas de mécanisme énergétique à la question posée, la réponse est un acte à interpréter.

Parmis les actes divinatoires par excellence : l'astrologie, la numérologie...



Voyance :

à consulter : Arrow Voyance(s)

Capacité : naturellement présente ou développée, elle se passe du support, mais peut utiliser le support pour se déclencher ou se canaliser. Elle ne se base pas sur l'interprétation d'un tirage, d'un support.
La symbolique de représentation de la perception peut être une façon de percevoir, mais ce n'est pas la carte qui "dit" ou le marc de café, ou le pendule ou le support, c'est la capacité.

Que ce soit rêve prémonitoire (voir Arrow dossier sur le sommeil), flash, ressenti, prémonition, certitudes...la voyance prend autant de formes qu'il y a de sens, voir de consciences.

Si la divination peut permettre sa canalisation, la voyance ne nécessite pas de la divination pour pré-exister.

Exemple concret : On me demande un tirage, le simple fait de battre les cartes me permet de connaitre la ou les réponses avant de tirer. La force de l'habitude d'associer le déclenchement de la capacité de voyance à ce mouvement fait que même mélanger le jeu de mille bornes me permettrait de recourir à la voyance.
De façon plus habituelle, on peut l'identifier par le fait qu'une personne utilise un support, sans connaitre son aspect divinatoire (et où la symbolique lui est étrangère) et qu'elle perçoive malgré tout la réponse.

Attention à la notion d'intuition, qui revêt plusieurs aspects très différents, et qui ne relèvent pas forcément de l'ésotérisme :
Arrow critique de l'intuition pure



Divination et voyance :

Il peut être difficile de distinguer la voyance de la divination, car la divination permet le mécanisme de la voyance. Certaines personnes sont si fortes en divination (en ayant appris par coeur toutes les implications d'un jeu de tarot, avec les articulations par association en supplément) qu'il peut être quasi impossible de distinguer la différence, pour une personne non-averti. De plus, le simple fait de tirer les cartes n'est-il pas en soi un acte de voyance de par le fait de les sélectionner?

Si Cicéron distingue l'aspect culturel de l'aspect naturel, nous pouvons retenir la différence fondamentale entre la connaissance et l'action énergétique.
L'un est une somme de savoirs acquis, culturel donc, et l'autre est une perception via une capacité et des mécanismes énergétiques.
Les deux peuvent autant se travailler, mais la divination aura toujours des limites, symboliques, archétypales : culturelles. La voyance elle aura des limites "physiques" : naturelles.



Bien à vous, Hagel


Sources :
étymologies: http://fr.wiktionary.org/wiki/mancie
Citation de Cicéron : http://fr.wikipedia.org/wiki/Divination

#voyance #divination
par Hagel
le Mer 7 Jan 2015 - 10:19
 
Rechercher dans: Voyance
Sujet: Voyance vs Divination
Réponses: 4
Vues: 1814

Revenir en haut

Sauter vers: